Les discours de la marche du 8 décembre : des morceaux d’anthologie

Publié le 6 janvier 2014 - par - 10 commentaires

discours place italie 8 décembreVideo 1, première partie des discours

Video 2, deuxième partie des discours

A écouter, ré-écouter et conserver précieusement dans vos archives. D’ailleurs, à cette occasion nous allons ouvrir un autre dossier spécifique sur le site de Résistance républicaine. Comme l’étude des versets et des haddith-s, comme les textes fondamentaux sur l’islam, notre pays mérite un traitement particulier et la catégorie « Fiers de la France ». Rien, je crois, ne pourrait mieux expliquer et montrer ce qu’est l’identité française et pourquoi il faut et en être fier et la défendre que les différents discours prononcés à la fin de notre marche du 8 décembre place d’Italie.

Vous pourrez écouter dans la première video la fin de mon discours (Jean-Yves, notre cameraman, avait oublié de déclencher l’enregistreur ;-)) ; Stéphane Lorménil pour Génération patriotes ; des extraits du très long discours de Renaud Camus pour le parti de l’In-nocence et NCPC et une partie de la conclusion de Pierre Cassen, fondateur de Riposte laïque, qui ne tenait pas sur la deuxième video…

Dans la deuxième video vous entendrez Elisabeth Lalesart, qui, parce qu’elle a vécu en Iran, a trouvé les mots pour nous exalter dans notre amour de la France et notre refus de l’islam ; Hugues Bouchu  pour la Ligue francilienne et le Réseau Identités et Paul-Marie Coûteaux pour le SIEL.

Quelques phrases choc à retenir, mais avant tout un immense merci à jean-Yves, notre cameraman, pour tout le travail de qualité effectué et les risques qu’il a pris; de plus, malgré de gros soucis d’ordinateur qui l’a laissé en plan le jour même de la manif, il s’est obstiné et il nous a livré, avec un peu de retard sans importance, ces images et ces phrases à retenir :

Celles de Christine Tasin

Nous sommes critiqués, vilipendés, menacés, poursuivis en justice parce que nous nous levons, comme tous les Résistants qui nous ont précédés, contre des agresseurs sans pitié qui veulent nous obliger à renoncer à notre héritage et à notre mode de vie. C’est bien de ça dont il est question.

Même à l’école, on apprend à nos enfants à accepter l’autre, ses croyances, ses différences, mais on leur demande de renoncer aux leurs et de baisser les yeux. 

Les églises ce n’est pas seulement un lieu de culte pour les chrétiens, c’est, aussi, notre patrimoine, notre histoire, ce sont les témoins de notre réussite architecturale, ce sont les témoins de notre aspiration à grandir, à aller toujours plus haut, toujours plus loin, vers toujours plus de culture ; la France c’est tout ça et les églises, on ne doit pas les toucher.

Alors, assez, nous devons faire l’Union  sacrée, tous ! Malgré nos divergences politiques, philosophiques, nous devons tous dire « non » à l’islam, non à la barbarie, non au couple maudit Valls-Hollande auquel on peut adjoindre Taubira qui veulent nous exterminer. Imaginez ce qu’il adviendrait du Louvre et de nos magnifiques nus qui sont des insultes pour l’islam, si  ces innommables étaient encore au gouvernement dans dix ans. 

 Nous sommes là pour dire non à ces horreurs et c’est pour cela que Résistance républicaine participera le 26 janvier à Jours de colère. Nous continuons et nous continuerons jusqu’au bout la bataille. 

Celles de Stéphane Lorménil

Aujourd’hui les amis il est grand temps de rejoindre les mouvements patriotes, il est grand temps d’entrer en Résistance, il est grand temps de descendre dans la rue et de ne pas râler uniquement sur facebook.

Les réseaux sociaux servent à nous regrouper, mais c’est dans la rue et par la rue que nous gagnerons.,

I had a dream.

