Campagne d’information Résistance républicaine sur Amnesty international qui trahit les femmes

amnestyNous vous avons expliqué à quoi servent les dons que vous envoyez à Amnesty International.

http://resistancerepublicaine.com/2014/vous-donnez-encore-un-euro-parfois-a-amnesty-international-cessez-tout/

http://resistancerepublicaine.com/2014/vous-savez-ce-quamnesty-fait-avec-largent-que-vous-lui-donnez-par-philippe-jallade/

http://resistancerepublicaine.com/2014/edito-du-jour-700000-euros-de-primes-percues-par-la-secretaire-damnesty-international-payees-par-vos-dons/

Il serait souhaitable que tous les Français ouvrent les yeux sur  ces pratiques et sur une association qui se bat, entre autres, pour que les femmes aient le droit de porter le niqab enFrance.

C’est pourquoi nous vous proposons de télécharger un fichier à imprimer. 

amnesty (1)

Vous pouvez choisir d’imprimer uniquement la première page et ses deux tracts  ou la deuxième et les 6  qu’elle contient ou encore les 2 pages. Vous pouvez imprimer sur du papier autocollant, afin de coller les autocollants ainsi obtenus ou imprimer sur feuille blanche standard et déposer les papillons obtenus dans les boîtes aux lettres, sur les pare-brise de voiture ou encore les distribuer au marché ou dans les rues…  

Nous apprenons par ailleurs que, comme tous les ans depuis 25 ans le 31 décembre à Saint-Thégonnec (29)  aura lieu le fest-noz  Bloaz Nevez organisé par Amnesty dont les bénéfices iront encore grossir des primes extravagantes et contribuer à imposer le voile aux femmes…

Cela nous interpelle… 

Parce que, tout de même, chanter et danser en oubliant tout pour que tous ceux qui, partout dans le monde, asservissent et enferment les femmes en les obligeant à porter le voile soient aidés dans leur sale mission ce n’est pas acceptable. 

Katia Bengana assassinée pour avoir refusé de porter le voile. Et vous pourriez danser et chanter à un fest-noz d’Amnesty en pensant à elle ? 

Dès 1979, le régime théocratique iranien avait comme slogan « le voile ou les coups », devenu très vite « le voile ou la mort ». Et vous pourriez danser et chanter à un fest-noz d’Amnesty en pensant à toutes ces Iraniennes fouettées, enfermées, violées, tuées… pour avoir laissé passer une mèche de cheveux de leur voile ?

Toutes les Soudanaises qui, comme  Amira Osmane Hamed, ôtent leur voile, sont arrêtées  et risquent  des coups de fouet. Et vous pourriez danser et chanter à un fest-noz d’Amnesty ?

Theo Van Gogh a été assassiné pour avoir dit, entre autres, avec l’ex-musulmane Hirsi Ayan Ali qui vit cachée depuis que le voile islamique était un outil de soumission des femmes. Et vous pourriez danser et chanter à un fest-noz d’Amnesty ?

Je vous invite à écrire aux organisateurs du Fest Noz qui ne savent sans doute pas pour qui ni pour quoi ils travaillent…. et à expliquer à vos amis et voisins qui seraient tentés d’y participer pour quoi et pour qui on va les faire signer…

Contact pour le public : amnesty.morlaix@yahoo.fr, Tel Elyane: 06 82 19 56 75 

Réservation : auprès de M.Louise Boulch : françoisboulch@hotmail.fr     /   02 98 61 32 03

Christine Tasin

Résistance républicaine

 

 201 total views,  2 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Comme nous sommes, ces jours, en lutte contre le voile!
    Oui Philippe, je suis retourné sur le site, voir si les 2 miteux étaient réapparus, en vain. Encore merci pour ton lien. Il m’a permis d’obtenir l’ensemble du jugement en PDF. Merci aussi à P Renversez qui m’envoya, ce jour le lien vers Sami Aldeeb où apparaissent uniquement les principaux paragraphes incriminant la charia ET le voile, mais sans le lien.
    J’espère, comme dit Christine, avoir agité les neurones du deuxième intervenant.
    Cette intervention m’a pris deux jours ;lecture, recherche et réponses à leurs com. Je précise cela car on s’est échangé des « tartines de textes » plus longs que ceux joints ci-avant.
    Leurs premiers commentaires m’accusaient de ne pas avoir lu le coran.Donc je jugeais, la tête vide, sans savoir. Comme je m’y attendais le « hors contexte » est arrivé. Ce qui m’a incité à écrire la Fatiha etc.

