Royaume Uni, condamnation d’un djihadiste : des musulmans s’inquiètent des moyens d’information disponibles…


Royaume Uni, condamnation d’un djihadiste : des musulmans s’inquiètent  des moyens d’information disponibles…

coran

Ashiq  a écrit: « La vie ne vaut pas la peine d’être vécue sans le djihad » et il aspirait à faire le « Ishtishadi » ce qui signifie: mourir en (martyr) pour faire la guerre à  tous ces gens. Il a également déclaré son allégeance à l’État islamique, et a cherché des mots pour exprimer des phrases comme « il EST en train de décapiter un journaliste  » et sur les 44 façons de soutenir le djihad.

Un homme originaire de Conventry  inculpé de «préparation d’actes de terrorisme», par Ben Eccleston, Coventry Telegraph , le 26 mai 2015:

Un homme originaire de Coventry a été inculpé pour préparation d’actes de terrorisme cet après-midi.

Zakariya Ashiq, âgé de 20 ans, de confession musulmane, résidant à Foleshill  avait l’intention de mourir en martyr en Syrie, comme il l’a dit au tribunal.

Après une comparution ayant duré une semaine devant le tribunal Old Bailey il a été inculpé pour préparation d’actes de terrorisme, et d’avoir assisté d’autres djihadistes pour accomplissement du même chef d’accusation.

Cet homme sans emploi de 20 ans a échoué dans sa tentative de rejoindre l’État islamique au mois de Novembre dernier et il a été arrêté lors de son retour au Royaume-Uni.

Le tribunal a appris que Ashiq avait fait d’autres tentatives pour rejoindre la Syrie.

Robert Spencer.

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera

Source : http://www.jihadwatch.org/2015/05/uk-muslim-who-said-theres-no-life-without-jihad-guilty-of-terror-offenses

 

Suite de l’affaire :

Royaume-Uni: Des musulmans autochtones « choqués » par  la condamnation d’un islamiste convaincu de préparation d’actes de terrorisme.

Lire attentivement les commentaires suivants de l’imam: « il nous est nécessaire de savoir comment occuper l’esprit des jeunes gens/filles, indépendamment de la religion, nous devons les conseiller afin de pouvoir atténuer les problèmes avant qu’ils n’apparaissent« . Indépendamment de la religion? Combien de non-musulmans sont-ils allés rejoindre l’État islamique? L’imam ne dit pas un mot sur ce qu’il enseigne dans sa mosquée, et comment il peut ou ne peut pas discréditer ce que Ashiq croit être de son devoir envers l’islam. Et il pose cette question « que peut faire la société ? » face au problème – il détourne à nouveau l’attention sur ce qu’il prêche dans sa mosquée, sur l’enseignement qui désavouerait la conception de l’islam prônée par l’état islamique – ce qui, de toute évidence, n’est pas primordial pour lui.

« L’islam promeut la paix et l’harmonie entre les différentes communautés. Vous ne pouvez pas être un bon musulman sans contribuer à la bonne entente dans la collectivité à laquelle vous appartenez« . Oh, eh bien, voilà qui est rassurant!

La communauté musulmane de Coventry est « choquée » après qu’un jeune homme de Foleshill a été condamné pour «préparation d’actes de terrorisme», par Simon Gilbert  le 27 mai 2015 :

La communauté musulmane de Coventry est sous le choc de savoir qu’un homme de Foleshill a été condamné à six ans de prison pour préparation d’actes de terrorisme.

Zakariya Ashiq, résidant à Foleshill, a été emprisonné après avoir été arrêté à Heathrow en Novembre 2014 après son retour d’un voyage avorté vers l’État islamique en Syrie dont la finalité était de mourir en martyr.

Le Dr Abdullah Shehu président du Forum musulman de Coventry, a déclaré au quotidien le Telegraph qu’il est malaisé de repérer les signes de la radicalisation – mais que les récents incidents ont interpellé la communauté musulmane quant à une action plus ciblée.

Cela fait tout juste un an que trois autres hommes originaires de Coventry ont été également signalés pour avoir voulu se rendre en Syrie dans le but de combattre dans les rangs l’EI.

