De nouveau la peine de mort, vite, avant que Fofana ne sorte de prison et que les djihadistes ne reviennent!

plaqueIlanHalimi

Je suis une femme de gauche et je me suis réjouie, en 1981, de l’abolition de la peine de mort, rendant grâce et à Mitterrand et à Badinter de l’avoir proposée et aux députés et sénateurs de l’avoir votée.

34 ans après, je suis toujours opposée au principe mais je considère qu’il n’y a pas de loi ni de règle immuable dans la gestion d’une société.

Nous sommes en guerre et la guerre la plus terrible qui soit, celle qui se fait au moyen de terroristes, de barbares, n’ayant qu’une foi et qu’une loi, celle du coran. Face à ces loups pour l’homme, face à ces monstres capables des actes les plus abominables, il n’y a pas de réhabilitation qui vaille, quoi qu’en disent Valls et Cazeneuve.

Face à des monstres capables de tuer des enfants, de violer et transformer en esclaves sexuelles des gamines à peine pubères, de perpréter des attentats  faisant des centaines de victimes, de torturer  pendant des semaines d’autres êtres vivants, je ne peux que voter la mort, en toute conscience.

Des êtres si abjects sont irrécupérables. Et si, par hasard certains l’étaient, tant pis pour eux, le principe de précaution nous oblige à ne pas prendre de risques.

C’est ainsi que les jeunes djihadistes partis en Syrie doivent être mis à mort là-bas par nos barbouzes, comme l’avait préconisé Chauprade. A défaut, c’est la mise à mort et non l’accompagnement personnalisé préparé par les inconscients qui nous gouvernent.

C’est ainsi que la lie de l’humanité, Fofana, qui continue de faire rêver de futurs membres de gangs des barbares est applaudi par ceux qui ont osé casser la stèle de sa victime, Ilan Halimi

http://resistancerepublicaine.com/2015/20341/

C’est ainsi que le même Fofana, en prison en principe à perpétuité, a déjà écopé, en prison, pour violences répétées envers les surveillants, une fois de 3 ans de prison supplémentaires, une fois de quatre…

On blêmit quand on lit que la perpétuité est en fait une peine de sûreté de 22 ans.

http://www.20minutes.fr/societe/1423017-20140728-youssouf-fofana-3-ans-plus-troisieme-agression-prison

En 2009 il a 27 ans, cela signifie qu’en 2031, il pourra sortir de prison, il aura 49 ans et sera encore dans la force de l’âge pour torturer et tuer d’autres victimes.

Fofana doit être éliminé avant. Ce n’est pas possible qu’on laisse un tel danger planer au-dessus de nos enfants.

Fofana et les djihadistes voulant partir ou revenir du djihad. Quand on est capable de rejoindre l’Etat Islamique, Boko Haram et les autres islamistes qui font régner la terreur sur trop de pays et trop de gens, on ne mérite que la mort. Par simple principe de précaution.

Nous sommes en guerre. La guerre aux monstres islamisés, aux terroristes musulmans.

L’abolition de la peine de mort, c’est pour les périodes bénies où les Etats sont suffisamment forts pour protéger leurs concitoyens et sévir avec suffisamment d’efficacité pour n’avoir pas besoin de tuer les criminels.

Ce n’est pas le cas, bien au contraire.

Christine Tasin

 165 total views,  2 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. En tant que pratiquant bouddhiste, je ne puis être que partisan de la peine de mort pour les meurtriers d’enfants, de femmes, de personnes âgées et d’handicapés, parce que dans sa Sagesse incommensurable, le Bouddha nous a enseigné de tout faire pour protéger les personnes physiquement vulnérables.