    Je rejoins les dires des adhérents à ce sujet et j’ajoute que voir ces hiljab et nikab me provoque un sentiment étrange. A la fois révolte et tristesse. Quand j’en vois une dans la rue, j’ai envie à la fois de lui arracher et de la plaindre.
    Lui arracher car c’est le symbole facho dans sa splendeur.
    La plaindre car je me dis, elle est peut-être forcée.
    Envie de lui demander, « vous êtes nouvelle ici, vous cherchez le couvent des sœurs de l’Enfant Jésus ? » (faut que je réussisse à sourire…mais je ne suis pas Christine) 😉

    • Hé bé, t’en as de la gentillesse à revendre toi pour les plaindre. Moi c’est plutôt du poil à gratter que j’ai en plus que surplus… :mrgreen:

      Quand aux miteux qui feraient mieux de ne pas la rouvrir, belle castagne virtuelle que tu leur as balancé !

  2. Rappelons-nous la CEDH :février 2003
    • Selon la Cour, dans une société démocratique, l’Etat peut limiter la liberté de manifester une religion, par exemple le port du foulard islamique, si l’usage de cette liberté nuit à l’objectif visé de protection des droits et libertés d’autrui, de l’ordre et de la sécurité publique.

    Il y a quelques jours j’avais mis un lien vers l’article traitant de;
    SCANDALE AU RESTAURANT – Diam’s s’énerve car sa viande n’est pas Halal !
    Évidemment, elle est VOILEE.
    http://www.canalfrance.info/index.php?action=article&numero=2338#comment-1699697705
    Sur le site, l’article se terminait par:
    « Par-là,nous comprenons donc sa réaction virulente envers le serveur lorsqu’elle a remarqué de la viande non Halal qui lui aurait été servie.  »
    Que j’ai commentée ainsi:
    Cela veut-il dire que le serveur devrait perfectionner sa culture et connaître les us et coutumes d’une idiote utile. Allez perfectionnons son savoir:
    En y écrivant les sourates 33-61,S33-27,8-17 et 9-30
    Aussitôt une personne me répond: (….)lis le livre en entier au lieu de prendre des passages ISOLES(…)tu ne veux pas t’informer alors ne te prononce pas….

    A laquelle je transmets le résumé de la Fatiha!
    Je reçois le même genre de taqqyia. à laquelle je renvois un bout de l’article de P Mylestin se terminant par les nombre de mots mécréants, tuer, châtiment etc
    Là on apprend: »Et pour suivre ton exemple ( le seul moment où ton discours m’a touché) le mot « miséricorde » est utilisé 79 fois, le mot « récompense »…..

    Auquel je demande si cela s’appliquait aussi au non musulmans.
    Réponse « la seule erreur que je vois c’est que vous confirmez ce que je dis depuis tout à l’heure vous n’avez pas lu le coran. »(…)

    Un nouveau modéré survient: ATTENTION CHAUD:

    de Anti Laurent Tredan (Guest):
    Il répond à: » Il est vrai que depuis juin, il n’y a eu QUE 18 égorgements en France, mais promis je vais chercher dans mon coran …

    Laurent Tredan: Tant que vous analysez le modèle de société prôné par l’Islam à l’aune de vos standards occidentaux, vous ne pourrez comprendre les finalités qui sous-tendent certaines règles dans l’Islam.

    Pour commencer, vous faites référence à un arrêt de la CEDH qui aurait dit que la charria est contraire à la Convention. Or, vous oubliez que la charia n’est appliquée dans aucun Etat du Conseil de l’Europe, de sorte que la Cour n’a pas pu se prononcer sur la charia.
    A la rigueur sur l’islam puisqu’il y a des citoyens européens de confession musulmane et à ma connaissance, elle n’a jamais dit que l’Islam était incompatible avec la Convention.
    Et je vous met au défi de me donner un arrêt. Ensuite, …
    Comment peux tu demander à des personnes dont la culture n’est pas, pour l’essentiel, occidentale, de s’appliquer la Convention.
    Les chinois n’ont pas par exemple la même vision des droits de l’homme……
    —-Philippe a pu me fournir le lien—
    S’ensuit un discours d’enfumage dont voici des extraits commençant par (…) et mes réponses.
    (…)ce n’est pas pour s’attirer les faveurs des gens de votre espèce…
    D’abord, les gens de mon espèce ne lisent pas « mein Kampf » ou équivalent comme « Le licite et l’illicite » de Qaradawi.

