Quelques solutions simples pour mettre fin aux agressions musulmanes

 

Je relatais ce matin des faits-divers qui montraient que de plus en  plus de lieux sont interdits de fait aux non-musulmans et l’étonnement des patriotes devant ce qui semble être le désarroi des forces de police et de justice. J’aurais pu bien sûr parler des territoires perdus de la République, de ces quartiers où les forces de police n’ont plus le droit de pénétrer, où les médecins doivent se faire accompagner pour sauver des vies, où les chauffeurs de bus et les pompiers se font caillasser…

Mais que fait le gouvernement ?

A part condamner, déplorer, menacer en l’air… RIEN.

Il paraît que cela serait difficile, voire impossible. Voire…

Quand on voit avec quelle facilité on a imposé à des millions de fumeurs, du jour au lendemain, de cesser de fumer dans les lieux publics, nous n’aurions pas les moyens d’imposer à quelques milliers de soldates de l’islam d’enlever leur nikab ? A d’autres.

Quand on voit avec quelle facilité on a imposé à des millions d’automobilistes le port de la ceinture de sécurité, le respect de la vitesse autorisée, l’achat d’un éthylotest et compagnie, nous n’aurions pas les moyens d’imposer à quelques milliers de salafistes notre loi ? A d’autres.

Quand on voit avec quelle facilité on a imposé à 60 millions de Français la négation de leur vote de 2005, nous n’aurions pas les moyens d’imposer à quelques millions de musulmans le respect de nos traditions et de nos valeurs ? A d’autres.

Bref, si la France part en quenouille à cause de l’islam, entre autres joyeusetés européennes et mondialisées qui usent de l’islam pour nous faire disparaître, c’est bien parce que nos dirigeants, depuis des lustres, le veulent.

Nous avions déjà, en avril 2011, fait des propositions qui, si elles avaient été appliquées, auraient, à moindre frais et à moindre embarras, contribué à redresser la situation avant qu’elle ne soit désespérée. Il suffisait d’appliquer la loi, toute la loi.

A présent les choses sont devenues encore plus graves et plus difficiles, mais nous avons encore la possibilité de retourner la situation avec quelques mesures phare à mettre en œuvre immédiatement :

–      Des salafistes veulent appliquer la charia en France ? C’est simple, interdiction du salafisme, expulsion des salafistes étrangers, condamnation des salafistes français et fermeture des mosquées salafistes.

–      Des musulmans veulent interdire aux non musulmans leurs quartiers ? C’est simple. Fermeture de toutes les mosquées et commission parlementaire sur ce qui est enseigné dans les mosquées et sur le rôle des imams de certaines mosquées dans le développement de la haine anti-Français, anti-non-musulman, anti-blanc.

–      Des émeutes naissent en réaction aux mesures ci-dessus ? On envoie l’armée et les canons à eau, et plus si besoin.

–      Des musulmans veulent obliger les femmes à se voiler ? On interdit le port du voile dans tous les lieux publics, on calme les émeutes qui naîtraient en réaction à cette mesure à coups de canon à eau, d’expulsion du territoire et même d’exil à l’étranger les Français qui y participeraient.

 

Elémentaire, non ?  Mais Tocard premier est bien trop timoré et vendu à l’intérêt de l’étranger. Il va attendre de voir la situation désespérée et rendre son tablier en laissant le peuple faire la loi. On dirait qu’ils souhaitent la guerre civile.

S’ils n’appliquent pas les mesures conseillées ci-dessus, ils vont l’avoir, et bientôt. Nous ne sommes pas des bœufs qu’on mène à l’abattoir. Nous ne voulons pas voir nos filles insultées et agressées. Nous ne voulons pas voir nos fils insultés, agressés et assassinés. Nous ne voulons pas voir le saucisson et le vin chassé de nos marchés, de nos quartiers.

Si la clique Hollande ne bouge pas le petit doigt, il obligera les patriotes à prendre les choses en main pour la Reconquista. Nicolas Dupont-Aignan les a déjà avertis. Nous les avertissons. Seront-ils sourds jusqu’au bout ?

Christine Tasin

 110 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Je comprends les raisons d interdire le voile qui dissimule le visage et je pense qu’il y a une paresse envers l’application de cette loi. je n habite pas la france et je suis un defendeur des libertes individuelles mais je crois qu il est un devoir de respecter la loi donc porter un niqab en france est une insulte.
    par contre, je ne suis pas certain des bienfaits d interdire le voile dans tout les lieux publics et comment une telle loi pourrait entrer en vigueur?! je ne vois pas comment on peut appliquer une telle loi. a moins d’accumuler des millions d’amendes et d en faire la gestion!

