Charb, Cabu Wolinski et Tignous ne sont plus. C’est notre insouciante jeunesse qui a été assassinée, par l’islam

charbetcC’est dur. Ça fait mal de savoir qu’on le les lira plus, qu’on ne les engueulera plus parce qu’ils continuaient de considérer l’islam comme moins dangereux que le christianisme et qu’ils se permettaient sur celui-là le dixième de l’irrévérence qu’ils se permettaient sur celui-ci …

Ils sont morts à cause de l’islam.

Ils sont morts à cause de cette saloperie qu’est l’islam.

Ils sont morts parce qu’ils ont eu l’outrecuidance de plaisanter, fort innocemment, il faut le dire, à propos d’un personnage dont tout le monde a oublié le nom et qui a été surnommé quelques siècles plus tard mahomet,  adjectif  signifiant » le très loué« .

Et nous les pleurons, eux et toutes les autres victimes, connues ou pas,  de la barbarie du 7 janvier.

Comment se dire que Wolynski qui a enchanté ma jeunesse  par son humour, son regard acide sur la société et les femmes a disparu ?

Comment se dire que Maurice et Patapon qui faisaient grincer les dents des patriotes sont définitivement morts avec Charb qui avait la dent si dure avec ceux qu’il traitait de fascistes, nos valeureux soldats notamment  mais était si tolérant avec les damnés de la terre ?

Comment se dire que Cabu et Tignous ne dessineront pas, avec la malice dans les yeux et le goût si gaulois de la provocation et du jeu ?

Ces quatre-là incarnaient la belle jeunesse des quinquagénaires et sexagénaires, le formidable appel de liberté de mai 68, le goût de la provocation  et de l’irrespect. Quelle époque que celle où l’on pouvait s’offusquer d’un titre comme « bal tragique à Colombey, un mort » ! Certes les proches et les admirateurs de De Gaulle pouvaient le vivre mal mais c’était drôle et sans conséquence. C’est ça, être français, c’est être prêt à tout pour un bon mot. Et Charlie Hebdo, Charb, wolynski, Cabu, Tignous et bien d’autres avaient su nous faire rire, nous faire aimer la vie et l’esprit au sortir des 30 Glorieuses, quand on ne savait pas encore que la crise, l’immigration, l’islam, l’Europe et la mondialisation allaient remplir les cabinets médicaux de gens stressés et mal dans leur peau.

Ils ne sont plus. Souvenons-nous des bons moments et de leur talent, même s’ils ont été tués par le danger qu’ils ne voulaient pas voir. On oubliera Charb affirmant sans rire que le danger en France ce n’était pas l’islam mais les intégristes catholiques….

http://resistancerepublicaine.com/2012/la-palme-de-la-dhimmitude-a-charb-de-charlie-hebdo/

Nous sommes tristes, nous sommes révoltés, mais cela ne sert à rien si nous ne nous levons pas tous ensemble pour exiger de ce gouvernement des mesures d’exception pour protéger les nôtres.

Les terroristes musulmans rient de nos états d’âme, pire encore ils en jouissent. Plus ces salauds de mécréants pleurent et souffrent plus ils jouissent, en osmose avec leur prophète.

Nous n’avons rien à leur demander, leur expliquer, leur dire.

Nous n’avons qu’à faire.

Expulser tous les djihadistes, français ou pas.

Expulser tous les islamistes, français ou pas.

Interdire le kami, le voile et le halal, marqueurs d’une séparation vécue comme une supériorité.

Interdire l’islam

Pas facile ?

Et alors, vous croyez que supporter la mort de Français innocents, massacrés au nom de l’islam c’est facile, c’est acceptable, monsieur le Ministre de l’Intérieur ?

Christine Tasin

Résistance républicaine

 131 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. « CHARB, CABU WOLINSKI ET TIGNOUS NE SONT PLUS. C’EST NOTRE INSOUCIANTE JEUNESSE QUI A ÉTÉ ASSASSINÉE. »

    NON.
    Ce n’est pas ma jeunesse qui a été assassinée. J’ai toujours trouvé Charlie Hebdo simpliste et vulgaire même lorsque j’étais jeune. Je n’ai jamais été impressionée par les qualités de dessinateur de l’équipe de Charlie Hebdo. En revanche Kurt Westergaard est un excellent dessinateur. http://photos1.blogger.com/blogger/7066/653/1600/M%20Cartoon%202.jpg
    J’ai acheté les éditions publiées par Charlie Hebdo sur les caricatures de Mahomet par soutien uniquement; parce que je crois à la liberté d’expression même si il y a des expressions que je trouve simplistes et vulgaires.

