Quand un prof d’histoire fait des erreurs historiques abominables (2)

Publié le 29 janvier 2013 - par - 16 commentaires

J’ai signalé il y a quelques jours le blog d’un professeur d’histoire qui se veut « in »,  et simplificateur, au point de faire réaliser par ses élèves de 17 ans des reconstitutions « historiques « (hum !) avec playmobil, pâte à modeler, allumettes et tout le saint frusquin, des fois que nos jeunes aient le cerveau si ratatiné qu’ils ne puissent pas comprendre notre passé sans passer par le jeu…

Un de mes lecteurs a pris la peine d’éplucher le blog de la dite Rayzal et a découvert avec stupéfaction et révolte cette photo, qui montre que la dame ne s’embarrasse pas de scrupuples et se moque de l’exactitude historique à un point qui dépasse l’imagination :

La légende de cette photo est : « Arrestation d’une femme juive cachée dans une ferme française par un soldat allemand en 1943 ».
Les remarques de Didier se passent de tout commentaire.

Le casque du soldat est un casque français de la guerre 14/18, l’arme est une carabine 22 long rifle 1 coup, l’uniforme ne correspond à rien, je dirais que cette photo date au plus tard des années 70.

 


Print Friendly, PDF & Email

16 réponses à “Quand un prof d’histoire fait des erreurs historiques abominables (2)”

  1. POLLETT Daniel POLLETT Daniel dit :

    Ces commentaires sont pertinents. De plus, les vêtements et les chaussures de la personne cachant son visage ne sont pas d’époque, l’étoile n’est pas portée du côté imposé. Ce ne sont pourtant pas, hélas, les authentiques documents qui manquent à qui veut s’informer.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Effectivement, Daniel, il y a en plus tous ces éléments et notamment le problème de l’étoile

  2. Avatar caroline corbières dit :

    et en plus, ce n’est pas une femme contre le mur tenue en joug, c’est un homme.

  3. Avatar Robert dit :

    Quelle honte de la part d’une enseignante de maquiller ainsi la réalité historique
    La photo est un grossier montage……
    le pseudo soldat Allemand en question outre le casque Français ,ne dispose d’aucun brelage, ni ceinturon, ni cartouchiéres et munitions….Un vieux treillis a servi a donner l’impression d’une tenue militaire……
    Lamentable…….

  4. Avatar Celtic 65 dit :

    Une mise en scène pseudo-historique honteuse et lamentable de deux crétins, photographiée par un troisième crétin ou une troisième crétine fortement apparenté(e) Rayzal…

  5. Avatar Daniel dit :

    Bonjour Christine, amitiés du matin.

    Petit compte rendu sur le « film » esclaves blancs, maitres musulmans » : si la deuxième partie était assez exacte, la première mettait tout le monde dans le même sac. Il paraît que les chrétiens étaient aussi coupables que les muzz…Bref je n’ai même pas conservé l’enregistrement.
    Par contre un ami m’a envoyé cet intéressant document, que vous connaissez peut-être . à envoyer dans le nez des « repentants », là il s’agit d’histoire et de faits incontestables (qui sans nul doute seront contestés !!)

    Ce n’est pas une histoire ………. C’est notre histoire.

    Là , il s’agit d’un peu d’histoire …oubliée , mais c’est
    > notre histoire , celle de la France . Plus particulièrement celle du
    > Sud de la France …Très intéressant . Cela remet un peu les « pendules
    à l’heure » pour tous ceux qui auraient oublié …ou qui ne l’ont
    > jamais su : utile leçon d’Histoire !!!

