Fonctionnariser les imams pour lutter contre le terrorisme musulman ? Marre d’être pris pour des cons

djihadistes-francais-qui-sont-les-nouveaux-fous-d-allahhttp://www.leparisien.fr/societe/islam-en-france-ce-que-les-musulmans-veulent-changer-13-01-2015-4442297.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

C’est un comble. Des dizaines de proches des victimes  pleurent, l’Etat entier est sur le pied de guerre, des dizaines de milliers d’innocents ont été tués depuis le 11 septembre 2001 et tout cela parce qu’il existe deux livres pires que Mein Kampf, le Coran et les Haddith-s  que des milliers de musulmans prennent pour des ordres et « ils  » osent pleurnicher en affirmant que la double peine serait pour les musulmans de France !

« Pour la grande majorité des 5 millions des musulmans de France, c’est une double peine, comme ils disent. Depuis mercredi, ils se sentent salis par des terroristes qui se réclament d’un islam qui n’est pas le leur, mais ils sont aussi devenus la cible de ceux qui les tiennent collectivement pour responsables. »

« Un islam qui n’est pas le leur« … Il n’y en a qu’un, pourtant. Et si les musulmans considèrent que le coran et les haddith-s ne les concernent pas, alors ils ne sont pas musulmans, il serait temps qu’ils le disent, haut et fort.

Ils sont devenus la cible de ceux qui les tiennent pour responsables ? La cible ? Ah bon ! Combien de morts musulmans ces derniers jours ? Combien d’attentats pour dire non à l’islam ? Combien d’attentats pour imposer l’abandon de l’islam ? Quant à leur responsabilité, elle est entière, bien sûr. On ne peut pas cautionner un système de mort en en faisant partie sans le dénoncer. Et ce ne sont pas deux têtes de porc et deux tags disant non à l’islam ou au halal qui mettent qui que ce soit en danger. Les musulmans doivent comprendre que ces actes islamophobes anecdotiques ne sont sans doute qu’une demande, sans violence, pour que l’islam prenne la place qui est celle de toute religion en France, non ostentatoire et de pratique privée.

Las ! Au lieu de cela il y a conspiration entre le gouvernement (mais pas seulement, ils sont pas mal aussi à l’UMP dans le genre) et les responsables musulmans pour que l’islam ait un statut à part,   privilégié, en piétinant la loi française et notamment en réduisant le concept même de laïcité à néant.

Les propositions de  Moussaoui, ancien Président du CFCM (Conseil Français du Culte musulman) sont outrecuidantes, pas un prêtre, pas un pasteur, pas un évêque n’oserait demander le dixième de cela : fonctionnariser les imams  pour qu’ils luttent contre le terrorisme ! : « La plupart du temps, ils sont déclarés en tant qu’animateur associatif », décrit l’imam Ahmed Miktar. Environ 15 % sont payés par les Etats marocain, algérien ou turc. D’autres sont entièrement bénévoles, les associations cultuelles n’ayant pas les moyen de leur verser un petit salaire. « Il faut leur donner un statut en terme social, de carrière. « La République leur demande de lutter contre le radicalisme religieux. Du moment que la mission n’est pas d’ordre cultuelle, je ne vois pas pourquoi la société ne pourrait pas financer ce type d’activités », insiste Moussaoui.

On avait eu droit aux grands frères, on a eu droit à la proposition de Tariq Ramadan de transformer les djihadistes de retour sur notre territoire en formateurs pour jeunes tentés par le djihad… A présent Moussaoui propose carrément de transformer les imams en fonctionnaires d’Etat chargés d’éduquer les jeunes dans les mosquées …

Bref, les pauvres imams qui crèvent de faim et préfèrent endoctriner les jeunes plutôt que de gagner leur vie en travaillant attendent que les Français, soumis, tolérants, vaches à lait au-delà de ce que l’on pourrait imaginer les payent, en plus, pour enseigner, entre autres, ces quelques sourates et haddith-s :

« Quand le messager d’Allah eut coupé les pieds et les mains de ceux qui avaient volé ses chameaux et qu’il leur eut enlevé les yeux avec des clous chauffés au feu, Allah le gronda et il révéla : la punition de ceux qui font la guerre à Allah et à son apôtre et qui les affrontent avec toutes leurs forces sur la terre sera l’exécution par décapitation ou la crucifixion. (Daoud XXXVIII4357). »

 « Et ton Seigneur révéla aux Anges : « Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants [les non-musulmans]. Doncfrappez-les au-dessus des cous [décapitez-les] et frappez-les sur tous les bouts des doigts [amputations]. Cela, parce qu’ils ont désobéi à Allah et à Son messager » ».  ( 8,12-13).

