"Réfugiés climatiques : Paris prépare une initiative"…. Par Philippe le Routier

refugie-climatiqueRien que le titre c’est beau comme une chanson de Biolay ou de Noah ! Ça annonce un désastre !

Réfugié climatique… Ça a de la gueule !

C’est vrai que c’est plus vendeur que « opération frontières ouvertes pour élimination des peuples autochtones » et c’est beaucoup plus court, plus bobo, plus PS, plus idiot aussi.

Idiot car prévoir la météo à cinq jours c’est déjà très très dur ! Trop de paramètres à prendre en compte, donc, le réchauffement climatique est impossible à prouver, on peut aussi bien prétendre être à l’aube d’une nouvelle aire glaciaire, les probabilités sont les mêmes.

Mais doublement idiot car, si on raisonne PS (c’est simple… Faut juste cesser de réfléchir) il va y avoir un réchauffement global.
Ça n’est pas dit explicitement dans l’article certes, mais, ça doit être l’idée…

Donc, le niveau des eaux va monter.
Donc, un pays comme le Bangladesh va être submergé puisque sa hauteur moyenne est de… 12 petits mètres au dessus du niveau des eaux actuel. (142 millions d’habitants)
Mayotte, la Réunion, plein de pays seront dans ce cas !
Donc, logique PS, il faut créer un statu de réfugié climatique.

Jusque là c’est simple, c’est même simpliste puisque ça sort du PS.

Mais en pratique… Je suis un nauséabond je le sais bien.
Je sais aussi que les radiations de Tchernobyl ont eu la politesse de s’arrêter à nos frontières (nos élus l’ont dit quand même, donc, c’est forcément vrai ! )

Mais je me demande… Et j’aimerais qu’on m’explique.

Le PS va envoyer les ex radiations de Tchernobyl pour expliquer aux eaux qu’elles ne DOIVENT PAS SUBMERGER NOTRE LITTORAL ?
Le PS avec hollande en tête va prendre des seaux pour rejeter toute cette eau…
… A la mer ?

Parce moi qui sais lire une carte topographique…
Avec une montée des eaux de « seulement » quatre mètres… Ben on perd en moyenne 120 kilomètres de terres sur tout le long des côtes et moi ça m’embête un peu car je vis pas loin d’Amiens, que mon camion fonctionnera forcément très mal sous l’eau et qu’en apnée je tiens environ 2 minutes.

Bon, ça réglera la criminalité à Marseille…
…Puisque Marseille n’existera plus !
Ça compliquera le passage des clandest… Euh, MIGRANTS, puisque,
-Les côtes seront beaucoup plus éloignées.
-Que les pays de départs seront noyés.
-Et qu’une bonne partie des pays ou lieux d’in… D’ARRIVÉE (dur d’écrire en politiquement correct) le seront AUSSI !

Heureusement nos élus réfléchissent !
Après tout, New-York par exemple c’est une ville immense ! On peut facilement y envoyer 50 millions de réfugiés climatique !
Hein, quoi ? Ah zut, New-York sera AUSSI rayée des cartes.

Bon ben tant pis, la Californie ou le Nouveau-Mexique c’est bien aussi ! (gardez en tête que je raisonne PS, c’est important)
QUOI ? La bas aussi l’eau aura tout recouvert ?

Mais, dans chaque malheur il y a du bon !
Al qaïda & consort perdront leurs principaux financiers…
Puisque les Émirats seront AUSSI sous la flotte !

Alors bon, on peut aussi prendre l’exemple inverse !
Un refroidissement global !
Ici ce serait l’inverse, le pôles deviendraient plus vastes, la banquise plus épaisse… Et le niveau moyen des océans baisserait.

Il reste des hommes qui ont vécu la dernière glaciation ? Leur expérience serait précieuse car cultiver des terres gelées moi je vois pas trop comment faire.

Moi en tout cas je pense très sérieusement à demander l’asile politique à un pays Ami (au risque de choquer j’ai des potes à Moscou)

À votre avis, une telle demande avec la mention,
« asile réclamé pour cause de « gouvernement » d’abrutis »

J’ai mes chances ou pas ?

