L’islamophobie n’est pas du racisme, par Beate


 Je ne généralise pas; je citais seulement un texte de Christian De La Blatinière. http://www.europe-israel.org/2012/07/une-chance-pour-la-france/ qui décrit ce que je constate dans ma ville.

Lorsque j’ai été agressée des travailleurs immigrés Maliens sont venus à mon secours.

Cette situation pourrie de violence est difficile pour les Français de souche, mais cela doit être pire pour les immigrés ou enfants d’immigrés qui aiment vraiment la France et ses valeurs. Ils sont pris entre deux feux : d’un côté ils subissent les pressions des islamistes et la violence des délinquants avec qui ils cohabitent, de l’autre côté la méfiance et le rejet des Français de souche qui se sentent menacés par l’immigration.

 Le problème n’est pas l’immigration en elle-même, car avec l’école les enfants pouvaient s’intégrer et s’élever socialement, devenir français et vivre comme des français. Mon grand-père était un immigré italien. Mon père est la première génération né en France et il était vraiment français, heureux d’être français. Le problème c’est l’Islam qui est incompatible avec une société libre.

Beate

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




17 thoughts on “L’islamophobie n’est pas du racisme, par Beate

  1. Avatarphilippe 50

    je ne pose pas la question de savoir si il y a de bons immigrés ou pas, je considère qu’ils viennent en France pour jouir des aides de toutes natures et pendant ce temps la situation sociale et budgétaire de la France plonge!!!
    Ne pas confondre l’immigration Italienne, Espagnole et autre pays de l’Ouest d’après guerre, avec celle qui nous touche aujourd’hui. Nous n’avons plus le temps de faire le tri d’hypothétiques bons immigrés, il faut refuser toute immigration vers notre pays!!!

  2. AvatarST JUST

    Entierement d’accord Beate mais le immigré Italien Espagnole Portugais Polonais ont un point commun nous sommes tous de culture Chretienne que nous soyons croyant ou pas !!! Avec un respect total de la femme dans la culture Espagnole la Mere de famille gere la maison et les cordons de la bourse moi je me rapelle quand j’etais petit mon pere confiait sa paie a ma Mere comme les peres de mes copains etant d’un milieu ouvrier la paie avant 1965 c’était en liquide!!!!Et les immigrés issus de l’immigration Arabo musulmane et subsaharienne n’est pa dans cette logique culturelle a part une minorité qui veut s’assimiler et se fondre dans la masse les autres la FRANCE n est qu’un pis a lait!!!!
    Salutation Républicaine!

  3. AvatarPierre MAHIEU

    Un des grands artisans de la non-intégration de maghrébins est Giscard d’Estaing, qui en promulguant le « regroupement familial » a ouvert la porte à la polygamie cachée de certains ressortissants venus sous contrat en France pour y travailler. L’effet pervers de cette libéralité (quoique la bonté de VGE soit douteuse) a bloqué cette intégration, car beaucoup d’entre eux auraient fini par épouser des filles de chez nous. Au lieu de cela on se retrouve avec des ressortissantes étrangères mariées officiellement et une flopée de concubines qui perçoivent des allocations « mère isolée » dont peut bénéficier un homme, qui de ce fait n’a pas besoin de travailler. Pour exemple un imam de Lyon percevait il y a quelque temps plus de 8000 euros; C’est du proxénétisme pur et simple. Ayant perçu son erreur ce président (VGE) proposait 40.000 frs pour tout retour au pays, lequel revenait dans les 6 mois sous une autre identité.
    Vous ajoutez à ça la repentance de l’autre imbécile et aussi le fait que l’Algérie détient le record de centenaires, car des ressortissants ayant travaillés en France, prenant leur retraite au pays, continuent de recevoir leur retraite alors qu’ils sont morts. Les organismes le savent mais n’y peuvent rien, car l’Etat refuse que ces caisses exigent des justificatifs de la part de l’Algérie. Pétrole…pétrole…pétrole … quand tu nous tient ….mais ce sont nos régimes sociaux déficitaires qui payent … et qui permettent l’enrichissement des magnats du carburant …!!!

  4. AvatarPhilippe le routier

    … Le problème c’est l’Islam qui est incompatible avec une société libre…

    Et oui mais vous oubliez une chose je pense, alors je me permet de compléter.
    L’islam en France, l’islamisation de nos banlieues (qui pourrait bien s’étendre à tout le pays) est avant tout une CONSÉQUENCE ! La conséquence d’un certain laisser-faire.

