Hayange : comment les journaleux de Lor’Actu confondent patriotisme et racisme – par Paul Le Poulpe

fabienengelmannhttp://www.loractu.fr/thionville/7748-islam-halal-fete-du-cochon-les-derapages-du-maire-a-hayange.html

La chasse au Engelmann se poursuit, méthodiquement, jour après jour. Les journaleux-vautours parisiens, mais aussi locaux, traquent tous ceux qui pourraient avoir des comptes à régler avec le nouveau maire d’Hayange, et arrangent leurs dires pour mieux enfoncer Fabien. L’objectif est clair : faire passer l’élu FN pour un magouilleur, un voleur et un raciste.

Le dernier article ci-dessus, non signé, donc qui engage l’ensemble de la rédaction d’une feuille de chou appelée Lor’Actu, qui se dit 100 % Lorraine et 200 % information, essaie de nous fournir les preuves que le maire d’Hayange serait raciste.

Première angle d’attaque, la fête du cochon, organisée le 14 septembre prochain, qui plus est Place de la Résistance. Selon ces personnages, qui sont au journalisme ce que Hollande est au socialisme, organiser cette fête serait une provocation contre la communauté musulmane, contrainte de rester terrée chez elle. On se croirait revenu aux grandes heures du délire médiatique, autour de l’apéro saucisson pinard. Faut-il rappeler qu’il y a des centaines de fêtes du cochon dans nos communes françaises, et que cet animal incarne toute une histoire de notre gastronomie que les adeptes du changement de civilisation entendent faire disparaître ?

Deuxième angle d’attaque, le maire exercerait des pressions contre les commerçants musulmans. Il serait, toujours selon les Rouletabille locaux, coupable d’avoir demandé à un boucher musulman de fermer le dimanche. Première malhonnêteté, c’était seulement le dimanche après-midi, où le commerçant ouvrait sans avoir d’autorisation. Ce que les manipulateurs appellent racisme est donc simplement le respect de la loi.

On parle ensuite de l’obligation faite à une boucherie de ne pas vendre seulement de la viande halal, mais aussi de la viande traditionnelle. Là encore, ces prétendus journalistes se seraient honorés de rappeler qu’à Hayange, il n’y a aucune boucherie traditionnelle dans le centre-ville, et qu’il est donc impossible au citoyen qui veut aller dans une boucherie d’acheter autre chose que de la viande halal, avec les risques sanitaires qu’expliquent le docteur de Peretti, président de l’association Vigilance Halal. S’ils avaient un minimum de culture politique, ces journaleux sauraient, d’autre part, qu’à Evry, en 2003, un certain Manuel Valls, maire de la commune, avait obligé les propriétaires d’un Franprix de vendre du porc et de l’alcool, ce qu’il se refusaient à faire. On n’a entendu personne qualifier le futur Premier ministre de raciste.

Troisième angle d’attaque, le méchant maire d’Hayange aurait refusé l’ouverture de cours de danse orientale dans sa commune. Là encore, est-il condamnable de faire des choix culturels, et de préférer que les salles soient louées en priorité à des cours de danse qui incarnent davantage l’histoire de notre pays que celle d’autres pays ? En quoi une préférence culturelle nationale, quand il s’agit de faire des choix, a-t-elle quelque chose à voir avec le supposé racisme du maire ?

Quatrième angle d’attaque, le marché d’Hayange. Le maire se voit reprocher d’avoir demandé à une de ses adjointes, responsable de l’attribution des places, d’avoir voulu rééquilibrer les places, et notamment de ne plus avoir une majorité de bouchers musulmans ne vendant que du halal. Là encore, Fabien Engelmann a été élu sur le thème de la reconquête d’un centre-ville à l’abandon, et donc de la réaffirmation des valeurs de notre pays, culture gastronomique comprise. Cela ne parait poser aucun problème à ces donneurs de leçons que dans une ville française de plus de 15.000 habitants, ce soit une viande musulmane qui, dans le centre ville ou sur les marchés, aient un quasi monopole de disponibilité.

