Hollande boucle l’Elysée la nuit par crainte d’un coup d’état

A lire sur Révoltes en Europe… Le minable sait qu’il est impopulaire. Il sent qu’il danse sur une cocotte-minute prête à exploser. Mais il accumule les bourdes au lieu de faire machine arrière… Alors il se planque, il transforme l’Elysée en camp retranché… Comme le dit Jovanovic il va finir par fuir Paris déguisé en cocotte…

http://revoltes-en-europe.over-blog.com/article-hollande-boucle-l-elysee-la-nuit-par-crainte-d-un-coup-d-etat-120956697.html

 81 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Pas vraiment étonnée ! ça commence à s’inquiéter dans le « sérail » dit-on …
    Ben oui quoi ! La Bretagne est en train de grogner ferme ! Article intéressant dans Riposte Laïque sur l’inquiétude qui monte dans le gouvernement.. Par ailleurs, même des journaux de « gôche » commence à trouver que pépère y va fort et reconnaissent en coeur qu’il est très très très impopulaire et que la colère gronde…
    Manque plus que l’étincelle, et pour être une passionnée d’histoire je peux vous dire que les révolutions partent sans prévenir souvent d’une micro étincelle, le truc qui fait déborder le vase… Alors ses barrières à Mimolette le jour venu elles ne vont pas servir à grand chose… ça va péter…. je le sens ….
    En même temps que pouvait-on attendre d’un incapable pareil ? De surcroît entouré d’une bande d’incapable…

    • Oui manque plus que l’étincelle ; où qu’on aille on n’entend que des plaintes !

  2. Commence vraiment à plus que me prendre la tête ce Flanbette qui bafoue et fait honte à notre Patrie.

    Primo, l’Élysée ne lui appartient pas, deuxio, s’il croit que ce barricader pourrait empêcher quoi que ce soit, si….pas besoin de finir ici je pense, cet usurpateur se fourre vraiment le doigt dans l’œil jusqu’au plus profond de ses entrailles.

    Qu’il se le mette bien dans son boîtier ça lui aussi : la Patrie, ses édifices et rues et boulevards et toussa nous appartiennent à nous Peuple de France, PAS aux incapables de son gabarit, ni aux racailles. C’est clair ?

Les commentaires sont fermés.