Parce que la France les déçoit, ils s’en prennent à la République et à la laïcité

Deuxième intermède pendant la pause qui se terminera le 21 août 

Ils perdent tous les pédales et cherchent des boucs émissaires les conduisant à nous diviser au lieu de constituer un front des patriotes contre l’islam, ce danger majeur.

Cela a commencé avec Soral et ses affidés qui, sous prétexte de dénoncer le complot américano-sioniste, qui serait responsable de tous nos maux, protège l’islam qu’il met au pinacle tout en crachant sur la République, les Lumières et 1789.

Cela a continué avec les conférences de la soi-disant historienne Sigaut, mise en avant par le site Egalité et Réconciliation du même Soral, diligentée pour cracher sur la République, les Lumières, et 1789 afin de restaurer une vision idyllique du catholicisme et de la royauté, sans que quiconque ne soit interpellé par les énormités qu’elle raconte, érigeant des faits divers en règles dogmatiques. Car enfin, que le Chevalier de la Barre ait été condamné par des prêtres ou des magistrats, pour un réel blasphème ou sous prétexte de blasphème pour d’autres raisons inavouables  ne change rien à cette donnée fondamentale : il a été condamné au nom du blasphème religieux, dans une société qui, parce que la loi du 9 décembre 1905 n’existait pas encore,  mélangeait sacré et profane, loi divine et loi des hommes. J’y reviendrai dans les semaines à venir plus en détail.

Cela s’est poursuivi avec Béatrice Bourges déclarant, rien de moins, la guerre aux athées, laïques et autres héritiers de 1789 dans un article paru sur Boulevard Voltaire.

Et, depuis, chaque jour amène un article, celui de Paul-Antoine Desroches sur Riposte laïque du 2 août ou, sur le même site, de Jacques Philarchein du 5 août, et d’autres ailleurs, sur Boulevard Voltaire ou autres sites, mettant en doute une énorme partie de notre héritage et notamment le concept de République.

Jacques Philarchein s’honore de dire publiquement ses doutes mais il prend ainsi une distance de fait avec Résistance républicaine dont il était un des responsables jusqu’à présent –voudra-t-il/pourra-t-il continuer, s’il décide de s’éloigner complètement de la République ? –  puisque, comme son nom l’indique, notre association puise des référents et objectifs dans la défense de la République.

Et il n’y a aucun argument des uns et des autres qui soit susceptible de nous voir remettre en cause nos fondamentaux. Non pas par masochisme ni par erreur de jugement mais par acquiescement à la première République de 1792 ;  aux concepts de Liberté, égalité, fraternité, laïcité et à cette avancée des Lumières qui, poursuivant l’œuvre de la Renaissance, remit, entre autres, en cause la notion de péché originel, rendant à l’homme sa liberté et sa responsabilité fondamentales.

Je détaillerai, dans les semaines à venir, dans une série d’articles à venir, notre héritage républicain.

Je voudrais juste rappeler, rapidement et succinctement, un certain nombre de faits à ceux qui conchient la France et son héritage de 1789 et 1905.

C’est bien vous  qui avez voté depuis 40 ans pour de faux républicains. Est-ce la faute de la République si vous avez cru qu’un Mitterrand, un Chirac, un Delors, un Sarkozy ou un Hollande (pour ne parler que des plus connus) parlaient juste ? Où étiez-vous pour leur dénier le droit de parler de la République, de la galvauder et de la trahir ? Où étiez-vous pour dénoncer Maastricht et empêcher les députés UMPS que vous aviez élus de ratifier Lisbonne en février 2008 ? Est-ce la faute de la République si les élus ont utilisé le droit de représentation pour vous trahir ? N’était-ce pas à vous d’être des millions devant Versailles en février 2008 pour faire respecter la République ?

Parce que la République, et j’y reviendrai, c’est non seulement un système qui a pour but « le bien commun », ce qui s’oppose à tout communautarisme et à toute dictature des minorités, mais c’est aussi cette invention merveilleuse qui refuse que ses dirigeants le soient parce qu’ils seraient nés de Pierre ou de Paulette et parce qu’ils seraient reconnus par un homme parmi les autres hommes, le pape. La République ne veut pas que ses  dirigeants, quelles que soient leurs qualités, capacités, idéologies, envies, convictions… lui soient imposés de façon héréditaire. Il faut un chef, toujours, et les plus anciens rois qui étaient « élus » puisque choisis par acclamation avaient plus à voir avec la République que la France de Louis XV soumise aux folies des Grands et du roi et de ses maîtresses, ou celle de 2013 soumise aux diktats d’homme que le peuple n’a pas élus, à Bruxelles, à l’OMC, au FMI ou dans les Siècle et autres Bilderberg.

Et que nous soyons en République ou en royauté ne change rien à l’affaire. La France va mal, mais l’Europe va mal dans son ensemble. Quels que soient les systèmes politiques qui sont en vigueur.

Ni la Belgique ni la Grande Bretagne, ni l’Espagne, pourtant pourvues d’un roi, n’échappent au pouvoir totalitaire de nos élites mondialisées, bruxellisées… et encore moins à la présence forte, en expansion constante, de l’islam et de ses revendications communautaristes, partout.