    J’ai lu deux articles qui expriment très bien ce que je pense de l’attentat contre Charlie Hebdo.

    Extrait du premier article :
    Attention aux biais et surréactions médiatiques ou politiques: l’assassinat de journalistes et dessinateurs de presse dans les locaux de Charlie Hebdo à Paris renvoie évidemment à la liberté d’expression, mais la vie des policiers qui l’ont perdue dans le même attentat valait autant. S’il s’agit bien de djihadisme, celle des milliers de personnes liquidées dans le monde ces dernières années au nom de l’Islam – quel malentendu, quel abus – était porteuse d’un certain nombre d’autres libertés personnelles et collectives ne valant pas moins non plus. http://leblogalupus.com/2015/01/08/ce-climat-ne-peut-plus-durer-par-francois-schaller/

    Des policiers sont morts en service le 7 janvier. La vie des policiers et des gendarmes qui meurent en service est aussi précieuse.

    Exemple : Dimanche 17  juin 2012, Alicia Champlon, Adjudante (29 ans) et Audrey Berthaut, Maréchal des logis-chef, (35 ans, mère de deux filles de 5 et 13 ans en 2012) ont été assassinées à Collobrière (Var) par un musulman, encore un déséquilibré… selon le politiquement correct.
    http://unmondesansislam.wordpress.com/2012/08/27/rubrique-faits-divers/
    Pourquoi n’y a-t-il pas eu de grandes manifestations en France ?

    Pourquoi la vie de ces deux gendarmes en service, tuées par un musulman, ne serait pas aussi précieuse que la vie des journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo ?

    Il ne faut pas oublier que eux qui souffrent le plus vivent dans les pays musulmans. Les musulmans et non-musulmans qui souffrent le plus vivent dans les pays musulmans car l’Islam est destructeur.
    http://unmondesansislam.wordpress.com/2014/08/23/chretiens-dorient-lavertissement-de-larcheveque-de-mossoul/
    Pourquoi la vie de tous les chrétiens, juifs, animistes et apostates persécutés en terre d’islam ne serait pas aussi précieuse que la vie des journalistes et dessinateurs de Charlie Hebdo ?

    Extrait du second article :
    Il vient quand même de s’écouler une journée riche en enseignements.
    Plusieurs réflexions me viennent en vrac.
    * Le gôchiste/mondialiste/immigrationniste arrive à faire passer l’idéologie avant la logique. Moi j’ai vraiment pas le cerveau équipé pour. J’ai beau essayer, je n’arrive pas à me forcer à prendre des vessies pour des lanternes.

    * Les gars de Charlie se sont battus toute leur vie pour l’immigrationnisme et le multiculturalisme. C’est pas donné à tout le monde de pouvoir contempler avant de mourir l’accomplissement de ce pour quoi on s’est battu.

    (…)
    * Autre question pertinente, bien plus que tous les sermons de vivrensemble décrété, ce serait de savoir quelle proportion de musulmans ne rejette pas l’acte de ce matin. Question très intéressante. Pour commencer à bien les connaître, moi je miserais sur quelque chose de l’ordre de 10%.

    Sinon, je ne peux que vous renvoyer aux vidéos d’Aldo Sterone. Tout ce qu’il explique est limpide. Il a fui le FIS en Algérie. Il a déjà vécu dans notre futur. Et il annonçait d’ailleurs il y a deux semaines que des fatwas allaient finir par tomber chez nous.

    Pour conclure, même si ça me semble évident, je tiens tout de même à affirmer que je ne me réjouis pas de la mort de ces gens. Je ne les estimais pas plus que ça, je les trouvais nuls en dessin et pas drôles. Mais ils avaient des familles, des vies. Personne ne mérite ça pour des dessins.
    (…)
    http://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2015/01/07/une-journee-riche-en-enseignements/ Cet article est à lire en entier, il exprime bien ce que je pense.

  2. Hier j’écoutais comme tous les infos, et je me suis arrêtée sur les propos du recteur de la mosquée de Lille. Le début me semblait politiquement correct vu les circonstances…mais là où j’ai été choquée c’est quand le journaliste a parlé de la caricature de Mahomet dans le « charia hebdo » de 2011…le type dit « nous avions attaqué en justice puisque nous en avions le droit, nous avons perdu et nous l’avons accepté »…ce qui m’a choqué c’est le fait de dire qu’ils ont utilisé le droit d’attaquer en justice…c’est à dire qu’au fond de lui cette image l’avait choqué et qu’il a utilisé la liberté d’avoir le droit d’attaquer la liberté de rire, c’est à dire la liberté…

    ils avaient tout autant le droit de réfléchir que cet humour est typiquement français, et qu’il n’y avait rien de choquant puisque c’est notre manière de vivre et de rire. ça prouve encore une fois qu’ils ne sont pas en phase avec nous..mais ça nous le savons.

