Violences urbaines : les pompiers de l’Oise à bout de nerfs

Violences urbaines dans l’Oise : Les pompiers à bout de nerfs… Ils partent en mission la peur au ventre…

Beauvais, Creil, Compiègne ont été touchées et dans les casernes le mot d’ordre est : surtout ne pas communiquer…. Il faut savoir que nous ne pouvons pas exercer notre droit de retrait avant d’être confronté directement à la difficulté. »

http://www.leparisien.fr/creil-60100/violences-urbaines-les-pompiers-a-bout-de-nerfs-20-07-2015-4959151.php

Claude Laurent 

 26 total views,  2 views today

image_pdf