Nous étions à Belfort hier pour contester les égorgements de l’Aïd

[youtube width= »380″ height= »258″]http://youtu.be/CbRZaVmZrDY[/youtube]

 28 total views,  1 views today

image_pdf

25 Commentaires

  1. Oui bravo à vous tous d’ être allés à ce face à face contre l’obscurantisme. Merci d’aider nos compatriotes Français à voir en plein jour dans quelle nuit sous sommes tombés et dans quelle nasse nos dirigeants nous ont fait sombrer sachant que l’immense majorité de Français ne l’a pas vu venir. Merci, grâce à vous d’innombrables yeux s’ouvrent.

  2. Bravo à toi Christine et à tous ceux présents à tes côtés pour ce reportage qui comme le dit Maxime est un reportage de guerre. Peu importe la qualité de la vidéo, à la guerre comme à la guerre, ce qui compte c’est le témoignage, ton cran et ta détermination. Ces abrutis te connaissent, très bien, ils apprendront à nous connaître nous aussi. Si je peux me permettre: « tu es sacrément burnée » et ces pleurnicheuses « discriminées » font pâle figure par rapport à toi. Total RESPECT!

    • Merci Philippe pour l’hommage,j’en suis très fière, et très émue.Je sais que si cela avait été possible tu aurais été là, parce que toi aussi tu es burné. Comme la plupart de ceux qui lisent et écrivent ici

  3. Chapeau bas Christine ! Mes respects ! Si je n’habitais pas aussi loin j’aurais été à vos côtés , alors je fais circuler +++ avec toujours des appels à la résistance . Toute action aussi petite soit-elle est un acte de grande envergure , c’est ce que je transmets sans relâche à mes contacts . Nous sommes un petit groupe de femmes qui nous réunissons régulièrement, élaborons et distribuons des tracts d’information , peut-être à petite échelle , mais les petits ruisseaux ne font-ils pas de grandes rivières ? Nous employons un ton faussement naîf pour faire passer des messages , ce qui semblent être bien reçu par des personnes d’un certain âge qui n’ont pas internet . Et nous parlons , parlons , parlons sans cesse autour de nous : dans le tram, chez le médecin, la boulangère , au super marché , partout . Nous sommes des électrons libres qui gravitent sans rien lâcher , pour la défense de notre pays .

    • Bravo à vous Electon libre et mille mercis et bravos à vous pour le travail de fourmi qui est essentiel et qui paye ! Amitiés

  4. Un grand bravo , à VOUS CHRISTINE, le lèche babouche Maire Socialiste de STRASBOURG dans le même sac.

    Strasbourg Abattage rituel pour la fête de l’Aïd-el-Adha Dans les règles

    Près de 500 ovins sont sacrifiés depuis hier et jusqu’à ce soir au Port du Rhin pour la fête de l’Aïd. Pour chaque animal, un tiers va à la famille, un tiers aux voisins et un tiers aux plus démunis. Photo DNA – M. A.-S.
    L’abattoir temporaire installé au Port du Rhin satisfait aussi bien aux règles religieuses que républicaines. Une alternative au système D saluée par les fidèles.