Telle est la réalité. Et qu’il y ait ou pas des chrétiens ne change rien, nulle part. Si le christianisme suffisait à être le rempart contre l’islam, ça se saurait, ça se verrait, puisque l’islam, dès ses premiers siècles, autour de la Méditerranée, s’est imposé dans des pays qui étaient pourtant chrétiens et qui sont devenus des pays musulmans.

Le problème ce n’est ni la laïcité, ni la République, ni les Lumières, ni l’héritage de 1789 qui sont tous une partie essentielle de notre histoire, de notre passé ; le problème c’est que des idéologies pernicieuses, des hommes corrompus, des politiciens haïssables ont dévoyé nos institutions et ont refusé d’appliquer nos lois.

On ne le répètera jamais assez, si ils avaient voulu ils auraient pu éviter tout problème avec l’islam, nos lois nous le permettaient.

J’entends par ailleurs d’aucuns faire écho de mes dernières phrases pour dire « c’est bien la représentation populaire qui pose souci, c’est bien le pouvoir du peuple d’élire ses représentants qui est calamiteuse et il vaudrait mieux un roi ou un dictateur qui sache ce qu’il fait »…

Sauf que, ce sont les paroles mêmes de nos élites battues en 2005 (on se souviendra de Strauss-Kahn déplorant l’erreur des socialistes qui avaient demandé un referendum) ou déplorant, comme Cohn Bendit, le vote des Suisses sur les minarets et appelant à les faire  » revoter » jusqu’à ce qu’ils votent bien…

Quand on n’aime pas le peuple, quand on n’est pas sûr de pouvoir le manipuler, on veut lui refuser toute liberté, tout choix.

Alors on en appelle à un roi, à un dictateur, ou carrément à l’islam, qui impose la soumission à la parole de Mahomet…

Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage. Accuser la République, les Lumières et 1789 de tous les maux sous prétexte qu’à certains moments ils auraient été trahis par des hommes, c’est une façon d’aider nos ennemis à tuer la France.

Je finirai en citant Voltaire, qu’il est de bon ton dans certains milieux de vilipender, parce qu’il incarne mieux et plus que tout autre   la dénonciation des superstitions, la liberté critique, la lutte pour la justice et l’émancipation de l’homme de la royauté, de la religion et  des préjugés.

Son conte philosophique Le Monde comme il va, Vision de Babouc, nous présente Babouc, qui a reçu de l’ange Ituriel l’ordre d’aller visiter la capitale du royaume et de décider si elle doit être détruite ou préservée. Babouc découvre une ville contrastée, avec des erreurs, des souffrances, des fautes… mais aussi avec une civilisation extraordinaire qui met en scène ce que l’homme a su faire de mieux pour lui et ses pareils. Il fait alors faire une superbe statuette faite de tous les métaux existants, les plus précieux et les plus communs et il l’offre à Ituriel en lui demandant s’il cassera cette statuette sous prétexte que tout n’y est pas or et diamant. Ituriel décide donc de laisser aller le monde comme il va.

Il en est ainsi de notre beau pays, tout n’est pas d’or et de diamant ; ni la royauté ni la République, ni le christianisme, ni la laïcité ne sont et n’ont été parfaits et n’ont su répondre à tous les défis de notre temps, est-ce une raison pour laisser notre pays et notre héritage, de Clovis à  2013, de nos ancêtres gallo-romains à 2013 exploser en mettant les patriotes anti-islam en sandwich entre les dhimmis, collabos et prosélytes islamiques et les anti-républicains, anti-laïcité, anti-1789, anti-Lumières que certains les encouragent à les  poignarder dans le dos ?

Christine Tasin

Résistance républicaine 

 38 total views,  1 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. Je suis dans le camp de ceux qui luttent contre toutes les formes de totalitarisme…
    La république ( la chose publique, étymologiquement ) n’est ce pas l’état, en fait ?
    Un état en France qui est devenu obèse, boulimique, qui s’en contrefout de la liberté, qui se fiche pas mal de ses citoyens et de ces racines, qui vit par et pour son élite, ses castes d’employés à vie, et ses obligés… et tout ça sur le dos d’un bon peuple de gens qui n’en peuvent mais.

    Dans ce sens, le mot république n’a pas plus de sens que dans l’expression « démocratie populaire » qui décrit tout sauf un régime démocratique, et tout sauf quelque chose aimé du peuple. Il est des monarchies autour de nous ou souffle autrement plus fort ce que vous défendez, madame Tasin. Vous n’êtes pas responsable de l’effroyable gâchis du sens de ce mot « république ». Nous sommes dans l’ère de l’inversion des valeurs, le mal est devenu le bien, et réciproquement…
    Nous nous attachons pas au pied de la lettre mais à l’esprit de nos valeurs, qui tôt ou tard s’épanouiront.
    L’islam porte en lui le germe de sa propre destruction, la seule question qui vaille, c’est de lui laisser emporter dans son néant le moins de chose possible…
    Pour moi, je crois que les musulmans vont bientôt commettre l’irréparable, et se mettre définitivement le reste du monde à dos, probablement en rayant une grande ville occidentale à l’aide du nucléaire.
    S’en suivra un guerre qu’il ne pourront jamais gagner, du fait même de leurs dogmes obscurantistes, et toutes leurs atrocités ne feront pas ralentir leur défaite…

    Ensuite nous serons débarrassé de ces religions qui ont outrepassé leur rôle et leur mission… nous pourrons remettre la spiritualité à sa vraie place: le cœur des hommes !