    Au début les banlieues étaient tout à fait habitable, on y croisé des Francais, des Italiens, des Espagnols, des Arabes des Noirs etc etc etc.

    Le problème, j’ose le dire, est venu de ceux d’origine non européenne, leurs références culturelles étaient très loin de celles des européens, mais, faible nombre aidant, ils faisaient profil bas et ce n’était même pas du complotage, ils n’avaient réellement pas d’autre choix, ce qui ne signifie nullement qu’ils étaient heureux ainsi et ici.

    Puis sont arrivés des gens qui eux ont commencé à recréer dans nos cités leur bled ou village africain, les vêtements montrant les origines sont apparus…et ceux de cultures européennes ont commencé à partir, l’Etat, dans sa grande politique de compréhension idiote a laissé faire…

    Mais enfin quoi, on n’avait pas construit des cités pour les laisser vides quand même ?
    L’Etat constate vite que les Européens ne sont plus volontaires pour venir dans ces cités alors on fait des appels vers d’autres qui elles viennent avec joie.

    À partir de là, le système D s’installe, les parkings deviennent des garages ou l’on répare tout et n’importe quoi, quand la réparation est impossible, on abandonne les épaves sur place…et les services de là voirie passent remettre de l’ordre, procèdent à l’enlèvement des voitures épaves autant que des machines à laver qui ont fait parfois des plongeons de dix étages…bref, l’Etat tente de maintenir les choses propres comme elles doivent l’être pour nous, mais certains maghrébins et africains reprennent les habitudes de leurs pays de naissance.
    Pour autant, la pauvreté endémique de leurs pays ne les rattrape pas, il y encore du travail et pour ceux qui ne travaillent pas il y a des aides, l’etat providence est là, sans oublier le système D.

    En été Arabes et Africains repartent chez eux en vacances, les voitures sont des occasions, les vêtements ont été achetés au poids sur les marchés aux puces mais qu’importe, CA FAIT ILLUSION et dans l’esprit de ceux restés au pays la France devient un eldorado, les départs augmentent et les arrivées sur notre sol aussi.

    Manque de chance, de clairvoyance surtout, l’économie fait un plongeon effroyable, on doit faire des économies sur les petits trucs, ceux qui sont très loin de nos élus…la voirie cesse de ramasser tout et n’importe quoi, on tente, vainement, de convaincre ces gens de porter eux même leurs déchets aux decheteries et leurs épaves de voitures dans les casses… Peine perdue, pour eux NOUS LEUR DEVONS un environnement propre et ce même si eux ne font rien pour car la gauche viens de faire naître un mythe, celui d’une France construite par des immigrés, ils y croient, on leur doit donc remerciements sans fin.

    Les cités se dégradent, mais PERSONNE, AUCUN ÉLU, n’ose dire à ces immigrés que cette dégradation vient avant tout D’EUX MÊMES !

    Le système républicain ayant abdiqué dans ces banlieues il etait inévitable qu’un autre système se mette en avant, promettant des lendemains qui chantent, et ce système c’est l’islam. Et ce d’autant plus facilement que les jeunes actuels vivant dans les banlieues ne connaissent ni le bled ni le village dans la brousse et ce ne sont pas leurs aïeux qui vont leur dire la vérité, ces jeunes comparent donc leur cité avec les beaux quartiers et fatalement ils en concluent qu’on ne fait rien pour eux alors qu’on injecte des milliards dans des plans de rénovations urbaines qu’ils detruiront invariablement.

    Les imams expliquent doctement à ces jeunes que ce sont les infidèles qui les maintiennent dans cette situation, ils leur expliquent que l’islam est la solution puisqu’il permet le vol contre les infidèles ainsi que tous les trafics pouvant enrichir le musulman et ce avec d’autant plus de facilité que l’école dans ces cités est agonisante.

    Et voici le résultat de trente ans (quarante même) de reculade de la part des autorités.
    Nous avons des enclaves ou nos lois ne s’appliquent plus mais ou les allocs rentrent très facilement.