    Concernant Hassan Al banna(—)il est inspirateur…il n’est pas majoritaire…
    ETONNANT: il est créateur des « Frères Musulmans » (UOIF en France),grand-père et référence de Tariq Ramadan (voir ses conférences à la mosquée du Bourget)Le même Tariq qui interviewé n’est pas pour la lapidation « pour le moment » déclarait-il. C’est clair la lapidation fait bien partie de la charia et des 65% de croyants adeptes au retour au fondamentalisme!

    (—) »les finalités qui sous-tendent certaines règles dans l’Islam…)

    Faut être buté pour ne pas constater que la finalité de l’islam est de détruire la civilisation occidentale via les 3 type de djihad, comme il a détruit les sociétés précédentes du coin!

    (…)le modèle de société prôné par l’Islam…

    Nous avons le droit de refuser ce modèle mortifère,discriminatoire basé sur le modèle d’un assassin, sanguinaire, pédophile, raciste.(voir aussi parag 4 de la CEDH ci-dessous)
    Vous prônez le modèle de Morsi en Egypte ? ou celui de Erbakan en Turquie (voir le lien à la CEDH ci-après)

    (—) »Et je vous met au défi de me donner un arrêt(…)
    Pour vous éclairer voici le lien vers la CEDH et quelques extraits prouvant mes dires.
    http://www.echr.coe.int/Documents/Reports_Recueil_2003-II.pdf
    Extraits P223 à 257 (je ne les indiquent pas ici pour raccourcir)

    (—) »Comment peux tu demander à des personnes dont la culture n’est pas, pour l’essentiel, occidentale, de s’appliquer la Convention.(…)

    Quant on vit dans un pays, on respecte ses lois!
    On ne demande pas au chinois, en chine, d’appliquer cette convention.
    On exige que ceux qui viennent en France n’imposent pas leurs coutumes, surtout si elles sont d’un autre âge. C’est une simple marque de savoir-vivre.

    Expliquez-moi: pourquoi vouloir rester avec des coutumes figées à la période médiévale mais utiliser les moyens technologiques modernes (voitures, téléphones portables, TV etc).
    Expliquez-moi: l’abattage halal pour la viande mais aussi pour certains légumes.
    Expliquez-moi pourquoi rester dans un pays de mécréants très généreux en aides de toutes sortes!
    Ne serait-ce pas plutôt un désir, pour la secte, d’imposer son idéologie politico-religieuse.

    Les humano-dhimmis nous disent « sourate sortie du contexte ». Mon manque d’ouverture d’esprit me fait croire que la sortie du contexte n’est applicable que entre 1570 (invasion islamique stoppée à Lépante) et le 11 septembre 2001 à 8h car quelques minutes plus tard le « contexte » se réappliquait jusqu’à ce jour de 2014.

    vous pouvez me montrer des sourates « gentilles »,les Mecquoises je suppose, et même non abrogées mais n’essayez pas de me faire croire que « Mein Kampf » fait partie de la bible. Ceci pour répondre aux esprits acculturés qui utilisent les crimes de la St Barthélémy pour justifier leur islam figé.
    Que je sache les chrétiens ne condamnent plus au bûcher depuis 500 ans!

    Mais nous occidentaux, sommes emphatiques et généreux, nous compatissons à la douleur psychologique de certains musulmans qui s’apercoivent avoir été manipulés par les religieux.

    En effet momo leur a dit qu’ils étaient la meilleure communauté ainsi ils allaient combattre pour lui et ramenaient le butin pour allah et son messager (voir sourate « le butin »). Car il ne faut pas oublier les termes « et son messager ». Et les pauvres cons, naïfs, allaient voler dans les pays voisins au risque de leur vie mais au bénéfice de momo (faut le comprendre, il devait entretenir sa dizaine d’épouses et ses esclaves).