    • Ce n’est pas parce que nous sommes dans un totalitarisme qu’il faut dire que la République en est responsable. C’est parce que nosu avons laissé dévoyer nos fondamentaux qu’il en est ainsi. je reviendrai largement sur le sujet dans les semaines à venir

  2. J’observe que les commentaires qui vous sont faits chère Christine , sont de belle facture, et démontrent que si sympathisants et critiques manient le verbe sans condescendance, ils restent pertinents et lucides, sur la nature des problèmes abordés, et justifient la rectitude de votre pensée engagée.
    Très recemment sur le net, est apparue une revendication surprenante, la cause musulmane déclarant qu’il lui faudrait créer une milice ,pour se protéger de l’agressivité , et d’attentats fomentés par des organes antimusulmans sur notre territoire !
    Exemple frappant de l’usage de la takkya, qui consiste à user des lois du pays d’accueil, pour masquer ses propres turpitudes, et reclamer justice à son profit.
    Or Les Français vont ils etre aussi bénêts qu’ils l’imaginent, pour endosser pareille enflure ?
    La tendance est plutôt au réglement du conflit, avec une reconsidération totale de la question de l’immigration de source extra européenne, et de ses effets qui menacent l’intégrité même de la Nation.
    Le processus est en marche, la milice musulmane ferait aussi bien d’organiser le retour en ordre au pays !

    • Merci Flèche, en effet j’ai vu passer cela, on en reparlera bientôt !

    • « ..L’islam porte en lui le germe de sa propre destruction »
      Le Problème c’est que cette idéologie dure depuis 1381 ans!

      « ..lui laisser emporter dans son néant le moins de chose possible… »
      Pleinement d’accord

    • J’ai lu pendant mes vacances le livre de joachim Véliocas, il me semble avoir ravalé ma salive en découvrant que le mouvement « Milli Gorus » (islamiste Turque) avait défilé sur les quais de seine sabre en bandouillère….rien moins!

      Résistance Républicaine n’a pu manifester en juin – malgré que Flamby déclarait il y a quelques jours, au sujet des manif des Frères Musulmans au Caire, qu’il fallait respecter le droit à manifester – « Liberté – Egalité????? – fraternité »!

  3. @HUgo
    J’acquiesce totalement, c’est le genre de message à transmettre à tous les français de coeur, avec quelques sourates en preuve.
    @Christine
    Tu es plus lettrée que moi techniocien mais « agoraphobe », « claustrophobe » etc sont des névrose humaines signifiant « peur de… », Hugo parle islamohostile, je préfère « islamoEXCEDE »…trouvons le bon mot aux racine latines 🙂

  4. En ce moment, et depuis hier, je « bataille » sur Marianne2 où un article rapporte les propos intolérables d’un avocat extrêmusulman qui veut attaquer la France pour  » non respect des droits de l’homme »!
    J’ai été censuré plusieurs fois.

    Je propose de ne plus utiliser le terme  » islamophobie » car , après avoir été inventé par deux anthropologues ds les années 20, il a été remis au goût du jour par  » l’inventeur du Moyen-Age », celui que la France avait hébergé, l’imam Khomeiny.

    Et je pense que nous n’avons pas à utiliser le vocabulaire des fossoyeurs de libertés, ni à être rangés dans la catégorie des malades, des phobiques.

    C’est pourquoi je m’affirme islamhostile, et parle d’extrêmusulmans ( et non pas d’islamistes) et de musulmans républicains et laïques ( il-y-en a dans ma famille, et j’en ai cotoyés dans le cadre de mon travail). Ces derniers sont mes compatriotes sans aucune restriction.

    Nous devons défendre notre droit de critiquer l’islam en tant que système néo-fasciste conquérant , dominateur et asservissant.
    Il n’est pas inutile de rappeler les liens des Frères musulmans avec les nazis: cf. l’ancien mufti de Jérusalem, le hadj Amin Al Husseini et l’imam , égyptien Hassan Al Banna ( de la famille de T. Ramadan).

    Nous avons le droit incontestablement légal et légitime de défendre notre société et notre culture, nos libertés ( ce qu’il en reste) et notre démocratie, bien que très imparfaite.

    Nous avons le droit de nous opposer à tous les individus mâles et femelles qui caillassent les flics, les pompiers, les médecins, les infirmières, et incendient les voitures de leurs  » concitoyens » en hurlant un cri de ralliement devenu odieux.

    Nous avons le droit de ressentir de l’indignation face à des individus vêtus en talibans et en épouvantailles ( je me permets cette forme de substantif féminin).

    Et nous le droit de le faire savoir.

    Bien que je ne partage pas tous les points de vue exprimés ici, je tiens à vous remercier pour l’existence de ce site qui contribue à la liberté d’expression chez nous.