J’ai rêvé d’une France sans racailles. J’ai rêvé d’une France où les marchés de Noël ne deviendraient pas des marchés d’hiver. J’ai rêvé d’une France où la galette des rois serait encore dégustée dans nos écoles. J’ai rêvé d’une France où les bijoutiers, les buralistes, tous les commerçants… ne vivraient pas avec la peur au ventre d’un énième braquage. J’ai rêvé d’une France où les policiers ne seraient pas caillassés dans les cités. J’ai rêvé d’une France où les journalistes feraient enfin de l’information sans parti-pris. J’ai rêvé d’une France libre, souveraine, où la vie des Français ne serait pas dictée par l’Europe. J’ai rêvé d’une France qui maîtrise son immigration. J’ai rêvé d’une France où, pour devenir français, il faut le mériter, par la maîtrise de la langue, par un casier judiciaire vierge, par l’amour de la France ! J’ai rêvé d’un pays où la préférence nationale serait appliquée.

Cette France-là, mes amis, elle est possible, par vous, pour vous et avec vous ! Vive la France ! 

Celles de Renaud Camus

Je m’interroge : les gens qui demandent ce qu’est le grand remplacement sont-ils aveugles et sourds ? Parce que, le Grand Remplacement, ce n’est pas du tout un concept, c’est une chose que j’ai observée dans la rue, les yeux nus, les yeux ouverts. Alors si j’ai un message c’est celui-là : ouvrez vos yeux, croyez-en vos yeux. Vous voyez bien que votre peuple est en train de disparaître et qu’il est remplacé par d’autres peuples.

Ne croyez surtout pas ceux qui vous mentent depuis 40 ans : on vous a menti sur l’école en vous disant que le niveau montait alors que l’école n’est plus qu’un champ de ruines ; on vous a menti sur la délinquance en vous disant qu’elle diminuait et même, bien entendu, qu’elle n’avait rien à voir avec l’immigration ; on vous ment depuis des années sur le changement de peuple et lorsqu’enfin on vous dit  » ah oui vous aviez raison » on ajoute « mais à présent il est trop tard on ne peut plus rien faire »

Et bien non il n’est pas trop tard ! Il n’est pas trop tard et on peut encore sauver la patrie !

Nous, les Français, ce n’est pas nous qui arrachons les sacs des vieilles dames, ce n’est pas nous qui faisons régner la terreur dans les métros et les trains de nuit, nous ne sommes pas des violents. 

La règle non écrite des remplacistes et des remplaçants est celle du deux poids et deux mesures, la loi n’étant pas la même pour eux et pour nous.

Nous sommes accusés d’avoir la morale contre nous alors que nous l’avons entièrement avec nous ne serait-ce seulement que parce que nous disons la vérité, que la vérité est pourchassée  partout et qu’il n’y a pas de morale sans vérité.

Celles d’Elisabeth Lalesart

La France est en train de partir en miettes, comme mon pays d’origine est parti en miettes.

L’Iran d’avant 1979 est méconnaissable, il n’en reste plus rien, c’est cela que vous voulez ?  

Est-ce que vous voulez que dans les rues toutes vos femmes soient voilées en noir ? Vous voyez que du noir, du bleu marine, du marron, même en plein été !

Voyez à quel point les curseurs ont changé. Moi je rêvais d’être Marie Curie aujourd’hui les filles rêvent d’être Nabila. Les curseurs ont changé, vous êtes en train de tout perdre en laissant les medias et les politiciens penser et décider à votre place.

Moi, sans aucune honte je lève la tête et je dis que j’aime les Français. Je peux vous assurer que la France est belle, et, du Mont-Saint-Michel aux dunes du Pilat il n’y a rien à jeter.

Les Français je les aime, ils sont accueillants, ne laissez personne dire le contraire.

Vous devez être fiers d’être Français, nous le valons bien.   

Celles d’Hugues Bouchu 

La préservation des fêtes traditionnelles de notre civilisation héléno-chrétienne  est consubstantielle de notre identité.