    On doit supposer aussi que momo a mis de côté la partie du butin volé qui revenait à allah (en minuscule car je n’ai aucun respect pour un complice de vols et d’assassinats).
    Après la mort de momo (que ce soi-disant prophète n’avait pas prophétisé), les chefs de tribus comprenant l’aubaine de la sourate le butin continuèrent dans le sentier d’allah (comprenons donc, dans le sentier de la mafia) et faisant fit de 270millions de morts pendant 1200ans, ils continuèrent le djihad « défensif » (selon les enfumeurs). Ils rédigèrent mêmes les Hadiths. Soi-disant exemples du merveilleux prophète,allant jusqu’à détailler comment se torcher, se secouer le bout, éternuer et égorger.
    Je vous ferez remarquer, que LES rédacteurs du coran, en copiant les religions précédentes, ont oubliés de parler de Lucifer (en latin « porteur de lumière ») J’explique, pour les crédules, qu’il ne sagissait pas de lumière de torches mais d’ouverture d’esprit, d’instruction. Cet « ange »,fut appelé démon par les mafieux. En effet, un peuple qui réfléchi risque de ne pas obéir à l’intérêt des dictateurs et des petits chefs!
    « Tout ce que les endoctrinés font, c’est prier Dieu toute la journée, et blâmer le reste du monde pour leurs défaillances multiples.»

    J’espère avoir bousculé ses neurones afin qu’il réalise son endoctrinement.

      • Clarifions au moins un point dans tout ce bazar islameux. A un moment le contradicteur emberlificoté de Laurent C dit :
        « …vous faites référence à un arrêt de la CEDH qui aurait dit que la charria est contraire à la Convention. Or, vous oubliez que la charia n’est appliquée dans aucun Etat du Conseil de l’Europe, de sorte que la Cour n’a pas pu se prononcer sur la charia.… »

        Or cet arrêt de la CEDH (Cour Européenne des Droit de l’Homme) existe bel et bien, daté du 13 février 2003) ; voici un nouveau lien :
        http://laicite-libertes-cultes.perso.sfr.fr/cariboost_files/arr_c3_aat_20refah_20partisi_20c_3a_20turquie_20_28grande_20chambre_29_20du_20_3a2003.pdf

        La Convention citée à maintes reprises est la Convention de sauvegarde des Droits de l’Homme et des Libertés fondamentales.

        Le contradicteur malhonnête de Laurent C persiste à nier l’existence de cet arrêt du 13 février 2003 où non seulement la CEDH n’a pas attendu que la charia soit appliquée dans un Etat d’Europe pour décider ce qui suit à propos de ladite charia, mais en outre précise bien qu’un Etat ne doit pas attendre que la charia soit installée pour intervenir :
        « 102. La Cour considère par ailleurs qu’on ne saurait exiger de l’Etat d’attendre, avant d’intervenir, qu’un parti politique s’approprie le pouvoir et commence à mettre en oeuvre un projet politique incompatible avec les normes de la Convention et de la démocratie, en adoptant des mesures concrètes visant à réaliser ce projet, même si le danger de ce dernier pour la démocratie est suffisamment démontré et imminent.
        La Cour accepte que lorsque la présence d’un tel danger est établi par les juridictions nationales, à l’issue d’un examen minutieux soumis à un contrôle européen rigoureux, un Etat doit pouvoir «raisonnablement empêcher la réalisation d’un projet politique incompatible avec les normes de la Convention, avant qu’il ne soit mis en pratique par des actes concrets risquant de compromettre la paix civile et le régime
        démocratique dans le pays » (arrêt de chambre, § 81).

        Quant au fond du problème, l’arrêt du 13 février 2003 poursuit ainsi :
        « 123. Or, la Cour partage l’analyse effectuée par la chambre quant à l’incompatibilité de la charia avec les principes fondamentaux de la démocratie, tels qu’ils résultent de la Convention : « 72. A l’instar de la Cour constitutionnelle, la Cour reconnaît que la charia, reflétant fidèlement les dogmes et les règles divines édictées par la religion, présente un caractère stable et invariable. Lui sont étrangers des principes tels que le pluralisme dans la participation politique ou l’évolution incessante des libertés publiques. La Cour relève que, lues conjointement, les déclarations en question qui contiennent des références explicites à l’instauration de la charia sont difficilement compatibles avec les principes fondamentaux de la démocratie, tels qu’ils résultent de la Convention, comprise comme un tout. Il est difficile à la fois de se déclarer respectueux de la démocratie et des droits de l’homme et de soutenir un régime fondé sur la charia, qui se démarque nettement des valeurs de la Convention, notamment eu égard à ses règles de droit pénal et de procédure pénale, à la place qu’il réserve aux femmes dans l’ordre juridique et à son intervention dans tous les domaines de la vie privée et publique conformément aux normes religieuses. (…) Selon la Cour, un parti politique dont l’action semble viser l’instauration de la charia dans un Etat partie à la Convention peut difficilement passer pour une association conforme à l’idéal démocratique sous-jacent à l’ensemble de la Convention. »