    • Merci de votre intérêt nous revendiquons quant à nous le fait d’être islamophobes car c’est étymologiquement juste et que nous refusons de nous plier aux diktats de ceux qui voudraient nous interdire et le mot et le concept

    • @Krumm Hugo : vous lire fut un réel plaisir :)…parce que OUI monsieur, vous avez parfaitement raison. Nous avons tous ces droits et nous n’avons pas à être gênés de les utiliser .

  5. Bonjour Toute ma sympathie républicaine et laïque !

    Votre adresse de courriel n’est pas valable. J’ai laissé un message pour demander comment obtenir des auto-collants de Résistance Républicaine, s’ils existent.

    Qui peut me répondre ?

    Merci!

    • Désolée, nous n’avons pas d’auto-collants RR pour le moment, peut-être déciderons-nous d’en faire à l’automne… Merci de votre intérêt

  6. bonjour à tous

    Encore un article inutile, (il me semble, mais je ne suis qu’un citoyen de base),
    gagner la guerre des mots ( lu sur riposte Laïque)

    Je site Monsieur Hallidée
    « La guerre des mots est déterminante pour la suite du combat ».

    il devrait pourtant savoir que ceux qui gagnent cette guerre sont ceux qui contrôlent les médias ( au sens le plus large), se sont eux qui imposent et manipulent les mots.
    Comme ils nous imposent
    la mode, le tube de l’été, les personnalités préférées de Français, etc.…..

    A part internet nous n’avons rien, ou si peu !, Radio Courtoisie, Minute ( pas en vente partout).

    Victor Hallidée veut remplacer République par France, qu’a cela ne tienne, demain les medias, journalistes et toute la clique politique corrompue feront de même, retour à la case départ.

    Monsieur Hallidée remplacera France par quoi ?, l’empire carolingien ?

    Avant de gagner la guerre des mots, il faut gagner la guerre tout court.

    Et avant de critiquer la République, Monsieur Hallidée et Monsieur Philarcheïn devraient critiquer les femmes et hommes politiques ( dont bon nombres sont d’origine étrangère et même parfois ont double nationalité) qui la trahissent.

    C’est contre eux qu’ils devraient mener leur combat philosophique.

    Christine, nous sommes mal barrés !

    Malika Sorel le club du XXIIème siècle

    http://www.malikasorel.fr/archive/2008/12/16/le-club-xxieme-siecle.html

    le site du club du XXIIème siècle

    http://www.21eme-siecle.org/

    Rapport de Thierry TUOT sur la refondation des politiques d’intégration

    http://www.france-terre-asile.org/images/stories/interviews-pdf/Rapport_de_Thierry_Tuot_sur_la_refondation_des_politiques_dintgration.pdf

    Jean F

    • Entièrement d’accord, Jean, sur ces articles et cette analyse, on est mal barrés…

    • Sur la guerre des mots, vous vous trompez.
      Orwell l’avait bien compris avec la novlangue dans 1984.
      Quand les mots n’ont plus de sens, toute pensée correcte, voire toute pensée tout court, est impossible.

      Nos ennemis ont une véritable usine à mots : « incivilités » (au lieu d’agressions), « sans-papiers » (comme s’ils avaient perdu leurs papiers ou y avaient droit), « citoyen » (pour laisser entendre que ceux qui sont contre ne sont pas des citoyens, pas républicains), « controversé » (quand les journalistes sont d’un avis différent de celui du peuple), etc…
      Ces fabrications permettent de masquer les réalités, de renvoyer les opposants dans le camp des infréquentables,…
      Nous, les patriotes (tous), devrions également faire attention aux mots et même créer des expressions percutantes qui se substituent aux mots utilisés actuellement. Pour l’instant, nous avons « dhimmis » et « collabos », qui n’ont pas dépassé notre cercle.

      Quant à la question de la République vs la France, l’article de J.Philarchéïn souligne surtout (pour moi) le fait que nous ne gagnerons pas en utilisant le même vocabulaire, la même thématique, que nos ennemis. Et de ce point de vue, je pense qu’il a probablement raison.
      Ce qui ne m’empêche pas de souscrire à l’essentiel de l’article de Christine.
      Je sais, c’est compliqué…

  7. @ Laurent et Christine : Découragée…je pars en vacances avec vous 🙂

      • OK ! Rendez-vous sur la côte d’azur 🙂
        Non mais vraiment, sans farce, je suis complètement raplapla et abasourdie …. tout va beaucoup trop vite. Les nouvelles ces temps-ci dépassent l’entendement : Les caillassages des pompiers,de la police, des ambulanciers, des militaires. C’est TOUS LES JOURS ! C’est la force du pays qui est molestée sans impunité aucune ! …je n’en peux plus. Et ne me dites pas qu’il en est ainsi partout !…mais aux USA ou pourtant il y a beaucoup de violence, même là, ce n’est pas comme ça !!…ce n’est pas aussi effrayant qu’en France .
        Quand j’ai mal aux dents, je vais chez le dentiste..mais quand j’ai mal à la France ou dois-je aller hormis ici Christine ?

