Trop loin de la ville : les réfugiés refusent de descendre des bus

refugies
( Sardaigne ) Les soi-disant « réfugiés » retranchés dans les cars : «  On ne descend pas, l’endroit ne nous plaît pas ».
Une centaine de réfugiés transférés du Centre d’accueil de Santa Maria La Palma protestent, en restant dans les cars, parce qu’ils ne veulent pas être installés loin des centres habités. Sur place, Le Préfet, le Préfet de Police, et le Maire de Sassari .
Plus de cent migrants se sont retranchés dans les cars qui, le soir du Lundi 8 Juin, les avaient transférés du Centre d’accueil de Santa Maria La Palma vers une structure dans la campagne de Palmadula.Les demandeurs d’asile refusent d’être installés loin des centres habités.
Sur place, pour négocier avec les soi-disant réfugiés africains, qui, de toute évidence, ne fuient ni la torture, ni la faim, ni la guerre, sont intervenus le Préfet Salvatore Mulas, le Préfet de Police Pasquale Errico, et le Maire Nicola Sanna.
Voir la video (en italien) dans l’article :
Le Préfet, Salvatore Mulas,  tente de leur expliquer que la situation est difficile, et qu’il fait le maximum  : « il y avait urgence, ils étaient mal installés, il faut qu’ils quittent les cars et se détendent… Les autorités vont ensuite regarder sur toute la région ce qui est possible, en essayant même de les regrouper par nationalité. « 
Bref, ils leur promettent, en sus, le beurre et l’argent du beurre. Ils ont raison de protester, ça marche au-delà de ce que l’on pourrait imaginer.
Traduction Steve Preve

 

 29 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. à Christine :

    Entendu à Tromso, dans le nord de la Norvège (à plus de 1000km d’Oslo), … il y a un peu moins d’un mois, une question posée par un migrant :

    « Ce pays doit être une offense à allah, car lorsque le ramadan commencera (18 ou 19 juin) comment saurons-nous que nous pouvons rompre le (ndr : pseudo) jeûne ? « .
    … Et oui, dans ce pays maudit par allah, il y a le fameux « soleil de minuit ».
    Et si le soleil est un peu palichon vers minuit, il n’empêche que la luminosité est présente.
    Dur, dur d’être un migrant clandestin chez les mécréants !

  2. Je pense qu’ils ne doit plus avoir beaucoup d’italiens qui croient encore aux chances pour l’Italie.
    Tout fini par user, ce n’est qu’une question de temps, jusqu’au jour où la colère des européens à bout de devoir tout supporter les caprices des politiques.
    On voit bien que ces immigrés sont au courant de ce qui se passe en Europe, pour se permettre de tels petits écarts et petits caprices chez nous, ils savent qu’ils peuvent traiter les européens de raciste, nos élus, nos justices et nos finances, sont de leurs côtés, même avec les insultes et agressions, ils restent encore dans nos pays.
    Ils agressent, c’est un fait divers, nous les agressons, c’est une agression raciste!, pour vous dire la haine que nos dirigeants ont contre nos peuples.
    En tous les cas, nos dirigeants ne doivent pas avoir un grand amour pour nos peuples Européens, pour aimer nous voir disparaître dans leurs grands melting pot imbécile et surtout avec l’Islam meurtrière, qui est le pire.

  3. Quelle bande de fainéants ces migrants…. Qu’ils se jètent à la mer ou qu’ils crèvent de faim et de soif, je m’en fiche complètement. Qu’ils repartent dans leurs petites barquettes et surtout qu’ils fassent naufrage sur une île déserte ou on entendra plus jamais parler d’eux. Moi je n’en veux pas en France.

  4. Faut faire comme en Thailande, repousser les bateaux vers le large en cassant le moteur avant

  5. Faut les emmener n’importe ou avec des cars pourris comme leur bateau et les abandonnés …

  6. Il est très clair que ces gens là sont préparés à venir chez nous et à argumenter pour nous emm…un max.
    Qui est derrière cela ?…

  7. Si avec tous ces exemples les dirigeants italiens, suédois, norvégiens etc….. n’ont pas compris, c’est qu’ils méritent d’être lobotomisés et dégagés du pouvoir.
    Ils leurs donnent les moyens de nous écraser et in finé nous faire disparaître.
    C’est criminel !!

  8. source : http://speisa.com/modules/articles/index.php/item.1463/asylum-seekers-refuse-to-leave-the-bus.html

    Suède : des demandeurs d’asile refusent de quitter le bus les emmenant vers des logements qui leur ont été proposés.
    Motif invoqué, les logements mis à disposition ont la réputation (?) de ne pas être de bonne qualité.

    Cas similaires vus et entendus en Norvège :
    logements fournis dans des régions de grands froids (au nord du cercle polaire arctique, … le climat n’est pas celui de la Somalie, …sans doute la faute en revient-elle aux norvégiens !!).
    Autres motifs fréquemment invoqués :
    … village de campagne, trop isolés et sans distraction ;
    … petite ville ou village trop éloigné d’une grande ville, cet éloignement ne permettant pas de rencontrer des gens (filles ?) pour apprendre la langue du pays.

    Combien de milliers d’exemples similaires voulez-vous ?

    • Il faut les lister les revendications de ces migrants, conserver ces faits dans un dossier laisser ouvert pour y ajouter les nouvelles « pièces ». C’est scandaleux et très éclairant.

  9. « On ne descend pas, l’endroit ne nous plaît pas ».

    100% d’accord avec les migrants. Comme l’endroit ne leur plaît pas, et bien qu’ils restent dans les cars et que ces cars les conduisent vers un aéroport pour embarquer et retrouver les lieux habités de leur pays.

    L’Italie est un pays modeste, de nombreux italiens n’ont pas la vie facile, ils n’ont pas les moyens de payer des fonctionnaires pour gérer tous ces migrants.

  10. Personnellement, vu les dettes qu’on tous les pays européens, un bus c’est une goutte d’eau…
    … Ils ne veulent pas en descendre ?

    On crève les pneus, on bousille le moteur…
    … Et on les laisse se débrouiller !

    Dans quelques mois, pour déplacer UN « migrant » ils exigeront une Rolls avec chauffeur…
    … Et l’Europe dira oui !

    • j’aimerais que tu sois nommé ministre de l’intérieur

      • Seulement si tu deviens présidente de la république…
        … Et plutôt que ministre, je retournerai dans la Légion !

        Autant faire ce qu’on fait le mieux.

Les commentaires sont fermés.