Non au retour des djihadistes : Laurent Marcangeli, député UMP interroge le gouvernement

djihadistes-francais-qui-sont-les-nouveaux-fous-d-allahNous avions encouragé nos adhérents et sympathisants à envoyer une lettre à leurs députés et sénateurs afin que soit interdit et rendu impossible le retour des djihadistes en France. 

http://resistancerepublicaine.com/2014/action-resistance-republicaine-non-au-retour-des-djihadistes-en-france-lettre-a-envoyer-a-vos-deputes-et-senateurs/

Plusieurs centaines de lettres, au moins, ont été envoyées d’après les témoignages que nous avons reçus (merci à tous ceux qui se sont investis et ont pris la peine et le temps d’écrire)… Or, malgré les attachés parlementaires et les autres moyens mis à la disposition des députés au Palais Bourbon, bien peu de réponses… On ne s’en étonnera pas, c’est toujours la même histoire : en période électorale, les candidats hantent les marchés, les entraînements de foot ou de rugby, les kermesses… et sont aux abonnés absents une fois élus, sauf quelques-uns.  Saluons ces derniers et remercions-les, au moins, même si leurs réponses ne nous satisfont pas dans l’immense majorité des cas.

Certains, évasifs, se contentent de reprendre l’argumentation gouvernementale (ils n’ont pas appris à penser par eux-mêmes, apparemment, ceux qui portent l’étiquette ps), comme Odile Bouillé, interpellée par Philippe Bescond-Garrec responsable Résistance républicaine Loire atlantique :

reponsebouille

D’autres, prenant en considération les questions posées, interpellent le gouvernement ; c’est le cas de Laurent Marcangeli, député corse UMP (dont l’élection aux  municipales vient d’être invalidée). Il se donne la peine non seulement de répondre à celui de ses administrés qui l’a interpellé mais, en sus, il dépose une question destinée au gouvernement :

reponsemarcangeli

questionaugouvernement

Bien sûr  nous espérions un peu plus de courage et d’initiative, nous espérions que les députés épousant notre cause et nos arguments  feraient des propositions allant dans notre sens au lieu de laisser la voie ouverte au gouvernement auquel Laurent Marangeli se contente de demander quelles mesures il compte prendre…  On aurait aimé que soit plutôt écrite en toutes lettres l’idée d’interdire le retour en France des djihadistes… 

Espérons que, néanmoins, quelques dizaines de députés, au moins, conscients du danger travailleront ensemble pour déposer une proposition de loi allant dans ce sens… Où sont les  Justes qui en sont capables ? 

Christine Tasin

http://www.resistancerepublicaine.com/

 

 

 

 

 100 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Laurent Marcangeli, député UMP s interroge … c est une plaisanterie ? . tout les UMP sont des collaborateurs du PS . Ils ont tout vote avec la gauche et maintenant ils font les vierges effarouches

  2. Ah ben ça, pour les dénicher les Justes capables de déposer proposition de loi, ça va pas être une petite affaire, cueillir roses dans une haie épineuse serait plus fastoche. Et ne parlons même pas de la faire passer cette loi, c’est carrément chercher poule aux œufs d’or, hein les sans-kouilles !

    Y’a quand même sacré contraste entre Bouillé et Marcangeli. La première ne peut bien évidement s’empêcher de balancer les habituelles conneries de « tolérance et respect de l’autre ». Nan mais ohé, ça va les sens uniques hein alors en suppositoire tout ça.

    Par contre Marcangeli, ben il s’est attelé et mis au boulot et a interpellé le Nazeneuve qui d’ailleurs s’est certainement trouvé bien emmerdé. Le problème est qu’effectivement, il aurait pu être bien plus clair sur la solution, la seule en fait qui s’impose. Mais bon, vais pas trop taper car en bon cynique qui se respecte, risque pas de retenir mon souffle pour ce qui est de qui s’est bougé le derche ainsi du coté de chez moi, car certainement en crèverai

    • Je confisque pour publication jeudi amis! Bises à la sagrada familia ! Vous nous raconterez votre périple alsacien ?

Les commentaires sont fermés.