  8. les grands Méres bretonnes ne portent pas le voile , ni même la coiffe
    elles ont rejetées les coiffes le jour ou elles sont eu le droit de vote

    le costume breton est porté seulement pendant les fêtes traditionnelles bretonnes
    pour ne pas perdre notre identité ancestrale
    costumes magnifiques mais pas de voiles , de la dentelle , et des broderies

    nous sommes modernes non voilées et décidées à le rester

    une grand Mére bretonne fiére de l ‘être républicaine aussi
    kenavo
    ( ma réponse à monsieur Laurent )

    • Merci pour la précision breizland,
      je précise que au point numéroté 2- la phrase est un copié/collé de l’article de N Gauthier auquel je réponds sous [—, car je connais la pub Tipiac et j’ai connu des grands-mères bretonnes dans les années 58 qui portaient cette jolie coiffe.
      On en voit encore aux fêtes celtiques.

      Permettez-moi de préciser que si je vois une femme, dans un champ, portant un foulard, cela me fait le même effet que de voir un homme portant le bérêt ou la casquette, c’est à dire rien. Je pense qu’ils se protègent ou du soleil ou des poussières!
      Par contre, une dame un peu bronzée en rue et portant un tchador me signifie un autre symbole; celui du refus de la démocratie, refus d’être assimilée, volonté de marquer une culture derrière laquelle se cache un projet de destruction de notre identité, de nos valeurs pour lesquelles des milliers ont sacrifiés leur vie.

      J’espère vivre de grands défilés où chaque région de France, serait représentée en costume régional et avec beaucoup de fanfare , ceci car les « docteurs » de l’islam n’aiment pas la musique -on enseigne dans les mosquées que les plaisirs seront dans l’autre monde…surtout pour les hommes.., je me demande donc pourquoi ils ne suicident pas tous!….ah oui j’oubliais, c’est parcequ’ils ont pour mission de répandre l’islam sur toute la planète, alors seulement viendra Allah, en Harley Davidson (pour faire chi..Philippe LR) ou en soucoupe volante, féliciter son peuple.
      En attendant, ce naïf peuple écoute les paroles, pour le moins traumatisantes, d’imâms autoproclamés, de mufti et tuti quanti qui étudient à longueur de journée, et à leur frais, comment les manipuler un peu plus.

      Je citerai des paroles lues sur le site Kabyles.net « avant nous avions la terre, ils sont venus avec le coran. Maintenant nous avons le coran, ils ont la terre ».

  9. Chère Christine, tu es censée te repose, ce dont tu as tellement besoin et tu risques de te retrouver en pétards, car eux, tu te doutais bien ne le feraient et mettraient bouchées doubles.

    Je laisse le soins à tes lecteurs, et surtout tous ceux qui parfois viennent les défendre, de bien se rendre compte qu’ils ne reculent devant rien avec ce qui suit. Nous sommes tous conscients que ces malades ont le culot de se porter en victimes, alors que ce sont eux et coreligionnaires qui nous pourrissent le pays, ne respectent nos lois, attaquent nos compatriotes, forces de l’ordre, Militaires, nos pompiers et ambulanciers, et voudraient faire croire que ce sont eux qui subissent des agressions car ils ne supportent pas que de plus en plus, la Patrie se rebiffe et les rejette.

    Alors ces ordure ont décide de former des soit-disant milices d’auto-défense tellement ils ont peur hein, mais là ils poussent bien trop loin alors plus que temps que nous nous organisions à notre tour, car les victimes d’attaques et injures en tous genres sont NOUS ET PAS EUX !

    http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20130802.OBS2000/argenteuil-comment-la-guerre-du-voile-s-est-rallumee.html

    Grosse bises Christine et s’il te plaît, repose-toi et détends-toi.

    • Merci Alain j’ai vu ça… on en reparle dans 15 jours bises

  10. Magnifique article, chère Christine, à la fois si lucide sur la nature humaine et si pleine d’espoir, car toujours, toujours il faut être éveillé, ne pas baisser la garde, surtout ne jamais déléguer aveuglément, ce qui demande une lutte épuisante de tous les instants, quel que soit le régime qui nous gouverne. C’est un boulot à plein temps, mais la vie n’en est-elle pas un? Autrement que reste-t-il?
    Amitiés

    • Merci chère Danielle pour ce superbe commentaire qui dit tout, les efforts, l’espoir, les désillusions, la vie quoi;.. Amitiés

  11. Les ponts sur l’abîme entre RP et RR s’effilochent par articles de haut niveau de Français ayant à coeur un seul Pays : La France. Pas besoin de « réconciliation » le fond de la démarche pour la libération de notre Pays de l’islamisme, suffira.

  12. Dernières infos:
    le 1/8 Vals à Ozoir- la- ferrière, pour la fin du ramadan ou il s’exprime « s’attaquer aux musulmans de France, à des hommes, à des mosquées, c’est s’attaquer à la République » [Ah que voilà un bon républicain!]

    CHALONS-EN-CHAMPAGNE (51). Comme chaque année, la mosquée a invité des personnalités à participer à un repas de rupture du jeûne. La chorba, soupe populaire, a été partagée.

