L’islam est sans doute la pire idéologie qui ait jamais été inventée par l’homme. Par Mandalay

L‘extrait cité par Philippe Jallade démontre -s’il en était encore besoin- l’incompatibilité totale entre nos façons de penser, nos modes de vie et tout ce qui fait nos cultures occidentales, … et l’islam.
Comment voulez-vous rapprocher des concepts aussi éloignés les uns des autres ?
C’est une pure utopie qui ne convainc personne.
C’est une impossibilité, d’autant que l’islam fort de sa « vérité » ne recherche nullement des points d’entente avec qui que ce soit.

Si on se met à la place de l’auteur de ce texte, la recherche d’un hypothétique modus vivendi entre l’islam et le monde non-islamisé, ne l’a probablement jamais effleuré, et seul un conflit ouvert permettra de trouver une issue… comme d’habitude.
Les observations -faites par l’auteur- du monde des mécréants, du néo-paganisme ambiant, et les conclusions qui en sont déduites semblent avoir été écrites au VII ou au VIIIème siècle.
La « qualité » même de l’analyse, tirée des observations faites par le dr. Shaykh etc… semble elle aussi d’époque.
Tout est dit avec des mots sirupeux, et avec une mise en scène phraséologique en rapport.
Mais le bunker idéologique, et le sentiment de toute puissance parce qu’étant détenteur de la seule et unique vérité (selon les musulmans), datent encore et toujours des débuts de l’islam.

Tout dans cet extrait de texte, nous montre un islam fossilisé, et arquebouté sur les positions dogmatiques de son origine.
On y cherche vainement l’ombre d’une trace d’évolution, ou les prémices d’une possibilité d’une éventuelle ….
Autant vouloir initier un trouvère du Moyen-Age à la physique quantique !
Dans de telles conditions, comment voulez-vous éviter des conflits ?
Car tout -en finale- se résume à des choix à faire selon des notions malheureusement assez simplistes :
« c’est eux ou nous » … « c’est l’obscurantisme ou la connaissance » … « c’est l’arriération profonde ou le progrès » … « c’est l’urine de chameau ou la bactériologie et les antibiotiques » … etc, etc …

L’islam est sans doute la pire idéologie qui ait jamais été inventée par l’homme.
Pas de quoi en être fier.

Mandalay, Resistance républicaine Belgique

 105 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. L’islam : un seul avenir, l’obscurantisme. Pour nous trois objectifs, le combattre, l’expulser et l’interdire.

  2. Les textes religieux et surtout ceux du coran, ne peuvent être abroger, ca tout le monde le sait et les musulmans en premier lieu, a-t-on jamais vu une réforme de la bible, de la thora, et des évangiles ? non jamais alors pour l’islam il en est de même, les versets sataniques de Salman Rushdie, désignaient parfaitement bien les versets de Médine opposés à ceux de La Mecque, et dans le monde on tient compte et on applique les versets les plus violents, et non les plus modérés, voilà ce qu’il faut dénoncer ! ce totalitarisme si particulier à l’islam !.

  3. Au risque de lasser les lecteurs, autre échantillon de délire islamique, en toute liberté sur internet :

    Celui qui ne considère pas les polythéistes mécréants ou doute de leur mécréance ou authentifie leur doctrine, devient mécréant. Shaykh Abdul ‘Aziz Ar-Râjihi – fatouba-lil-ghouraba.over-blog.com/article-tafsir-exegese-explication.
    Le « polythéiste » englobe l’ensemble des mécréants, juifs, chrétiens, idolâtres, communistes, athées, tous sont polythéistes, une seule chose les rassemble et c’est le polythéisme, l’association à Allah.
    Les juifs sont polythéistes, car ils ne croient pas en Mouhammad, et ceci est du polythéisme, et les chrétiens sont polythéistes car ils ne croient pas en Mouhammad, et parce qu’ils adorent ‘Îssâ (Jésus) et les idolâtres sont polythéistes, les Mazdéens sont polythéistes, les hypocrites sont polythéistes, et celui qui ne considère pas les polythéistes mécréants est un mécréant.
    Et de la même manière, celui qui doute de la mécréance du mécréant, celui qui doute que les juifs soient mécréants, celui qui doute que les chrétiens soient mécréants ou que les idolâtres sont mécréants, il est mécréant à cause de ce doute.
    Ou s’il authentifie leur doctrine, en disant « les juifs sont sur une religion correcte » ou « les chrétiens sont sur une religion correcte » ou bien qu’il dise, lorsqu’on l’interroge au sujet des juifs et des chrétiens, « je ne dis rien sur eux, les juifs ont une religion, les chrétiens ont une religion, les musulmans ont une religion, celui qui veut croire en l’islam ou au judaïsme ou au christianisme qu’il le fasse » ceci est un mécréant selon l’unanimité, car il a considéré la voie des polythéistes comme étant correcte, et qu’il n’a pas considéré mécréants les polythéistes.
    Et également lorsqu’il doute, il dit « Je ne sais pas si les mécréants sont mécréants ? La Torah est descendue sur les juifs, L’évangile est descendu sur les chrétiens, Le Coran est descendu sur les musulmans ; je ne sais pas, est ce que les mécréants sont mécréants ? » Celui qui dit cela est un mécréant, il faut impérativement qu’il soit convaincu de la mécréance des juifs et des chrétiens et des idolâtres.

    Fin de citation.
    Hé, VALLS ! Quand tu vas à la Grande mosquée de Paris où à celle de Lyon, baisser ton froc et prendre ta feuille de route, tu devrais oser dire à tes coachs de calmer certains de leurs disciples, qui vendent la mèche et se ridiculisent sur internet.

  4. Jusqu’à la fin des temps l’islam restera incompatible avec tous ceux qui ne pensent pas comme lui, rien à faire il restera stagner aux temps de sa création au VIIème siècle et tous ceux qui disent le contraire ne connaissent rien en islam

        • Bonsoir Christine! J’ai eu un haut le cœur quand je lus cette horreur…juste un oubli pour le titre:
          « En Norvège…. » Merci !
          ps: je ne serais malheureusement pas disponible Dimanche prochain: j’ai une angine carabinée, mais je
          me rattraperai avec les autocollants que nous allons commander! (j’enrage ! d’autant plus que j’amenai du monde!)
          Bien cordialement
          Bruno (message perso)

Les commentaires sont fermés.