Liberté d’expression, nous chantons ton nom…

Lundi 3 juin, à Paris, Riposte Laïque avait organisé une conférence de presse, sur le thème : harcèlement judiciaire contre parole libre. Cette initiative faisait suite à un nombre d’initiatives judiciaires et de convocations policières particulièrement inquiétant, puisque pas moins de cinq contributeurs du journal sont aujourd’hui menacés. La plupart du temps, ces menaces proviennent d’articles alertant nos compatriotes sur l’islamisation de la France.

150 journalistes avaient été invité, mais sans doute tous avaient-ils un emploi du temps très chargé, puisqu’aucun, mis à part deux photographes professionnels indépendants, ne jugea utile d’être présent, sur un thème dont on aurait pu penser qu’elle pouvait un peu les concerner.

Par contre, outre la présence de Robert Ménard à la tribune, on remarquait également dans la salle le caméraman du site amiral de la réinformation, Fdesouche.

Quatre intervenants prirent la parole. Pierre Cassen, fondateur de Riposte Laïque, présenta les différents dossiers incriminés, et notamment le tout dernier, arrivé le matin même, suite à un article de Caroline Alamachère sur l’école musulmane illégale de Bagnolet. Dans les 24 heures, une menace juridique tombait, de la part de l’association qui gère cette madrassa.

Maître Karim Ouchikh insista sur la régression que connaît notre pays, depuis vingt ans, et le lia aux lois liberticides et au rôle néfaste des organisations dites antiracistes.

Christine Tasin expliqua le lien entre la manifestation du 22 juin et la conférence, développant l’idée que la dissolution de l’Assemblée, mot d’ordre de l’initiative, était forcément lié à l’abrogation des lois liberticides votées au nom de l’antiracisme.

Robert Ménard, enfin, selon son habitude, fait connaître quelques divergences avec d’autres interventions, tout en défendant la liberté d’expression. Il expliqua son inquiétude quant à l’évolution de la justice de notre pays, et l’attitude de nombre de ses confrères.

La soixantaine d’amis qui avaient pris place purent poser toutes les questions qu’elles souhaitaient. Nous entendîmes notamment le témoignage de Sylvia Bourdon et de Stéphane Bornat, qui expliquèrent, au-delà des médias, les risques, privés et professionnels, que peuvent prendre, aujourd’hui, des citoyens qui s’expriment librement sur le changement de population ou la réalité de l’islam. Tout le monde se donna rendez-vous, solidairement, pour les prochaines initiatives, en espérant que cela serait le moins souvent possible devant les tribunaux.

[youtube width= »380″ height= »258″]http://www.youtube.com/watch?v=mvobQJYgvu4[/youtube]

 31 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. C’est un constat consternant, l’information la vraie, n’est plus relayée dans les mainstream média ou alors de façon tellement déformée pour lui faire dire ce que l’on souhaite qu’elle est a l’opposée de la réalité. Internet en diffusant ce type de conférence est le dernier bastion de la liberté d’information. Pour combien de temps encore?

  2. J’ai lu et beaucoup entendu ces derniers jours , l’actualité s’emballe , alors ce soir ,

    • Serge, c’est une excellente idée, que je fais disparaître je la reprendrai la semaine prochaine pour ne pas décourager ceux qui ont prévu de venir et qui pourraient se contenter de cela

  3. Y avait il quelques représentants des médias radio télé presse , au moins un ou deux ? Vous ne les mentionnez pas donc j imagine que non .

    • NON !!! Car la Pensée Unique leur interdisait d’etre présents et c’est une ecole aux tres nombreux adeptes de la soumission volontaire…L’Ecole de la Lâcheté !!! C’est tout de même curieux, lorsque l’on met en parallèle le courage de certains journalistes pour rendre témoignage des horreurs commises ici ou là…

  4. Un autre exemple ?
    On marche sur la tête , regardez la tête des terroristes à la fin !
    C’est quoi ce pays ?
    Ce sont des  » procès  » à charge , on fiche une paix royale à des gens qui transgressent la loi tous les jours et on pourrit la vie des braves gens .
    Je n’ai rien contre la police qui ne fait qu’executer les ordres du pouvoir .
    Que fait on aux rappeurs qui crachent sur la France , la police , le drapeau ?
    SALES C—

    http://www.dreuz.info/2013/06/video-un-avocat-contraint-la-police-politique-de-letat-totalitaire-socialiste-a-liberer-des-personnes-portant-un-t-shirt-manif-pour-tous-victimes-dune-arrestation-arbitraire/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

  5. Chaque jour je chante le chant des partisans, je pense à mes parents qui ont passé 5 et 3 ans de leur jeunesse dans les camps en 1940-1945..mon pauvre pére, 20 ans, s’est retrouvé prisonnier 12 jours après le début de la guerre. Ma mére, 17 ans, déportée en 1942, n’a revue sa Russie natale et sa famille qu’en1960.
    Bien que mon corps me joue des tours, j’ai 18 ans dans ma tête, l’envie d’en découdre avec ces traitres… qui expriment des sentiments de sollicitude , de liberté envers la TURQUIE, ces politicards vendus qui ordonnent de gazer des enfants, des familles, font bastonner et emprisonner sa jeunesse FRANCAISE parce qu’elle crie résistance !! quelle honte !! ils se comportent en étranger…normal… leurs racines sont ailleurs…

    • Il faut se dépêcher d’entonner le chant des partisans.
      Du train où vont les choses, cet hymne à la résistance contre l’oppression risque bientôt d’être considéré comme subversif !

  6. Comme voous le savez, je n’ai pas « fais science po » et j’ai la « po » qui se hérisse tous les jours car critiquer la religion serait du racisme, donc condamnable. Peut-on critiquer la scientologie ou l’OTS et autres sectes ?
    Si oui, L’islam étant une secte, elle même raciste puisque Mohamed Morsi, récite dans une mosquée, la sourate déclarant mort au juifs et aux chrétiens !

    Un peu hors sujet, je transmet pour ceux qui n’ont pas paintshop pro, pour visualiser les fichiers jpeg, une attestation de droits de la CAF;
    du 6 mars 2013
    Mme Sharifo ……avec 4 enfants à charge, le petit dernier est né le 10/1/2013
    En février 2013 N’a reçu que
    Allocations Familiales 452.59 (=162.77 en + de janvier)
    Allocations soutien Familial 357.33 (= 89.33 en +)
    Allocation de base 182.43 (idem janvier)
    RSA 697.29 (perte de 252.76)
    APL 400.56 (= 10.00 en +)

    Total 2090 E soit 10 E de plus qu’en janvier.
    C’est certainement un cas isolé ! il est normal que l’on rabote sur les retraites, augmente la TVA des auto-entrepreneurs, la taxe d’habitation, la taxe des cigarettes et diminue le quotient familial. Et on continue à absorber 200000 nouveaux venus.
    Alors, chers résistants, arrêtez de me faire croire que les caisses sont vides, d’ailleurs notre gouvernement ne veut pas parler d’austérité!

    • Ce genre de courriel circule sur le net mais il me semble avoir cherché il y a un certain temps et avoir vu des incompatibilités mais je n’ai pas le temps de vérifier je vous laisse le faire..

      • Christine bonjour
        Ca ne vient du Net, j’ai vu la personne qui tenait le document en main et je lui ai demandé de me le numérise pour me l’envoyer

Les commentaires sont fermés.