A Tours comme à Paris les élus dhimmis veulent faire financer les mosquées par les contribuables

Publié le 4 juillet 2013 - par - 10 commentaires

vox-populi-manif-contre-financement-public-mosquee-tours-500x700

L’Institut des Cultures d’islam va coûter plus de 23 millions aux Parisiens…

Combien la mosquée de Tours va-t-elle coûter aux habitants de Tours et à ceux de la région tout entière ?

La mosquée en rade faute d’argent ? Qu’à cela ne tienne, nos élus, fort généreux avec l’argent de ceux qui les ont élus pour en tirer le meilleur parti, sont prêts à mettre la main  à la poche !

Mais, la loi l’interdit, me direz-vous. Certes… sauf que musulmans en mal de mosquées et collabos s’entendent comme  larrons en foire  pour truander le citoyen français.

Il suffit d’inclure la mosquée dans un projet un peu plus vaste, dit « centre culturel » que la loi n’interdit pas de financer, et hop, le tour est joué.

Vous lirez avec intérêt l’argument massue d’Arlette Bosch, adjointe au maire de Tours (nominé pour le prix du lèche-babouches 2013) pour financer le centre culturel : le «  » centre culturel, sera ouvert à l’ensemble de la population et pas seulement aux fidèles ». On s’en étrangle d’indignation.

Il est évident que l’ensemble de la population va user ses galoches pour aller lire le coran, les haddith-s de Mahomet dans le texte, discuter des avantages des différentes fatwas et échanger sur la préoccupante islamophobie qui prétend empêcher le rêve du Président du Comité contre l’islamophobie en France d’une France entièrement musulmane dans 30 ou 40 ans. Naturellement nos concitoyennes auront le droit d’aller, ennikabées, y apprendre à obéir au mâle et à accepter d’être frappées pour leur bien… Parce que, tout de même, un centre culturel comme, par exemple, l’Institut des Cultures d’Islam cela sert à :  »  la découverte de la diversité des cultures musulmanes actuelles et à la réflexion philosophique et scientifique, dans un esprit de modernité, d’ouverture et de partage. » Nul doute que Rushdie ou Redeker apprécient chaque jour l’esprit de modernité, d’ouverture et de partage, comme Theo Van Gogh ou l‘ambassadeur américain en Libye dans leurs tombeaux…

 Tout cela mérite bien un financement public. Bref, même Wikipedia le dit, une mosquée et un centre culturel (sic !) islamique c’est la même chose…: « Une mosquée est un lieu de culte où se rassemblent les musulmanspour les prières communes. […) Une mosquée est plus qu’un lieu de culte ; elle sert d’institution sociale, éducative : elle peut, ainsi, être accompagnée d’une madrassa, d’un centre de formation, voire d’une université. Elle sert aussi de lieu de rencontres et d’échanges sociaux.Dans le contexte européen, le terme de mosquée a tendance à céder la place au terme « centre », (markaz), en fonction des activités qui y sont proposées. Si la majorité des gens s’y rend pour prier, cela reste une mosquée. Si la plupart y vient pour d’autres activités, on parlera plutôt d’un centre (markaz)1. »

Alors bravo aux Identitaires tourangeaux de Vox Populi qui appellent à un rassemblement mercredi prochain 10 juillet contre ce financement public :

vox-populi-manif-contre-financement-public-mosquee-tours-50.jpg

Une pétition  circule également mais elle ne sert et ne servira sans doute à rien, comme toutes les pétitions.

http://www.voxpopuliturone.fr/2013/06/signez-la-petition-contre-le-financement-public-de-la-mosquee/

Il vaut mieux se mobiliser en participant au rassemblement de mercredi prochain et en manifestant par téléphone, courriel et courrier votre mécontentement auprès des élus de la mairie (Mairie de Tours 1 à 3 rue des Minimes – 37926 TOURS CEDEX 9 Tel : 02 47 21 60 00 – Fax : 02 47 21 69 36, courriel au maire  ), et du Conseil régional (Conseil régional du Centre 9 rue Saint-Pierre Lentin CS 94117 45041 ORLEANS Cedex 1 Tél. : 02 38 70 30 30 Fax : 02 38 70 31 18 Email : [email protected]) qui ont décidé, déjà, qu’ils voteraient le moment venu les calamiteuses subventions dont nous parlons.

Il vaut mieux  informer touz azimuts les habitants de Tours et de la région de ce qui se passe en imprimant cet article ou d’autres sur le même sujet afin qu’un maximum de gens protestent et ne se laissent pas faire.

Et, surtout, soyez vigilants pour surveiller les délibérations du Conseil Municipal et du Conseil Régional, les habitants de Tours auront deux mois pour en faire appel devant le tribunal administratif. Résistance républicaine est prête à les aider le moment venu.

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email

10 réponses à “A Tours comme à Paris les élus dhimmis veulent faire financer les mosquées par les contribuables”

  1. Avatar YONIII dit :

    hi

    la solution faite comme l’egypte .

    dehors ( degage ) les gouvernement dhimmis d’occident;

    tant que vous ne feraient pas cela , le reste c’est du vent , de l’ air;

    by

  2. Avatar Fabrice dit :

    Merci d’avoir relayé et pour les explications supplémentaires intéressantes.

    Petit bémol : dommage qu’on ne voit pas les mots manif ou rassemblement + date dans le titre ou la première partie de l’article. (à moins qu’il y ait des raisons qui m’échappent et qui font que c’est mieux ainsi)
    En effet, si quelqu’un n’a pas cliqué sur « en savoir plus » il ne saura pas qu’il y a un rassemblement puisque ça n’apparaît que dans la 2nde partie du texte.

    L’idéal serait de peut être de mettre l’image en haut de l’article car ça attire beaucoup l’attention les images(bien plus que les textes).

  3. Avatar Fabrice dit :

    J’en profite pour remettre le lien de l’évènement facebook de cette manif

  4. Avatar jallade dit :

    « musulmans en mal de mosquées et collabos s’entendent comme larrons en foire pour truander le citoyen français. »

    Raison pour laquelle il faut penser à l’après-mosquées : qu’est ce qu’on va faire de toutes ces mosquées, une fois que des gouvernants dignes de ce nom les auront fermées ? Comment les valoriser ensuite ?
    A nouveau, quelques suggestions pour leur réutilisation :

  5. Avatar jallade dit :

    « musulmans en mal de mosquées et collabos s’entendent comme larrons en foire pour truander le citoyen français. »

    Les collabos sont d’autant plus gravement collabos qu’ils connaissent les objectifs à longue portée de l’islam.

  6. Avatar Charlie dit :

    Trop loin pour moi. Dommage…

Lire Aussi