Les femmes toujours interdites de divorce à Gaza pour cause de charia !

Le Point du 12 mars dernier consacrait un long article à une considérable avancée dans la cause des femmes palestiniennes grâce au Président des tribunaux islamiques de l’autorité palestinienne. Je vous invite à lire cet article qui dit bien à quel point la condition des femmes en islam est catastrophique. On ne peut que souhaiter que les milliers de femmes qui font enfin pouvoir demander (obtenir, ce sera une autre chose, eu égard à la résistance de la société civile) le divorce puissent l’obtenir !

Il ne faudrait pas, néanmoins, imaginer que la partie de la Palestine considérée comme un havre de liberté pour lequel nous devrions et militer et donner nos derniers sous, Gaza, appliquera cette loi.

Bien évidemment, Gaza ne reconnaît ni l’Autorité palestinienne ni ses tribunaux. Elle ne connaît d’autre loi que celle du Hamas, dictature imposant la charia la plus dure.

Seules les femmes ayant la chance d’habiter la partie ouest de la Palestine, dépendant de l’Autorité palestinienne,  pourront espérer sortir de l’enfer.

Vous avez entendu combien de féministes et de défenseurs des droits de l’homme dénoncer la condition des femmes à Gaza ?

Christine Tasin

 157 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

  1. Ce sont les femmes qui élèvent les enfants dans les pays islamistes. D’abord les garçons pour en faire de bons pratiquants, ensuite les filles, leurs filles, sur lesquelles elles pratiquent elles-mêmes l’excision et leur apprennent à porter le voile et à être bien soumises à leur mari. Toute femme n’est pas bonne à défendre sous prétexte que c’est une femme.
    Si elles n’étaient pas complices de tout cela et surtout chez nous, ou elles exhibent leur voile prosélyte, on en serait pas au point de non retour où nous sommes arrivés.
    J’ai milité dans les années 70, au MLAC (Mouvement pour la Libération de l’Avortement et la Contraception) et j’ai envie de vomir quand je vois ce qu’on a fait de tous ces acquis.

  2. Ce matin à la radio j’ai entendu que l’ONU et l’Organisation de la Conférence Islamique ont entériné un texte qui doit sauvegarder la vie et les droits des femmes et les protéger de toute action portant à leur dignité humaine que ce soit au nom d’une idéologie politique, sociologique ou religieuse quelle qu’elle soit.
    Quelle ne fut pas mon immense et agréable surprise ! En espérant que cela ne reste pas un vœu pieux…..

    • les frères musulmans sont partyis en guère contre ça et par ailleurs l’idée de dignité himaine est le c harabia des membres de l’OCI pour éviter de parler d’égalité, pou ne surtout pas parler ‘égalité entre homme et femme ne chantons pas victoire…

Les commentaires sont fermés.