    L’abattoir temporaire du port du Rhin était attendu par beaucoup dans la communauté musulmane, confrontée chaque année à la même épineuse question : comment commémorer le sacrifice d’Abraham sans trop déroger aux lois ?
    « Ça existe enfin »
    Car les ovins doivent tous être abattus à peu près au même moment, dans les trois jours qui suivent la prière de l’Aïd-el-Adha (c’était hier matin, lire encadré), surtout jamais avant.
    L’abattoir a été installé à l’initiative du CRCM (Conseil régional du culte musulman) sur un terrain isolé qui satisfait aux exigences sanitaires, loué au port autonome. Interdiction de pénétrer sous le chapiteau, sauf pour les quatre sacrificateurs, les services de l’État et les 25 bénévoles en combinaison chargés de dépecer les bêtes suspendues à des crochets. De l’extérieur, on n’entend rien.
    C’est traditionnellement le chef de famille qui vient chercher l’animal. Parmi les nombreux fidèles, à l’abri de la pluie battante, Zaer, 35 ans, du quartier strasbourgeois du Stockfeld, a longtemps patienté pour récupérer l’agneau commandé et abattu de façon rituelle. Comment faisait-il avant ? Il sourit : « On a tout essayé. Quand c’était encore autorisé, mes parents le faisaient à la maison. Je me suis marié en 2003, c’était déjà devenu compliqué. Il y avait encore quelques fermiers qui acceptaient… Dans les abattoirs il n’y avait pas assez de place, on a essayé en Allemagne, on a essayé chez une famille amie qui avait un garage… »
    Abdel tient, lui, le ticket 226. Il habite au centre de Strasbourg et apprécie le nouveau dispositif : « C’est bien pratique puisqu’ils font l’abattage eux-mêmes, il suffit de s’inscrire. Avant, on allait chez les éleveurs dans les campagnes, au risque d’une amende. Ça existe enfin, ils ont mis du temps à s’organiser. »
    Si cette solution apparaît comme étant la moins mauvaise, c’est une lourde organisation, signale Saban Kiper, du CRCM : « On travaille depuis des mois avec les services de l’État. C’est une première expérience, on va faire une évaluation. »
    En milieu d’après-midi hier, 160 ovins avaient été abattus sur les 500 animaux : « La demande était importante, on voudrait essayer de le faire sur deux sites l’an prochain, et pouvoir sacrifier entre 1 000 et 2 000 ovins. »

    • Merci Maginet, une seule chose à retenir l’an prochain ce sera sur 2 sites…

  5. « Le colonialisme c’est fini….. »

    Bonne soirée Christine. La vidéo n’est pas mal du tout !!

    • Ouah ! Daniel, quelle superbe mise au point ! Je confisque pour publication demain. J’aurais pu aussi ajouter ce que l’un de mes contradicteurs hier a ajouté « heureusement que c’est nous, si c’était nos jeunes qui étaient là, vous vous feriez massacrer »… Religion de paix et d’amour… Merci pour votre gentillesse

  6. Bravo Christine ainsi qu’a l’équipe d’avoir tourné ces images, c’est bon de savoir qu’il y a encore des personnes qui se battent contre les envahisseurs !
    nos gouvernants ne sont que des incapables à faire respecté nos lois !
    Pauvre France.
    Merci à Tous !

    • Merci à vous pour ces encouragements et mes excuses pour la mauvaise qualité de la video que je tenais à la main en tournant autour de l’abattoir et pendant les discussions… De plus j’ai fait le montage que je pouvais avec ce que j’avais je ne suis pas non plus vidéaste

  7. Bonjour Christine,
    J’ai regardé votre reportage jusqu’au bout et franchement vous avez eu un sacré cran face à ces individus qui érigent la mauvaise foi au titre d’institution. Et je suis encore plus islamophobe qu’avant, si toutefois c’était possible.
    Merci pour votre combat.

    • Merci à vous pour votre soutien, il y a avait quand même une personne des RG et un voiture de police stationnée tout près, il faut le dire.

  8. Chère Christine,

    Quel courage, quel constance, face à ces êtres barbares et sans âmes, qui ne comprennent que la violence!! En regardant cette vidéo, je sentais monter en moi une terrible colère contre nos politiques qui nous offensent tous les jours en nous piétinant, nous obligeant à vivre avec cette infamie!!!

    Nous devons résister, résister et encore résister.

