"Déplacer" la délinquance au lieu de l'empêcher ?

 Intéressant, ce concept… quand une rue ou un quartier sont trop soumis à la délinquance (et, tant que les socialistes qui nous gouvernent n’auront pas réussi à imposer l’impunité totale pour les consommateurs de drogue comme pour les dealeurs, les dealeurs sont bien des délinquants qui empêchent paix, sécurité et tranquillité là où ils sévissent, on met en branle quelques mesurettes, comme les caméras… histoire non pas de mettre fin à la délinquance mais de faire cesser les doléances des habitants du quartier ou de la rue en déplaçant le problème  un peu plus loin.

Le temps que les gens constatent ce qui se passe, qu’ils commencent à faire des démarches, à se mobiliser c’est tout bénéfice pour les délinquants qui ont pu, pendant quelques mois (voire plus) supplémentaires (le temps passé étant directement proportionnel à la patience des riverains) continuer leurs activités… jusqu’à ce qu’ils soient à nouveau poussés à changer de quartier !

 Alors, d’un côté, les cités où l’on se garde d’intervenir parce que l’on considère que si on met fin au trafic toute l’économie souterraine de la Cité s’écroulera et qu’il y aura des émeutes.

De l’autre, la fuite en avant dans les quartiers où ceux qui voudraient vivre et travailler « normalement » se révoltent et obligent à quelques réponses/mesures.

 Mais jamais, jamais, la question n’est prise à bras le corps.

 Ou plutôt, elle est traitée indirectement par les bisousnous qui nous gouvernent. Il va sans dire que réserver des postes au smic aux jeunes des quartiers va, tout à coup, les empêcher de dealer… Il va sans dire que ne pas les mettre en prison mais leur offrir des stages de formation et des rencontres avec des sociologues va faire disparaître toute la délinquance dont ils sont les auteurs, d’un coup de baguette magique…

 Parce que, bien sûr, s’attaquer à l’immigration, appliquer la double peine, prononcer des peines dissuasives, tout cela ne servirait à rien, tout le monde le sait !

 Il vaut mieux déplacer le problème, et tourner en rond !

Christine Tasin

 38 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Il retse des militaires français en Afghanistan ?
    Vous avez vu, certainement les documentaires montrant nos soldats traversant des villages ?
    Les habitations n’ont pas l’aire d’être équipées du confort de nos HLM de cette saleté de France ?
    Eh bien, on prend tous les excités de banlieue, on leur paie une truelle, un marteau et une pince de plombier avec pour mission d’aller rendre les maisons afghanes un peu plus salubres!
    Généreux, on peut les autoriser de partir avec une bombe de peinture pour aller taguer les murs de Kandahar « Nique les talibans » puisque à plusieurs, ils sont si courageux!

  2. Il est possible que cette façon de procéder accélère le ras-le-bol général et la Révolution à venir…prochainement?

Les commentaires sont fermés.