Ils donnent aux migrants un mode d’emploi détaillé pour qu’ils arrivent chez nous

immigration-clandestinemode-emploimigrations3

Depuis des semaines et des semaines, on s’époumone à tirer la sonnette d’alarme concernant les vagues d’immigrations clandestines organisées en Méditerranée.
Un petit miracle a eu lieu samedi 13 juin, le journal belge en ligne www lepeuple.be vient de publier un article à ce propos, sous le titre « comment traverser la Méditerranée en toute illégalité ».
Article étayé par les mêmes preuves que celles en ma (notre) possession, depuis un certain temps.
D’un côté, nous avons la presse dite de référence (qui n’est plus une presse qui informe ou qui enquête), qui s’attarde longuement sur les malheurs, et sur les conditions matérielles très précaires de ceux qui émigrent illégalement.
De façon politiquement correcte, il s’agit simplement de migrants (sont oubliés les mots illégaux ou clandestins) qui en appellent à notre compréhension et à notre compassion.
Les caméras de télé s’attardent avec complaisance sur des gens fatigués, ayant faim, décrivant des situations inhumaines dans les pays d’origine, d’autres situations encore plus inhumaines faites par les passeurs, sans oublier les brutalités des différentes polices européennes etc mais heureusement des ONG veillent, interviennent, apportent les secours nécessaires etc…
D’un autre côté sont les sceptiques qui trouvent (à tort ou à raison) que ces migrants sont surtout et d’abord des immigrés clandestins – c’est-à-dire faisant fi, et se moquant éperdument, des règlementations régissant l’immigration « légale » dans nos pays.
Les illégaux exigent que les frontières leur soient ouvertes sans condition, ils exigent d’être aidés matériellement et financièrement, ils exigent (comme en Italie) de pouvoir vivre selon les schémas de leurs pays d’origine etc.
L’objectif de cette immigration clandestine est principalement à caractère économique (avec une petite minorité de réels réfugiés politiques ou de guerre), est composée majoritairement d’hommes jeunes, manifestement « en forme », et ayant suffisamment de ressources que pour se payer les services de passeurs (bien peu philanthropes !) pour traverser la moitié de l’Afrique.
Tout sceptique et tout mal-pensant (j’en suis), est nécessairement un salaud, un facho, aux pensées nauséabondes etc. nous connaissons tous le couplet !
A l’autre bout de la chaîne, il y a les « surprises », avec des organisations dont les media officiels ne parlent jamais (le premier journaliste qui en parlerait, serait bon pour pôle emploi en moins de dix minutes, et serait « grillé » à vie dans toutes les salles de rédaction).
Qui donc connaît Welcom in Europ (w2eu.info) ? Qui connait Watchthemed.net ? Qui connait Boats4people.org ?
Ces quelques organisations parmi d’autres, disposent de sites internet (dont certains sont bien faits) fournissant des trucs et astuces pour immigrés clandestinement en Europe.
Outre les sites Internet, ces associations disposent de militants distribuant des brochures -de bonne qualité- décrivant les « trucs et astuces » à employer.
Brochures distribuées dans nos pays, par exemple dans Bruxelles, ou envoyées dans les pays de départ.
Ces brochures sont multi-lingues, rédigées en français, anglais, arabe, farsi, de façon à n’oublier personne !
aidemigrants
Elles sont également adaptées à la zone géographique d’où la traversée vers l’Europe s’effectuera – par exemple, Méditerranée Est, Méditerranée centrale, zone Maroc-Espagne.
Certaines organisations mentionnent aussi des hot-line téléphoniques, pour qu’en cas de problèmes, des clandestins puissent les alerter, afin de faire pression sur les media, sur les politiciens, sur les droitsdelhommistes (au cas où l’islamisation les nourrissant avec nos impôts, leur laisserait des loisirs !) bref, faire du bruit, et créer le buzz.
Quelques exemples ici :
mode-emploimigrations4
Qu’il y ait des passeurs sans aucun scrupule, qui font miroiter un miroir aux alouettes à des gens qui veulent du rêve est une évidence.
Qu’il y ait aussi chez nous, et parmi nous, des « réceptionneurs » qui encouragent ces trafics et manipulent des dizaines de milliers de gens qui ne réfléchissent pas et s’accrochent obstinément à des rêves inaccessibles, est aussi une évidence.
Pour ces passeurs et ces réceptionneurs, aucune pitié ne sera de mise quand l’heure des comptes sonnera.
Mandalay, responsable Résistance républicaine Belgique
P.S. Pour la petite histoire : au moment où j’écris cet article, samedi 13 juin, 300 illégaux se dirigent -en ce moment même- vers la résidence privée du 1er ministre, à Wavre (petite ville à 25/30km de Bruxelles.