Lorsque vous rencontrez (au combat) ceux qui ont mécru [les non-musulmans],frappez-en les cous[décapitez-les] ».  ( 47,4)

On marche sur la tête ! Et on nous prend pour des cons…

 Mieux encore, ils osent dire : « Il y a un problème avec l’islam ? C’est parce qu’il n’y a pas assez d’islam, il faut donc encore plus d’islam »...   Faire en sorte que nos adolescents ne soient pas attirés par les interprétations les plus radicales des piliers de l’islam est capital », répète Azzedine Gaci, recteur de la mosquée Othmane à Villeurbane (Rhône). Les mosquées reçoivent et forment les jeunes de 6 à 13 ans, puis éventuellement à l’âge étudiant. Entre les deux, rien. « A 14 ans, à l’âge où ils ont le plus besoin de nous, nous les abandonnons. C’est là qu’ils se font happer par les forces obscures. » Gaci pointe un manque de moyens humains et financiers pour contrer ce risque. Selon lui, il « faut des éducateurs correctement formés ».

Bref, ces cochons de Français devraient en plus payer pour préserver les jeunes musulmans de leur propre « religion » dans le lieu même où ils ont reçu l’enseignement de cette damnée « religion » !

 On marche sur la tête ! Et on nous prend pour des cons…

Enfin, cerise sur le gâteau, ils osent nous demander encore plus d’islam dans les prisons, et bien entendu ce serait encore à nous de payer pour qu’il y ait encore plus d’enseignement de l’islam dans les prisons…

Plus d’aumôniers dans les prisons.Le contact avec le radicalisme extrémiste se joue souvent en prison, où le manque d’aumôniers musulmans est criant. « Il y a dix ans, j’en avais déjà fait part au ministère », s’agace Gaci, alors aumônier à la prison de Villefranche. Seul, dans un établissement de quelque 700 détenus dont plus de 70 % d’origine musulmane : « Comment travailler correctement en n’y passant qu’un jour par semaine ? » Directeur de l’institut Al-Ghazali, qui forme imams et aumôniers à la Grande Mosquée de Paris, Djelloul Seddiki évalue la carence d’aumôniers en centres pénitentiaires à 150 environ : « L’an dernier, 20 seulement ont été recrutés. »

On ne rappellera jamais assez que c’est l’islam qui est responsable du djihad, du terrorisme et du mauvais traitement des femmes. « Préserver » les musulmans  de l’application stricte du coran en les mettant encore plus dans un environnement musulman et que ce soit l’Etat qui paye, il fallait oser.

On marche sur la tête ! Et on nous prend pour des cons…

Gageons que la situation ne déplaît pas à Hollande et compagnie. Utiliser la peur des attentats pour islamiser encore plus la société et faire de l’islam une « religion » à part, enseignée, relayée, protégée, subventionnée…  Il en a rêvé, les salopards qui depuis un mois tuent en France lui donnent à présent le prétexte pour l’imposer, sur demande musulmane…

 La formation des futurs djihadistes payée  par les Français, dont 74% sont islamophobes…. Il faut être sans vergogne pour oser.

Christine Tasin

Résistance républicaine

 78 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Ce chiffre de 5 millions c est le chiffre officiel pour rassurer dans les chaumieres ..Si cela correspond à une quelconque réalité c est peut être les chiffres des musulmans non naturalisés mais en aucun cas le nombre total de l ensemble des musulmans en France…Azoug Begag ministre délégué à la Promotion de l’égalité des chances du 2 juin 2005 au 5 avril 2007 dans le gouvernement Dominique de Villepin l’avait lui même que le nombre de musulman en France etait de 15 à 20 millions….Il n est guère besoin de lunette pour apercevoir du Nord au sud en passant par l Ouest et l’Est la probabilité du chiffre de 20 millions…Je peux même dire que ce chiffre est déjà en train d exploser avec les naissances massives ,que dis je industrielles des enfants dont les parents sont originaire d ‘Afrique subsaharienne…