    • Comme je l’ai dit on a réussi à interdire la cigarette et à changer bien des habitudes, rien n’est impossible à un gouvernement déterminé et à des Français soucieux de préserver l’égalité hommes-femmes

      • c’est vrai dans ce sens la. la sante publique prime et par consequent, la cigarettes est interdit mais c est pas interdit de fumer dans la rue. au nom de l’egalite homme femme, les etablissements pourrait interdire le voile mais dans la rue, je doute que ce soit tres efficace.
        Enfin, ce n’est pas impossible. bien evidemment et je comprends que c est une solution pour faciliter l’integration. par contre, j’emets seulement un doute sur l’efficacite et l’utilite d’une telle mesure.

  2. Démarche à l’opposition de votre commentaire Christine. Pas de repression, on cache, on étouffe….
    Nouvelle agression d’un Juif par un Musulman à Sarcelles
    30 septembre 2012 | Classé dans: antisémitisme,France,Société | Posté par: Jean-Patrick Grumberg
    Vendredi 21 septembre vers 17 h, près de la Synagogue de Sarcelles, un jeune juif de 16 ans, Mikaël Z. qui porte la kippa a été agressé par un musulman qui s’est approché de lui, et, sans motif, lui a asséné un violent coup sur la tête qui l’a assommé et étourdi pendant quelques instants. Le musulman a ensuite craché par terre et prononcé des mots en arabe dont le terme « Yahoud », qui veut dire juif.
    Mikaël Z. a déposé plainte, cependant le BNVCA (Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme) qui a révélé l’agression, a constaté à la lecture du procès verbal, que la police a choisi de ne pas inclure toutes les précisions relatées par la victime, notamment la nature antisémite de l’agression, très probablement parce qu’elle a reçu instruction de faire ainsi « diminuer » le nombre des agressions antisémites.
    Le BNVCA est intervenu pour faire corriger le procès verbal, ce qui fut fait le lendemain, et a demandé à la police de tout mettre en oeuvre pour identifier et interpeller l’auteur des faits.
    BNVCA : Nous percevons une certaine nervosité des membres de la communauté juive qui sont victimes d’actes antisémites depuis plus de 12 ans, en dépit de toutes les mesures prises par les autorités.
    BNVCA : Cette inquiétude est palpable aussi bien à Sarcelles où un attentat a été commis la semaine dernière par des individus qui ont jeté des grenades contenant des billes métalliques dans une supérette cacher, que dans les autres communautés de l’hexagone.
    Je souhaite assurer Mikaël de toute de ma sympathie.
    Toutes les agressions de Juifs de ces dernières années sont commises par des musulmans. L’antisémitisme musulman s’exprime par la violence. A Paris, le 15 septembre, des musulmans modérés manifestaient sur les Champs Elysées aux cris de « mort aux juifs » dans l’indifférence totale des autorités, de tous les médias, et bien entendu des organisations qui « luttent » contre le racisme.
    Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour http://www.Dreuz.info
    http://www.sosantisemitisme.org/communique.asp?ID=734

  3. C’est très simple: à l’inverse de nous qui n’avons peur d’agir de multiples manières contre cet envahisseur obscurantiste qui utilise uniquement démocratie et droits de l’homme -qu’ils méprisent tous- pour les retourner contre nous, le gouvernement et ses pantins A PEUR! Il a peur car sait très bien la violence dont sont capables ces fous, ils le démontrent TOUS LES JOURS, et n’a le courage de faire ce qui doit être fait. Ils croient acheter la paix sociale, se disant sûrement qu’avec un peu de chance, le jour ou ça pétera, ils seront tous bien planqués et à l’abri, et à nous de nous démer.der.
    Alors effectivement, les mesures citées ci-dessus par Christine sont quelques une de celles qui doivent être appliquées, et vite fait, par ces pantins, s’ils veulent encore éviter ce qui devient de plus en plus inévitable, comme nous éveillés le savons. Mais avertis de ce qui arrivera s’ils agissaient de la manière dont ils le font depuis Juin , flamby et sa clique le sont depuis AVANT les élections. Mais comme les racailles, ils n’ont vraiment pas l’air d’avoir pris l’avertissement au sérieux, et il va bien falloir qu’ils se rendent tous compte que ces avertissements n’étaient que paroles en l’air. Et là, vu que notre patience est plus qu’à bout…….

