Syrie : faites tuer des gens, on continuera de vous offrir des palaces… Par Claude Laurent

Rapide analyse mais c’est aussi mon avis bien que je ne sois pas géopoliticien.

Malheur, un embrasement là-bas (qui laisserait le plouc penser « c’est pas chez moi, je m’en fous ») suscitera des actes barbares chez nous car nous subirons les bienfaits de la multi-ethnie.
Mais je ne suis pas Président de la République, donc nous n’avons pas une vue à long terme.
Et puis nous sommes tellement habitués à ce que les banlieues s’enflamment!

Comprenez, le danger c’est le FN, il faut que « moi président normal1er » je reste. Retraite de 1million, garde-du corps, voiture, femme de ménage et villa. Regardez, Sarko, on lui facture le voyage à New-York 500 et quelques Euros au lieu de 8000. C’est intéressant d’avoir des relations !

Ah ! Si vous saviez ce que je regrette d’avoir fait des études techniques supérieures, bâtiments et ponts métalliques, chaudières de centrale, réacteurs d’avions, locos etc, reconversion à l’informatique scientifique (pour programmer les calculs) et ensuite reconversion informatique de gestion…. Sainte restructuration oblige… pauv con que je fus. Car tout cela représentait une responsabilité de vie humaine – en cas d’erreur de calcul- assumée par la société, oui, mais moralement je ne m’en serais pas remis.

Quel con ! En cas d’erreur je me serais fais virer…. J’aurais dû m’orienter vers la profession politique, en cas d’erreur on change de parti et on continue à avoir toutes les portes ouvertes et les réductions par-ci par-là.
Une erreur de choix…voyez Papon, Bousquet, Pétain ou quelques anciens SS qui ont coulé des jours tranquilles jusqu’à un âge avancé.
Tareq Oubrou (imam de Bordeaux ) reçoit la légion d’honneur : pour quel acte de bravoure ?.

Une plaque commémorative est plantée à Paris pour la centaine (selon Hollandouille – 3 selon l’historien B Ducan) d’Algériens du FLN morts lors d’une manif.
Les « pieds Noirs » ont entendu « la valise ou le cercueil » et ils sont revenus en France avec une valise.
Hollandouille va en Algérie rectifier l’histoire et demander pardon pour notre colonisation qui a permis à l’Algérie d’avoir autre chose que le désert!
Taubira insulte les Français pour l’esclavagisme – menace une journaliste (« Attention madame, vous jouez un jeu dangereux » sic) qui s’étonne de l’enfermement de Samuel ou Esteban alors que les attaquants du RER sont libres !

Il suffirait que demain Bachar dise « bon je reconnais, un de mes généraux a appuyé sur le mauvais bouton ».

Il le condamne publiquement -comme Valls qui n’arrête pas de condamner les actes violents à Margo et Chicaseille – ensuite, il dit à Hollande et Obama; je vais vous acheter 15 airbus et 10 Tomcat –
« Mais oui monsieur Bachar, venez à la présidence quand vous voulez… comme pour Kadafi, on vous réserve une pelouse pour planter votre tente. En cachette de Allah, je vous ferez goûter un de ces don Pérignon! En gage de notre amitié la France vous offre une pigeot ou une citroen…. ! »

Claude Laurent, responsable RR Nord-Picardie

 33 total views,  1 views today

image_pdf

1 Commentaire

  1. Un correspondant faisait remarquer que notre situation sociétale s’apparente à celle de 1937/39. A l’époque les angéliques voulaient la paix dans l’honneur, ils ont eut la guerre et le déshonneur… Aujourd’hui la lâcheté devant un islam de plus en plus agressif, et les intérêts des lobys du pétrole et des armes ont activé la décadence de l’Europe tout entière et les technocrates de Bruxelles y contribuent très largement.. Ce qui est terrible c’est d’entendre « à quoi bon on ne peut rien y changer, il est trop tard » il y a internet, les réseaux sociaux, il faut taper sur le clou, quitte à passer pour des vieux cons fachos et radoteurs.
    Quant à l’Algérie, c’est une création de l’histoire de la France. Nous n’avons pas à nous repentir comme l’a fait ce triste individu qui trône à l’Elysée, avec ses favorites, et qui ne doit cette sinécure qu’à ses mensonges et surtout au fait que c’est son prédécesseur a été rejeté … !!!

Les commentaires sont fermés.