    (extraits du Jnal l’Union)
    Peu après 21 h 15, la présidente de la Licra de Châlons Nelly Beaufort, la directrice du centre d’information des droits des femmes et de la famille, Karine Bonne, ou encore Béatrice Paillard, déléguée régionale aux droits des femmes à la préfecture, étaient invités à pénétrer dans la mosquée après s’être déchaussés. L’association «Religions en dialogue » était également de la partie.

    « Vous nous faites honneur en nous accueillant ici, a déclaré le préfet Pierre Dartout. C’est un moment important pour vous que nous sommes venus partager. Cette soirée est un symbole d’unité, de diversité et de relations de fraternité. » Le maire Bruno Bourg-Broc donne lui aussi ses impressions : « J’ai été très heureux de participer. Cela nous plonge dans une autre culture. Des personnalités sont ainsi invitées chaque année depuis six ans.

    Parmi elles, on trouvait aussi le député Benoist Apparu. « C’est une belle initiative, cela permet de mieux connaître ce qu’est le ramadan.
    Les autres cultes et les associations anti-racistes ont dîné ensemble, et les représentantes des droits des femmes étaient à la table officielle… On a pu partager des éléments de culture. »

    REIMS (51)1/8. Le collectif contre l’islamophobie a organisé mercredi soir, place d’Erlon, un « iftar citoyen », un repas de rupture du jeûne traditionnellement réservé aux musulmans. Une façon de dépasser l’émoi provoqué par les récents événements d’agressions de femmes voilées.
    L’idée d’un iftar citoyen sur la place publique pour lutter contre l’islamophobie… La symbolique est forte. En ce mois de ramadan où les musulmans se privent en jeûnant jusqu’au coucher du soleil, ils ont offert mercredi, en fin d’après-midi, gâteaux et thé à la menthe… aux passants « non musulmans » de la place d’Erlon.
    « C’est souvent la méconnaissance qui crée l’incompréhension, » reconnaît Ahmed El Mcherfi. « Bien souvent, les gens ne connaissent des Musulmans que ce qu’ils ont entendu au journal de 20 heures. Ils n’ont comme point de repère que les faits divers… Ils ne nous connaissent pas. Ce soir, l’objectif est d’aller vers les autres, de partager pour mieux se comprendre ». [Ces gentils me donnent la larma à l’oeil, ils ne connaissent pas des sanguinaires Qaradawi, des hypocrites T Ramadan, Oubrou et autre Al-Banna]

    Le collectif est composé de 11 associations rémoises : SOS Racisme, Action citoyenne rémoise, Association de la mosquée et du centre islamique de Reims, Association d’entraide Franco-Turque de Reims, Brizez les frontières, Collectif contre l’islamophobie en France, Comité 15 Mars et libertés, CRCM Champagne-Ardenne, Des racines et des êtres, Jeunes musulmans de France et Union des Européens turcs démocrates.

    Abdallah Zekri, président de l’Observatoire, a également dénoncé « un phénomène nouveau et inquiétant », à savoir les agressions contre des femmes à visage découvert, portant non le niqab (ou voile intégral), mais le simple foulard. Toujours selon l’Observatoire, ces agressions seraient au nombre de cinq à Reims, trois dans le Val-d’Oise et une à Trappes, rien que pour le mois de juillet.

    3/8 sur BFMTV, les menaces d’attentats par Al-Qaida visent les intérêts occidentaux (source USA)
    [Faut-il croire que nous ne leur donnons pas assez?]

    Aujourd’hui sur BFMTV, concernant le voile à l’université, Zekri, déclare « il n’y a pas de trouble à l’ordre publique ». Il cite alors la loi du 26/01/1984 Art 50 assurant la liberté d’expression aux étudiants. [de ce fait, le port du voile fait partie de la liberté d’expression. En utilisant cette loi, j’aimerais lui dire de supprimer les incitations à la violence dans le coran 🙂 ]]

    • Merci Laurent pour cette énumération effroyable de dhimmis, ceux qui défendent les droits de la femme en tête…. c’est à devenir fous ! Je repars en vacances !

  13. Faut que je reparte en vacances, je suis revenu aussi barjot que MADAME Tasin.
    J’adhère (pour citer Ibn Clément, inventeur de l’aviation sous momo…faut bien redémarrer avec l’humour à deux balles) à cet article.

    Je réagis à l’article de Nicolas Gauthier(suivant le lien dans l’article) sur Boulevard Voltaire. Le 2 avril 2013.
    Il est difficile de lire tous les sites, toutes les infos quotidiennes et je n’avais pas lu cet article.

    « Christine Tasin, c’est l’islam qui la rend barjot…  »
    « … »

    1- « Premièrement, Frigide Barjot se contente – d’où peut-être la raison du succès de ses manifestations – de défendre la filiation traditionnelle. Rien de plus, rien de moins.

    Quant à ces valeurs traditionnelles, elles sont sûrement mieux défendues par des musulmans de tradition, attachés aux valeurs de tradition, plutôt que par des Femen estimant qu’ôter le soutien-gorge demeure le meilleur moyen de faire tomber le voile.

