Bravo aux républicains patriotes qui ne cèdent pas devant les menaces de la Licra et les imprécations d’Aubry !

Publié le 12 juin 2012 - par - 2 commentaires

Un ban d’honneur pour Irina Kortanek, candidate du FN qui se retire dans les Pyrénées Orientales au profit de l’UMP Fernand Siré afin de faire barrage à la socialiste !

Un ban d’honneur pour Robert Chassain, de l’UMP, qui se retire dans la seizième circonscription  des Bouches du Rhône afin de laisser la candidate FN arrivée en tête toutes les chances de battre le socialiste Michel Vauzelle, celui qui s’ennorgueillit de diriger une grande région musulmane…

 

Le bonnet d’âne pour Michel Vauzelle, cet islamo-collabo qui n’est qu’amour pour l’étranger et haine pour les Français d’origine. En pleine campagne électorale, il n’hésite pas à prononcer ces phrases terribles : un tel retrait « serait un signe terrifiant pour l’avenir de la République », ce n’est « pas une surprise » dans « une région profondément marquée par un mélange de cultures méditerranéennes promptes à la fraternité et en même temps portant les germes d’une haine et d’un mépris pour l’étranger ».

Bref amour, paix et fraternité pour les immigrés et descendants d’immigrés et haine de l’autre pour les Français d’origine… Il est d’ailleurs patent que depuis 2001, partout dans le monde, ce sont les Français d’origine qui lapident, égorgent et assassinent dans les milliers d’attentats d’islamistes perpétrés quotidiennement et qu’en France ce sont les 90% de Français d’origine qui constituent les 60 à 70% de musulmans détenus dans les prisons…   

 

On regrettera, bien sûr, le maintien d’Etienne Mourrut de l’UMP, ce qui pourrait empêcher l’élection de Gilbert Collard. Les raisons d’Etienne Mourrut sont tout sauf convaincantes puisqu’il semblerait qu’à ses yeux accorder le droit de vote des étrangers, supprimer les tribunaux correctionnels pour mineurs et ratifier la Charte des langues régionales et minoritaires serait un risque moins grand que de voir une toute petite poignée de députés FN défendre l’idée de la sortie de l’euro et du repli identitaire… Etrange et saugrenu. Et surtout pas républicain.  Espérons que ses électeurs du premier tour auront les yeux ouverts et sauront voter pour la France, afin que la gauche n’ait pas la majorité des 3/5èmes qui signerait l’arrpet de mort de notre civilisation. 

Christine Tasin

Print Friendly, PDF & Email

2 réponses à “Bravo aux républicains patriotes qui ne cèdent pas devant les menaces de la Licra et les imprécations d’Aubry !”

  1. Avatar Well dit :

    Un seul choix à Pantin-Aubervilliers : Guigou. Guigou symbole de la France moderne qu’on veut axée sur la mobilité de sa population, et sur des politiciens professionnels, mobiles eux aussi.

    Elle écrivait sur son blog le 17 janvier 2012 « La politique migratoire du gouvernement a de nouveau causé des drames dans notre département de Seine-Saint-Denis ».

    Notre département ?

    Elle est bien bonne, sachant que Guigou est née à Marrakech, a fait ses études à Marrakech et Rabat, s’engage dans la campagne des régionales en Provence-Alpes-Côte d’Azur, est élue au Parlement européen, puis est élue députée de Vaucluse, puis candidate aux municipales à Avignon. Après être battue, décide en 2002 de se présenter en Seine-Saint-Denis. Ce qui ne l’empêche pas de voir son « domicile parisien » cambriolé en 2006.

    Mobilité à la mode donc, qu’on voudrait imposer à tous les jeunes : stage obligatoire à l’étranger, avec les risques dans de nombreux pays, même européens, pour des jeunes qui ignorent tout des zones sensibles du pays en question, et sont une proie facile pour les racailles, pour les filles, voire des garçons.

    Les salauds !

    Il faut bannir l’attachement à la terre, qui favorise la xénophobie. Pour casser cet attachement anti-économique, imposer la mobilité maximale des populations, éclatement des familles, dispersion dans toute la France et même le monde.

    Tant pis pour la couche d’ozone, ce qui n’inquiète pas les verts, plus soucieux du cannabis et de l’immigration.

    Corollaire de la mobilité, les politicards professionnels parachutés. Comme si dans une population de plus de 100.000 habitants à Pantin Aubervilliers, personne n’était compétant.

    Les entreprises elles aussi, dirigées par des « techniciens », qu’on parachute pour quelques années. Les « Besson », qui passe de l’immigration à l’industrie. Les pays également, dirigés par des « techniciens », comme l’Italie.

    Les politiciens, probablement tous des Bas S, sans culture, sans connaissances historiques. C’est plus facile pour faire table rase de l’expérience du passé et est plus efficace économiquement. Ce serait une étude à faire, madame Tasin, vous qui êtes historienne. Quel type de bac ont nos zélites ? Ce qui expliquerait beaucoup la déshumanisation croissante de la société.

    Et les copains cocos de Pantin Aubervilliers, cocos depuis 50 ans, qui ont voté Marchais pour avoir Mitterrand, puis Mélenchon pour avoir Hollande, et qui baissent maintenant leur froc et osent se désister !

    les lâches !

Lire Aussi