La vie d'un enfant, noir, jaune, blanc… c'est une valeur sacrée. Par Philippe le Routier

enfantTout va tellement de travers que certains en arrivent à critiquer l’humanitaire, pour dire que ceux qui partent aider d’autres peuples que le nôtre devraient donner leurs forces à notre pays. Pas D’accord. L’humanitaire, et je fais abstraction des « médecins sans frontières » et autres que j’ai dû sortir de la merde, c’est vraiment nécessaire. Et sur nos 2000 milliards de dettes, c’est une goutte d’eau.

Le problème c’est que c’est fait n’importe comment !
Donner du poisson à celui qui a faim c’est très mignon. Mais lui apprendre à pêcher serait bien plus efficace.

Et la plupart de ces situations où on tente d’aider, bien souvent les populations n’y peuvent rien, les responsables ce sont leurs dirigeants qui sont aussi cons et corrompus que les nôtres.

Bref, c’est la manière dont est géré tout ça qui est à revoir. PAS le devoir de devoir y aller.

Noir, blanc, jaune… Il n’y a qu’une race humaine sinon le métissage serait biologiquement impossible.
Et quand les gens pensent « Afrique » ils pensent « islam » ! Pourtant l’islam n’est PAS majoritaire en Afrique.
Et même s’il l’était ? Je suis, pour mon malheur du groupe O positif, donneur universel quoi, ben j’ai donné mon sang à des tas de mômes Africains !
Aurais-je dû leur demander leur culte avant ? Je ne pense pas car c’était des gosses bordel et  la vie d’un enfant c’est une valeur sacrée !

Ne devenons pas aussi cons que certains musulmans, c’est le dernier truc à faire.

Navré, mais j’ai trop tué d’ennemis pour laisser crever des innocents.

Ma famille et mon pays ce serait évidemment mes priorités.
Mais si demain on me laissait reprendre les armes pour aller aider les chrétiens et les apostats en terre d’islam j’y retournerais sans hésiter.

Maintenant, dans l’article d’Olivia Blanche il y a un truc qui semble la choquer.
C’est que ceux qui seraient prêts à mourir pour le pays soient minoritaires !
Pourtant ça devient le cas MÊME À L’ARMÉE (j’y ai toujours des contacts) mais est-ce étonnant ?
Moi je dirais non !
On s’engage pour des idéaux. Mais nos élus nous traitent comme de la merde !
Comment ne pas se sentir trahi après ça ?
Et avec les années, comment éviter que la détestation de nos élus ne finissent en détestation pour le pays lui même ?

Moi je parviens, LENTEMENT (ça fait dix ans que j’ai quitté la Légion) à NE PLUS maquiller mes cicatrices…
…Et je vois quoi dans le regard des Français ? De la pitié ou du mépris, c’est ÇA ma récompense ?
Parce que j’ai la moitié du visage ravagé ça voudrait dire que l’intérieur, mon âme, l’est aussi ? Vous qui me lisez, vous diriez que non, j’en suis sûr, mais bien des gens pensent que oui.

Et là je rejoins Alain, qui, dans son commentaire à l’article d’Olivia Blanche, dit qu’il ne donnerait pas sa vie pour les collabos, les dhimmis, ceux qui minimisent l’invasion que nous subissons…
…Et ceux qui aujourd’hui me jugent parce que j’ai tué POUR EUX jadis, eux, j’aurais du mal à les défendre.
Et pourquoi défendre des gens qui ne veulent plus de leur identité d’ailleurs ?

Quand la Légion célèbre Camerone… les Français n’y viennent même plus.
Le 14 juillet ? C’est des feux d’artifices pour eux mais le symbole, combien le connaissent encore ?
Qui a libéré la France en 45 ?
Les Américains, diront la majorité des Français !
Et les Russes ? Ils faisaient de la couture ? Non ! Ils ont laminé l’armée Allemande des faubourgs de Moscou jusqu’à Berlin…
…Mais le régime communiste ne plaisant pas aux dirigeants de l’époque, l’école à pris grand soin d’en parler le moins possible.

Je me battrai POUR et AVEC des Français qui le méritent…
Les autres peuvent crever je m’en tape.

Et je me battrai pour que la France redevienne Française. Mais pas pour sauver des cons !

Je hais l’islam, pourtant, les musulmans ont su garder un truc qu’énormement de Français ont perdu… la fierté d’être ce qu’ils sont et la capacité à le défendre. (même si cette fierté est idiotie complète)

Philippe le Routier

 149 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    « Les Français, en majorité, ne sont plus que des mollassons élevés au biberon du matérialisme et de l’individualisme, devenus incapables de se prendre en mains pour leur propre survie, pour leur propre liberté.  »
    c’est surtout que chaque Français a son petit avantage dans son coin (fonctionnaire, Sncf, Edf, etc …..) et chacun à peur de perdre ce petit avantage et ne voit pas qu’il perd tout le reste, tout ce dont nos père ce sont battu pour nous!
    Nos politique de tous bords ont réussis et nous gouvernent comme des moutons.
    J’ai bien aimé cette article d’Economie Matin ,
    http://www.economiematin.fr/les-experts/item/10304-sortir-euro-monnaie-unique-interets-banques-systeme-crise#disqus_thread
    qui me semble le plus censé que je n’ai lu depuis longtemps.
    Révoltons nous ! Résistons !!!!!

  2. Philippe, j’ai beaucoup apprécié ton article et notamment ta dernière phrase « les musulmans ont gardé un truc qu’énormément de Français ont perdu ». C’est foncièrement exact. Les Français, en majorité, ne sont plus que des mollassons élevés au biberon du matérialisme et de l’individualisme, devenus incapables de se prendre en mains pour leur propre survie, pour leur propre liberté. Beaucoup de leurs prédécesseurs l’ont fait. Mais ils n’en sont pas totalement responsables car notre société pourrie et nos dirigeants pourris les ont conditionnés pour cela depuis de longues années.
    La question est de savoir si nous, résistants, sont encore en mesure d’inverser la situation. Espérons-le !

Les commentaires sont fermés.