  4. Notre future EUROPE : Je crois qu’il v’a falloir mettre les bouchées triples sur les mesures de repressions.
    Maroc-France : Les taux de refus de Visas pour les marocains “parmi les plus bas au monde”
    Par Agence | 29/09/2012 | 9:04
    Les services consulaires français au Maroc délivrent des visas dès que cela est possible, avec un taux de refus le plus bas au monde au niveau dudit réseau, a relevé Hélène Conway, ministre déléguée chargée des Français de l’étranger.
    “Les services consulaires français au Maroc délivrent près de 160.000 visas par an. Le taux de refus y est parmi les plus bas au monde dans notre réseau consulaire (7% en moyenne)”, a affirmé Mme. Conway dans un entretien publié vendredi dans la presse.
    Elle a souligné que dans plus de 40 pc des cas, des visas dits “de circulation” permettant de se rendre en France plusieurs fois sont délivrés au moment où les services consulaires le juge possible.
    Elle s’est félicitée, par ailleurs, du nombre des étudiants marocains qui forment la plus grande communauté d’étudiants étrangers en France, faisant savoir que près de 5.000 à 6.000 étudiants marocains sur un total de 60.000 étudiants arrivent chaque année en France, “ce qui montre que la France est largement ouverte”.
    S’agissant du réseau d’enseignement français à l’étranger, où le Maroc occupe la première place, Mme. Conway a expliqué que la hausse des frais de scolarisation à ce niveau, qui dépasse le seul cas du Maroc, est tributaire à la hausse constante de la demande de scolarisation qui a rendu inéluctable l’augmentation de participation des familles.
    Elle a, en outre, relevé que l’aide annuelle moyenne de l’Etat français est de 2.235 euros/élève hors bourses toutes nationalités confondues, tout en garantissant la persistance de cette contribution dans les prochaines années.
    Mme. Conway a mis en valeur le caractère exceptionnel de la relation bilatérale entre la France et le Maroc, tout en exprimant la volonté de préserver la qualité et le dynamisme des principaux piliers de la présence française au Maroc, à travers un réseau consulaire parmi les plus denses de la diplomatie française, le plus important réseau d’établissements scolaires françaises à l’étranger, un réseau culturel très dense et une présence économique importante de plus de 750 filiales d’entreprises françaises installées. (Map)
    Copé et Fillon convergent pour augmenter l’immigration algérienne
    Rediffusion en ces temps d’élections pour la tête de l’UMP : Lu dans El Watan du 8 décembre 2011 :
    « Le taux de refus de visas pour la France a baissé de 6% cette année. Seulement 21,77% des demandes de visa formulées par les Algériens ont reçu des réponses négatives depuis le début de l’année, contre 27,84% en 2010, à la même période.
    «Une avancée due à la simplification des procédures pour faciliter la circulation des Algériens entre l’Algérie et la France», dont s’est félicité, hier, le consul général de France à Alger, Michel Dejaegher, en présence de l’ambassadeur de France, Xavier Driencourt, lors d’une conférence de presse tenue à la résidence du consul à Alger. A l’ordre du jour, le bilan des dix premiers mois d’activité du consulat général de France à Alger qui a traité 140 751 dossiers de demandes de visa. Ainsi, 80 746 visas ont été délivrés depuis le 1er janvier 2011, dont 73 000 visas court séjour, contre 72 956 visas à la même période de l’an dernier.suite
    Répondant à un journaliste de Tout sur l’Algérie, le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé explique :
    « La France délivre près de 140 000 visas par an, pour environ 200.000 demandes. Le taux de refus diminue, nous délivrons de plus en plus de visas de circulation et nous avons fait un effort important pour améliorer les conditions d’accueil, notamment par le recours au prestataire Visa France. L’Algérie bénéficie en outre d’un régime favorable pour les visas de longue durée et pour le séjour, conformément aux accords de 1968 que nous sommes prêts à améliorer encore, pourvu que nos préoccupations soient prises en compte, conformément au principe de réciprocité. D’un point de vue personnel, je pense que la renégociation de l’accord de 1968 doit être l’occasion d’améliorer la mobilité des chefs d’entreprise, des chercheurs, des artistes. »J-F Copé dans TSA
    François Fillon lors de son voyage officiel en Algérie de juin 2008 promit 170 000 visas par an aux Algériens. :
    « ALGER (AFP) 21/6/2008 :
    — Le chef du gouvernement algérien, Abdelaziz Belkhadem [islamiste notoire], a interpellé samedi à Alger son homologue français François Fillon, en visite à Alger, sur « la nécessité d’une plus grande fluidité dans la circulation des personnes entre les deux pays ».(…) La France, régulièrement critiquée par l’Algérie au sujet de la circulation des personnes, fait valoir la progression du nombre de visas, désormais octroyés au rythme d’environ 170.000 par an, contre 57.000 en 1997 [sous Lionel Jospin!]
    Les Algériens ayant voté à majorité pour le Front Islamique du Salut en 1991, et le co-fondateur du FIS Ali Belhadj ayant rendu hommage à Mohamed Merah, la plus élémentaire des précautions serait de ne pas distribuer autant de visas touristiques (viennent-ils visiter les châteaux de la Loire?), première porte d’entrée de l’immigration clandestine (on entre légalement, on reste illégalement une fois le visa expiré). La France organise légalement sa propre submersion démographique.
    Observatoire de l’islamisation – 01:38 Publié dans 12- IMMIGRATION

Les commentaires sont fermés.