Agression de Caroline Fourest : intox ou réalité ?

Je ne fais pas partie de ceux qui se réjouissent de l’agression dont aurait été victime Caroline Fourest au motif que ce serait l’arroseur arrosé puisqu’elle-même milite depuis des années pour interdire les débats qui ne lui conviennent pas. On évoquera par exemple Caroline Fourest manifestant aux côtés d’Houria Bouteldja pour demander l’interdiction de nos Assises sur l’islamisation de nos pays.

 Je ne fais pas non plus partie de ceux qui disent qu’après tout l’ambassadeur des Etats-Unis tué la semaine dernière aurait péri par où il aurait péché, puisqu’il aurait fait partie des soutiens actifs des rebelles libyens, trouvant toutes les excuses possibles aux islamistes.

 Je ne fais pas non plus partie de ceux qui disent « bien fait pour lui » à propos de l’enseignant de Bordeaux molesté et frappé la semaine dernière au motif que cet imbécile heureux vouerait une haine farouche à notre héritage chrétien et aurait un amour immodéré pour les tenants de l’islam.

 Je ne peux  tenir ce discours parce que je ne peux me réjouir de l’existence de  la barbarie islamique. Me réjouir de voir bafoués la liberté d’expression et le respect de la vie au nom d’un Dieu et d’un prophète imaginés par des malades mentaux désireux d’imposer leur névrose de pouvoir et de haine de la vie n’est pas possible, n’est pas pensable, tout simplement.

 Alors, si je suis capable de dire « Bon débarras » quand meurt, « naturellement », un Aounit, si je serais capable de dire la même chose pour la mort « naturelle » de ces islamo-collabos qui nous entourent  et nous entraînent vers la dhimmitude, jamais, au grand jamais, je ne me réjouirais de voir appliqué à qui que ce soit, fût-ce aux ennemis de la France et de la liberté  des tortures et des traitements indignes d’un être humain. Quand des islamistes sodomisent et torturent à mort un ambassadeur américain, ils tentent de nous imposer leur fonctionnement et s’en réjouir serait accepter leur monstruosité, ce serait se mettre à leur niveau.   Quand des islamistes empêchent une Caroline Fourest de parler -si cela est vrai, mais c’est une autre histoire-  ils tentent d’imposer à la France entière leur diktat, leurs normes, leur interdit du blasphème et leur haine de la liberté d’expression. S’en réjouir serait se mettre à leur niveau. Quand un élève insulte et frappe un professeur parce qu’il n’est pas d’accord avec ce qu’il enseigne sur sa religion ou son pays d’origine, il tente d’imposer par la violence  à tous les professeurs le silence ou la dhimmitude. S’en rejouir serait se mettre à son niveau.

 Nous sommes, nous héritiers des Lumières, de Voltaire et d’une civilisation humaniste trop grands pour nous abaisser à cela.

 Cerise sur le gâteau, nous connaissons trop les ennemis de la laïcité et de la liberté d’expression pour nous faire des illusions.

 Quelle est la probabilité pour qu’une Caroline Fourest apparaisse pour une victime des islamistes, elle qui depuis des années  prêche urbi et orbi pour l’acceptation de l’islam et de ses pratiques barbares ?

Elle qui est allée jusqu’à aller faire la leçon aux Suisses coupables de ne pas vouloir de minarets chez eux ?

Elle qui s’est laissé aller à  attaquer avec une haine suspecte Riposte laïque pour cause d’islamophobie ?

 Elle qui a traîné dans la boue les organisateurs de l’Apéro saucisson-pinard et des Assises sur l’islamisation ?

Elle qui fait partie de la fondation Anna Lindh qui travaille en synergie avec l’OCI (Organisation de la Conférence Islamique) et prône le dialogue interculturel entre autres trahisons mises à jour par Bat Ye’or dans une interview à lire absolument.

  La réponse est simple : aucune.