  3. Voilà où mène le laxisme et la veulerie !!! Mais je ne verserai pas une larme le sort des ces gauchos qui crachèrent très souvent sur nos soldats morts dans des combats qui ne nous concernaient pas !! C’est sur notre sol que notre armée, ou ce qu’il en reste doit être engagée !! Sans oublier de préciser qu’elle est infiltrée par cette diversité si chère aux dhimmis de l’umps !!!!!

  4. Non, l’esprit d’irrespect n’est pas mort avec Charlie, puisqu’il vit encore sous la plume de Gabrielle Cluzel dans BV ce matin.

    http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/non-je-ne-suis-pas-charlie,150293

    Ce feu follet ironise encore.

    Mais c’est vrai, quelle tristesse d’avoir perdu des gens comme Cabu, devenu malgré tout avec l’âge un naufragé de la vieillesse, comme disait celui qui mourru dans un bal tragique dans sa petite commune de Colombey les deux futures Mosquées.

    • Bon article mais je ne suis pas d’accord avec elle, il faut au contraire relayer au maximum dans la presse les dessins de Charlie Hebdo pour montrer qu’on ne se couche pas. Et éviter de choquer c’est accepter le délit de blasphème

    • Je suis d’accord avec Gabrielle Cluzel ; nous sommes sur une ligne de crête: sommes nous ou ne sommes nous pas Charlie ???
      Allons nous, nous aussi, nous contenter de surfer sur cette énorme vague émotionnelle et compassionnelle sans voir tout ce qu’elle charrie de superficialité, de bien pensance, de déni, d’hypocrisie ???

      Ce sont les mêmes qui descendent dans la rue avec ce slogan facile : « je suis Charlie » et qui nous accusent de fascistes, de nazis,
      au pire, et au mieux, de « réacs toquards » et d’islamophobes!!!

      Merde !!! Sommes nous si coupables de l’être???
      http://www.frontnational.com/videos/gilbert-collard-sur-lcp-8/

      Bien sûr, comme Christine, nous pleurons sur la mort du grand Duduche et autres joyeux portraits si ravissants d’impertinence dont seul Charlie Hebdo avait (et aura encore, je l’espère) le secret et qui m’ont fait rire aux larmes, dans un passé pas si lointain…Mais ne sommes nous pas aussi  » les salopards » dénoncés par le même Philippe Val, qui allons récupérer, comme racistes qualifiés, cette saloperie commise, hier, au nom de l’islam ???

      http://tempsreel.nouvelobs.com/charlie-hebdo/20150107.OBS9490/charlie-hebdo-attaque-il-ne-faut-pas-nous-laisser-seuls-appelle-philippe-val.html

      Un maître es takkhia, nous a affirmé avec son culot habituel que « le terrorisme n’a pas de religion… »
      Le recteur de la mosquée de Lille, lui emboîte le pas…

      http://video.lefigaro.fr/figaro/video/on-a-venge-le-prophete-mohammed-on-a-tue-charlie-hebdo/3975453626001/

      Mais le pire est encore à venir, lorsque toute critique, de l’islam, aussi minime soit elle reste suspecte, interdite, bref : BLASPHEMATOIRE !!!
      Mais le dernier cran sur l’échelle de la connerie intellectuelle et médiatique vient d’être franchi : Philippe Val, avec ce genre de collègue, doit se sentir bien seul!
      http://video.lefigaro.fr/index.php/tvmag/video/enorme-clash-entre-patrick-cohen-et-edwy-plenel/3975209315001/

      Nous assistons donc, médusés, à cet hallucinant cortège de mensonges, de dénis, de non dits, de demi-vérités, précautions de langage, langue de bois…Tous les boiteux de l’univers politico-médiatique mâchent le même chewingum

  5. L’espèce humaine est infiniment plus diverse, sophistiquée, intelligente, créative, chaotique, et imprévisible que l’image archaïque de l’Homme offerte par les fondateurs analphabètes de l’islam.

  6. Ça en serait presque drôle…
    … Si c’était une de leurs blagues de potaches !

Les commentaires sont fermés.