Cinquième angle d’attaque, sans doute le plus grotesque, Fabien Engelmann est accusé d’avoir écrit le livre « Du gauchisme au patriotisme », chez un éditeur d’extrême droite, évidemment. Riposte Laïque ne perdra pas son temps à expliquer à ces ignorants ce qu’est vraiment l’extrême droite, il y a des cas trop désespérés pour cela. Selon ces plumitifs qui, s’ils étaient de vrais professionnels, et pas des militants politiques, défendraient la liberté d’expression, critiquer donc l’islam, exprimer son inquiétude devant sa progression, et décrire son idéologie, serait donc également du racisme. Petite précision à ces messieurs : l’islam n’est pas une race, et quand un gauchiste de service crache sur le catholicisme, cela ne leur pose aucun problème, c’est dire leur objectivité…

Que dire, dans ce contexte, du coup de pied de l’âne asséné par Marie Da Silva, qui se croit obligée de jouer les vierges outragées, expliquant, la bouche en cul-de-poule, qu’elle ne croyait pas que le FN était un parti raciste, et qu’elle l’a découvert de l’intérieur. Manifestement, quand elle était première adjointe, cela ne la dérangeait pas de siéger sous les couleurs de ce parti…

Dernière saloperie, voilà le maire soupçonné d’avoir truqué le vote, alors que, manifestement, deux adjoints, ayant mal compris la question, ont voté pour alors qu’ils voulaient voter contre. Certes, on peut considérer que la crise va s’aggraver et que, manifestement, l’équipe municipale va perdre encore deux adjoints, ce qui n’est pas réjouissant, mais fera peut-être partie des clarifications nécessaire.

http://www.loractu.fr/thionville/7757-a-hayange-trois-autres-adjoints-fn-portent-plainte-contre-le-maire.html

Mais les journaleux préfèrent parler de fraude, même si le vote a eu lieu à bulletins secrets, et que chacun a pu surveiller le dépouillement. D’autres ont même expliqué que, comme il n’y avait pas d’isoloir, ce n’était pas vraiment démocratique ! Ce n’est pas forcément très objectif, mais c’est plus vendeur, et ne sont-ils pas payés pour démolir le maire d’Hayange ?

On espère que leur patron leur accordera une augmentation, ils la méritent bien.

Paul Le Poulpe

 

 40 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. compte tenu que les merdias sont subventionnées par le gouvernement, ils ne pourraient survivre sans cette manne …des milliards sont distribués aux journaleux ….alors, ces godillots sont aux ordres !!! nous savions tous que la victoire des maires FN allaient obligatoirement occuper les baveux de nos régions et des merdias de l’audiovisuel…
    Je crois que les français de souche et assimilés ne sont plus dupes !!! bien que dans nos villes ou villages les gros bras des cocos /front de gauche plein de pastis continuent à faire peur , bousculer les réfractaires sur les marchés….
    quand les élus cocos/socialauds/UMP sont au pouvoir….tout leur ait permis …ils peuvent donc gérer à l’africaine !!!
    s’octroyer des subventions par le biais des associations….ETC…

  2. Il n’aura fallu quelques mois pour s’en prendre au Maire d’Hayange et devinez qui ? la presse, les merdias locales et nationales, ah ils n’en rate pas une ceux là ! quand a ceux qui ont porté plainte contre le Maire, il y a fort a parier que ce sont surement des conseillez municipaux issus des autres partis, ça ne m’étonnerait pas, quand je dis que ce sont tous des hyènes je ne me trompe pas.