 Fourest n’est ni laïque ni républicaine, c’est une islamo-collabo.

 Elle ne peut donc pas avoir été prise à partie par ceux dont elle est l’égérie et qui ont intérêt à ce qu’elle le demeure.

 Alors ?

Alors je parierais fortement pour une opération d’intox, une cynique manipulation de celle qui voit, comme ses amis de Parti de Gauche, le vent tourner.

 Le vent tourne, parce que les islamistes précipitent les choses, que l‘arrogance musulmane et les revendications communautaristes prennent un développement tel que le Français moyen ouvre les yeux et ne se laisse plus prendre aux discours trompeurs.

 Panique à bord dans le landerneau islamo-collabo. Les musulmans qui pratiquent la takkia depuis des lustres craignent de voir réduits à néant tous leurs efforts. Les gauchistes pro-islam se rendent compte que leur position n’est plus tenable et qu’ils vont perdre peu à peu les derniers électeurs qui portaient des œillères, au moment où les musulmans ne sont pas encore suffisamment nombreux en France pour remplacer les premiers.

 Alors… je verrais bien un petit complot destiné à faire passer Fourest pour ce qu’elle n’est pas, une victime d’une poignée d’extrémistes islamistes, afin de lui permettre, en victime irréprochable de continuer à dire du bien de l’islam.

 Elle reprendrait la main et sa place de  laïque de référence, permettant au système des dhimmis de respirer et aux islamistes de continuer à prospérer, imposant chaque jour à davantage de musulmans l’obligation d’appliquer stricto sensu les enseignements coraniques avec la bénédiction de nos élites politiques et médiatiques.

 Vraisemblable, non ?

P.S. Pour une bonne tranche de rigolade, lire ici….

Christine Tasin

 