  2. En principe nous ne sommes pas pour la peine de mort, car nous sommes humains, quand on parle d’humains, c’est pour ceux qui ont de l’humanité, et il était normal que nous étions pour supprimer la peine de mort, des innocents avaient été condamné à la place des vrais criminels, c’est notre côté humain qui parle.
    Je dirais pas la peine de mort, mais de légitime de défense contre des criminels dangereux, qui n’ont pas d’ humanité.
    Il y à des personnes qui respectent la vie et qui comprend le lien, qui est naturel pour nous, et d’autres qui ne respectent pas la vie, car ils ne comprennent pas le lien.
    La plupart des combattants que j’ai connu dans ma jeunesse, étaient des tueurs vite fait technique de combat rapproché, mais ces soldats étaient humains et n’auraient jamais eu l’idée de massacrer des innocents, des femmes, des enfants, de les violés et d’en faire de la charcuterie avec, de jouer au foot avec des têtes décapités, ces personnes qui font ces choses, n’ont plus rien à voir avec des combattants, çà c’est des malades qui ont une partie du cerveau qui manque, qui n’ont pas l’intelligence et aucune maturité des vrais combattants, c’est même des très mauvais soldats, et là en les supprimant, nous rendons service à l’humanité.

  3. la bouteille représente le corps physique….
    la mauvaise odeur représente l esprit…
    que j ai oublié de preciser…

  4. je n ai évidemment pas la carrière militaire de notre ami philippe ex legionnaire….mais j ai effectué mon service miltaire chez les paras….
    j ai toujours regretté sa suppression…quand a l armée de métier….je sais que ca coute bonbon…..mais c est un autre sujet….
    mais,j ai toujours été prêt ,malgré ma jeunesse agité….a m engagé pour défendre mon pays d une invasion chez nous…..
    ce qui sous entend n est ce pas…de me battre avec les armes…..
    d etre plus ou moins grièvement blessé….ou meme d etre tué….
    je reste ainsi…..
    je suis d accord de monter une armée pour défendre mon pays contre l invasion islamique et d entrer en guerre si il le faut….
    voila sur ce point…
    j ai été vachement content de l abolition de la peine de mort de BADINTER en 1981….voici pourquoi….
    quand une mauvaise odeur est enfermé dans une bouteille…elle ne dérange personne…..mais cassé la bouteille…et la…tout le monde se bouche le nez ou se sauve….
    les criminels les plus horribles….sont peut etre plus puissant encore,dans la mort que dans la vie…en tuant physiquement…on ne tue pas son esprit qui lui aurai des possibilitées inouïs dans l eau-dela…..
    enfermé ces criminels a vie…sans aucune remise de peine…privé de tout….c est a mon sens…un chatiment terrible…
    et qu il meure de facon naturelle….

  5. Désolé de passer par ici mais je dois cliquer sur « favoris » pour accéder aux textes du jour, la page d’accueil refuse tout transfert.
    Suis-je le seul ?

  6. L’abolition a été mal faite puisque la peine capitale n’est même plus prononcée. Dire à quelqu’un que ses actes méritent sa mort car il est trop dangereux pour la société, cela clarifie les choses. Ensuite, pour éviter les erreurs dramatiques, il aurait fallu accorder la grâce automatique à la première condamnation, et pas plus.
    Mais comme souvent, les esprits binaires font du dogmatisme.

  7.  » C’est ainsi que la lie de l’humanité, Fofana, qui continue de faire rêver de futurs membres de gangs des barbares est applaudi par ceux qui ont osé casser la stèle de sa victime, Ilan Fofana.  »

    On voit ta colère à la vitesse à laquelle tu as dû rédiger cet article !
    Mais…
    … Tu as fait une erreur sur le nom de la victime puisque tu lui donnes le même nom que le coupable (j’ignore si tu peux corriger ça après l’avoir mis en ligne)

    Pour la peine de mort, personnellement j’ai toujours été pour vu que dans mon ancien job on préfère tout de même être bourreau plutôt que victime, c’est un peu logique.

    A l’époque, il y avait eu des erreurs judiciaire, ça a dû peser lourd dans la balance qui a mené à supprimer la peine capitale.

    Le risque d’erreur est aujourd’hui nul, avec les tests ADN, les progrès de la police scientifique, on pourrait raccourcir sans soucis pas mal d’enfoirés.

    Et, même si j’adore la route…
    … Prendre la succession de Sanson ou de Diebler ça me tenterait assez !

    • Merci ami j’ai corrigé ! POur le reste bien d’accord avec toi

Les commentaires sont fermés.