France Inter veut nous faire avaler la taupe Bidar et l'islam tout l'été !

PortraitBidarIls mettent tous les petits plats dans les grands. 

Tout l’été, France Culture s’est donné la tâche impossible de « réconcilier » la France avec l’islam et même, suprême perversité, de réconcilier la France avec elle-même grâce à l’islam ! Pour cela, elle a embauché l’une des taupes de l’islam favorites des medias, Abdennour Bidar, qui écume les plateaux télévisés en compagnie de quelques autres adeptes de la takkia qui voudraient nous faire croire à un « islam des Lumières », Chebel, celui qui ditque « l’immigré est un fantasme, il n’y a pas de problème d’immigration en France », « quand on est islamophobe on vise les immigrés, pas l’islam » ou encore Matthieu Guidère,  le faux spécialiste de l’islam qui travaillerait en fait pour le Qatar …

 http://www.franceinter.fr/emission-france-islam-questions-croisees

On commencera par rafraîchir la mémoire de nos lecteurs, afin qu’ils sachent qui est Bidar, chargé de nous faire prendre des vessies pour des lanternes :

Voici ce que le dit « modéré » et « progressiste » musulman disait en 2011 sur le plateau de télé où j’étais invitée en sa compagnie : »on a un préjugé d’altérité, on fait comme si l’islam était une religion autre  » ; « l’image de l’invasion est subliminale, les chiffres de l’invasion réelle des migrants sont modérés » ; « la société française est capable d’intégrer » ; « nous sommes davantage des héritiers de l’islam que des musulmans » ; « l’islam est en train de s’emparer des Lumières » « elle (C.Tasin) parle de quelqu’un qui n’existe pas et qu’elle appelle les musulmans » ; « sociologiquement les musulmans ça n’existe pas, ils sont atypiques »; « il faut créer un Ministère de la fraternité à la place de celui de l’immigration et de l’Identité nationale  » ; « l’islam n’est pas appliqué dans nombre de pays musulmans« …

http://christinetasin.over-blog.fr/article-j-ai-ete-accusee-de-dire-des-conneries-parce-que-je-refusais-de-dire-des-todderies-89426527.html

On lira encore :

http://ripostelaique.com/abdenour-bidar-vrai-laique-ou-taupe-de-lislam-a-la-malek-chebel.html

C’est à la lumière de ce qui précède qu’il faut savourer et apprécier à sa juste valeur la présentation de l’émission confiée par France Inter à Bidar, et notamment les passages en rouge, commentés…   

« Dans la France d’aujourd’hui, l’inquiétude monte autour de l’islam et l’on peut craindre que le fossé de l’incompréhension, des préjugés, de la défiance, se creuse encore plus entre la société française et ses musulmans. »  Qui fait tout pour qu’il y ait incompréhension et défiance ? Qui est plein de préjugés, de diktats, d’interdits moyennâgeux ? Qui veut la séparation des musulmans et des non musulmans par le voile, le halal, les cimetières musulmans ? 

La présence de l’islam en France n’est-elle pourtant pas l’opportunité pour notre société de s’interroger sur elle-même, sur ses blocages, ses évolutions et sur tout un ensemble de thèmes majeurs de notre vivre ensemble ?  Ainsi donc refuser l’islam serait un blocage ? Un refus d’évoluer… vers le passé ? 

Et cela vaut dans les deux sens : il permet en même temps à l’islam de se questionner sur lui-même dans un pays où il est minoritaire. Ben voyons, il ne faut pas toucher au coran parce qu’incréé, oeuvre d’Allah et en échange de notre acceptation à vivre selon le mode de la charia ils accepteraient de voir leurs filles épouser un mécréant ou de dévoiler leurs femmes ? De qui se moque-t-on ? 

Chaque week-end de l’été, dans « France Islam : questions croisées », Abdennour Bidar, philosophe de la religion et de l’islam en particulier, se propose ainsi de montrer que l’islam interroge la France autant que la France interroge l’islam. De quoi prendre un peu de recul en cette période estivale, pour dépassionner l’une des questions les plus sensibles de l’heure. Sauf que la France n’interroge pas l’islam, la France ne veut pas d’islam, tout simplement. Qu’on se le dise.

« L’islam, religion incompatible avec la société française », « les musulmans, tous des intégristes »…. Peurs, préjugés… : face à cette crise de fraternité, la réconciliation entre la France et ses musulmans doit devenir une cause nationale. Bref, les cochons de Français de souche sont convoqués pour apprendre à dominer leurs mauvais instincts et à nier leurs valeurs, voire à reconnaître leur égoïsme, leur absence de fraternité… pour aller vers la « réconciliation » chère à Soral. Décidément, ils s’y mettent tous !

Deux identités en souffrance

France et Islam de France sont aujourd’hui tentés, par le repli identitaire, c’est-à-dire par le retour – impossible – vers une identité du passé. Ce sont donc deux identités en souffrance qui se font face, deux identités qui peinent à se renouveler. Vous avez dit « repli identitaire » ? Nous voulons voter nos propres lois et ne pas avoir de comptes à rendre à d’autres ? Repli. Nous voulons conserver nos acquis, la liberté d’expression et l’égalité hommes-femmes, entre autres ? Repli. Par contre l’islam est une irruption du passé dans la présent, dans le monde moderne. L’islam n’a pas changé, le coran l’interdit, ainsi qu’à ses prosélytes. Il n’est donc pas question de repli identitaire vers le passé pour les musulmans mais de  s’enraciner dans le Moyen Age, jamais quitté, juste un peu oublié grâce aux colonisateurs occidentaux… mais cela n’a duré que 130 ans, hélas.   

 85 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. A part les émissions sur l’environnement et les animaux, je n’écoute plus cette radio, qui n’est rien d’autre que l’organe central de la propagandastaffel !

1 Rétrolien / Ping

  1. Aymeric Chauprade :  » Nous devons engager la lutte pour la désislamisation de notre pays » | Résistance Républicaine

Les commentaires sont fermés.