    > Les musulmans sont entrés pour la première fois en 714 dans ce qui
    > était la France à l’époque. Ils se sont emparés de Narbonne, qui est
    > devenue leur base pour les 40 années suivantes, et ont pratiqué des
    > razzias méthodiques. Ils ont ravagé le Languedoc de 714 à 725,
    > détruit Nîmes en 725 et ravagé la rive droite du Rhône jusqu’à Sens.
    >
    > En 721, une armée musulmane de 100.000 soldats mit le siège devant
    > Toulouse, défendue par Eudes, le duc d’Aquitaine. Charles Martel
    > envoya des troupes pour aider Eudes. Après six mois de siège, ce
    > dernier fit une sortie et écrasa l’armée musulmane qui se replia en
    > désordre sur l’Espagne et perdit 80.000 soldats dans la campagne.
    > Erreur ! Nom du fichier non spécifié.
    > On parle peu de cette bataille de Toulouse parce qu’Eudes était
    > mérovingien. Les capétiens étaient en train de devenir rois de France
    > et n’avaient pas envie de reconnaître une victoire mérovingienne.
    >
    > Les musulmans ont conclu alors qu’il était dangereux d’attaquer la
    > France en contournant les Pyrénées par l’est, et ils ont mené leurs
    > nouvelles attaques en passant à l’Ouest des Pyrénées. 15.000
    > cavaliers musulmans ont pris et détruit Bordeaux, puis les Pays de la Loire ,
    > et mis le siège devant Poitiers, pour être finalement arrêtés par
    > Charles Martel et Eudes à vingt kilomètres au nord de Poitiers, en 732.
    >
    > Les musulmans survivants se sont dispersés en petites bandes et ont
    > continués à ravager l’Aquitaine. De nouveaux soldats les rejoignaient
    > de temps en temps pour participer aux pillages. (Ces bandes n’ont
    > finalement été éliminées qu’en 808, par Charlemagne)
    >
    > Les ravages à l’Est ont continué jusqu’à ce qu’en 737 Charles Martel
    > descende au sud avec une armée puissante, et reprenne successivement
    > Avignon, Nîmes, Maguelone, Agde, Béziers et mettent le siège devant
    > Narbonne. Cependant, une attaque des Saxons sur le nord de la
    > France oblige Charles Martel à quitter la région.
    >
    > En 759 enfin, Pépin le Bref reprit Narbonne et écrasa définitivement
    > les envahisseurs musulmans. Ces derniers se dispersèrent en petites
    > bandes, comme à l’Ouest, et continuèrent à ravager le pays, notamment
    > en déportant les hommes pour en faire des esclaves castrés, et les
    > femmes pour les introduire dans les harems d’Afrique du Nord, où
    > elles étaient utilisées pour engendrer des musulmans.
    >
    > La place forte des bandes se situait à Fraxinetum, l’actuelle
    > Garde-Freinet (le massif des maures).

    Une zone d’environ 10.000 kilomètres carrés, dans les
    > Maures, fut totalement dépeuplée.
    >
    > En 972, les bandes musulmanes capturèrent Mayeul, Abbé de Cluny, sur
    > la route du Mont Genèvre. Le retentissement fut immense. Guillaume II,
    > comte de Provence, passa 9 ans à faire une sorte de campagne
    > électorale pour motiver tous les Provençaux, puis, à partir de 983,
    > chassa méthodiquement toutes les bandes musulmanes, petites ou
    > grandes.
    >
    > En 990, les dernières furent détruites. Elles avaient ravagé la
    > France pendant deux siècles.
    >
    > La pression musulmane ne cessa pas pour autant. Elle s’exerça pendant
    > les 250 années suivantes par des razzias effectuées à partir de la
    > mer. Les hommes capturés étaient emmenés dans des camps de
    > castration en Corse, puis déportés dans les bagnes du Dâr al islam, et les
    > femmes d’âge nubile dans les harems. Les repaires des pirates musulmans se
    > trouvaient en Corse, Sardaigne, Sicile, sur les côtes d’Espagne et
    > celles de l’Afrique du Nord.
    >
    > les populations massacrées ou déportées, la ville laissée déserte.
    >
    > Finalement, les musulmans ayant été expulsés de Corse, Sicile,
    > Sardaigne, du sud de l’Italie et de la partie nord de l’Espagne, les
    > attaques sur les terres françaises cessèrent mais elles continuèrent
    > sur mer.
    > Ce n’est qu’en 1830 que la France , exaspérée par ces exactions, se
    > décida à frapper le serpent à la tête, et à aller en Algérie détruire
    > définitivement les dernières bases des pirates musulmans. Vous savez
    > ce qu’est devenue ensuite l’Algérie, et l’histoire ne s’est pas figée.
    >
    > Ce qu’il y a de frappant, c’est qu’entre 714, la première entrée, et 1830,
    > l’écrasement définitif des pirates barbaresques, il s’est écoulé plus d’un
    > millénaire, ce qui montre qu’ils ne renoncent jamais.. Ils veulent toujours ce que les autres ont construit et aiment détruire…. C’est leur plus grande force….

    En espérant que ce texte (excusez sa longueur, il n’est pas de moi !!) pourra ouvrir quelques yeux…..

    Bonne journée et meilleures amitiés Daniel.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Merci Daniel, j’avais rappelé tout cela dans la video sur Charles Martel et il n’est pas inutile en effet de le rappeler

  6. Avatar Daniel dit :

    Rebonjour….

