15 emplois menacés par une mosquée à Annemasse !


Le Maire et l’immense majorité des conseillers municipaux d’Annemasse, à l’exception de la courageuse Anne Michel, seule à s’élever contre le projet, poursuit son entreprise : priver un maraîcher d’un terrain qu’il occupe depuis des années et qui lui permet d’employer une quinzaine de personnes pour céder le dit terrain à l’association des musulmans d’Annemasse pour y construire une mosquée. On a déjà dit ici ou là à quel point une mosquée (qui n’est pas une simple salle de prière) est dangereuse mais que l’emploi, si rare et si cher, disparaisse, en sus, est plus qu’inacceptable.

On lira ici le récapitulatif de la saga qui dure depuis des années et là les dernières nouvelles, très inquiétantes,   puisque la Mairie a modifié le PLU afin de rendre constructible le terrain en question, faisant d’une pierre deux coups, en permettant et l’expulsion du maraîcher et la construction de la grande mosquée  avec minaret…

On peut laisser un commentaire sur le blog d’un des conseillers municpaux ici

http://www.jp-benoist.fr/index.php?post/2012/07/10/Vote-sur-la-mosqu%C3%A9e-au-conseil-municipal-du-10-juillet-2012&pub=0#pr

 

 Je vous invite à faire comme Chantal Macaire et à écrire aux membres du Conseil municipal votre colère :

 Monsieur le Maire (Monsieur/Madame l’Adjoint(e) au maire – Monsieur/Madame le/la Conseiller(e) municipal(e) /

C’est une honte que vous récupériez,

pour permettre la construction d’une mosquée, le terrain loué depuis des années à un maraîcher, qui emploie -qui plus est- une quinzaine de personnes dans son entreprise.

En feriez-vous autant s’il s’agissait d’édifier une église catholique ? Non, bien sûr…
Et vous auriez d’ailleurs raison : rien ne pourrait justifier cette expulsion (car c’en est bien une, de fait) sauf s’il s’agissait de construire un parking, un supermarché, un centre culturel  ou je ne sais quoi d’autre, dans l’intérêt commun de TOUS les habitants d’Annemasse.

Il y en a assez, plus qu’assez de voir bafouée la loi de 1905  par ceux qui sont censés la respecter scrupuleusement.
Vous avez été élu pour représenter l’ensemble de vos électeurs et agir pour le bien commun et dans l’intérêt général, absolument pas pour favoriser une minorité communautaire (que la République UNE et INDIVISIBLE ne reconnaît d’ailleurs pas). Vous trahissez ainsi notre Constitution.

Croyez en mon indignation la plus profonde et en mon mépris pour ces basses manoeuvres qui ne vous honorent pas.

Chantal MACAIRE

  -le maire :

 [email protected]

-les adjoints :
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]
[email protected]

[email protected]

– les conseillers municipaux :
[email protected]

[email protected]

[email protected]

  [email protected]
bernard.sagevallier@mairie-annemasse.fr
[email protected]
regine.ferdel@mairie-annemasse.fr
[email protected]
[email protected]
[email protected]
manuel.augustovaz@mairie-annemasse.fr
[email protected]
[email protected]
robert.burgniard@mairie-annemasse.fr
jeandavid.pangallo@mairie-annemasse.fr
[email protected]
[email protected]
daniele.berlier@mairie-annemasse.fr
gilles.rigaud@mairie-annemasse.fr
malek.benattia@mairie-annemasse.fr
christelle.demolis@mairie-annemasse.fr
selahattin.colakoglu@mairie-annemasse.fr
karim.rbeh@mairie-annemasse.fr
eric.peugniez@mairie-annemasse.fr
matthieu.bilavarn@mairie-annemasse.fr

Christine Tasin

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


13 thoughts on “15 emplois menacés par une mosquée à Annemasse !

  1. AvatarNicolas

    Madame, Monsieur
    C’est avec indignation que je m’adresse à vous en ce jour. En effet je viens de constater que vous avez bien la ferme intention (et vous ne pouvez le nier suite à la modification du PLU) d’expulser, tout bonnement, le dernier maraîcher d’Annemasse, Pierre Grandchamp. Ce dernier fait vivre une quinzaine de personnes et vous comptez les remplacer par une mosquée ? Quelles pressions communautaristes avez-vous donc reçu pour oser faire quelque chose d’aussi ignoble et nauséabond ? Pourquoi s’aider aux revendications religieuses d’une minorité pour trahir une majorité de vos électeurs ?
    Vous vous revendiquez élus de la République mais vous n’en êtes pas dignes !
    Rien ne justifie cette expulsion car elle ne sert qu’une communauté,minoritaire de surcroît. Mais surtout elle dessert vos électeurs, Pierre Grandchamp, ses employés et leurs clients, et fait honte à la République Française et à sa constitution. Vous n’avez que faire de la loi de 1905 puisque vous mêlez vos intentions politiques avec l’ouverture d’un centre religieux.
    Croyez en mon dégoût pour vous qui trahissez notre pays, nous n’oublierons pas ce geste …
    Un citoyen patriote

        1. AvatarNicolas

          Comment avez vous eu les mails ? Etes vous sur de leur validité car ça m’envoie un message d’erreur quand je veut envoyer mon mail ?

          1. Avatarresistancerepublicaine

            Certains sont peut-être avec erreur, on les a reconstitués à partir du système de formation qu’on a déduit d’autres, il y en un certain nombre qui fonctionnent

  2. Avatarsardo

    Là ou l’islam passe, l’emploi trépasse !

    Ce n’est pas nouveau, il suffit de regarder du coté des pays islamiques.Ormis la richesse produite par le petrole grace aux occidentaux d’ailleurs- et l’exception qu’est israel,- les pays a dominante musulmane ne sont que des deserts arides, des gens incultes eux aussi sauf pour ce qui a trait au coran, et ne sont qu’un enfer sur terre !

    Il en sera ainsi dans cet autre coin de France aussi. C’est un peu comme une fermeture d’entreprise automobile. Sauf que cette fermeture-ci est une fermeture religieuse.

  3. AvatarEric

    Voila direct au maire ( j’ai un compte Yahoo) un copié collé, car la lettre est fort bien tournée, rien de plus à ajouter , c’est tout simplement honteux…..

  4. AvatarArnaud

    Je reste navré de cette situation, surtout habitant prés d’Annemasse. Je conseille au maraîcher d’organiser sur son terrain des barbecues géants avec porcs et sang de porc malencontreusement renversé sur l’ensemble du terrain et je serai ravi d’y participer physiquement ou pécuniairement pour la mise en place de ce rassemblement.
    Je pense inutile de rappeler qu’aucun lieu de prière ne peu être construit sur un lieu qui a été impur sauf hypocrisie des constructeurs.

    Merci pour votre travail d’information

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Merci Arnaud je crois avoir lu quelque part qu’ils ont trouvé la parade, et qu’ils peuvent resacraliser l’espace sali;.. hélas !

  5. AvatarCharlotte M.

    Et peut-être que ça marcherait si ce maraîcher enterrait un cochon (ou plusieurs, avec l’aide d’amis et militants ! ) sur le terrain, comme ça a été fait en Espagne?
    La situation face à l’Islam ressemble de plus en plus à celle de ton roman, Christine… Mais nous sommes nombreux à ouvrir les yeux, comme le bobo Jocelyn…

    Amis et militants, réfléchissons ensemble, pour ce maraîcher, ces salariés et contre cette construction de mosquée : l’intelligence collective, voilà ce qui nous fait avancer !

Comments are closed.