 Aujourd’hui une religion ostentatoire, totalitaire et conquérante entend étouffer nos valeurs sous les sables d’un désert prêt à nous submerger. 

Le combat de demain sera gagné au nom de nos valeurs, au nom de notre héritage civilisationnel.

Lorsqu’on s’attaque à nos fêtes, ce n’est pas parce qu’elles sont chrétiennes, mais parce qu’elles sont de notre terre Europe, parce qu’elles remontent à notre histoire la plus lointaine, parce qu’elles sont nées du génie et de la volonté de nos ancêtres.

Ne nous y trompons pas, lorsque certains réclament que nos fêtes soient mises sur le même plan que d’autres fêtes religieuses, ce n’est pas à une plus grande tolérance qu’on nous appelle, mais à renoncer à ce que nous sommes, à déshonorer notre patrie, à céder chez nous à la tyrannie de l’Autre.  

   Une fois de plus, nous devons montrer que nous ne renoncerons pas à ce que nous sommes. Et si ça déplaît, et bien, tant mieux.  

C’est notre identité dans sa complexité qui nous réunit pour combattre ceux qui nous nient.

Je vous en conjure, défendons bec et ongle nos traditions, toutes nos traditions, traditions gauloises, traditions celtiques, traditions médiévales, traditions antiques et traditions chrétiennes.

Notre droit ne doit pas faire la paix, il doit faire la guerre.  

Celles de Paul-Marie Coûteaux

Je pense que la tentative du Grand remplacement, guerrière, violente, pernicieuse, et hélas relayée par des élites qui se prennent pour des élites quand elles ne sont que de pâles oligarchies, cette tentative va échouer. Nous ne sommes que quelques centaines ici mais nous pouvons être assurés que l’immense majorité des Français sont d’accord avec nous. Ils ne manifestent pas, mais ils le disent tous les jours.

Je crois que, les années passant, la guerre, le défi qui nous est lancé par l’islam est perdu, sera perdu. Il suffit d’abord de dire une chose très simple, l’islam n’est pas une religion. L’islam est d’abord une civilisation. Et bien c’est très simple, nous refusons de changer de civilisation et il n’y a pas de place pour deux civilisations dans une nation.

Il n’est pas compréhensible qu’un peuple comme le peuple français se laisse dicter des lois étrangères sans réagir si du moins il a conscience de lui-même. Et si l’islam progresse -ou a progressé, je crois qu’en réalité nous sommes en train de contenir ce flot- c’est tout simplement parce que le peuple français, trop longtemps bercé par les illusions de la marchandise, du mercantilisme, du matérialisme, du consumérisme… a perdu de vue ce qu’est la France depuis des siècles c’est-à-dire une grande civilisation et d’abord une grande spiritualité.

Allons-nous être capables de redonner à la France l’esprit d’elle-même, le goût d’elle-même, le goût de son histoire, qu’il faut commencer par apprendre, le goût de sa langue, le goût de son savoir-vivre ? Je veux du savoir-vivre à la française, tout simplement.

Si la France reprend conscience d’elle-même, si les Français reprennent conscience d’eux-mêmes, vous verrez qu’ils seront très forts pour résister.

Celles de Pierre Cassen 

S’il y a au moins une chose qui justifiait cette manifestation, ce sont toutes les interventions, différentes, mais complémentaires, que nous avons entendues, c’est le fait que, pour la première fois, à ma connaissance, depuis la loi de 1905, des laïques descendent dans la rue et manifestent pour défendre des jours fériés et des acquis chrétiens. Je pense que c’est quelque chose d’unique et qui pèsera dans la recomposition de l’unité du peuple de France.