  5. Avatarpaul

    J ai travaillé quelques temps à l ONI ,office national d Immigration dans les années 1984/86…L aide au retour aux
    Algeriens existait encore

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Paul j’ai supprimé votre commentaire pour le transformer en post que je publierai demain avec votre aimable permission

  6. AvatarDominique

    « Lorsque j’ai été agressée des travailleurs immigrés Maliens sont venus à mon secours » : C’est sans doute vrai, mais c’est la moindre des choses. Même de la part de maliens. On ne va pas leur décerner une médaille d’un métal plus précieux que s’il s’agissait de Français qui fussent venus à votre secours.

    « Cette situation pourrie de violence est difficile pour les Français de souche, mais cela doit être pire pour les immigrés ou enfants d’immigrés qui aiment vraiment la France et ses valeurs ». Non, je ne pense pas, désolé, que ce soit pire pour ces derniers. La démonstration en sera vite faite le 05 mai prochain : Ils brilleront par leur absence.

    « Le problème n’est pas l’immigration en elle-même, car avec l’école les enfants pouvaient s’intégrer et s’élever socialement, devenir français et vivre comme des français ». Oui, du temps de l’immigration européenne. Et on ne leur demandait pas leur avis. L’intégration, ce n’était pas: « Voulez-vous que… », c’était plutôt : « J’exige que… ».
    L’immigration actuelle, c’est un problème. Un énorme problème. Et on ne s’en sortira pas en sortant de vieux poncifs éculés de la sorte.

    Cordialement.

  7. AvatarAntigone

    http://www.youtube.com/watch?v=0uHK4j0A174

    La question que pose Jean Marie Le Pen ( voir ci dessus ) , je me la pose souvent ………..
    Ce qui me tourmente , c’est que je ne voudrais pas que l’on jette le bébé avec l’eau du bain , vivre avec des remords car des choix extrêmes ont été pris , et que des gens sincères en ont fait les frais .
    L’inné et l’acquis , mon premier cours de philo , il y a bien longtemps .
    Si un bébé maghrébin est adopté par une famille catholique , protestante ou juive , qui l’emportera , une fois adulte , son éducation à laquelle il restera fidèle envers et contre tous ou la recherche de ses origines ?
    Ce dont je suis certaine , c’est que si on laisse les choses continuer à dégénérer , les gens ne vont plus se supporter , plus personne ne fera la part des choses et tout ça va très mal finir .
    Donc , oui , il faut commencer à stopper l’immigration , et ensuite , il faut faire du tri , il faut que la loi prévoit qu’on peut être déchu de la nationalité française avec l’obligation de quitter ce pays pour un certains nombre de raison , je vous en donne une parmi tant d’autres ci-dessous
    http://www.youtube.com/watch?v=1jJ5sGFp784
    Il faut arrêter ces histoires de droit du sol ( je suis née au Maroc , je n’ai pas la nationalité marocaine ) .
    Ces fadas qui nous gouvernent vivent si loin du monde réel , ils passent le plus clair de leur temps à se regarder le nombril , entourés de fayots , de poissons pilotes qui les manipulent et même si on leur met le nez dans le caca , ils regarderont ailleurs , ils ne veulent pas , rvoir la réalité en face , réagir de façon énergique : aucun courage !.
    Petite consolation en ce moment : la chute libre et vertigineuse de ce gouvernement dans les sondages .

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Oui stopper l’immigration et puis demander aux musulmans de choisir entre vivre leur croyance de façon privée ou aller vivre dans un pays musulman

  8. Avatarmarcel

    je ne pense pas que les immigrés italiens espagnols.. puissent etre comparés aux immigrés venus d’afrique : pas la meme culture et pas la ,meme religion.
    De plus vu le nombre d’africains qui sont venus, la plupart ne s’intègrent pas.C’est ce qu’on observe sauf nos dirigeants qui sont aveugles ou idiots. Qui a dit : les deux ?!
    concernant l’islamisation, je viens de signer 2 pétitions contre l’interdiction de la criique de l’islam et contre les dirigeants de sharia4belgium sur »LaPetition.be »
    Je sais que notre présidente n’y croit pas, mais si ça peut aider nos amis belges..

  9. AvatarRajkoumar

    l’ immigré Italien Espagnol Portugais Polonais venait pour travailler !
    trop de nouveaux immigrés ne songent pas au travail
    Français à vos poches

  10. AvatarCorsicanous

    Tout ce texte de Beate est parfaitement authentique.
    Les inadaptés à la France ne sont pas originaires d’Allemagne, Espagne, Portugal, Belgique, Italie, Pologne etc …
    Cherchez l’erreur !!!