    Et pour aller un peu plus loin dans la précision à propos de la photo, le casque est un « Adrian » qui fut effectivement creé pour la première guerre, mais encore utilisé (avec les bandes molletières, modernisme oblige !!) pendant la « drôle de guerre » et un peu après, avant que les « visiteurs » ne nous les confisquent (peut-être pour récupérer l’acier !!) Quand à la carabine c’est effectivement une 22LR très simple à culasse Gras, produite à des milliers d’exemplaires à Saint-Étienne. Le reste est à l’avenant. Dans quelle foirfouille cet uniforme a t-il été trouvé ?? Et si le « juif » menacé se cache le visage, c’est peut-être pour qu’on ne le voie pas rigoler…..
    C’est plus amusant qu’autre chose, mais hélas ça montre bien jusqu’où peut aller le trucage et la désinformation.
    Et quand c’est un prof d’histoire qui commet ce genre d’énormités, on peut se poser des questions….
    Mieux vaut en rire, même si une telle indigence mentale est plutôt triste.
    Bonne journée Daniel.

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      Oui c’est triste et je dois avouer que j’ai du mal à en rire parce que ce sont nos gosses qui n’ont aucun moyen de savoir qu’on les abuse qu’on abuse

  7. Avatar Centaure62 dit :

    C’est une carabine 9mm 1 coup ! mais bon c’est déjà une sacré supercherie !

  8. Avatar Une élève ! dit :

    Il serait bon de comprendre d’abord ce que vous lisez chers internautes! Car oui vous ne savez pas lire encore moins comprendre ce que vous lisez! Cette photo n’est pas du tout une photo d’époque, merci à vous monsieur qui la datez des années 70, car vous êtes complètement à côté de la plaque. Cette photo date au plus tard de 2012. Elle a été prise par un élève pour faire ressortir un peu de créativité dans le cadre du programme d’histoire de 1ère. Donc avant de dire qu’Alexandra Rayzal croit berner ses élèves vous feriez mieux de réfléchir et arrêter d’insulter l’éductation nationale encore moins une professeur dévouée qui sait enseigner pas comme d’autres qui ne font que « raconter une histoire » assis derrière leur bureau!

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      c’est vous qui êtes à côté de la plaque… illustrer un cours d’histoire avec des documents plein d’erreurs c’est une monstruosité. Vous vous ennuyez à ce point que vous avez besoin de faire mumuse en cours au lieu de rédiger, réfléchir, chercher… bref apprendre à devenir et adulte et intelligent ?

  9. Avatar Une élève de 1ère S dit :

    Ayant un baccalauréat d’histoire-géographie à préparer, je serai très brève quant aux précisions à apporter à cette pseudo-indignation portée à l’égard de cette photo, sortie de son contexte.
    Tout d’abord, il s’agit de préciser que le cliché pris est l’oeuvre personnelle d’élèves, et ne se veut en aucun cas un document proposé par la professeur et étudié dans le cadre du thème correspondant, il n’y a donc aucune volonté de « maquiller » une quelconque « réalité historique ». Quant aux remarques d’un certain Didier, qui se passent apparemment de tous commentaires  » je dirais que cette photo date au plus tard des années 70″, permettez moi de rectifier en vous disant que cette photo date au plus tard de….Janvier 2013 ( même les plus grands experts font des erreurs je présume…). En fait, l’ensemble des commentaires postés au sujet de cette photo sont fondé sur une erreur ou un manque d’information et de pertinence: « Un de mes lecteurs a pris la peine d’éplucher le blog de la dite Rayzal », il semblerait qu’il ne l’ai pas fait, car dans le cas contraire vous auriez compris que le but n’était en aucun cas de constituer un « AUTHENTIQUE » document mais bien une reconstitution illustrative et vague, qui plus est faite par un élève et ne se voulant donc pas des plus exactes. Enfin, je voudrai souligner l’extrême pertinence d’un commentaire, qui laisse apparaître un fort esprit de déduction: « et en plus, ce n’est pas une femme contre le mur tenue en joug, c’est un homme. »…Bravo, on ne l’aurait jamais remarqué! Quant à la critique à l’égard du matériel utilisé, sachez qu’il s’agit des moyens du bord et qu’un élève n’a pas toujours l’artillerie de la seconde guerre mondiale à sa disposition. Enfin, au nom d’une classe ravie des cours dispensés par madame Rayzal (prof qui soit dit en passant est l’une des rare à avoir réussit à terminer un programme surchargé), nous la remercions pour cette année.
    Une élève de 1ère S qui tenait à rectifier « des erreurs abominables » pour reprendre les termes d’une certaine bloggeuse….

    • Avatar resistancerepublicaine dit :

      mêmes remarques que précédemment à votre petite copine. Quel est l’intérêt de produire en terminale des documents FAUX ne correspondant à rien en classe et à les mettre, qui plus est, sur un site en exemple ? On peut en rire ou en pleurer… les deux sans doute; quand on enseigne on évite l’a-peu-près et on use de rigueur scientifique c’est la moindre des choses sinon ça sert à quoi ? ah oui à amuser les élèves….

Lire Aussi