    [—-Là j’espère que N Gauthier n’oublie pas l’existence de la Takkya.
    Oublie-t-il que momo était pédophile, a-t-il lu les haddiths ? (la tradition musulmanne)
    Oublie-t-il que cette tradition est d’exécuter les homos ?
    Quand il cite des musulmans de tradition, parle-t-il de salafistes, ces prosélytes du courant de pensée préconisant le retour à la TRADITION DES ANCETRES, soit la RADICALISATION DOCTRINALE ?]

    2- D’ailleurs, toujours à propos de ce voile, décidément au cœur de tous les débats, faudra-t-il un jour obliger nos chères bonnes sœurs, nos grand-mères corses ou bretonnes à faire tomber le leur ?

    [—-les coiffes de nos grand-mères corses ou bretonnes ne représentaient pas un signe de soumission voire d’abnégation de la femme enfermée ou cachée dans un sac !]

    [—-Quant à sa référence à Tareq Oubrou, si j’en crois Joachim Véliocas, dans son livre « ces maires qui courtisent l’islamisme »,
    Tareq Oubrou tiendrait un discours différent de ses livres dans ses conférences.
    Voir page 25, où J Véliocas défini T Oubrou comme un théoricien de la charia des minorités, concept permettant de concilier l’allégeance CONTRAINTE AUX LOIS IMPIES DE LA REPUBLIQUE lors d’une phase TEMPORAIRE avec obligation d appliquer l’intégralité de la charia, raisonnablement réalisable qu’une fois atteinte une certaine taille critique démographique et politique.

    Les excellentes relations d’Alain Juppé….attribuer un bail emphytéotique, c’est à dire sans loyers, pour la mosquée. Plus qu’un lieu de culte, c’est un complexe abritant une salle de 2500 places, une cafétéria, un centre culturel avec amphithéâtre, une bibliothèque, une salle de sport, des salles de classe, des chambres d’hôtes. En novembre 2008, 8500 mètres carrés seront mis à disposition de l’AMG pour cette surface équivalent à 677000 euros. Tareq Oubrou sera le cheikh de la grande mosquée.

    Oubrou a donné par le passé des conférences sur Hassan Al-Banna, au cours desquelles il encense le fondateur des Frères Musulmans qui affirma en son temps qu’ « il est dans la nature de l’Islam de dominer, d’imposer sa loi à toutes les nations et d’étendre son pouvoir dans le
    monde entier ».

    Citant encore Tareq Oubrou, p28 « De plus, il reprend les idées d’Hassan Al-Banna bien à son propre compte en disant « la frontière entre deux pays est une hérésie méprisable par l’islam »…et non pas méprisable selon Hassan Al-Banna ».
    Plus loin, T Oubrou citent les « rénovateurs » de l’islam, soit les salafistes réformistes, tel Rachid Rida (Théoricien de l’islamisme contemporain connu pour son prosélytisme en faveur du wahhabisme…
    Ce syrien étant mû par la volonté d’expurger du monde musulman les innovations occidentales…

    Autre référence de l’imâm de la grande mosquée de Bordeaux, Ibn Taymiyya, très lu dans l’école sunnite, d’où procède le wahhabisme, est une référence chez les islamistes jusqu’à Ben Laden!
    Pour Taymiyya « Si avec les Koufar il y a des gens pieux, les meilleurs de l’humanité, et qu’il n’est possible de combattre des Koufar qu’en tuant les pieux, alors ils doivent être tués aussi. »
    (Koufar = infidèles non-musulmans) Encore une preuve que l’on enseigne dans les mosquées, une religion d’amour et de paix!

    Mr Gauthier n’a pas entendu Erdogan dire « l’expression ‘islam modéré’ est laide et offensante, il n’y a pas d’islam modéré. L’islam est l’Islam ».

    Le même Erdogan, en 2010 à Bercy, incita ses ouailles à refuser l’assimilation qui serait, selon lui un crime contre l’humanité; .
    Le mouvement islamique Turc, Milli Gorus, pratique aussi les mêmes tactiques d’implantation
    En reproduisant des petites turquie dans le pays. La France a été divisée en quatre zones Paris, Lyon, Strasbourg, Annecy.

    Surtout Mr Gauthier n’écoutez pas la conférence de Tariq Ramadan à la grande Mosquée du Bourget, où il insiste une dizaine de fois sur le défit à relever par les musulmans, un défit par leur présence, dans cette présence, il insiste sur celle des femmes… en Europe (leur voile est un étendard, en sous-entendu et non pas une protection contre les tempêtes de sable car nous en avons très peu, mais alors là, vraiment très peu).

    Quant au mariage homo, vous n’êtes pas sans ignorer les dires du psychopathe Qaradawi (Président du conseil européen de la fatwa et de la recherche et animateur TV sur Al-Jeezera) qui dans son livre « le licite et l’illicite », il s’interroge sur la manière de tuer les homos « par le feu, l’épée ou les jeter d’un mur » et prône de terminer le travail de Hitler. Ce barbare d’un autre âge est très écouté dans les mosquées où ses livres sont vendus dans la partie cultuRelle, cette dite partie financée aussi par nos deniers fournis par des élus de l’UMP-PS-MODEM-PCF voir le livre de Joachim Véliocas. (ne pas le lire avant l’apéro, çà coupe l’appétit ni après le repas, il y un risque de le rendre, tant on constate les ravages du cancer)
    Tareq intervient également à l’école d’imâms dans la Nièvre et joue même le traducteur pour Qaradawi lors de la conversion de deux jeunes filles.

