Logements sociaux vacants à Villeneuve (38)

Il est des endroits où on donnerait gratuitement les logements sociaux, personne n’en voudrait.

C’est ce qui arrive à Villeneuve, dans l’Isère, et c’est ce qui montre à quel point les socialistes n’ont rien compris. Il ne suffit pas de décréter que les villes devront avoir 25% de logements sociaux pour que les problèmes disparaissent et que les quartiers où on ne respecte ni les  habitations ni l’école ni les voitures ni les médecins ni les gens qui y habitent deviennent des lieux maudits dont personne ne veut. Parce que personne ne se soucie d’y faire respecter la loi. Parce que personne ne se soucie d’expulser les fauteurs de trouble, de peur de déclencher une émeute.

 Alors c’est la fuite en avant, construisons, construisons, ces imbéciles de Français moyens paieront pour la gabegie et pour qu’une Duflot jouisse d’imposer à ceux qu’elle déteste une promiscuité  qui leur bouffe la vie.

 Parce que, on osera le dire, les logements sociaux sont de plus en plus attribués à des familles étrangères pour cause de familles nombreuses et de faibles ressources. Si, fort heureusement, bien des immigrés sont respectueux, éduqués et désireux de s’intégrer, il y en a un trop grand nombre qui, peu éduqués, vivant sur le mode communautariste et, refusant de s’intégrer, ne permettent pas le « vivre ensemble ».  Alors comment s’étonner que ceux qui respectent les lois, Français ou étrangers, fuient, s’ils en ont les moyens,  les zones à logements sociaux et inscrivent leurs enfants dans des écoles privées ?

 Parce que, on osera le dire, qui a envie de vivre dans un quartier, dans un immeuble où la majorité des femmes sont voilées et où l’on regarde avec haine votre fille en mini-jupe ? Parce que, on osera le dire, qui a envie de vivre dans une zone telle que la majorité des élèves  ne parlent pas français dans l’école de son enfant ? Parce que, on osera le dire, qui a envie de vivre là où l’on doit baisser les yeux devant la racaille qui bulle et deale aux pieds des immeubles à longueur de journée et de nuir ?  Parce que, on osera le dire, qui a envie de vivre dans un secteur où les médecins n’osent pas venir, où pompiers et policiers sont caillassés et que les chauffeurs de bus cherchent à éviter ?

 On lira avec intérêt l’article sur le site de l’UMP38. Même si l’UMP n’a pas fait grand-chose pour améliorer les choses en étant tout simplement intransigeant, l’analyse mérite d’être lue.

Christine Tasin

 80 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Je viens de trouver un article relatif aux logements sociaux, sur le site d’info locale Lyon Capitale.
    http://www.lyoncapitale.fr/Journal/univers/Actualite/Logement/Logement-social-Lyon-forme-ses-gardiens-d-immeuble-au-droit-penal
    Dans cet article, on apprend que les 3.000 gardiens du parc social du Rhône vont suivre une formation au droit pénal, tandis que leur sera distribué un guide Sécurité et tranquillité publique.
    Enfin, va être mis en place un Observatoire des actes d’incivilités.
    Pour quelle raison ?
    Le principal bailleur social du Grand Lyon explique que les incivilités sont désormais la norme, avec des gangs imposant leurs lois.
    La formation au droit pénal devrait permettre à ces gardiens d’immeubles de savoir que faire en cas d’« incivilités » (euphémisme !!!)……
    On sait très bien que ce qu’il se passe dans la banlieue lyonnaise n’est pas un cas isolé, et que les mêmes situations se retrouvent dans les moindres « cités ».
    Rebsamen, le M. Sécurité du candidat normal lorsque celui-ci était en campagne, avait été interviewé par le Nouvel Obs et n’écartait du reste pas l’éventualité de déployer l’armée pour reconquérir les zones de non-droit…
    Et Duflot veut toujours plus de logements sociaux ??!!! Je l’invite à venir à habiter pas loin de chez moi, à Sevran-Beaudottes, et à aller faire ses courses à Carrefour au coeur de la diversitude; tout en permettant à ses enfants de découvrir, à l’école, les joies du multiculturalisme et du vivre-ensemble…

    • IL est clair que ce n’est pas avec un guide des incivilités qu’il faut armer les gardiens !!!! et il faut contraindre Duflot à vivre à Sevran-beaudottes cela pourrait être le verdict d’un procès de Nuremberg

  2. En attendant eux n’ont pas de problèmes comme les souchiens :
    Clermont-Ferrand : les demandeurs d’asile kosovars ont finalement été logés (vidéo)
    Damien le 10 octobre 2012 à 11:54
    Une cinquantaine de demandeurs d’asile kosovars dont trente enfants étaient dans la rue (sic) à Clermont-Ferrand. Préfecture, mairie et associations humanitaires leur ont trouvé une solution d’urgence mardi soir.
    Alors que le département est confronté à une arrivée massive de demandeurs d’asile, les capacités d’accueil sont déjà saturées. (…)
    Les services de la préfecture, de la mairie de Clermont et les associations humanitaires présentes sur place ont finalement trouvé une solution pour les loger.
    _
    – Vous avez déjà dormi dehors ?
    – Non, ça fait deux ans et demi, non.
    Source : La Montagne, Merci à Miserecord