  2. C’est hallucinant !!!
    Quand je pense que depuis des années, églises et cathédrales, sur NOTRE SOL sont PROFANEES, pillées, volées, sans qu’une seule fois ne s’élève parmi les politiques, notamment au coeur du Pouvoir, une voix pour condamner ces exactions ! Alors qu’il suffit d’une tête de cochon, déposée devant une mosquée, pour que le « chef de l’état » s’indigne et menace, que des enquêtes soient diligentées, des sanctions sévères appliquées, si le malheureux poseur de chair porcine se fait attraper…
    Non, j’abandonnerais la lutte, tellement le peuple est bête dans sa majorité, si ce n’était pour le patrimoine, nos femmes nues dans les musées, nos statues dans le simple appareil, notre littérature, bref notre Culture. Et en prime il faudrait subventionner des religieux bidons pour leur apprendre le « vivre ensemble » ? Si les musulmans ont du mal à vivre chez nous qu’ils rentrent chez eux et tout sera réglé.

    • Exact Olivia, tant pis pour les traîtres mais notre patrimoine, et tous les enfants qui n’ont rien demandé… il faut les défendre et combattre encore et toujours

  3. Piqûre de rappel :
    Constitution de la république française -article 1- « … Elle (la France) respecte toutes les croyances… »
    Or l’islam ne tolère aucune autre croyance que l’islam.
    Voir par exemple coran sourate 3 verset 85 : « Et quiconque désire une religion autre que l’Islam, ne sera pas agréé, et il sera, dans l’au-delà, parmi les perdants.» (Traduction Hamidullah)

    L’islam est contraire à la Constitution de la république française.
    L’Islam doit être interdit en France.

  4. On croit rêver : plus d’imams pour moins d’islam. Pour lutter contre les croyants musulmans sur orbite on va mieux les former en les regroupant sur plus de prêches !!!??? pour les distraire d’un même et seul koran(récitation) Alors que l’heure serait à la destruction de mosquées, d’écoles coraniques et d’expulsions de prêcheurs islamistes haineux on alimente encore le prêche 5è colonne de cette politico-religion liberticide et mortifère dans notre Pays.

  5. La FRANCE c’est Liberté, Egalité et Fraternité
    et LAIQUE:

    On est FRANCAIS ! point barre

    une seule loi pour tous …….
    UNE seule Liberté
    UNE seule Egalité
    UNE seule Fraternité

    toutes ces dérives montrent que ce sont les maires qui courtisent ……………… qui en sont responsables:

    exp:
    du H……… pour la diversité et pas de P……. pour la laïcité !!!!!!!!!!!!! puis lieu de prière oui mais les annexes non . les imams (comme les curés , pasteurs et rabbins….) doivent s’entourer de leur bénévoles( vu le nombre des fidèles dans la rue pour la prière dans la rue) sans compter leurs épouses pour transmettre le divin! mais pas l’état. à césar ce qui est à césar et à Dieu ce qui est à Dieu

  6. Non, ils ne nous prennent pas pour des cons. Ils ne font que tenter de nous appliquer notre statut de dhimmis des temps modernes et c’est parfaitement « halal » ( conforme à la charia).
    En d’autres termes, salariez les imams, ce qui revient à payer la djizya (capitation)
    en échange, vous pourrez continuer à vivre: on ne lancera pas les djihadistes contre vous.
    C’est ce qu’expliquait, il y a des années deja Bat Yé’or dans Eurabia.

  7. Ils nous prennent effectivement pour des cons. C’est parce que les cons, c’est eux. Les cons osent tout, c’est à ça qu’on les reconnaît. Mais s’ils vont trouver des gogos pour approuver, ils vont aussi éprouver la résistance populaire. Le padamalgame passe de moins en moins, les Français ne sont pas ce qu’ils croient.

  8. C’est effrayant la façon dont avance l’islam ces derniers jours.La tactique que chacun dans la vie courante utilise pour faire rompre un fil de fer.

    Un coup ils nous infligent la terreur, puis suit la victimisation avant un nouveau mauvais coup.

    Ce qui est consternant c’est l’ardeur des élites dans ce bouillonnement, et de constater à quel degré l’islam, donc les musulmans, sont présents et influents aux plus hauts niveaux de notre pays.

