Du voile des fillettes, par Minona

Publié le 18 juin 2013 - par - 8 commentaires

Celles de ces fillettes qui conserveront leur voile à l’âge adulte ne manqueront pas de dire qu’elles se voilent pas choix mais où est le choix lorsqu’on ne vous a jamais donner d’autre alternative ou lorsqu’on vous a persuadée que vous faites une chose terrible si vous montrez vos cheveux?

Certains musulmans opposent le voilement des fillettes à l’hypersexualisation des fillettes mais qu’est-ce qu’un voile (qui vient avec l’obligation de cacher ses bras et ses jambes), sinon une sexualisation du corps des fillettes?

Cela dit, même lorsqu’on attend qu’une fillette soit pubère avant de l’obliger à se voiler, n’y a-t-il pas quelque chose de terriblement malsain à ce que certaines parties du corps soient à la fois associées à la sexualité et à l’enfance? N’est-ce pas carrément un apprentissage de la pédophilie?

La solution n’est évidemment pas de voiler les fillettes dès leur naissance mais plutôt de cesser de sexualiser des parties du corps qui n’ont pas de raison de l’être et d’apprendre aux garçons que le vrai respect des filles et des femmes ne varie pas en fonction de leur habillement.

A lire également.

Minona

Print Friendly, PDF & Email

8 réponses à “Du voile des fillettes, par Minona”

  1. […] Celles de ces fillettes qui conserveront leur voile à l’âge adulte ne manqueront pas de dire qu’elles se voilent pas choix mais où est le choix lorsqu’on ne vous a jamais donner d’autre alternative…  […]

  2. Ce document a été posté sur ‘Islam : danger planétaire’ http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com et sur https://twitter.com/CharlesMartelu
    Flux RSS http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com/rss.xml ( utilisez http://blogtrottr.com )

    islam : doctrine de haine, de soumission et d’extermination que les fascistes gauchistes islamo-collabos s’acharnent à appeler la ‘religion d’amour, de tolérance et de paix’ ^_^

    Veuillez télécharger le document « Etat des lieux de la France actuelle concernant un danger planétaire – Version 13 » à http://RevelationsIslam.chickenkiller.com ( Format PDF : http://RevelationsIslamPDF.chickenkiller.com )

  3. @Mimona
    Il faudrait « cesser de sexualiser des parties du corps qui n’ont pas de raison de l’être « 
    Non, c’est déjà partir sur de mauvaises bases.

    Tout le corps est sexué par nature, il faut l’accepter. Et « sexualiser » ne veut rien dire, « érotiser » à la rigueur.
    De même toute relation inter-individuelle est sexuée par nature. (quand j’achète mon pain à ma boulangère, j’ai une relation sexuée)
    Mais elle n’est pas forcément vectorisée sur un objet ou une transaction d’ordre sexuel, (le pain, pas un quart d’heure avec la boulangère !). La nuance est énorme.

    En portant un voile, précisément, la femme musulmane proclame être avant tout dans une transaction sexuelle (au sens marchand comme au sens biologique), naturellement réglementée et conditionnelle, face à un homme. Pour nous, français(e), c’est une obscénité, voire une forme de prostitution.d’ailleurs pour certains, un boulangère sans voile est une catin

    Notez que les anglo-saxons véhiculent la même saloperie avec leur vocabulaire : ils réduisent dans un même mot de 3 lettres : « sex », tous les registres de la relation inter-individuelle ( just having sex or not ). C’est pas un hasard.

    Il faudrait aussi « apprendre aux garçons que le vrai respect des filles et des femmes ne varie pas en fonction de leur habillement. » Ah bon !
    Toujours la même erreur. Et si ma boulangère est en sous-vêtements dans la boutique, où est le respect ?
    Attention au mot « respect », concept piège dont les musulmans sur-abusent. Il me semble que dans la culture française le rapport homme-femme n’est pas fondé sur le « respect » (rapport de force) mais sur la connivence (association consentie) dont la galanterie est l’un des protocoles types.
    Ma boulangère est très jolie et fait du bon pain : si je déconne hors du champs de la relation galante, je perd tout, l’une et l’autre… mais tout reste cependant possible ! tout la nuance est là

    • Avatar Minona dit :

      @Henri Clément

      Par « sexualiser », je voulais dire « érotiser ». Je crois qu’érotiser une partie du corps entraîne un apprentissage de la réponse sexuelle à la vue de cette partie. Par exemple, si vous ne voyez les cheveux d’une femme que dans un contexte érotique, on vous apprend indirectement à ressentir du désir dès que vous apercevez une chevelure féminine.

      Ensuite, quand je parle d’apprendre aux garçons le respect des filles et des femmes, quel que soit leur habillement, je veux dire par là que leur respect et surtout leurs comportement à leur égard doivent être basés sur la qualité d’être humain de ces dernières, pas de leur habillement. Si vous voyez une femme dans la rue, vous avez le droit de la désapprouver mais vous n’avez pas plus le droit de l’insulter, de la harceler ou de l’agresser que si elle portait un pantalon et un col roulé.

      Les notions de décence et d’indécence ne correspondent à rien de naturel. Ce qui est considéré comme indécent varie d’une culture à l’autre. Chez certains peuples, une femme pourraient se promener les seins nus sans que cela ne choque ni n’excite qui que ce soit.

  4. Avatar Pivoine dit :

    « même lorsqu’on attend qu’une fillette soit pubère avant de l’obliger à se voiler »
    Mais c’est très bien, voyons !
    On voit une fillette sans foulard, quelques jours + tard avec un foulard… alors on sait qu’elle vient d’avoir ses règles !
    Qu’on me dise où est la pudeur là-dedans ?
    De fait, les musulmans sont très impudiques !

  5. Avatar Rousseau dit :

    Je suis agent des douanes en poste à Roissy CDG

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Excellent témoignage que je transforme en post pour demain sans doute merci Rousseau

Lire Aussi