  3. Et en final, le bouquet :
    Vierzon (18) : l’église Saint-Eloi mise en vente pourrait devenir une mosquée
    Damien le 10 octobre 2012 à 10:17
    L’église Saint-Éloi, dans le quartier de Puits-Berteau, est mise en vente au prix de 170.000 euros. (…)
    _
    Saint-Éloi pourrait aussi devenir une mosquée, l’Association des Marocains s’étant manifestée.
    Il y a une vingtaine d’années, la chapelle Saint-Vincent-de-Paul, située dans une propriété privée route de Paris, avait déjà été vendue. Mais cette fois, c’est un lieu de culte, l’église Saint-Éloi, qui va bientôt être présenté dans des agences immobilières, chez des notaires et sur un site Internet où l’on trouve tout. Comme n’importe quel bien immobilier. (…)

  4. Et cela :
    Les descendants d’immigrés africains sont trois fois plus au chômage que les Français de souche
    Damien le 10 octobre 2012 à 10:38
    Les descendants d’immigrés d’Afrique sont trois fois plus au chômage que les Français de souche
    Cinq ans après leur sortie du système scolaire, 11% des Français ayant des parents natifs de France sont au chômage, contre 29% des descendants d’immigrés du continent africain.
    _
    Cinq ans après leur sortie du système scolaire, 11% des Français ayant des parents natifs de France sont au chômage, contre 29% des descendants d’immigrés d’Afrique.
    Les descendants d’immigrés d’Afrique sont trois fois plus au chômage que les Français de souche, un écart largement dû au niveau de diplôme, à l’origine sociale et au lieu de vie mais dont une part reste « inexpliquée », selon un rapport de l’Insee rendu public mercredi.
    Cinq ans après leur sortie du système scolaire, 11% des Français ayant des parents natifs de France sont au chômage, contre 29% des descendants d’immigrés d’Afrique, notent les auteurs de l’étude « Immigrés et descendants d’immigrés en France ». (…)
    La première raison est liée au diplôme: 30% des descendants d’immigrés d’Afrique sortent du système scolaire sans diplôme, ou avec au mieux le brevet des collèges,

  5. Pour avoir ça :
    Nantes : quand la ville de Jean-Marc Ayrault obtient le label « diversité » – 9 octobre 2012
    Ayrault : Un label de la “diversité” amplement mérité ( ici, à droite sur la photo en compagnie de Christine Tabira – au centre–, lors de l’inauguration du Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes, le 25 mars 2012). Crédit photo : Jean-Marc Ayrault/Wikimedia via Flickr (cc).
    09/10/2012 – 19h30 NANTES
    (NOVOpress Breizh) – La Ville de Nantes pavoise. Sur son site, elle vient en effet d’annoncer qu’elle a obtenu le « Label diversité », délivré par AFNOR Certification. Une distinction sans conteste amplement méritée, qui mérite toutefois quelques précisions sémantiques.
    « Depuis 2006, la Ville développe une politique active de lutte contre toutes les formes de discrimination, en interne comme en externe. Accueil du public par un personnel sensibilisé à la diversité, politique active d’accueil des étrangers, lutte contre la discrimination au travail, prise en compte des publics confrontés à des discriminations… La prévention et la lutte contre les discriminations sont intégrées dans l’ensemble des politiques municipales internes comme externes » précise le site de la municipalité.
    Premier organisme de certification et d’évaluation de systèmes, services, produits, compétences en France, AFNOR Certification ne pouvait donc que reconnaître les efforts permanents et quotidiens de l’équipe de Jean-Marc Ayrault en faveur de la « diversité ».
    On peut toutefois s’interroger sur la pertinence de ce terme – un « euphémisme postethnique » selon l’écrivain Richard Millet – qui recouvre des significations très… diverses.
    Si en français classique, en effet, le terme « diversité » renvoie à la notion de « qualité des choses qui, comme le droit à la différence, doit être opposée à l’uniformisation destructrice de la richesse du monde » (Dictionnaire de la réinformation, Polemia ed.) dans le novlangue employé abondamment par l’establishment politico-médiatique, il devient « synonyme de promotion des minorités ethniques au détriment des droits de la majorité autochtone » (op.cit.). Exactement ce que la municipalité de l’actuel Premier ministre a fait à Nantes depuis des décennies avec une constance et une diligence à toute épreuve. Pas sûr toutefois que les autochtones, qui n’ont pas droit aux mêmes égards et qui subissent dans leur quotidien le poids de la « diversité », aient à se féliciter d’un tel label.
    [cc] Novopress.info, 2012.

  6. A force de construire des logements sociaux, les français déserterons dans la mesure du possible leur commune, ces français qui paient les taxes d’habitation, foncière, l’IR, etc…. et ces communes deviendront sinistrées en faillite totale Marseille est un bel exemple ! sans compter la délinquance, et forgeront de plus en plus le mouvement de Marine Le Pen.
    Il n’y a pas de fumée sans feu.

    • Oui ce sera peut-être le début d’une reconquista particulière passant par l’installation massive dans les petits villages qui ne sont pas tenus de construire des logements sociaux

Les commentaires sont fermés.