  3. Et comme si ça ne suffisait pas, le maire lui-même fournit à ses ennemis des occasions de se faire taper dessus : en effet, quelle idée de repeindre en bleu l’oeuf de la fontaine ainsi que les wagonnets d’un rond-point ? N’y a t’il pas d’autres moyens de dépenser l’argent public ? Je pense que les maires FN ont suffisamment d’adversité sans prêter le flanc à la calomnie en faisant le choix d’actions aussi bêtes : je pense également à l’interdiction d’étendre son linge aux fenêtre, de la part de Ménard à Béziers. J’arrête ici, ne voulant pas contribuer à alimenter la haine des gauchistes et « autres politiquement corrects, aveugles indécrottables et stupides ».

    • Nous ne serons pas d’accord, chère Olivia ; certes l’oeuf était une soi-disant oeuvre d’art protégée mais la couleur l’a rendue moins laide et c’est la municipalité précédente qui a dépensé plusieurs milliers d’euros pour l’achat de ce caillou qu’il faut fustiger. Quant aux wagonnets, c’est plus beau ainsi et ça rappelle notre amour de la France ; ce n’estpas un pot de peinture qui va grever les finances publiques ! Pour Ménard aussi j’applaudis à l’interdiction de mettre le linge aux fenêtres, il y a beau temps qu’on ne fait plus ça nulle part (sauf à Naples) quelles que soient les conditions de vie et de logement, c’est interdit partout, dans toutes les copropriétés, on est en 2014 que diable !

      • Bonjour chère Christine ça faisait longtemps, mais aussi il m’avait semblé que techniquement les commentaires n’apparaissent pas.
        Bien certes je suis toujours pour qu’on mette les pieds dans le plat là où c’est pertinent. Mais concernant le « cailloux » qui que ce soit qui l’ait payé du moment que c’est une oeuvre elle est régie par le droit moral imprescriptible de l’auteur, et la badigeonner de bleu ainsi inopinément relève d’une vision amateuriste de l’application du pouvoir. Même le plus petit des artistes est dans son droit dans un cas pareil d’en appeler à sa dignité bafouée, et les élus FN y gagneraient à respecter certaines règles d’éthique évidentes…
        Hormis ça je souscrit à 200% à l’article ci-haut trop de musulmans sont arrogants et n’hésitent pas à bouter les français hors de leurs quartiers puis de leurs villes et villages aujourd’hui ! Ainsi comme je soutiens depuis longtemps il est temps de reconquérir notre cité ! Tout comme il sera nécessaire dans les délais les plus brefs de légiférer strictement sur la définition de la citoyenneté française et des devoirs sur lesquels elle repose. De même que des lois encadrent l’architecture d’une région à l’autre, il faut à la France désormais un ensemble de lois qui régissent la protection culturelle de la société française à laquelle nous tenons sur l’ensemble du territoire dont nous sommes les héritiers légitimes, et dont nous avons la responsabilité avant de le léguer aux françaises et français des générations futures mais aussi aun reste du monde.
        Dans le contexte actuel l’élu FN d’Ayenge montre par l’expérience du terrain ce que les lois futures devront épauler au quotidien pour que le citoyen français puisse à nouveau s’enorgueillir de son pays et de s’endormir dans un doux optimisme sans redouter la charia sur son palier le lendemain.

        • J’ai un petit souci avec le site, certains commentaires ne se rangent pas à l’endroit habituel et je ne les trouve parfois que fort longtemps après !

          • Très chère Christine ces petits tracas techniques ne nous empêchent pas de vous soutenir inconditionnellement, comme vous pouvez le constater. Je constate que notre point de vue se diffuse dans des discours politiques comme par exemple dans celui François Fillon lors de sa rentrée dans lequel il a fustigé l’islam en France et ses liens avec le djihad en Syrie et aussi la position intenable de notre pays dans le carcan de l’otan qui musèle notre intérêt de rapprochement avec la Russie (position de Marine Lepen) pour contrer l’amplitude de la menace islamistes sur l’Europe et le reste du monde. Je n’ai pas trouvé cette partie de son discours redondante, bien au contraire je l’ai trouvé assez en phase avec ce que nous prônons au sein de Résistance Républicaine.
            Ce n’est pas la première fois que je constate que nos idées font de l’écho dans divers camps politiques, ce que j’estime être le résultat de la droiture de notre attitude et de la qualité de notre vision plus que de notre masse militante, ce qui est pour moi un signe d’excellence et d’encouragement certain au développement. Merci encore pour votre abnégation à la cause.

