Mes filles SAVENT que Al Andalous c’est un mythe

medaille-famille-francaiseLe coût des enfants… On pourrait particulièrement limiter L’allocation Rentrée Scolaire (ARS) car franchement, et avec trois filles en âge d’aller à l’école… Ben, NOUS, navré, mais on ne renouvelle PAS tout le matériel exigé par la « dé-s’instruction nationale  »

Notre aînée, 10ans, son triple décimètre qu’elle avait au CM1, ce sera toujours un triple décimètre pour son CM2, idem pour les compats, rapporteurs, et la liste serait longue.

Autre point où l’on peut économiser, c’est acheter le NÉCESSAIRE DÉBUT JUILLET ! La liste, on l’a déjà, et les magasins n’ont pas encore doublé leurs prix (et quel calme dans les rayons)

Bien sur, pour ça, faut ÉDUQUER (quel vilain mot de nos jours) ses enfants à la valeur de l’argent et, à la difficulté de le gagner.
Faut aussi faire de ses mômes des esprits libres qui ne suivront pas chaque mode (une nouvelle par année en fait) comme des moutons de panurge. (ça sert à quoi un sac de telle ou telle marque ? )

Le plus drôle dans le fond, c’est que mes trois crapules scolarisées, sont premières de leur classe en permanence depuis des années (doivent pas tenir ça de moi) et tout ça, avec leur propre style, sans céder aux caprices des modes.
Je veux dire, à la vitesse ou un enfant grandi, pourquoi les petites de huit ans ne pourraient-elles pas mettre (ou utiliser) quelques affaires ayant appartenu à leur aînée ? Un peu de couture, un soupçon d’imagination, et le tour est joué. (et elles sont pas malheureuses mes puces)

MAIS, SURTOUT, ne pas compter sur l’éduc-naze pour apprendre quoi que ce soit aux enfants, ou alors, les bases car ensuite ça devient catastrophique.

Je ne suis pas (loin s’en faut) un immense intellectuel. A 41 ans j’achète toujours les rééditions des aventures de l’oncle Picsou, Donald et toute la famille (notez qu’une BD de 1940 démontre très bien les changements du monde), mais j’ai aussi une passion pour Verne (j’adore sa naïveté en l’avenir), Steevenson (non, il n’a pas écrit uniquement « l’île au trésor » )…
…Et mes filles lisent donc du Jules Verne ! L’homme qui ose, dans « cinq semaines en ballon » nommer les africains des « naturels » (Nadja va sûrement remédier à cela bientôt)

Bref, mes filles sont un cauchemar pour nos politiques (UMP, PS, je ne fais plus de distinguo) car, ELLES SAVENT DÉJÀ que le monde n’a pas toujours été tel qu’il est aujourd’hui. Et personne ne leur fera croire que c’était moins bien avant que les « chances pour la France » ne débarquent !

Mes filles SAVENT que Al Andalous c’est un mythe et que les Espagnols ont dû chasser les musulmans pour vivre tranquilles puisque le « vivreensemble » ne marchait déjà pas dans les années 1490 !

Vais en rester là sur ce sujet, mais, s’il y a des jeunes gens qui me lisent, sachez tout de même qu’une télé éteinte c’est plutôt bon pour le portefeuille et le cerveau, et que, les enfants il y a un autre argument pour en faire…
… C’EST QUE LA FAÇON DE LES FAIRE JUSTEMENT, BEN, C’EST TRES AGRÉABLE !

Philippe le Routier

 86 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Si je puis me permettre Philippe, je suis entièrement d’accord avec vous tout en étant enseignant.
    Je dis ça histoire de bien comprendre que les enseignants ont des opinions aussi diverses que le reste de la population. Que « l’éduc naze » n’a pas grand chose à voir avec les enseignants qui ne sont que des modestes employés qui ne décident de rien, sont tenus d’obéir et de fermer leur gueule. Et qu’enfin les syndicats educ naze ne représentent rien (là encore comme dans le reste de la société).

  2. Je suis d’accord avec vous sur le fait que l’allocation rentré scolaire suffit largement pour équiper un enfant qui va en primaire ou au collège.
    Mais j’ai vu des parents modestes avoir du mal à assumer le coût d’une rentrée en lycée professionnel, qui est beaucoup plus élevé que pour un élève qui intègre une filière générale.