Paul-Marie Coûteaux avait raison de différencier le nombre de personnes que nous sommes ici et la victoire que nous sommes en train de remporter dans l’opinion. Il est révélateur que depuis 6 mois nos adversaires, pour ne pas dire nos ennemis, sont en train de se couper de plus en plus de l’opinion et du peuple, comme dans cette lamentable affaire de racisme qu’ils sont en train de monter de toutes pièces pour insulter le peuple de France. Nous l’avons encore vu tout à l’heure où, sans la qualité de notre service d’ordre, sans la qualité des services de police, sans la vigilance des policiers, ce sont des gens comme nous, notre cameraman qui aurait été agressé par des petits fascistes contre lesquels les Mélenchon, les Fourest et les Askolovitch n’ont jamais un mot ! Nous sommes en train de montrer la réalité de l’inversion des valeurs. Nous sommes en train de montrer que les humanistes, les amoureux de la France, les amoureux des valeurs de progrès, c’est nous ! Et nous sommes en train de montrer que les obscurantistes, les archaïques, les vrais petits fascistes, ceux qui haïssent notre pays, ce sont ceux qui prétendent aujourd’hui parler au nom de la République, ce sont ceux qui osaient manifester à la Bastille au nom de la République, alors que la République ils la salissent, ils la trahissent, ils l’insultent tous les jours par leurs actions ! 

Bonus : la Marseillaise chantée par les manifestants

Bonus 2 : la Marche comme si vous y étiez, avec slogans et musique

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “Les discours de la marche du 8 décembre : des morceaux d’anthologie”

  1. templier templier dit :

    meme si vous n etiez que quelques centaines a cette marche du 8 de decembre 2013,meme si je n ai pu me joindre a vous pour des raisons de distance et a mon travail ou j etais en deplacement jusqu a noel….mon esprit était present…de tout cœur,j aurai aime etre physiquement de la partie……
    a l instant,je viens de regarder les videos poste sur le site……j en suis admiratif et croyez moi,foi de templier,j aimerai avec grand plaisir prendre l

  2. Avatar Philippe Bescond-Garrec dit :

    Propagande à Dinan:

  3. fevrier fevrier dit :

    ^part moi aussi a une ou plusieurs manifs anti-islam…..
    je continue mon com que tout a l heure en debut d apres midi,j ai du me planter quelque part pour qu il puisse etre validé sur le site de RR…..
    avant d aller plus loin,bonne annee a tous ,bonne annee a toutes et plus particulièrement a vous CHRISTINE…..
    CHERE PRESIDENTE….TEMPLIER FAIT FOI DE VOUS PRESENTER SES MEILLEURES VOEUX……PRENER ATTENTION A VOUS….LES MOUSLAMS SONT BETES MAIS SURTOUT DANGEREUX…..
    j aimerai tant,moi aussi,avec les hauts parleurs,hurler a qui voudra bien m ecouter,les dangers de cette secte religieuse…..je » m en ferai un plaisir!!!!
    si l occasion se présente…..je ne la louperai pas!!!!!!
    tout a l heure ,en regardant les videos,j imaginerai bien des defiles ou manifs anti-islam sur fond de musique templiere…..
    tant que subsistera,cet islam totalitaire,fondamentaliste,integriste,terroriste,djihadiste,et tout le cinema qui va avec……aucun mariage ne sera possible entre occident et orient…….
    et surtout pas chez nous……sinon se sera la guerre…… une guerre ethnique et religieuse……
    peut etre aussi que certains dirigants européens le souhaiteraient….
    apres tout…..une conspiration c est possible aussi…..

  4. Avatar Philippe Bescond-Garrec dit :

    Bloavezh mat! Bonne Année Christine et tous les patriotes.

    J’ai repris mes bonnes habitudes épistolaires par ce courriel envoyé ce jour à Manuel Valls:

  5. Laurent C Laurent C dit :

    article à venir

  6. […] poutre qui est dans leur oeil et répondent à la question suivante : « Où étiez-vous le 8 décembre dernier quand nous défendions la laïcité, notre pays, nos lois, nos traditions et nos fêtes […]

Lire Aussi