    Notre chef de projet de la grande mosquée de Bordeaux est proche de l’Institut international de la pensée islamique (IIIT), au siège de laquelle il donne des conférences comme les 27/01/2007 et 11/01/2009. L’antenne française implantée à St Ouen, subtilement islamiste et liée aux F.M.
    Dans un livre de référence édité et diffusé par l’IIIT, disponible dans les librairies françaises, on peux lire:
    – la démocratie est expressément condamnée, la source de la loi ne peut-être que Dieu;
    « …la souveraineté appartient à Dieu et à sa loi, non à la volonté arbitraire de la majorité » page 96. (extrait du livre de Joachim p42)
    – La laïcité est une conception occidentale inconnue en islam:
    « L’esprit islamique ne connaît pas de paires d’opposés telles que religieux-séculier, sacré-profane, église-état…
    « Il est de notoriété publique que l’islam est une religion de la vie privée comme de la vie publique, de l’individu comme de l’état (p139 du livre de l’IIIT)
    – Les musulmans forment une oumma mondiale, une internationale cimentée par la charia. Les frontières et les nations n’ont pas lieu d’être, les velléités d’indépendance doivent être combattues.
    – Tous les hommes de la planète doivent être englobés dans l’état islamique.

    L’IIIT organise avec l’Unesco et l’EHESS des colloques sur la pensée islamique, elle est même habilitée à par le ministère de l’éducation Nationale à dispenser des formations complètes, de la licence au doctorat aux étudiants français dans ses locaux de saint Ouen depuis la rentrée de 2007.

    Surtout Mr Gauthier ne lisez pas Reconquista, ne lisez pas Joachim Véliocas, dans son livre « ces maires qui courtisent l’islamisme », vous risqueriez de devenir, aussi……. barjot !

    • Superbe réponse à Nicolas Gauthier, Laurent, merci, les vacances vont ne vous ont pas ramolli ! 😉

  14. C’est bien en pleine Renaissance que François 1er a fait alliance avec les Turcs pour attaquer les flottes navales de Charles Quint. L’islam posait problème en Europe depuis bien avant. L’expansion de l’islam en pays chrétiens vient aussi de la guerre entre empire byzantin et empire perse et de la trahison des marches limitrophes à Byzance qui ont rallié l’islam, après sa création et son expansion en Arabie. Mais tout est d’abord basé sur les conflits de pouvoir sur les fameuses routes de l’Extrême-Orient vers l’Occident et la route Syrie-Yémen. En Arabie, La Mecque et Médine sont stratégiques du point de vue commercial. Et les communautés juives ont été littéralement décimées et éliminées pour y substituer ce nouveau pouvoir islamique et esclavagiste sur les non-musulmans. Ce fut et cela sera toujours une guerre commerciale qui sert ou se sert de l’islam pour s’imposer ou l’imposer pour maintenir les « affaires » des magnats de tout bord. L’islam est cette gangrène qui rend licite ce qui est interdit au nom de la cause, toute transgression est bienvenue et pourquoi s’en priver ? Créant un précédent, alors les autres imitent et suivent cet exemple béni.
    Certes, autre que d’avoir été l’effigie de nos bons vieux billets de dix balles quand j’étais gamin, Voltaire a-t-il apporté du bien à l’impériale Russie ?
    La République a servi surtout « à servir » les affaires des magnats de la haute-bourgeoisie montante pour neutraliser la noblesse et l’aristocratie en légitimant un autre servage appelé prolétariat. République bafouée…peuple trahi car naïf.
    Et maintenant que faire contre l’islam en Europe puisque Bruxelles est La Mecque de l’Europe ?

  15. Les digues sont en train de sauter … et heureusement ! Il ne s’agit pas de « conch>>> » la Republique, seulement de la remettre a sa place car la France n’est pas nee – Dieu merci ! – en 1789.
    Les 12 derniers mois ont montre clairement qu’en France seules l’Eglise catholique, et ses « bras armes » les associations catholiques et familiales, sont capables de faire descendre un million de citoyens dans la rue.
    Alors, ou bien on les conchie elles aussi ou bien on s’allie avec elle contre l’islam.
    Objectivement, la solution no 2 me parait moins stupide que la premiere (et en tout cas plus efficace si le directoire de RR a pour objectif d’avoir plus de 2 000 adherents a l’horizon 2020).

    • Personne et surtout pas moi n’a jamais prétendu que la France était née en 1789 mais de là à prétendre que 1789 et le reste ne comptent pas et seraient mauvais il y a u npas que nous ne franchirons pas. Quant aux associations catholiques on attend depuis pas mal d’années qu’elle mettent leur capacité de mobilisation au service de la défense de notre pays contre l’islamisation pour le moment.. on n’a rien vu.

1 Rétrolien / Ping

  1. Une incroyable lueur laïque au milieu de nos ténèbres … « CRIL17 INFO

Les commentaires sont fermés.