Et PS au PS.
Si le climat se détériore…
Vous faites comment pour qu’il ne le fasse pas ICI AUSSI ?

Comme avec les radiations de Tchernobyl ?
Mais faudra remettre les frontières alors, c’est affreusement fasciste comme idée !

L’Europe c’est la libre circulation !
Donc, vous êtes obligés de laisser circuler les changements climatique également (et toc !)

http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=0203529461990&fw=1

http://www.liberation.fr/monde/2013/10/18/le-statut-de-refugie-climatique-n-a-pas-d-existence-juridique_940620

Philippe le Routier

Note de Christine Tasin

 

Il faut ajouter aux réflexions humoristiques de l’ami Philippe que le double but de cette initiative est double.

Il permettra d’abord de simplifier et faciliter la venue d’immigrés au statut de réfugié (donc incontestable et ir-refusables pour le droit international, et pan sur le bec des affreux populistes européens  qui pourraient prendre le pouvoir dans les années à venir, on les ligote à l’avance, puisque tout pays où on meurt de faim, où on manque d’eau… pourra permettre ce statut à ses ressortissants), bref l’immense majorité des pays en voie de développement vont obtenir un statut permettant à leurs habitants la libre circulation… en Europe, forcément, même si les gouvernants de ces pays se gavent de caviar et se baignent chaque jour dans des baignoires plus grandes que ma chambre… Une fois de plus, d’ailleurs, on déresponsabilise les individus dont on fait des assistés à tous les niveaux. Et assistés par les pays occidentaux même s’ils vivent à l’autre bout du monde. L’histoire est faite de déplacements de population qui ont fui les terres de famine, les terres inondées pour trouver des lieux plus accueillants, la création des Etats-Unis à partir de l’émigration européenne en est un des nombreux exemples. Il s’agissait d’individus, de familles, qui, avec ou sans moyens (sans dans l’immense majorité des cas) se construisaient, avec de gros risques, un avenir. Dorénavant il faudrait que toute personne désireuse de fuir une situation difficile obtienne le statut magique de « réfugié climatique » pour qu’elle soit extradée, nourrie, logée, blanchie, accueillie et prise en charge dans des pays occidentaux où on dort de plus en plus souvent dans la rue, où on fait de plus en plus la queue aux Restos du coeur… 

Ensuite, une petite phrase évoque  l’intérêt des entreprises du Qac40 qui ont investi pour les rassurer : on sent qu’en filigrane, s’il y a une catastrophe comme Tchernobyl, les entreprises n’auront plus à payer pour soigner, sauver, déplacer… les salariés et la population environnante. Les entreprises peuvent continuer à investir dans les pays sous-développés en toute sécurité. Leurs gains seront garantis quoi qu’il arrive : « « Cela rejoint l’intérêt des entreprises qui sont d’autant plus attentives à la sécurité de leurs investissements, que là où il n’y a pas d’Etat, ce sont souvent elles qui prennent le relais ».

 28 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Z’avez rien compris, tous !
    En fait, les socialistes se préparent des couches-culottes pour plus tard.
    Étant donné que ce qui leur sert de cerveau est en évidente période de glaciation, et que ce qui leur sert de politique est en bonne voie d’être submergé par la vague bleu-marine qu’ils ont eux-mêmes largement contribué à provoquer, ils prennent les devants pour un proche avenir où ils seront les premiers à bénéficier de ce statut de réfugiés climatiques. Ils pourront ainsi bénéficier des largesses de la République en toute légalité. Mais cela leur ira-t-il mieux que ce qu’ils font à longueur de temps envers nous tous : « T’as pas cent balles ? »

    • Bon sang mais c’est bien sûr ! Pourquoi n’y avait-on pas songé avant ?

    • Heu, si c’est des balles qu’ils veulent, aucun souci, pas les armureries qui manquent et un dixième plus que suffira. Parce que suffisamment entretenus eux aussi hein, alors disette pour eux donc plomb seul plat au menu.
      Faut vraiment qu’effectivement leur cerveau -enfin ce qui leur sert de- soit maintenant carrément givré pour s’imaginer une seconde que refuge ils trouveront.

Les commentaires sont fermés.