        Maintenant, Laurent C pourrait poser une question à son contradicteur miteux : « Cette fois c’est clair, l’islameux de mes deux ? »

  3. Complément sur les comptes d’Amnesty International France.

    Outre les dons en argent des donateurs (rappel : 13,6 millions d’euros en 2013), s’ajoutent les contributions en nature des bénévoles, en temps passé par eux au service d’Amnesty International France, évalué à 2,3 millions d’euros en 2013.
    Si possible vous aurez quelques précisions là-dessus dans quelques jours (figurent déjà dans le compte-rendu financier 2013 dont le lien vous a été fourni récemment ici même, le 13/11,
    http://resistancerepublicaine.com/2014/vous-savez-ce-quamnesty-fait-avec-largent-que-vous-lui-donnez-par-philippe-jallade/

    mais il faut fouiner, quoi).

  4. Le voile intégral, burqa, hidjab etc. diffère de tout le reste en ce qu’il retranche la femme de la communauté humaine : son interlocuteur ne peut décrypter la communication non verbale qui s’effectue par l’intermédiaire du visage de cette femme, qu’on ne peut voir. C’est un signe net que la communication réelle ne pourra s’effectuer qu’avec les individus qui la verront dévoilée dans la sphère privée. C’est un symbole de séparation violent. C’est aussi un symbole de la méfiance que suscite la femme : qui sait ce qu’elle communiquerait si elle était libre de le faire ? Son propriétaire veille au grain. Et même si la femme était volontaire de se soumettre à cet esclavage, cela serait quand même une insulte à la société humaine, donc contraire aux droits humains…

  5. Bonjour,
    Désolée de polluer ce fil mais avez vous lu le Canard Enchaîné avec l’étonnante proposition de Benoit Hamon de reconnaître l’Etat palestinien pour récupérer le vote des banlieues ?

    • L’état Palestinien n’est pas un état, c’est une mascarade terroriste dont le seul but est d’exterminer les Juifs et de détruire Israèl.

      Les vrais victimes du Proche Orient sont les Juifs et les Chrétiens.
      À diffuser : Les réfugiers oubliés.
      https://www.youtube.com/watch?v=BmbEefL14-Y
      Ce documentaire, basé sur des faits historiques et des témoignages, retrace le drame vécu par les communautés juives dans les pays arabes au XXème siècle (et avant !) et rend hommage aux victimes oubliées.

      • Bon, d’accord, mais à chaque fois qu’ils s’enfièvrent, ce n’est pas ici qu’on doit se mettre le thermomètre.

        Qu’ils s’arrangent entre eux là-bas, puis lorsque ce sera fait il sera temps pour les nations non concernées de reconnaître le résultat. C’est pas demain la veille, et nous avons nos problèmes ici, Non ?…

        • La France a signé La Déclaration UNIVERSELLE des Droits Humains. UNIVERSELLE implique une responsabilité envers l’Humanité entière, surtout envers les plus faibles, les opprimés.

          • j’ai confisqué, Beate, pour publication lundi, je me suis permis de modifier néanmoins en remplaçant l’expression anglaise Droits humains par Droits de l’Homme qui est l’expression française (droits humains est l’expression traduite littéralement de l’anglais)

    • Faux.
      C’est le voile islamique qui est contraire aux Droits Humains !

      Pourquoi ?

      Parce que :
      – le voile est le signe de l’infériorité des femmes,
      – le voile est l’affirmation que les femmes sont des sous-êtres humains,
      – le voile c’est l’acceptation que devant le Droit public et le Droit privé une femme vaut la moitié d’un homme.

      Donc, même les femmes qui « choisissent » le voile doivent être explusées de France. Aucun voile ne doit être autorisé en France car le voile met en danger la sécurité de toutes les femmes non-musulmanes et musulmanes non-voilées. En effet, une femme voilée est « respectable » ce qui implique qu’une femme non-voilée n’est pas respectable, donc pas respectée mais harcelée, battue, violée, tuée.

      Ce n’est donc pas l’obligation du port du voile qui est contre les Droits Humains, mais bien le principe du voile islamique lui-même qui est une atteinte aux Droits Humains.

      Il est important de le redire sans cesse pour que les gens réalisent enfin le véritable danger du voile islamique.

Les commentaires sont fermés.