Economies : nos gendarmes devront-ils poursuivre à pied les délinquants, faute de carburant ?

Nous dénoncions hier la gabegie de l’AME accordée sans conditions et sans limites aux clandestins et avant-hier le coût de l’immigration dans un article consacré au ramadan, et nous découvrons aujourd’hui les économies de bouts de chandelles demandées à nos gendarmes.

Décidément rien ne va plus en notre beau pays. Au moment où l’insécurité croît, où les zones de non-droit se multiplient, les économies drastiques imposées aux forces de l’ordre sont inacceptables. Cela ne suffit pas que des irresponsables demandent la tête des policiers de la BAC, cela ne suffit pas que nos gendarmes se fassent tuer, cela ne suffit pas que les policiers en légitime défense soient accusés et mis en examen, il faut, en plus, qu’ils n’aient pas les moyens de faire leur métier correctement !

 Comment voulez-vous poursuivre des délinquants en vélo ?

Comment voulez-vous ne pas hésiter à enquêter quand on sait qu’il va falloir développer des trésors d’argumentation pour justifier le moindre déplacement ?

Comment voulez-vous que nos forces de l’ordre, gênées aux entournures, avec moins de moyens que les délinquants qu’elles doivent et surveiller et arrêter, soient respectées ?

 On marche sur la tête au pays de Descartes… Comment en est-on arrivés là ?

Christine Tasin

 

 28 total views,  1 views today

image_pdf

21 Commentaires

  1. On voit bien où les politiciens cherchent les délinquants : Moins de carburant pour les missions de sécurité publique, mais dans le même temps on annonce vingt nouvelles voitures-radar sophistiquées qui vont rouler le plus possible afin de traquer le moindre petit excès de vitesse des gens qui vont travailler. Cherchez l’erreur…

  2. A propos du sujet de cet article, je suis d’accord, c’est honteux de réduire les moyens de la gendarmerie ou de la police vu l’insécurité qui règne et surtout la gabegie des prestations sociales en France.

    Concernant les carburants, ne vous emballez pas trop vite et faites des recherches approfondies avant de monter au créneau. Avant de prendre pour paroles d’évangile les dires d’un intervenant, essayez au moins de vérifier ce qu’il dit, pour votre propre crédibilité. Au minimum il est facile de vérifier certains chiffres.
    Par exemple les 1 500 000 km soi-disant parcourus chaque année par un camion entretenu, faites un calcul rapide et vous constaterez que pour les faire ledit camion devrait rouler 365 jours par an, 24h sur 24 sans jamais s’arrêter à la vitesse de 171 km/h. Voila le genre d’exagération ridicule qui se fait démonter en 5 secondes par n’importe qui d’un tout petit peu sensé. En réalité un camion qui a fait 300 000km dans l’année a déjà très bien roulé(ce qui fait quand même 5 fois moins qu’annoncé).

    Ensuite une voiture d’une tonne aujourd’hui, c’est une Twingo (ou équivalent dans une autre marque), et ça consomme 3,5-4L aux 100, pas 7. 7L c’est ce que consomme une berline allemande diesel de près de 2T et 200CV.

    De plus faire des moteurs inusables (quoiqu’on en dise nécessairement plus coûteux qu’un moteur traditionnel) pour des voitures particulières n’a aucune utilité dans un marché où les gens aiment changer de voiture régulièrement. Parce que dans le cas de la généralisation de moteurs inusables, il y a deux solutions: soit le marché reste le même avec un renouvellement du parc relativement rapide auquel cas ces moteurs n’apporteront rien de plus comparativement à un moteur classique à la fiabilité raisonnable, soit on force les consommateurs à changer leurs habitudes (car ils ne le feront pas d’eux-mêmes) en gardant leurs véhicules beaucoup plus longtemps, auquel cas le marché automobile s’effondrera avec les conséquences économiques et sociales évidentes, notamment en terme d’emploi (il n’y a qu’à voir l’émoi provoqué par la fermeture du site PSA d’Aulnay). Ceci dit pour en revenir aux moteurs traditionnels et à la production manufacturière en général, je suis d’accord qu’il convient de lutter contre l’obsolescence programmée.

