Procès Christine Tasin : du mal-être des juges et de la trahison des pouvoirs – par Jean Ducluzeau

belfort christineDans un article brillant et pondéré,  Bruno a parfaitement exprimé le malaise que doivent ressentir certains juges en France, pris en tenailles entre deux attitudes : d’une part la nécessité politique et morale de maintenir la paix sociale (ne pas chatouiller les musulmans, très susceptibles et au sang chaud) et peut-être aussi eux-mêmes sous l’emprise de leurs propres convictions personnelles (une majorité de magistrats seraient de gauche — voir le Syndicat de la magistrature et son « Mur des Cons ») ; d’autre part, leur malaise pourrait être causé par la réalité de l’islam (dont l’égorgement des moutons et des hommes est l’une des plus hautes valeurs), un islam aujourd’hui en guerre contre le monde entier y compris contre lui-même, une actualité que plus personne ne peut ni cacher ni ignorer.

Aussi comment juger une Christine Tasin qui, profondément choquée (comme je le suis moi-même) par l’égorgement à vif d’animaux sur le territoire national français au mépris de la loi (française ET européenne) qui prescrit l’étourdissement préalable de l’animal, être vivant sensible, loi que la préfecture française viole en installant des abattoirs provisoires à cette fin pour l’Aïd-el-Adha (« Fête du Sacrifice » — oui, l’égorgement est une fête en islam), comment donc juger une Christine qui va tourner un film sur l’un de ces abattoirs légalement hors-la-loi afin d’apporter un témoignage sur ces abominables agonies dans des flots de sang qui, soulignons-le, n’émeuvent pas les musulmans, êtres vivants sensibles ?

Oui, comment juger la courageuse Christine Tasin, qui sera menacée à Belfort sans pouvoir tourner son film, quand par ailleurs des manifestants islamistes, dont au moins deux femmes intégralement voilées, narguent les gendarmes sur les Champs Élysées (15 sept. 2012), hurlent à six reprises « ÉGORGEZ LES JUIFS ! » et concluent par une longue prière de rue aux pieds de CRS sans réaction — trois flagrants délits pour lesquels ces musulmans n’ont pas été inquiétés :

https://www.youtube.com/watch?v=gJZF-Vvv3wg

Il est donc autorisé en France de hurler dans la rue « ÉGORGEZ LES JUIFS ! » mais il est interdit de protester contre l’égorgement des moutons. Or, dans le fond comme dans la forme, qui est hors la loi ? Qui provoque l’autre ? 

Il est certes moins risqué pour ces pouvoirs de s’attaquer à une femme seule et non violente (Christine Tasin, Fanny Truchelut, Marie-Neige Sardin et autres) qu’à une bande de fanatiques religieux dangereux qui hurlent leur haine et qui sortiront leurs couteaux à la première occasion !

Ce constat m’amène à deux conclusions. La première, c’est que les pouvoirs politique ET judiciaire qui autorisent ces comportements sont responsables de leurs conséquences, dont l’égorgement d’Hervé Gourdel. Je l’ai déjà écrit, je le maintiens. Certes il n’a pas été égorgé en France mais d’autres le sont de plus en plus souvent — par des soi-disant « déséquilibrés », mais tous musulmans. Il est vrai que l’islam rend fou. Le fait étant, pourquoi ces pouvoirs (le politique et le judiciaire) condamnent-ils toute critique de l’islam, allant même jusqu’à amalgamer l’islam à une race, et lui ouvrent en grand toutes les portes (de l’accueil bras ouverts des immigrés musulmans jusqu’aux constructions de milliers de mosquées qui les hypnotisent et les fanatisent), lui cédant même de vastes portions du territoire national, les fameuses zones de non-droit.

Ma seconde conclusion en découle : ou bien ces pouvoirs, sous l’emprise de la couardise voire de la peur, ont réellement perdu le contrôle du territoire français et sont incapables de le sauvegarder, ou bien ils trahissent les lois, la culture et les valeurs de leur patrie dans l’intention de l’islamiser avec l’aide non bénévole du Qatar, de l’Arabie et des pays du Maghreb.