Le Dr Abdullah Sehu continue : « la communauté musulmane est relativement choquée par le fait que trois garçons se soient rendus en Syrie, et maintenant par cette affaire. Tous ces évènements ont soudainement alerté les musulmans et leur font se poser cette question: que peut faire la société face à ce problème? Les parents font de leur mieux et la communauté musulmane fait son possible, mais ce qui se passe dans l’esprit d’un jeune étudiant est au-delà peut être de notre compréhension. L’accès à l’information est disponible partout dans le monde, il est très difficile de le contrôler. Ces jeunes gens peuvent y accéder à l’insu de leurs parents et il est possible que ces garçons/filles soient dépassé(e)s. Notre devoir à tous est de comprendre comment appréhender ce phénomène et de le combattre. »

Il a ajouté: « Il nous est nécessaire de savoir comment occuper l’esprit des jeunes, indépendamment de la religion, nous devons les conseiller afin de pouvoir atténuer les problèmes avant qu’ils n’apparaissent ».

Mais le Dr Shehu nous explique qu’il ne croit pas que la ville avait à l’origine des difficultés avec les jeunes gens qui se sont radicalisés, malgré les allégations du père de l’un d’entre eux qui s’est rendu en Syrie et qui affirme que son fils avait subi un « lavage de cerveau » dans une mosquée de Coventry.

Le Dr Shehu poursuit : « à ma connaissance, la police mène l’enquête. Sans révélations de leur part disant qu’il y a de fortes présomptions [à propos des allégations du père], nous n’avons pas matière à faire de commentaire ».

« La communauté musulmane ne dit pas qu’en définitive ce problème existe, sinon elle s’en serait préoccupé. Vu les éléments portés à notre connaissance, la ville de Coventry n’a pas de soucis à se faire ».

Il a ajouté: « Coventry est une ville très tranquille, je ne pense pas que vous trouverez une cité plus en harmonie sur le ‘bien vivre ensemble' ».

Le Dr Shehu a également condamné les actes de ceux qui ont recours au terrorisme.

Il rajoute que: « l’islam promeut la paix et l’harmonie entre les différentes communautés. Vous ne pouvez pas être un vrai musulman sans (sic) contribuer à la bonne entente dans la collectivité à laquelle vous appartenez ».

Robert Spencer

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera

Source : http://www.jihadwatch.org/2015/05/uk-local-muslims-shocked-by-conviction-of-muslim-on-terror-charges

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


3 thoughts on “Royaume Uni, condamnation d’un djihadiste : des musulmans s’inquiètent des moyens d’information disponibles…

  1. Avatarmarc

    On en fera jamais des européens et on les écoute beaucoup trop.Il serait tellement simple de leur dire oubliez l’islam si vous voulez fouler le sol de l’Europe.

  2. Avatarxtemps

    Pour accepter de se faire tuer en honneur de l’Islam, il faut déjà être drôlement manipulé, dressé et bien enfoncé.
    Aucun être humain normalement constitué n’accepterai de se faire tuer pour un dogme aussi stupide que l’Islam urine de chameaux.
    Il n’y à rien de religieux dans l’Islam, mais alors rien, c’est un hymne à la mort, l’in-création par le livre d’ Allah, c’est la destruction de la vie, l’ordre vient du chaos ( écrit sur les billet d’un dollars américain, ordo ab chao), si l’ordre ne naît que du chaos, il ne reste que le Chaos.

  3. AvatarLavéritétriomphera

    Quels sont les enseignements diffusés dans les mosquées et les madrassa-s? Comme le souligne Robert Spencer, le docteur Sehu ne dit rien sur ce qu’il dit vraiment à ses élèves. Le père d’un jeune homme qui s’est rendu en Syrie, s’est plaint que l’endoctrinement qu’avait subi son fils avait eu lieu ici, en Europe. Et en France les musulmans (jeunes et vieux) fréquentent aussi nos mosquées et de nos madrassa-s. Le danger n’est pas supposé mais certainement très réel.

Comments are closed.