 91 total views,  1 views today

image_pdf

10 Commentaires

  1. bonjour Christine, bonjour aux Résistants,
    j’avoue que c’est la première fois qu’un article de RR/RL me laisse aussi perplexe…
    je ne suis pourtant pas le dernier à voir des complots, ententes occultes, sectes (« sociétés secrètes »), magouilles, etc etc un peu partout, à commencer par le monde politico-médiatique et celui des affaires et de la finance…
    mais là, j’ai vraiment du mal à bien comprendre le mécanisme de cette intox, si intox il y a bien.
    pourtant, j’ai relu 3x, calmement, vos arguments, mais non, décidément, je ne vois pas…
    je ne vois pas en quoi la gôche et les bobos islamo-collabos/philes auraient intérêt à se faire voir agressés/censurés par des musulmans.
    je ne vois pas non plus pourquoi les groupuscules (« indigestes de la ripoublique », etc) les ayant attaqué auraient intérêt à montrer volontairement et faussement leur fascisme pourtant bien réel.
    fourrest (avec un « f » minuscule) est venu faire une des choses qu’elle sait le mieux faire, casser du sucre sur le dos de MLP, du FN et des prétendus « fascistes », devant une assemblée de gôchos déjà conquise.
    j’aurais compris immédiatement la manœuvre si les « agresseurs » avaient agit au nom ou soit-disant pour le compte du FN, de la soit-disant extrême-droite, ou encore en se faisant passer pour des extrémistes cathos ou Juifs…
    mais là, quel intérêt auraient tous ces gros nazes, en cette période où justement le monde entier peut voir le fascislamisme en action un peu partout, à montrer encore davantage de fascislamisme ??
    quel intérêt auraient ces gôchos à montrer à la France entière qu’ils baissent leur froc devant 30 connards un peu excités ?! ils auraient pu se donner un beau rôle, en cas d’intox, et faire en sorte de passer pour des héros et défenseurs de la liberté d’expression, justement, en réussissant à « contrôler » ces barbares…
    encore mieux, ils auraient pu nous donner dans la propagande violemment suintante en « calmant » les excités, et en « prouvant » ainsi que le dialogue était possible avec l’islam, le vivre-ensemble, etc etc, et que ceux qui dénoncent les évènements actuels dans le monde liés au fascislamisme comme étant du fascisme, avaient tort: « la preuve, on peut dialoguer avec ces gens là, ils sont comme nous mais juste un peu contrariés par cette attaque raciste et haineuse (le film « l’innocence des musulmans »), mais au fond ils sont pas méchants, en voici la preuve, etc etc ».
    là encore, j’aurais compris la manip !
    je précise, s’il était besoin, que je peux ne pas blairer fourrest (et ses petits copains). je l’ai vue pour la 1ère fois à la télé, que je ne regarde quasi-jamais, lors d’un « débat-enquête » (sic !) sur le FN et MLP, peu avant les élections, ce fameux débat tronqué et à charge. depuis le moment où j’ai posé les yeux sur cette tête-à-claques à la bouche pincée et aux yeux haineux, je l’ai prise en grippe. et son comportement tout au long de l’émission m’a conforté dans ma détestation de cette pimbêche.
    puis les semaines et mois suivants, j’ai appris qui elle était, et son parcours… là, j’ai bien vu que mon instinct ne m’avait pas trompé: fourrest est une pute, au sens de « prostituée intellectuelle ». elle a pourtant écrit qq bons articles et livres à ses débuts, dénonçant avec une certaine lucidité l’islam, et qq autres choses que je n’ai plus en tête.
    mais elle a retourné sa veste dès qu’elle est entrée dans la secte bobo-médiatique. elle a vendu son âme contre un bon salaire et une certaine notoriété (pas du tout méritée !). elle s’est donc prostitué, d’un point de vue intellectuel. car pour soutenir ses positions, il faut soit être bête à manger du foin, ce que je ne pense pas qu’elle soit, soit n’avoir aucune morale, mentir et manipuler le monde pour servir ses propres intérêts, et ça, je le crois ! si ça c’est pas de la prostitution intellectuelle, qu’est-ce que c’est ?!
    que toute cette clique présente ce jour-là à la fête de l’huma soit des menteurs, des manipulateurs, des idiots utiles, etc etc, je n’en doute pas.
    qu’ils puissent mettre sur pied une vaste intox aux fins de manipuler le monde, je les en crois absolument capables.
    mais que cette affaire soit le complot que Christine dénonce, de deux choses l’une:
    -soit elle a raison, et c’est un complot tellement subtil et intelligent que je n’arrive même pas à en voir les grosses ficelles,
    -soit, sur ce coup, il n’y a pas eu intox de leur part, et, un peu comme ces profs gôcho-bobo-droitsdelhommistes qui se font péter la gueule par ces jeunes qui sont pourtant une chance pour leurs classes et écoles, ils se sont fait mordre la main par le monstre qu’ils caressent régulièrement dans le sens du poil… (j’aime bien trop les chiens et surtout les molosses pour les rabaisser en les comparant à toute cette engeance !! va pour « monstre », donc)
    je pencherais plutôt pour cette 2ème possibilité, même si bien sûr je peux me tromper…

    • Tout est possible en effet, j’ai émis une hypothèse, il en est d’autres, don tla vôtre !

