« Je hais ta misère, je hais tes foulards et ton Coran et tes prophètes illettrés… » par le poète Yahya Hassan

C’est un poète danois de 18 ans, fils d’immigrés palestiniens musulmans.

Il ne mâche pas ses mots. C’est qu’il sait de quoi il parle.

Il est menacé de mort, qui s’en étonnera ? Et obligé de vivre sous protection policière.

Bravo et merci à lui qui ose, au péril de sa vie, ouvrir les yeux de nos contemporains.

La meilleure ? Je la garde pour la fin, c’est que France 24 relaie l’info, sans langue de bois. Incroyable, non ?

Christine Tasin

 70 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Il n’y a aucuns risques que les médias aux ordres, relais cette infos, apparemment seul France 24 l’a fait et c’est tout à fait normal, je trouve ce jeune danois très courageux quand on sait que dénoncer l’imposture et l’horreur de cet islam, c’est s’exposer a des poursuites judiciaires vu qu’en Europe il ne faut surtout pas toucher à l’islam, que ce soit en paroles ou en actes, ou encore être victime de menaces de mort dès qu’on émet la moindre critique sur cette idéologie, encore bravo à Yahia Hassan.

  2. AAAAAH ça fait du bien, mais ce n’est pas encore assez ! Pourtant ce jeune homme est très courageux… Il fait certainement ce qu’il peut avec son vécu.
    J’attends avec impatience de voir si un média dit « important » en France relaie cette histoire… J’en doute mais on ne sait jamais..

  3. Dommage que je ne parle pas le danois, j’aurais proposé à l’éditeur d’en faire la traduction en français!!!

  4. Bonjour Madame Tasin.
    Vous dites:

    « La meilleure ? Je la garde pour la fin, c’est que France 24 relaie l’info, sans langue de bois. Incroyable, non ? »

    Non ce n’est pas incroyable, dans la mesure où le directeur de la rédaction de France 24 est Marc Saïkali, un chrétien d’Orient qui doit en avoir gros sur le coeur pour les raisons que vous connaissez.
    Sur cette même chaîne, j’ai vu une entrevue du Père Henri Boulad, responsable d’un collège jésuite en Egypte.
    Son discours sur l’islam et sur l’avenir de l’Occident est si honnête que la plupart des chaînes de télé ne veulent pas le recevoir.

    Sur une autre chaîne française, Léa Salamé, chrétienne d’Orient également, a toisé avec insolence Claude Askolovitch, et lui a demandé comment il comptait s’y prendre pour empêcher les français de détourner le regard, de changer de trottoir ou de se boucher le nez au passage des femmes en nikab.

    Je trouve que c’est rafraichissant, ça nous change des journaleux et autres collabos.

    • Merci Eva, de répondre ainsi à ma question. Moi aussi je trouve cela rafraichissant

  5. Bravo, Yahya Hassan ! Il faut suivre ton exemple et passer à l’offensive par le quolibet, la satire, la caricature.
    Il faut les agacer sans relâche pour qu’ils sortent de leurs gonds et se démasquent eux-mêmes. Ils faut qu’ils passent à l’attaque aussi vite que possible, avant d’avoir des forces suffisantes pour nous vaincre. Il faut que le monde des kouffars comprenne maintenant très vite à qui il a affaire, qu’il fasse bloc, qu’il fasse front et prenne les armes au besoin.

Les commentaires sont fermés.