    La presse, les radios, les télés, n’en parlons pas. Je n’en veux même plus à mes concitoyens de leur apathie, car même étant au courant ils ne peuvent que suivre les conseils, sinon les ordres et se précipiter chercher leur « Charlie » en se félicitant d’avoir désormais un Grand Timonier à la barre. Il a paraît-il formidablement manoeuvré ; qui aurait pu deviner le grand homme qu’il était vraiment.

    Bon, en attendant, la vie continue à Lampedusa comme à Pôle Emploi.

  9. Merci pour votre excellent article concis et limpide. En effet, pourquoi fonctionnariser des imams alors que nous avons déjà des députés et des sénateurs soumis et acquis à la cohabitation avec l’islam.
    Cette situation est le résultat de la connivence des élus avec le pseudo « islam de France » et autres fadaises du genre « vivre ensemble ». Quel est le pays musulman où il fait bon « vivre en semble » ? C’est incroyable que certains puissent encore croire à ces infantiles fables religieuses (sornettes). L »islam de France » est une nouvelle stratégie djihadiste pour encore endormir les citoyens français pendant que l’islam s’installe en douceur dans tous les rouages de cet état démocratique dirigé par des illettrés de la doctrine islamique.
    La France se veut être le pays des « Droits de l’Homme » pour tous y compris les islamo-fascistes à commencer par le fameux ayatollah Khomeini en… 1979. Voyez donc un peu ce que sont devenus au final les pays islamiques depuis 35 ans et que dire dans 35 ans.
    Il y a toujours rien à espérer, négocier, discuter avec l’islam dont la seule et unique vocation est d’exterminer toute forme de contestation ou différence.
    La doctrine islamique a osé faire tirer sur la liberté de la presse qui est seulement à deux pas du Parlement telle une menace ou un avertissement…
    Dos au mur face à l’islam, la Liberté de la France a le choix entre être rognée chaque jours un peu plus par l’islamisation rampante et ce sous de fallacieux prétextes ou se rebeller.

  10. oui, c’est tellement bête et scandaleux qu’on a du mal à le croire.

    Mais, que voulez-vous: « ils osent tout, c’est à ça qu’on les reconnaît.. »

  11. 5 millions de musulmans en France ? admettons

    le noyau dur des islamistes 15 à 20% des musulmans

    l’imam Chalgoumi nous dit que 20 % des musulmans de France considèrent que le Coran est un permis de tuer (les infidèles)

    cela nous donne environ 1 million de personnes si l’on en croit Chalgoumi qui considèrent le Coran comme un permis de tuer

    la mouvance islamique c’est au moins 40% des musulmans si l’on considère les résultats électoraux – les Turcs ici et en Allemagne – Erdogan est islamiste, ilest président de la Turquie et son parti est majoritaire au parlement turc
    donc .

    le FIS algérien avait quasiment gagné les élections avant d’être interdit

    pour les Tunisiens vous avez les résultats d’Enharda là bas et en France

    cela me parait une bonne base d’estimation

    • Chalgoumy attire l’attention et enfume avec des considérations qui n’ont pas lieu d’être.
      Normalement ce n’est pas 20% mais 100% des musulmans de France (ou d’ailleurs) qui considèrent que le Coran est un permis de tuer (les infidèles).
      Sinon cela veut dire qu’il y a 80% qui ne sont pas vraiment des musulmans.

    • « le FIS algérien avait quasiment gagné les élections avant d’être interdit »

      J’ai quelques souvenirs de l’époque, une des périodes où j’étais souvent en Algérie, seul, comme toujours.
      Les tanks de l’armée algérienne positionnés dans les rues d’Alger… je devais faire gaffe de pas trop rigoler devant tout le monde en regardant çà.

      • cela me rappelle la vieille plaisanterie des dissidents soviétiques :

        après 5 ans de régime communiste au Sahara que se passe-t’il ?

        Réponse : pénurie de sable !

      • Pendant plus de 20 ans, l’Algérie a importé à grands frais des imams depuis l’Arabie Saoudite.
        Désormais, cet état islamique où il fait si bon vivre ensemble veut les ré-exporter d’urgence en direction de la France afin de les former à la… laïcité.
        Pourtant il n’y a presque plus de chrétiens en Algérie. A défaut de construire des mosquées en France, il ferait bien mieux pour être crédible de commencer par construire des églises, des synagogues, et autres temples…

Les commentaires sont fermés.