  2. Assez d’accord avec votre analyse Christine, cela me semble être une intox. Par ailleurs, je suis bien d’accord sur le fait que cela commence à bouger sérieusement dans le landernau suite à la manif salafiste devant l’ambassade américaine.
    On sent une gêne de plus en plus prégnante parmi les politiques et parmi les journalistes. Je prends pour exemple ce matin dans le Grandes Gueules sur RMC l’intervention d’un auditeur, qui, sur la pression des intervenants de l’émission, avoue au bout de 3 mn qu’il est salafiste ! il avoue, toujours après questionnement, que sa femme reste enfermée chez elle et qu’elle porte le hijab et il termine en beauté en disant que les préceptes du coran passent avant les lois de la république ! Tollé chez les GG qui lui répondent fermement : « vous n’avez rien à faire en France, nous sommes une république démocratique et laïque, partez dans une contrée islamique » ! Dommage que je ne sache pas transmettre, comme certains, des documents audios ou vidéos mais je pense que si quelques personnes sur ce site peuvent le faire se serait bien de le diffuser sur RL ou ici sur RR. A ce moment précis j’ai senti que quelque chose était en train de se passer, certes ténu, mais quand même.. Certes la route est encore longue, mais je pense qu’ils (les fous d’allah) ont commis une erreur majeure, ils sont en train de montrer leur vrai visage et les beaux discours commencent à s’effondrer parce que maintenant il va falloir déterminer, et ça ne va pas être facile, dans la religion musulmane, qui est salafiste ? qui est dangereux ? ils (les pouvoirs publics) vont devoir se pencher sur ce labyrinthe qui passe pas la fameuse takkya entre autres joyeusetés, il va falloir pour endiguer ces interventions hystériques que le gouvernement enquête sérieusement, j’ai entendu aussi Malek Chebbel ce matin sur BFM, lui aussi semblait être dans ses « tous petits souliers » comme d’habitude il a utilisé tous les artifices de la takkya mais je l’ai trouvé un peu gris. Et sur les radios qui permettent aux auditeurs de s’exprimer, ce matin, curieusement, un bataillon d’auditeurs musulmans sont venus pour protester de leur souhait de vivre en paix, qu’il ne fallait surtout pas faire d’amalgame, qu’ils condamnaient cette manifestation, mais ils n’oubliaient pas de préciser, quand même, que ceux qui ont participé à celle-ci étaient de mauvais éléments et pas des « vrais » musulmans, et encore et toujours,…. il ne faut pas critiquer notre religion parce que nous nous sentons offensés … Pardon mais je pense qu’il serait bon que la peur change de camp… Serait-ce le cas ?

    • Merci Katouch pour ce témoignage, je vais essayer de retrouver l’émission dont vous parlez et l’enregistrer pour publication mais il serait étonnant que personne ne l’ait déjà fait.

    • Je ne sais pas à quelle heure ni quand et je ne trouve pas si queqlsu’un a plus de temps et est plus doué que moi je suis preneuse !

      • bonjour
        je ne sais pas télécharger ce genre d’émission, mais on peut la retrouver sur le site de FDSOUCHE
        le débat a eu lieu entre dix et onze heure

  3. Amusant : des communistes qui réclament la « liberté d’expression » (qu’ils refusent aux autres) et des racistes islamistes qui traitent les autres de racistes.
    Fourest n’a rien contre l’islam, bien au contraire, c’est seulement le Frère Tarik Ramadan qu’elle déteste et qui le lui rend bien (la preuve : il lui envoie ses troupes de choc, ses petits SA à lui) et elle déteste aussi les autres religions en général et le christianisme en particulier.

  4. La vidéo n’est pas bidon. Mais voir les cocos baisser les bras dans leur sanctuaire à cause de 30 agitateurs, ça fait pitié.
    Je pense qu’elle traîne partout où elle passe, Bruxelles, la fête de l’huma, le fait d’être lesbienne. Mais elle ne va pas le dire, car le but de le révéler sa lesbienité sur la place publique est de marteler dans l’esprit des gens que c’est quelque chose de très normal qui n’a pas à être caché.
    De même que les musulmans ne vont pas le dire non plus, car ils sentent confusément qu’ils sont arriérés sur ces questions là, et ils entendent à longueur de journée dans les médias que ce n’est pas bien de critiquer l’homosexualité. Ils ne veulent pas se mettre une autre tare sur le dos. Alors que le racisme, ça c’est un combat noble, c’est fédérateur, depuis le gouvernement jusqu’aux médias.

  5. Ne pas vouloir connaître la ligne droite, voilà le résultat. Elle mange à tous les rateliers.

Les commentaires sont fermés.