Ecole : coup de gueule de Bruno

Bonjour Christine. Ne sont-ce pas les personnels de l’Education Nationale qui  dans leur majorité votent socialo-bobo-concons?

Au fait, l’éducation c’est pas l’affaire des parents? Qu’est-ce-que la laicité quand au nom de la laicité on expurge des livres scolaires l’essence même de notre patrimoine? Je suis athée. Je hais cette école laïque qui a fait de mes enfants des petits moutons sans avenir. Mes enfants sont incultes. Bacheliers mais incultes.

A l’école primaire j’ai eu des instituteurs de très grande valeur. Des maîtres. Je pense souvent à eux. J’ai eu mon certif… rien que ça. le plus beau des diplômes qui ait jamais existé. Ces maîtres m’ont presque tout donné. C’est-à-dire l’envie, le besoin d’en savoir plus. L’autodidactisme du savoir pour le seul savoir. Surtout pas pour le fric. La paupérisation des cerveaux est faite. Lamentable.

Bruno

 86 total views,  1 views today

image_pdf

2 Commentaires

  1. Bruno a tout à fait raison: le « certif, » d’autrefois, par bien des aspects, peut faire honte au bac d’aujourd’hui.
    Quand j’ai passé mon bac, en 1978, cela suffisait pour entrer à l’Ecole Normale et devenir « instit, » (on ne disait pas encore « professeur des écoles »). Maintenant, il faut un master pour enseigner! Et pourtant, les instits d’aujourd’hui sont parfois d’une ignorance crasse en Histoire, et leur orthographe laisse fortement à désirer…Je l’ai constaté avec effarement à plusieurs reprises, les ayant côtoyés dans divers établissements…Ce sont presque toujours des « matheux », mais pour le reste, ouille ouille ouille!
    Entendu dans une classe de Moyenne Section: « Qui c’est qui…? » en CP « C’est comme si que… » de la bouche même des enseignantes!!! En CE1, mon fils avait écrit dans son cahier « une mygale », le maître a corrigé en rouge: « migale ».
    Après ça, on ne s’étonnera plus de la déliquescence dans laquelle sombre notre beau pays.

Les commentaires sont fermés.