    • Vous n’êtes pas, et de loin, la première personne que j’entends dire cela.
      C’est juste, j’aurais dû en tenir compte dans ma réflexion (mais souvent j’écris vite, et, étrangement mes commentaires deviennent des articles, donc, je ne peux pas penser à tout (suis pas BHL quand même)

      Mais, voyez-vous, avec bientôt cinq filles, fatalement je vais tomber dans le cas de figure que vous évoquez… MAIS, c’est en partie prévu, puisque rien n’empêche de mettre ce que l’on utilise pas des ARS sur un compte en banque pour préparer l’avenir (ce que nous faisons, cet argent est destiné aux enfants, pas à nous)

      Je le répète, votre réflexion est bonne, mais je doute que ce soit du hasard si l’état méprise autant la filière pro, c’est juste qu’il connaît l’état de nos industries.

      Cependant, là, il y a une parade. C’est de s’adresser directement aux patrons (la chambre des métiers peut être d’une aide précieuse aussi)

      Avant de redevenir routier indépendant (et donc SEUL) j’ai eu ma propre entreprise, et des apprentis, j’en ai eu beaucoup, et pour moi comme pour l’apprenti c’était gagnant-gagnant, moi, je payais une bonne part des études du jeunes, mais ensuite j’avais la garantie d’avoir un employé fiable, connaissant la boîte et le plus souvent assez reconnaissant pour ne pas rechigner à se salir les mains ou ne pas compter ses heures.

      En tout cas, dites bien aux parents dont vous parlez plus haut de ne pas lâcher.
      Certes, c’est pas évident, mais, pour autant que je puisse en juger, un apprenti ira rarement voir monsieur Paul (Emploi de son nom complet) une fois son apprentissage terminé.

      Les compagnons du devoir peuvent représenter une alternative intéressante également.

      Ceci étant, le plus simple serait de répartir les aides justement en fonction de l’âge du gosse et du choix qu’il ou elle fera… Mais ça, ce serait de la logique, et même si ça rime avec politique, ça en est TRÈS ÉLOIGNÉ !

  3. Merci Philippe,

    Je vous rejoins complètement et à tous points de vue. Oui je touche l’allocation de rentrée scolaire pour mes deux derniers, les deux aînées ayant passé l’âge. Elles sont en fac.
    Mais encore maintenant et comme toujours, nous réutilisons ce qui peut l’être. Le cartable ou sac à dos est le même depuis des années, si un classeur est un peu écorné, du scotch armé répare la chose, les crayons, stylos, compas, règles et tutti quanti vont jusqu’au bout de leur vie. Nous n’achetons que ce qui est nécessaire. Le reste des sous va sur un compte et sert petit à petit pour régler une inscription pour une activité sportive, un manteau d’hiver la saison venue…
    Et oui, parfois pour ne pas dire souvent, mes enfants étaient moqués par leurs camarades, déguisés et équipés de neuf :  » peuh, y sont nuls tes feutres, y sont pas pareils. Et pourquoi t’es pas habillé pour la rentrée ? »
    Habillé pour la rentrée, d’une doudoune, d’un jean doublé…alors qu’il fait encore 25° ?
    Et oui, je me suis payée le luxe de rester à la maison pour suivre mes crapauds et palier aux manquements nombreux de l’éduc naze.
    Pour plus amples informations consulter l’annexe numéro 17 du BO. Mes gosses ont un regard critique et surtout savent à quoi s’en tenir sur l’islam, eux qui ont passé une grande partie de leur vie dans le 93.
    Je suis maintenant vacataire dans l’éduc naze et croyez moi, je refuse de suivre l’annexe numéro 17 du BO. Ou alors à ma façon.

    Bonne journée à toutes et à tous.

    PS : Même si nous ne voulons plus d’enfants ( 4 c’est pas mal et de toutes les façons j’ai passé l’âge. Il y a un temps pour tout) c’est toujours très chouette de s’aimer avec mon ours de mari.

    • Attention, nous aussi nous pensions avoir passé l’âge… Nous sommes plus que quadras tout les deux !
      Pourtant, en novembre alors qu’elle aura près de 44 ans, ma tendre et douce va donner naissance à notre cinquième diablesse ! (bon, il y a eu une adoption dans le lot)

      Prudence avec votre ours de mari donc… C’est rare, mais dans notre village nous avons eu un couple dont la femme s’est retrouvée enceinte à 50 ans ! ! ! (le bébé et la maman vont bien)

      Mais bon, et je pense que ma femme serait d’accord, entre les programmes pourris à la télé, ou la fête sous la couette, y a pas photo, le second choix est bien meilleur !

      [ on va en rester là, sinon ce blog va être classé X ]

Les commentaires sont fermés.