 

 

16 Commentaires

  1. Toutes les civilisations ont disparu devant les barbares! Toutes sans exception ont disparu parce que justement elles étaient civilisées et qu’elles n’ont pas compris que les barbares ne connaissaient qu’une seule chose: la force.
    Pendant que les gens ne croient pas à la réalité d’une invasion, les barbares s’arment et s’entrainent à la guerre.
    Entre un beau discours et une Kalachnikov, qui aura le dernier mot?

  2. En fait nous serons les « nobles » de la prochaine Révolution !

  3. Vous avez mis le doigt dessus Beate, c’est une « stratégie de guerre ». J’ai la conviction que les « migrants » (comme c’est beau l’évolution de la langue française) reçoivent un sérieux de coup de main (ou de pied), ainsi que les passeurs, de la part de l’E.I.pour envahir l’Europe, en y incorporant quelques soldats d’Allah. Pour les armes, pas de problème, ells sont déjà arrivées.

  4. l’exode organisé par les nations unis des hordes africaines, des régions musulmanes en guerre vers l’Europe pour déréguler le code du travail, du droit d’asile, d’imposer la civilisation islamique dans une europe dite en paix …pour combien de temps encore ??? ont ils compris ces voyous d’élus qu’ils sont complices de l’invasion des tueurs islamistes ??
    Les USA installent des chars et autres matériels de guerre sur le sol ukrainien….Ils ne vont pas se priver de déclencher un petit incident pour combattre la RUSSIE !!
    Aujourd’hui collecte nationale du don du sang :
    Je n’ai jamais croisé de musulman dans les salles de prélèvements ou dans les camions itinérants, la collecte du don du sang est elle compatible avec l’islam ??

    chacun de nous payons une part des AME pour les migrants illégaux, une des raisons qui ont fait augmenter les cotisations de nos mutuelles …

  5. Au sujet de ceux qui demandent à accueillir les « migrants », j’ai vu hier soir dans « salut les terriens » Alexandre DEL VAL clouer le bec de l’ignoble et islamophile plenel en lui disant de les prendre lui même en charge, de les loger et les entretenir. Le minable plenel n’a fait qu’une réponse larmoyante sur ces pauvres gens MAIS rien sur la proposition de les prendre chez lui
    Bravo à Alexandre Del Val, cet homme courageux, de dire haut et fort que parmi eux il y a aussi des terroristes.
    Et de questionner sur l’argent et le prix du voyage qui sont des sommes énormes au regard du niveau de vie de ces pays. Qui les finance ? L’état islamique !!
    Il reste deux ans avant de dégager Gélatine 1er et Adolfo valls, mais que de dégats entre temps.

  6. Cela a un nom : Stratégie de guerre. Une invasion déguisée pour preparer l’attaque et ouvrir les frontieres aux hordes qui massacreront nos enfants.

    • Oui, Beate, il s’agit bien d ‘une « stratégie de guerre ». La faiblesse des démocraties réside dans le fait que c’est le nombre qui compte. Or, dans quelques années l’envahisseur pourra voter. c’est alors que dans un premier temps nous serons asservi via l’islam. Les massacres viendront après.
      Pour lutter il faudrait introduire une limitation au suffrage universel. Compte tenu que l’islam est irréductible aux principes républicains les islamiques ne devraient pas avoir le droit de voter. Il ne s’agit pas d’une limitation par la race mais par la religion. Une sorte d’ INDIGNITE NATIONALE lié à l’exercice de l’islam. Ce système a d’ailleurs existé en France. En 1944 les collaborateurs pouvaient être punis à la « dégradation nationale » qui emportait l’interdiction de voter. Un autre système, moins efficace à mon avis, serait de créer un suffrage inégalitaire : les français de souche, au moins trois ou quatre générations voire plus, auraient un vote qui compterait double.