  11. Avatarpelosse

    Certes, l’islamophobie n’est pas du racisme, elle est dirigée contre une religion.
    Seulement cette religion n’était pas culturellement installée sur notre terre et, brutalement, une foule extra-européenne l’a véhiculée sur notre continent avec le prosélytisme conquérant du Coran.
    Arrive ce qui devait arriver !
    Si chacun était resté sous SES latitudes, nous n’aurions pas de musulmans en France, ni en Europe, si, si …
    Oui, si ! Car ces musulmans n’ont pas eu l’idée de venir tous seuls.
    combattre l’islam est urgent et nécessaire mais c’est une lutte à court terme

    La lutte à long terme, car il y en a une, est de trouver échelon par échelon, dénoncer et combattre CEUX qui ont programmé cette invasion de notre continent, l’éradication de son peuple initial pour le remplacer.

  12. Avatarmarcel

    je viens de voir ça: pourtant je n’avais pas remarqué que les personnes portant le foulard étaient « traquées » et interdites d’accompagnement.

    18 mai : Manif NPA-MRAP-PIR pour les mamans voilées
    Publié le 24 avril 2013 par Robin

    Pour la défense de la laïcité, de la liberté d’expression et de l’égalité de traitement ! Non à l’islamophobie ! Non à l’exclusion des mères, portant un foulard, de l’école !

    […] Dans le même temps, les discriminations déjà en place se maintiennent. Le collectif Mamans toutes égales (MTE) continue ainsi de recenser et de défendre les nombreuses mères portant un foulard exclues illégalement de l’accompagnement des sorties scolaires et de toutes les activités parascolaires sous les yeux de leurs enfants. Une stigmatisation générant humiliation et souffrance, pour les mères et les enfants.

    Le cas de Sirine, exclue par le conseil de discipline de son collège pour port de bandeau et de jupe trop longue, est édifiant.

    DERRIÈRE LE MOT « LAÏCITÉ », LE RACISME

    Lorsque des ministres exigent l’application de la laïcité alors que la Cour de cassation a reconnu la discrimination religieuse dont avait fait l’objet une salariée de la crèche Baby Loup (licenciée parce qu’elle portait le foulard), c’est l’islamophobie qui parle.

    […] C’est pourquoi nous exigeons :

    – l’abrogation de la circulaire Châtel en ce qu’elle recommande l’exclusion des mères portant un foulard de l’accompagnement des sorties scolaires ;

    – l’abandon des deux projets de lois d’exclusion annoncés.

    Stop aux discours, aux actes, aux lois racistes et d’exclusion !
    MOBILISONS-NOUS ! RDV – Samedi 18 mai 2013 14 heures Devant l’UNICEF, 1 rue Pierre Lescot, métro Châtelet-Les Halles

    1ers signataires :

    – Salaam Sciences Po

    – Collectif féministe ROSA

    – ARDLFM (Association pour la Reconnaissance des Droits et Libertés à la Femme Musulmane)

    – CFPE (Collectif Féministes Pour l’Egalité)

    – PSM (Participation et Spiritualité Musulmanes)

    – PIR (Parti des Indigènes de la République)

    – MRAP Paris 19ème/20ème

    – CCIPPP (Campagne civile internationale pour la protection du peuple palestinien)

    – Collectif 8 mars pour Toutes

    – Collectif Les mots sont importants

    – AFD France (Alliance for Freedom and Dignity)

    – AEP (Les amis de l’école publique)

    – MCQM (Mouvement citoyen des quartiers de Montreuil)

    – NPA (Nouveau parti anticapitaliste)

    – CRI (Coordination contre le racisme et l’islamophobie)

    – CEDETIM/IPAM (Centre d’études et d’initiatives de solidarité internationale)

    PIR / Mamans tous égales

  13. AvatarDominique

    @ Marcel

    Si toutes ces bonnes femmes voilées veulent pouvoir continuer à vivre leur « idéal » selon les règles conformes à la sharia, il y a une solution :

    Qu’elles se barrent définitivement dans un des 57 pays de l’OCI. On ne les retiendra pas.

    Marre de l’islam. Il va vraiment falloir passer prochainement à la vitesse supérieure.

Comments are closed.