"Journée contre l'excision", mais de qui se moquent-ils, par Mireille Valette ?

Je vous invite à lire le coup de gueule de Mireille Valette, journaliste suisse et féministe, sur l’hypocrisie de la journée du 6 février « la tolérance zéro » alors que le nombre de fillettes excisées augmente chaque année dans le monde ! Il y a actuellement 100 à 140 millions de femmes excisées et 3 millions de fillettes sont susceptibles de le devenir chaque année. Nous signalions il y a peu le nombre de femmes excisées dans les hôpitaux français, et il faut savoir que de nombreuses fillettes, en France même sont excisées à l’occasion de vacances dans le pays d’origine de leurs parents (l’article donné en lien sous « excisées » voudrait nous faire croire que la situation s’améliore quand tous les clignotants sont au rouge, qu’il n’y a jamais eu autant de communautarisem et de refus de s’assimiler et même de s’intégrer parmi les nouveaux immigrés et leurs enfants…). Comme le dit Mireille Valette, on se moque de nous, encore et toujours.

Christine Tasin

 97 total views,  2 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. J’oubliais: il faut faire connaître les terribles conséquences des mutilations génitales, afin de décourager les parents de faire mutiler leur fille et encourager les « exciseuses » à changer de métier:
    -traumatisme psychologiques
    -infection
    -septicémie (empoisonnement du sang)
    -hémorragie
    -rétention d’urine
    -rétention de sang
    -fistule
    -kyste
    -transmission du VIH
    -dyspaneurie (rapports sexuels douloureux)
    -obstruction des voies urinaires
    -incontinence
    -accouchement difficile
    -décès.
    Pour plus d’information:
    http://www.perinat-france.org/portail-grand-public/prevention/violences-conjugales-mutilations-sexuelles/mutilations-sexuelles-feminines/les-consequences-medicales-370-761.html

    • Ce qui est terrible c’est que nous on sait et qu’on est contre même sans tout cela, mais en face pourvu que la tradition soit respectée peu importe les risques

      • « ….mais en face pourvu que la tradition soit respectée peu importe les risques »
        Ah bon et les nôtres de traditions!!!!!!!
        ..

  2. Plusieurs musulmans sont persuadés que l’excision est recommandée par le Coran et justifient ainsi le fait de faire exciser leurs filles. C’est totalement faux! La pratique de l’excision existait avant l’islam et aucun verset du Coran n’en fait mention. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il existe même une Fatwa contre l’excision:
    http://www.rfi.fr/contenu/20100112-une-fatwa-contre-lexcision?ns_campaign=nl_afrique130110&ns_mchannel=newsletter&ns_source=emailvision&ns_linkname=lire-1&ns_fee=0
    Le seul hadith qui fait mention de l’excision est considéré comme faible et donc non authentique.
    Au fait, je ne suis pas sûre que mon commentaire se soit rendu la première fois, c’est pourquoi je l’envoie de nouveau.

  3. Plusieurs musulmans sont persuadés que l’excision est recommandée par le Coran et justifient ainsi le fait de faire exciser leurs filles. C’est totalement faux! La pratique de l’excision existait bien avant l’islam et aucun verset du Coran n’en fait mention. Aussi incroyable que cela puisse paraître, il existe même une Fatwa contre l’excision:
    http://www.rfi.fr/contenu/20100112-une-fatwa-contre-lexcision?ns_campaign=nl_afrique130110&ns_mchannel=newsletter&ns_source=emailvision&ns_linkname=lire-1&ns_fee=0
    Le seul hadith qui fait mention de l’excision est considéré comme faible et donc non authentique.

  4. Je ne comprend pas ces pratiques visant comme il est dit dans l’article, à faire de ces fillettes des femmes sans désir, c’est malsain je trouve.
    Moi j’ai connu une femme, j’ai eu cette chance de tomber amoureux tôt et de trouver celle avec qui je suis toujours et dont je suis toujours raide dingue (ne me rappelé pas que c’est la saint Valentin on s’en moque tous les deux car chaque jour est une fête)
    Mais j’ai une soeur qui fût une dévoreuse d’hommes et hélas, mille fois hélas, elle etait très mal jugée par celles et ceux qui savaient (j’en ai baffés beaucoup, j’adore ma soeur)
    C’est curieux quant on y pense, un mec coureur de jupons suscite l’admiration de ses potes et ses parents ne diront quasiment jamais rien, on à glorifié des hommes comme Casanova. Mais une femme faisant de même est très mal considérée et le dico regorge de mots vulgaires pour la qualifier.
    L’humain est décidément un animal étrange.

    • Bravo Philippe pour ces remarques auxquelles j’adhère totalement

    • Mes voisins sont des jeunes, amis de ma belle-fille; Ils viennent user les touches des manettes et quand j’entends de pareilles allusions, je défends les prostituées.
      Je n’en connais pas personnellement mais celles qui vivent dans ce monde, par plaisir c’est leur choix et je leur souhaite de ne pas tomber sur des abrutis mais il y a aussi celles qui n’ont pas trouvé d’autre solution de survie!
      Je soutiens toujours que l’homme qui les fréquent, s’il les insultent est-ce pour se blanchir lui-même? Les qualificatifs utilisés sont applicables à lui-même!
      Certains ont osé les qualifier de soupape (on est en pleine période :-)) ) de sécurité de la société, donc respect car c’est mieux que de se rabattre sur des enfants!
      Petit rappel: l’adolescence c’est prendre son pied avec sa main! (main droite, bien sûr car l’autre est impur…hum hum) mais c’est mieux que d’encapsuler sous un drap noir, un être plus beau que nous!

Les commentaires sont fermés.