    Enfin concernant les bio-carburants en eux-mêmes ils sont loin d’être une panacée. S’il parait probable que l’Etat freine des 2 pieds pour les légaliser en partie sous la pression des lobbies pétroliers, il me semble illusoire de croire qu’il le fait dans le seul but de pérenniser ses rentrées d’argent. En effet, qu’est-ce qui pourrait empêcher l’état de taxer l’alcool ou l’huile? S’il y a bien une chose pour laquelle l’Etat a tout pouvoir et ne manque jamais une occasion d’en abuser, c’est bien celle de créer de nouvelles taxes. Par contre il est bien certain qu’en terme d’écologie ces nouveaux carburants sont très loin d’être « bio ». Il n’y a qu’à voir les millions d’hectares de forêt amazonienne brulés au Brésil pour laisser place aux cultures servant à la production de cet alccol, c’est un désastre écologique. En fait le remède semble pire que le mal (comme les ampoules basse consommation qu’on nous oblige dorénavant à acheter, quele fumisterie écologiste!!!). S’il parait évident qu’une alternative aux bio-carburants doivent être trouvée, il est tout aussi évident qu’une réponse crédible n’ait toujours pas été proposée.

    Il faudrait encourager le recherche à ce sujet, et en particulier sur la fusion atomique qui serait la solution viable, peu chère et non polluante aux problèmes énergétique. Ou alors absolument tout changer de nos modes de vie et de pensée, mais ça…

    • Merci de vos remarques et informations, je n’ai justement pas fait d’article à partir du commentaire mais j’ai demandé es infos supplméentaires, j’en ai reçu d’amis que j’ai sollicités et voici le vôtre, tout cela nuance le discours mais n’enlève rien au fait que les taxes perçues sur l »essence sont très inégalitaires puisque rien à voir avec l’impôt qui dépend des ressources. tout est fait pour supprimer la liberté de l’individu et l’obliger aux transports en commun…..

    • Mea culpa le 1 500 000 kilomètres c’est bien pour un camion quand on le change généralement, le « par an » etait bien en trop je me suis pas relu.
      Pour le reste…une twingo d’une tonne c’est surestimé je pense pas qu’elle pèse autant, la berline allemande de deux tonne idem c’est bien moins (carte grise à l’appui ma bmw pèse 1200 kilogs.
      La consommation à quatre litre c’est une publicité télé pour quelqu’un qui vis sur autoroute qui y travail et qui donc ne roule JAMAIS en ville.
      Faites le plein, notez combien de litres vous mettez et le kilometrage puis au prochain plein faites le calcul vous serez surpris je pense.

        • Merci de votre compréhension.
          Will à hélas raison sur un point essentiel, quand les bio carburants seront au point l’état y ajoutera un maximum de taxes.
          C’est d’autant plus injuste que si l’on peux comprendre qu’un pays doive avoir des moyens financiers la différence entre prix hors taxe et prix final est énorme (du simple au double ou meme plus)
          Anecdote rapide, nous avons parlé économie, taxes etc avec mon épouse quand l’aîné de mes filles nous à dit « le seul truc gratuit c’est l’air »
          Huit ans et déjà elle à saisi l’absurdité du système.

      • Bonjour Philippe.

        Je comprends votre point de vue et abonde globalement dans son sens, même si je reste convaincu que les carburants aujourd’hui présentés comme bios par les médias ne le sont pas. Ceci dit je souhaite qu’une alternative au pétrole soit trouvée, seulement pour l’instant rien de ce qui a été proposé au grand public ne me parait crédible, et encore moins la voiture électrique, encore une belle couleuvre qu’on essaie de nous faire avaler.
        Et comme je suis pointilleux je vais revenir sur les chiffres des voitures. Le modèle de Twingo le plus léger à ce jour pèse 920kg vide de tout fluide. Ajoutez à cela l’huile, le liquide de refroidissement et le plein et vous arrivez à la tonne. D’autant plus que les poids donnés par les constructeurs sont toujours en dessous de la vérité. Les modèles avec un plus gros moteur ou quelques options dépassent donc bien tous la tonne.
        Ma femme a une Fiesta essence de près de 10 ans, et sur son parcours mixte routes de campagne/ville pour aller au travail elle consomme 4,5l de moyenne, calcul fait à la pompe bien entendu. Je ne doute pas qu’on puisse descendre plus bas avec un moteur diesel plus récent.
        Ensuite dans les modèles actuels de BMW, la plus légère que j’ai trouvée est la 116i, donnée par BMW à 1305kg vide de tout fluide, tous pleins faits on est à 1400kg. Et en parlant de berline une 525d est à 1750kg tous pleins faits.
        Enfin en restant dans les berlines allemandes mon A5 diesel de 240cv pour 1750 kg consomme 7,5l en parcours mixte et descend quasiment à 6l sur autoroute.
        Quoi qu’on en dise et malgré l’embonpoint pris par les automobiles actuelles, les moteurs tant essence que diesel ont beaucoup progressé sur le plan de la consommation. Néanmoins technologiquement le moteur thermique a de par sa conception un très mauvais rendement, puisque l’essentiel de l’énergie est transformée en chaleur plutôt qu’en énergie mécanique. Mais c’est inhérent à cette technologie. C’est d’ailleurs pour cela que je ne crois guère en l’avènement de carburants bios satisfaisants.