          • Merci cher Savica, j’avoue ne pas connaître le discours de Fillon que vous évoquez et qu’il ait pu tenir de tels propos m’étonne. Auriez-vous un lien ou une référence ?

          • Ah celui-là je l’ai regardé à la télé sur i-tele en direct donc très récemment. Je vais essayer de retrouver l’archive si elle existe quelque part je pense pouvoir mettre la main dessus. Pour ma part j’ai bien entendu qu’il a consacré deux fois le passage sur l’islam, la France et l’international avec l’idée du besoin de la Russie à nos côtés, tout ceci entrecoupé des passages de politique économique, pour moi c’était net. Mais Dupont Aignan est sur la même ligne et je ne sais plus qui mais je suis sur d’une chose c’est que l’idée que nous défendons est très répandue depuis quelques mois chez les français, de tous les bords politiques. Ça l’est à tel point que ça ne m’étonne pas que les politiques n’hésitent plus à placer nos idées visionnaires dans leurs discours. Oui on ose aujourd’hui dépasser les questionnements stériles sur le pourquoi du comment de « l’échec de l’intégration », on ose aujourd’hui nommer le et les facteurs responsables tels que l’immigration désorganisé et l’islam vecteur de maux dépassant le cadre national et ses moyens de réactions. Je pense qu’aujourd’hui les gens commencent à avoir réellement peur et doutent de plus en plus des conceptions spéculatives de sociétés devant la réalité qui frappe à la porte de tout un chacun de gauche, du centre et de droite confondus.
            Je vous tiens au courant, et je penserai les prochaines fois à documenter mes rapports. Je vous envoie mes amitiés !

          • Dupont-Aignan n’est pas du tout sur notre ligne, il marche main dans la main avec Fils de France… j’attends vos documents, Savica, merci et toutes mes amitiés

          • Chère Christine je vous demande quelques jours de patience. Je ne manquerai pas de vous tenir au courant par mail. Je vais approfondir sur Aignan et le reste, mais aussi au sujet de ma grille de lecture sur nos objectifs et ma manière de l’utiliser pour déceler les similitudes dans les approches politiques des différents leaders en tant qu’elles confortent à leurs façon, même par extrapolation, notre action laquelle est d’une nature plus cinglante qui fait notre marque de distinction.
            Ce n’est pas la première fois que j’entends chez Fillon des signes qui me semblent venir de chez nous. Je serai attentif la prochaine fois pour documenter mes constats promis. Mais déjà une coïncidence est que le mouvement Fillon se nomme « Force Républicaine » de la à voir un symbole proche de « Résistance Républicaine » ça reste une analogie qui permet de nous ranger parmi une catégorie de mouvements à suffixes « Républicain(e)s » et autorise un accès plus facile des militants de ces mouvements vers le notre. Et ceci est non dénué d’importance.
            Voilà je vous prie donc de patienter un peu et nous nous retrouverons sur nos mails pour de plus amples explications. Au plaisir chère Christine.

  4. Encore un texte précis qui rétablit la vérité, bravo !
    Je transfère à tou(te)s mes ami(e)s qui hélas sont encore aveugles et je mets dans mes favoris(la liste s’allonge de tous ces textes, à quand un livre compilation ?)
    Merci de rétablir la vérité et votre combat pour que le plus grand nombre soit informé.
    Continuez s’il vous plait
    Bien cordialement
    IC

    • Merci pour vos encouragements, nous avons bien l’intention de continuer, avec votre aide à tous !

Les commentaires sont fermés.