Les musulmans font profil bas dans les pays asiatiques, pourquoi ? Par Mandalay

Gerard Pince mentionne avec raison, les pays du SE asiatique et d’Extrême-Orient.
Chaque fois que j’ai à me rendre en Asie (boulot-boulot), la réaction des « gens de la rue » en Thaîlande, tout comme aux Philippines, ou à Taîwan est claire et nette … l’islam, c’est NON, NON et trois fois NON.

Pas question de finasser, ni de vouloir parler d’accommodements raisonnables … à nouveau, non c’est non.
Qu’un musulman vive dans ces pays, n’est pas bien vu, mais aucune difficulté ne lui sera faite à cause de ses convictions – ceci pour autant que sa pratique reste du domaine privé, et qu’il n’y ait aucun prosélytisme.

Le gros problème qui se présente bien souvent, est l’incompréhension des musulmans « locaux » de prendre en compte les limites de la patience et de la tolérance des mécréants bouddhistes et taoïstes (les principales spiritualités recontrées) ainsi que celles des chrétiens (Philippines) .
Et quand les bouddhistes s’énervent en Birmanie, ou au Sri Lanka (Ceylan),les musulmans fondent en larmes, crient aux persécutions, appellent l’occident à leur secours, puis l’OCI, l’ONU et bientôt -si le ridicule ne risquait pas de les tuer- les petits hommes verts venus directement de Mars !

Partiellement hors-sujet :
Petite info (qui n’est pas un scoop, mais que les media « de référence » occultent systématiquement) concernant les relations HISTORIQUEMENT houleuses -en Birmanie- entre mahométans et bouddhistes ; toute l’information concernant les musulmans de Birmanie, est gérée directement par les seuls services de « com » de l’OCI, au départ de l’Arabie saoudite !!!!
L’objectivité de cette source d’information est plus que douteuse, et sa fiabilité est … bof !!!!

Actuellement, cette même OCI fait tout -mais vraiment absolument tout- pour que rien ne filtre sur le génocide « silencieux » dont sont victimes -depuis des années- les hindouîstes, les bouddhistes et les chrétiens du Bangla Desh.
Les victimes se comptent par centaines de milliers.
Tout cela, selon un schéma assez proche de ce qui se passe encore, au très islamique Soudan.
Des birmans mahométans ont cru bon de se réfugier en Arabie saoudite, mais avec une douloureuse surprise à l’arrivée, puisqu’ils ont été parqués (ou stockés, c’est selon) non loin du mont Arafat (à proximité de La Mecque).
Là-bas, ils ont fait connaissance avec toutes les joyeusetés de la vie des quasi-esclaves, qui sont la règle dans la vision des relations « humaines » à la mode de momo.

Mandalay

 29 total views,  2 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. J’ai toujours pensé que les dirigeants asiatiques étaient plus sages que leurs homologues européens.

  2. Lorsque Balladur est nommé premier ministre en 1993 le Président chinois Jiang Zemin l’a averti et lui a conseillé de ne pas trop ouvrir grand les portes de l’immigration musulmane et qu’il fallait les diriger d’une main de fer, sinon nous en paierions les conséquences, les musulmans n’ayant pas l’intention de s’intégrer et qu’ils voudraient imposer leurs coutumes et leurs religions.

    Balladur comme ses successeurs, comme les présidents suivants, ont préféré ignorer ses avertissements.

  3. Les asiatiques sont plus nationalistes encore que nous européens, ils défendent bec et ongles leurs coutumes leurs religions et leurs mode de vie, jamais il ne seront aussi mous que la majorité des européens, ils ne sont pas atteint de laxisme surtout dans la politique, en plus ils n’ont nul besoin de recevoir chez eux une immigration de masse musulmane vu qu’ils sont déjà très très nombreux voire surpeuplé dans certaines contrées, quand il s’agit de conversions à l’islam, elles ne doivent pas être très nombreuses, cela touche forcément leurs cultures ancestrales bien ancrés dans la population, l’islam par le prêche ils n’en veulent pas, la guerre, les musulmans ne feront jamais le poids face à eux, les unions mixtes, elles sont très rares, bref l’islam ne pourra jamais s’implanter en masse et durablement sur ce continent à part bien sûr l’Indonésie qui est le plus grand pays asiatique de religion musulmane, mais c’est là la seule exception, il suffit de voir les affrontements qui ont eu lieu en Birmanie, les bouddhistes, pourtant pacifiques de nature ne s’en laisse pas conter par les musulmans qui se croient tout permis, c’est partout pareil on avance le visage masqué et on envahis une ville par ci, un village par là etc etc mais je suis certaine qu’il y mettront un stop avant de connaitre de grand dommage, ce qui n’est malheureusement pas notre cas à nous autres européens. En bref les asiatiques ne sont pas des endormis, il suffit de voir pour cela chez nous, les rapports entre les communautés asiatiques et musulmanes qui se côtoient mais ne se mélangent jamais.

  4. Vous écrivez:
    « Là-bas, ils ont fait connaissance avec toutes les joyeusetés de la vie des quasi-esclaves, qui sont la règle dans la vision des relations « humaines » à la mode de momo »

    En effet, il suffit de lire:
    coran:
    16:71 – allah a favorisé les uns par rapport aux autres en
    matière de richesses et de biens. Ceux qui ont été favorisés
    vont-ils jusqu’à partager leurs biens avec leurs esclaves de
    sorte qu’ils deviennent tous égaux ? Douteraient-ils des
    bienfaits de dieu ?

    • Bonjour (ou plutôt bonsoir),

      Amour, paix et tolérance, … mais en oubliant la compassion, ces trois mots tant utilisés pour définir l’islam (selon les croyants de la chose) n’ont plus aucun sens.

    • Je lui envoie votre courriel et il décidera s’il veut vous contacter

  5. Bonjour….

    Bof, rien de bien étonnant quand on sait comment sont traités les travailleurs (pourtant musulmans) indenturés et importés par des marchands de viande halal du cru. Les hommes dans des camps où ils doivent même payer leur eau, (plus chère que le pétrole !!)les femmes comme bonnes à tout faire (vraiment à tout !!) dans des pseudo-harems où les lois du prophète sur les esclaves sexuelles sont appliquées avec rigueur.
    Il est bien évident qu’avec ce qu’ils gagnent (pas grand chose, et le plus souvent rien !!) ils ne pourront jamais rembourser leur dette, voyage et séjour. Ce qui en fait la propriété à vie des marchands…..Mais officiellement ce n’est pas de l’esclavage, puisqu’ils « peuvent » se libérer !! Allez donc expliquer ça à ceux qui se sont fait « coincer » au Qatar !! (Français et Européens non musulmans y compris !!, attirés par le miroir aux alouettes de l’eldorado pétrolier et le mirage de l’argent facile. Personne ne les a forcés, et on ne les plaindra pas….)
    Il est évident que tout ce qui pourrait gêner la collaboration (fructueuse) entre ces bons à rien richissimes et les multinationales du pétrole (les nôtres comprises !!) fait partie des choses qui fâchent, à glisser subrepticement sous le tapis de la takkya….. C’est l’un des cas où le silence est vraiment d’or !!

    Bonne journée Amitiés Daniel.

Les commentaires sont fermés.