        Et ça reste une aubaine pour les pétroliers et l’état

        • Merci Will d’avoir pris le temps et la peine de nous donner toutes ces explications à verser au dossier évoqué par Philippe

    • Vous avez raison, elle est excellente, à part la fin qui reprend les vieilles lunes du discours écologique ; et l’alibi du prix for t pour obliger les gens à prendre les transports en commun on connaît….

  3. Philippe, je crois que vous avez mis le doigt sur quelque chose de très important, une vraie boite de Pandore. Car depuis quelques années on sait que les moteurs Diesels peuvent fonctionner à l’huile de friture et que les moteurs essence peuvent fonctionner à l’alcool, comme c’est le cas au Brésil. Là, il est impossible d’accuser les pétroliers. Le responsable ? Très clairement l’Etat qui refuse d’utiliser ces nouveaux carburants. Pour des raisons économiques évidemment. Dans une vraie démocratie, le rôle de l’Etat serait de d’expliquer ce choix, plutôt que de taire la vérité. Mais taire la vérité, c’est ce que fait déjà l’Etat, complice de toutes les formations politiques.

    Sur le problème du pétrole, sans être complotiste, il me semble que la vérité est toute simple: le pétrole coute cher, mais il rapporte beaucoup. Utiliser d’autres sources (huile, alcool) ne couterait pas cher mais ne rapporterait plus rien à l’Etat. Sans cet apport, impossible de financer les milliards d’euros dilapidés chaque année. Le discours plaintif de l’Etat envers la population est un simulacre, mais au fond, on ne veut rien changer…

    • Oui je crois qu’il y a un dossier à faire sur le problème du carburant et des transports en France

  4. Il existe une question que peu de gens se posent et qui à un rapport indirect avec le sujet de cet article, « pourquoi une voiture consomme en moyenne sept litre aux cent kilomètres ? »
    Explication, mon QUARANTE TONNES consomme vingt huit litres pour cent kilomètres à pleine charge.
    Cela semble énorme mais voila vingt ans nous depassions facilement les cinquante litres.
    Partons de une voiture égale une tonne il faudra quarante voitures pour avoir un poids équivalant, quarante voitures à sept litres chacune cela fait deux cent quatre vingt litres (280 l)
    Il existe des moteurs en céramique, très solides, roulant sans huile (donc moins polluants) et pouvant faire avancer une voiture à deux litres aux cent (un litre pour une moto)
    Il existe un moteur appelé ‘rotax’ conçu par norton pour des motos, sa consommation est très faible, moins de deux litres à des vitesses très élevées.

    Vous, vos proches faites peu de kilomètres en une année, il faut donc des moteurs gourmands pour que l’état encaisse un maximum.
    Un camion « économique » faisant un million cinq cent mille kilomètres par an reste rentable pour l’état, pourtant en 2007 nous avons dépassé le seuil de un euro par litre. À un euro et trente centimes je vous laisse calculer mon plein qui est de mille cinq cent litres.

