En vertu des pouvoirs qui me sont conférés, je vous fais Chevalier de la Légion d’ Honneur à titre posthume

Vous êtes policier…
Vous marchez dans une rue déserte avec votre femme et vos deux enfants…
Soudain, un « jeune » (c’est comme ça que les journalistes les appellent) se précipite sur vous avec un grand couteau.

Vous avez votre arme de service sur vous. Vous avez quelques dixièmes de secondes pour réagir…

Si vous êtes un policier chinois : une balle en plein cœur, le voyou est mort !
Si vous êtes un policier russe : une balle entre les deux yeux, le voyou est mort !
Si vous êtes un policier américain : pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, clic (changement de chargeur), pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, pan, le voyou est mort !
Si vous êtes un policier arabe : dans la seconde le gars est égorgé, émasculé, énucléé et bouffé par les chiens, bref, mort.

Si vous êtes un policier français, vous gardez votre sang-froid analysez la situation, tempête sous un crâne !

•Si vous tirez, êtes vous en état de légitime défense ?
•Le voyou a-t-il un permis pour le port de ce couteau ?
•Avez vous bien vérifié qu’il n’est pas musulman ? Parce que, dans ce cas, tuer au couteau fait partie de sa « culture » et vous n’avez donc pas le droit de vous y opposer !
•Les médias vont-ils en faire une victime ?
•Est-il un « jeune » de quartier incompris par la société ?
•Comme il fait partie de la diversité « , des « minorités » visibles, votre acte ne sera t’il pas interprêté comme un acte raciste ?
•La ville ne risque t’elle pas d’être ensuite mise à feu et à sang par les « jeunes » des quartiers ?
•Vais-je être poursuivi par la Halde, le MRAP, SOS Racisme, etc.?
•Ma famille ne sera t’elle pas traînée dans la boue, ma vie disséquée depuis la maternelle, mes enfants menacés ?
•Ne va-t-on pas parler de « bavure » dans les média et me condamner ?
Le Ministre de l’Intérieur, quelque jours plus tard…

« En vertu des pouvoirs qui me sont conférés, je vous fais Chevalier de la Légion d’ Honneur à titre posthume »

Claude Laurent, responsable Résistance républicaine Picardie

 38 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Le passage du policier américain me rappelle une blague américaine que je connaissais, mais avec un texan. Le passage dédié au policier français ressemblant à celui qui décrivait un militant du parti démocrate…

    Mais je ne vous la raconterai pas, car j’ai pas très envie de rire, finalement.

  2. Et bien moi c’est le style américain bien entraîné sans hésitation, et je dis que tous les français et Européens doivent s’armer et s’entraîner aux combats rapproché en ville et en campagne, en vertu de notre survie et en état de guerre contre des ennemis sur nos territoires, avec un état collabos, point barre! la plaisanterie est terminé.
    Même si je dois faire de la tôle, mais pour cela ils devront essayer de m’attraper, mais je serai vivant, je suis un renégat et résistant, je n’ai plus confiance à cet l’état collabo et traîtres, qui nous ont laissé gravement en danger avec un ennemi  » l’Islam meurtrière  » et les titres posthumes, ils peuvent se les garer où je pense.
    Si des centaines de milliers de français et d’européens sont résistants, qu’ils essayent de tous nous mettre en tôle pour voir, ils devront vivre avec des gardes du corps ces ordures.
    Les premiers qui se lèveront à se défendre et mobiles pourront survivre, préparez vos paquetages de survie et vos familles à l’abris, soyez prévoyant et surtout prudent, pensez à toutes éventualités, observez les allés et venues de l’ennemi, préférez les campagnes bien à l’abris, si possible fortifiés, chez des amis ou la famille bien avertis.

    •  » Et bien moi c’est le style américain bien entraîné sans hésitation.  »

      Si on est bien entraîné et qu’on hésite pas, je ne vois pas l’intérêt à vider deux chargeurs… A part le plaisir de la chose peut-être.

      Il est vrai qu’avec deux chargeurs, le risque de voir le fauteur de troubles s’en sortir est très faible… Sauf à ne viser que les j’ai jambes.

      Je serai donc plus proche du style russe, qui est lui même très proche du style Légion (les habitudes sont dures à perdre)
       » Un tir, un mort  »

      Propre.
      Net.
      Et rien à foutre s’il y a « bavure » (que le mec n’avait qu’un couteau face à mon 9mn par exemple)

      Ceci étant dit, tu deviens un peu fainéant mon cher Claude Laurent, ce truc est déjà passé plus de cent fois dans les commentaires d’une multitude de sites…
      … Mais c’est toujours bon de le relire !

  3. Cette caricature est hélas vraie. Nous sommes gouvernés par des idéalistes incapables de protéger les faibles et les innocents.

    Ceci est à rapprocher de ce qui se passe dans certaines prisons, c’est vraiment la honte pour Taubira et tous ses prédécesseurs. Voir:

    https://euro-reconquista.com/site/spip.php?article750

    Le maton qui a osé témoigner ainsi a pris des risques en donnant autant de précisions sur sa situation personnelle permettant de l’identifier.

Les commentaires sont fermés.