      • je serais entièrement d’accord, et avec interdiction de vote pour les adeptes de l’islam, ce qui poserait la question de faire enregistrer la religion et la reconnaître, pas simple

  7. Oui c’est écoeurant !
    Le pire étant qu’ils savent qu’il n’y a plus d’emploi…
    … Mais comme ils savent aussi pour toutes les aides sociales auxquelles ils auront droit, comme ils savent que nos élus et la « justice » sont à leurs pieds… Ils affluent !

    Vous écrivez ;
     » Pour la petite histoire : au moment où j’écris cet article, samedi 13 juin, 300 illégaux se dirigent -en ce moment même- vers la résidence privée du 1er ministre, à Wavre  »

    Ils y vont pour manifester devant je présume…
    … Mais l’idéal serait qu’ils en forcent les entrées et s’y installent !
    Votre ministre serait bien emmerdé, il ne pourrait rien faire sans passer pour un raciste, et ça donnerait des idées aux autres « migrants ».

    Vous imaginez, nos élus obligés de mettre en pratique leurs belles leçons de morale…
    … Ça, ça serait top !

    • Ils voulaient des papiers immédiatement, des régularisations sans condition, l’arrêt des expulsions par avions militaires ou par des vols réguliers.
      La rengaine est bien connue.

      Sans trop le dire, j’espérais qu’ils s’installent dans son salon, organisent un barbecue ou un mechoui dans le jardin,
      que la police fasse preuve de « laisser-faire » … mais non, c’est raté ! (mdr)
      Une prochaine fois, peut-être …

  8. Je continue sur l’idée de recel. Je ne crois pas qu’il soit interdit légalement d’aider les migrants. Est ce qu’il serait utile de demander aux députés de voter une loi créant un délit « d’aide au séjour des sans papiers » ? Je suis convaincu que ces trafics de migrants sont organisés pour partie par des anciens migrants trouvant là une source de revenus facile.Que risqueraient ils à cette manœuvre ? Rien sur le plan pénal et même pas financièrement parlant au contraire ce serait une bonne opération.
    Imaginons : un ancien migrant établi sur notre sol envoie l’argent pour le passeur 4000 à 5000 €, va chercher le clandestin et l’emmène en France. Il déclare ce clandestin à la préfecture et demande à obtenir des papiers : durée de la procédure : un an à deux ans. Ce clandestin sans statut commence en avoir un de provisoire : Il peut rester tout le temps de la procédure d’asile. Seule chose qu’il lui est interdit c’est de travailler (ça tombe bien il n’en a pas envie) mais il faut qu’il vive alors l’état lui verse le RSA . Hop, le tour est joué. S’il faut il accède à la CMU de base et complémentaire s’il vous plait, histoire de se faire soigner gratuitement (et de négocier quelques médicaments ) .
    Bilan : RSA = 730 € / mois x 12 mois minimum = 8760 € . l’investissement est amorti… « Rien de ce qui humain ne m’est étranger » si j’ai eu cette idée, très simple à mettre en œuvre, eux aussi l’ont eu !

    • précision : il est possible que l’aide ne s’appelle pas RSA mais autrement (à voir) . Il existe l’ATA = aide temporaire d’attente qui ouvre en plus droits aux aides familiales et CMU

    • il y a bien une loi : il est interdit de s’installer sur le territoire français sans autorisation en bonne et due forme, seulement les ONG ont réussi peu à peu à la dénaturer en transformant la plupart des clandestins en demandeurs d’asile, en interdisant leur retour s’ils ont des enfants scolarisés etc

  9. Les « réceptionneurs » ne sont que des recéleurs ! Je ne peux m’empêcher de penser que ces « migrations » sont en fait des invasions. Je ne crois pas du tout à la nécessité économique d’ailleurs, où trouveraient ils l’argent pour migrer s’ils sont si pauvre ? A moins que les » voyages » ne soient payés par certains recéleurs bien établis en europe ?

Les commentaires sont fermés.