    Mais nous savons désormais que nos élus ne désirent ni économie ni sécurité.
    Certaines villes italienne utilisent des ferrari pour les secours de réanimation pour que celle ci soit commencée avant meme que l’ambulance ne soit arrivée..
    Nos voisins allemand poursuivent les délinquants en mercedes ou bmw..
    Bref les italien utilisent du matériel italien et les allemand du matériel allemand la ou la France favorise les importations nippones.

    Personnellement j’ai acheté une fois un tracteur Francais de marque renault à l’époque ou je roulais à mon compte, deux ans plus tard je suis revenu à un modèle suédois pourtant j’aime mon pays, hélas notre pays ne nous aime pas.

    Courage à nos flics qui sont bons et polis contrairement à ce que disent certains.
    Nos flics méritent mieux et l’état ne les mérite pas.

    Parlez autour de vous de ma démonstration de la faible consommation d’un camion comparée aux voitures, cela aidera peut être à une prise de conscience puisque les constructeurs vantent comme faible une consommation qui pourrait être largement réduite si nos élus acceptaient de perdre de leurs recettes

    • En effet ce que vous dites laisse songeur ! J’aimerais publier ces informations, auriez-vous par hasard l’envie et la possibilité de les développer avec davantage de détails et d’explications ou dois-je publier tel quel ?

      • Je regrette mais approfondir m’est impossible, les choses que je cite nous en parlons souvent entre routiers, et tout les cinq ans pour la « remise à niveau » nous en parlons aussi aux formateurs des centres ou nous devons aller et eux sont tous passionnés de mécanique et au faits des dernières évolutions donc. Mais je n’ai pas de documentations hormis ma mémoire.
        Pour le moteur ‘rotax’ il doit avoir un autre nom pour « googeliser » la chose je vais fouiller le truc (lui j’ai des papiers mais…ma bibliothèque est un foutoir)
        Les moteurs céramique equipent déjà les formules un mais cela implique de s’intéresser à ce sport et la passionnée F1 dans ma famille c’était ma….maman (on ne rigole pas svp) mais elle est décédée voila huit ans.

        Si le sujet que j’ai abordé vous semble intéressant je vous suggère de fouiller les archives auto en les comparant aux prix des carburants.
        Avant 1973 et le choc pétrolier les moteurs étaient très gourmands et ceci etait maintenu ainsi pour des raisons évidentes, puis la crise débutant à contraint les fabriquants à créer des moteurs plus sobres pour vendre leurs véhicules.
        L’écologie à aussi contribué à l’évolution des consommations…ce à quoi l’état à répliqué par plus de taxes pour maintenir ses recettes.
        Chaque progrès côté motorisation fut suivi par une augmentation des taxes, toujours.
        Je vous rappel aussi la vignette qui fut créer pour payer les retraites et qui bien que prévue en provisoire fut maintenue durant vingt ans.
        Pour finir en beauté, l’essence que vous consommé à été achetée par l’état voila trois mois (la durée des réserves d’urgence) mais elle ne sera pas vendue selon le court du barille de brent au moment de son achat, mais bien sur le court du jour.

        Voila mes filles me réclament je dois donc publier maintenant

        • Merci de ces précisions mais je n’y connais absolument rien et je n’ai en plus pas le temps de fouiller des archives alors que je ne sais quoi chercher… Je vais voir ce que je peux faire avec ce que vous nous avez indiqué, je vais demander à des copains s’ils peuvent approfondir ça mériterait bien un article ! Si vous avez des éléments supplémentaires je suis preneuse .

          • bonsoir Christine,
            je suis tombé hier ou avant-hier soir sur une vidéo youtube très intéressante, s’agissant du scandale du prix de l’essence.
            ça ne rejoint pas directement ce que disais Philippe,(moteurs économiques) mais il y a un lien évident tout de même. je joins donc la pièce au débat.
            vidéo très bien faite, claire, simple, mais éloquente…

            youtube et dailymotion sont des mines d’or pour les documentaires ! certes il y a bcp de trucs idiots et inutiles, mais j’ai trouvé de précieux documentaires, officiels ou comme celui-ci « maison », sur ces 2 sites, (surtout youtube) sur tout un tas de sujets.
            si un jour vous avez besoin de chercher sur le net des vidéos gratuites pour travailler un sujet, commencez par regarder ce que propose youtube (en français ET en anglais), vous seriez surprise…
            amicalement

Les commentaires sont fermés.