Ennikabées et coran à l’école d’ingénieurs… C’est pour un suicide collectif ?

Pour un suicide collectif ?

Que se passe-t-il donc dans ma France, dans notre France ?

Pour quelles obscures raisons nos instances dirigeantes, quelles qu’elles puissent être, dans quelque domaine que ce soit, s’acharnent-elles à démolir nos traditions, notre culture, l’art sous toutes ses formes, notre langue, voire notre religion (églises peut-être demain réquisitionnées pour être transformées en casernes musulmanes d’où partira une guerre intérieure) …

Pourquoi ce sinistre de l’intérieur se complaît-il à asséner de telles contre-vérités, de tels monstrueux mensonges, à tenter de nous faire croire que notre histoire n’a pu se construire que grâce au « génie musulman » des siècles passés ?

Pourquoi donc Manu Tango tient-il tant à faire le jeu des adorateurs de Momo, prêt à faire tomber les foudres d’une nouvelle loi (?) propre à sanctionner le plus sévèrement possible la moindre critique de cette pseudo religion de paix, d’amour et de tolérance ?

Pourquoi enfin laisse-t-on ces porteuses de sacs poubelles déambuler impunément dans nos rues, dans nos espaces publics, dans nos facultés, peut-être demain dans nos hôpitaux et dans nos écoles, en formelle contravention avec nos lois républicaines ?

Et pour finir, pourquoi l’argent de nos impôts serait-il destiné à élever ces centres « culturels » (!!!) bientôt surplombés de minarets d’où partira l’appel à la prière (5 par jour) des muezzin qui, j’en ai peur, ressemblera progressivement à l’appel au djihad ?

J’avoue ne pas comprendre, car on ne peut réellement envisager que cela soit par simple souci électoraliste, dans une démarche, néanmoins évidente, de récupérer des bulletins de vote pour 2017…

Changement de civilisation … Remplacement de population … Asservissement à la charia … Comment peuvent-ils ne pas comprendre qu’ils seront comme tous nos compatriotes victimes de la machine à assassiner, et que de surcroît, ils risquent fort de s’exposer à la vindicte populaire de citoyens venant leur demander des comptes à un quelconque coin de rue ?

Notre peuple a connu cela il y a soixante-dix ans, non ? Et nombre de collabos ont alors amèrement regretté – s’ils en ont eu le temps – leur retournement de veste et ont été jugés sommairement pour haute trahison.

L’ennui, c’est que cette situation ne se présente pas qu’en France, puisque la même attitude se retrouve dans les autres pays européens. Alors, croient-ils pouvoir le moment venu tenir les rênes de l’attelage avec suffisamment de force pour endiguer ce flux migratoire ininterrompu et qui ne cesse de croître de jour en jour, museler les porteurs de babouches et stopper leurs velléités de prise de pouvoir de la nation ?

Mais il sera trop tard, bien trop tard !

Pauvres crétins, n’ont-ils pas vu dans nos rues flotter les étendards du PMF (Parti Musulman de France) soi-disant éteint, sinon dissous, et bientôt ceux de l’EI ?

Sont-ils à ce point sourds pour ne pas entendre la voix de notre peuple qui commence à résonner ici et là, ou aveugles pour ne pas savoir lire entre les lignes des déclarations lénifiantes (taqiya) des imams, qu’ils soient ou non autoproclamés ?

Mais pourquoi donc scier la branche sur laquelle ils sont assis ? Sincèrement, je me répète, je ne comprends pas.

Une telle attitude absurde, suicidaire, dont la résultante ne pourra qu’être notre destruction, comme cela fut jusqu’à présent pour tous les pays, cultures et civilisations vandalisées par les pouilleux susnommés, ne peut appeler de notre part que prise de conscience généralisée, révolte, et reprise de contrôle par tous moyens à notre disposition, ceux que nous imaginerons, inventerons et dont nous nous munirons, que ce soit en douceur (est-ce possible ou seulement envisageable ?) ou par la contrainte.

Comprenne qui peut, ou qui veut. Car là, ce sera peut-être par le poignard et par la poudre. Ce que je ne souhaite nullement, car nous irions au-devant de bien d’autres ratonnades, et bien plus meurtrières dans les deux camps que celles dont nous avons encore le triste souvenir !

Parachutiste

 27 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Becif au drapeau vert et chanter solstice dans les prés. La France en décrépitude cherche désespérément sauveur.

  2. Le Premier Ministre canadien Stephan Harper invite des dirigeants musulmans à sa résidence officielle
    Le Bureau du premier ministre a indiqué qu’il… (PHOTO PC)
    Agrandir
    Le Bureau du premier ministre a indiqué qu’il s’agissait du premier iftar à être célébré au 24 Sussex, la résidence officielle du premier ministre canadien.
    Hélas , on constate partout dans le monde occidental l le même esprit d’accommodements – déraisonnables –

    • ils sont tous fous… à lier ! et ils nous tuent, délibérément. La photo ne passe pas dans les commentaires

Les commentaires sont fermés.