Trahison dans les deux cas, les Français autochtones sont en droit de les destituer, et ce par tous les moyens. J’ajoute même que c’est leur devoir s’ils aiment leur terre, leurs racines, leurs valeurs, bref leur identité, et s’ils veulent éviter à leurs enfants l’asservissement à la barbarie ou la fuite.

Et c’est urgent !

Jean Ducluzeau

 211 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Merci Jean pour cet article et bravo encore une fois. Ta plume acérée vole dans les plumes des couards de tout bord. On finit par avoir honte d’être français.
    Tes deux raisons évoquées sont justes et pertinentes; J’en ajouterai une troisième : la peur au ventre des juges qui sont saisis par des plaintes émanant de musulmans. Tout le monde sait ou ne sait pas que les jugements sont rendus au nom du peuple français, et que sont mentionnés outre la juridiction compétente mais également le nom des juges ayant délibéré. Mettons-nous à la place du juge en charge du dossier qui a rédigé son jugement, validé par le président de la chambre et par un autre juge. Imaginons que la partie islamique soit condamnée ou simplement déboutée. Les magistrats concernés ont de quoi trembler pour leur sécurité et craindre de sérieuses représailles.
    J’ai été juge au TC de Nanterre. Imaginons qu’en application de la loi, je rende un jugement condamnant un commerçant de confession musulmane. Est ce que je ne risque pas de m’exposer à une vengeance ou à des représailles de toute nature de la part du condamné sans bénéficier de la moindre protection de quelque nature que ce soit ? Que ferais-je aujourd’hui si j’étais toujours juge et confronté à ce genre de situation ?
    Risque d’être agressé? Maison vandalisée….La question se pose et je n’ai pas la réponse.
    J’ai cru en la justice de mon pays; je l’ai rendu conformément à la loi mais jamais en équité ( risque d’être infirmé par une Cour d’appel). Je suis, aujourd’hui, très en colère, car trahi par le FN qui a conclu avec les islamistes une nouvelle « Sainte alliance » que vont rejoindre toutes les soeurs – pas les bonnes soeurs – qui appartiennent au mouvement des femmes françaises en burqa! Le rapprochement entre le parti naziisalmique de France et le FN me rappelle le pacte germano-soviétique entre Hitler et Staline. Le FN sera anéanti, l’Islam sortira vainqueur et la France soumise au Califat.

    balayé par Et c’est encore la France qui sortira vaincue

  2. Bonjour, comme vous le dites donner un avis opposé à l’ Islam est systématiquement condamnable en France, l’ Islam a tous les droits et les Français de souche doivent accepter les horreurs commises par les membres de cette religion en faisant silence…Pensez vous qu’ Il est logique de comprendre que ce sont les conséquences de l’ acceptation par nos différents gouvernements de gauche comme de droite que les riches pays Islamiques aident financièrement la France ?
    Je pense que la solution en France serait de réagir par l’ humour noir !

    • « […] les riches pays islamiques aident financièrement la France » : pour ma part je considère que ces pays ne font que nous restituer une partie de l’argent que nous leur versons pour un pétrole qu’ils n’ont rien fait pour mériter et qui devrait être un bien commun universel ; la révolution que je souhaite nous permettra de les exproprier des Champs Élysées et autres biens immobiliers chez nous.

      Quant à l’humour noir, les caricatures regorgent déjà (Bergolix et autres, le prophète en bombe, etc.). Il est jouissif en effet de titiller l’extrême susceptibilité de nos automates musulmans dont le complexe d’infériorité (ô combien mérité !) n’est pas prêt de disparaître… Mais est-ce la solution pour se débarrasser de la secte satanique ? Non, cet humour noir ne fera guère que renforcer, reconnaissons-le, notre propre complexe de supériorité (ô combien mérité !)…

      Comme le sous-entendait récemment l’archevêque de Mossoul, à ce stade de barbarie on ne peut répondre à la violence que par la violence. Le problème est que nous, citoyens autochtones, n’avons pas de kalachnikovs !

      • tu as raison, Jean, c’est un excellent argument, nos richesses ont été gagnées à la sueur de notre front, les découvertes ont coûté leur vie à bien des chercheurs, les mines, les usines…

Les commentaires sont fermés.