    • Merci Mélie pour votre détermination, c’est bien dans cet esprit que nous étions hier à Belfort. Dire non, clairement, c’est la première règle de la Résistance

      • Bravo à vous et honte à tous les absents!!!!!…citoyens de Belfort ou d’ailleurs! Ou sont les ligues de défense des animaux??????
        les militants (es) du FN, lesquels auraient au moins pu venir, à titre personnel montrer leur indignation devant cette immonde boucherie !!!
        Il faut croire que les « eunuques » et autres « chapons « ne sont pas toujours ceux que l’on croit !!!
        BRAVO

        • Merci à vous, il faut dire que quelques militants et responsables du FN sont arrivés un peu plus tard dans la matinée, j’ai oublié de le dire !

  9. Et Jésus répondit: «Au début des temps, il vous a été dit: « Toutes les bêtes qui se meuvent sur la terre, tous les poissons des mers et tous les oiseaux de l’air ont été soumis à votre pouvoir. » — Je vous le dis, en vérité, de toutes les créatures qui vivent sur la terre, Dieu a créé seulement l’homme à son image. C’est pourquoi les bêtes sont pour l’homme et non l’homme pour les bêtes. Vous ne transgressez donc pas la loi si vous tuez une bête sauvage pour sauver la vie de votre frère. Car je vous le dis, en vérité, l’homme est plus qu’un animal. Mais celui qui, sans raison, tue une bête lorsqu’elle ne l’attaque pas, que ce soit par plaisir de tuer, pour se procurer sa chair, sa peau ou ses défenses, celui-là commet un acte mauvais, car il se transforme lui-même en bête féroce. C’est pourquoi sa fin ressemble aussi à celle des bêtes sauvages. »

    • … »celui-là commet un acte mauvais, car il se transforme lui-même en bête féroce. C’est pourquoi sa fin ressemble aussi à celle des bêtes sauvages. »
      Sincèrement, c’est ce que je leur souhaite de toute mon âme. La charité chrétienne a des limites et eux n’en ont aucune. Tendre l’autre joue n’a qu’un temps.

  10. comme le disait benoit XVI = il ny a rien de bon dans l’islam= que violence et sang! Montre-moi donc? ce que Mahomet a apporté de nouveau, et tu y trouveras seulement des choses mauvaises et inhumaines, comme son mandat de diffuser par l’épée la foi qu’il prêchait ».La violence est en opposition avec la nature de Dieu et la nature de l’âme. « Dieu n’apprécie pas le sang — dit-il —, ne pas agir selon la raison, sun logô, est contraire à la nature de Dieu.

  11. un grand bravo et merci Christine Tasin et toute votre équipe pour ce reportage courageux, très précis et qui montre de manière évidente toute la mauvaise foi, l’agressivité, le mépris et la domination sans complexe de tous ces gens qui ne sont pas chez eux, mais chez nous !
    Chez nous où nous avons des lois concernant la laïcité, l’utilisation de l’espace public, l’abattage sanitaire, la sécurité de la population et bien d’autres choses.
    Il faut rappeler sans cesse que tout cela est interdit d’abord ! malsain, cruel, barbare et devrait entraîner immédiatement l’intervention de la force publique, de la mairie, des politiques, de la SPA, des amis des animaux, même de boucherie.
    Mais quel grand silence radio des principaux médias là-dessus, c’est inquiétant et révoltant.

    Merci encore donc à Christine et toute l’équipe.

    Pierre à Tonnay-charente 17

  12. bravo Christine! je t’ai vu ce matin aux infos de BFM TV ! pour nous qui habitons loin, nous avons diffusé une action numérique à l’encontre de la mairie et de la préfecture ainsi que la diffusion d’une pétition contre ce carnage non républicain ni laîque, défiant toutes nos lois en vigueur: l’abattage sauvage, halal ou non , n’est pas permis sur la voie publique…notre pays est en train de nous soumettre aux lois cruelles de la sharia! merci infiniment Christine pour ton immense courage! à part une poignée de citoyens, personne n’ose défier le djihadisme musulman…nous sommes islamophobes et nous le resterons, quelque soit la politique qui l’autorise!

Les commentaires sont fermés.