Conversation d’une responsable de Résistance républicaine apostate de l’islam avec la Licra

Suite du deuxième témoignage évoqué récemment.

La LICRA m’a rappelée. Elle m’a rassurée tout de suite, ils ne me feraient pas de procès.

J’ai tout à fait le droit de critiquer l’islam mais pas les musulmans. Cela m’a chagrinée. J’ai donc répondu (à l’exemple de Pierre) : Mais pour qu’il y ait un islam, il faut bien qu’il y ait des musulmans ! C’est comme si vous disiez : on peut critiquer le nazisme mais pas les nazis.

Bafouillage de l’autre côté de la ligne : Mais madame vous ne pouvez mettre en parallèle une religion et un dogme. A cela j’ai répondu : et pourquoi ? Cette religion n’en est une que pour ses adeptes. Tout comme le nazisme en était quasiment une pour les nazis.
Et cette fameuse religion, ou idéologie me condamne à MORT madame tout comme le nazisme a condamné à mort les juifs.

De plus si il y a (par exemple, merci Pierre) un régime islamique en Tunisie c’est aussi parce que 40 % des tunisiens en France ont voté pour.

Je lui ai également parlé de l’afganistan et de ses charmantes coutumes (tirer dans la tête d’une femme au milieu d’un stade) là où nos soldats se battaient. Il me semble qu’il ne se battent pas contre des bouddistes ?

Je lui ai également rappelé que cette « religion » était la seule qui condannait ceux qui la quittait, à mort lorsqu’elle a essayé de faire la parallèle avec d’autres religions. Elle m’a dit qu’AVANT ce n’était pas facile non plus pour ceux qui n’étaient pas d’accord avec les 2 autres (Judaïsme et Chrétienne). Je lui ai donc rappelé que je vivais au 21ème siècle et pas 4 ou 5, voir plus, siècles en arrière. Je parle de MAINTENANT.

Elle m’a dit que critiquer le musulmans se serait comme critiquer tous les allemands. Je lui ai rappelé que tous les allemands n’étaient pas nazis.

Je te résume en gros bien entendu car elle parlait également d’incitation à la haine etc… Je lui ai dit que ceux qui incitaient à la haine étaient ceux qui suivaient les préceptes d’un dogme qui me condamne à mort et condamne également d’autres innocents comme moi

J’ai terminé en lui parlant des visites de barbus à ma porte (véridique, ils regardent les noms sur les boites aux lettres) pour m’informer qu’il y a un tapis de prière et les regards de haine que je recois lorsque je dis que je suis chrétienne. Que je ne voyais pas cela avant et que j’étais bien placée pour être extrémement inquiète de l’évolution de l’islam en France

PS : j’oubliais, elle m’a dit que ce que je disais était comme : si on me frappe alors j’ai le droit de frapper et qu’il fallait évoluer.
Je lui ai dit : mon 1er mari me frappait. Certes il était plus fort que moi et donc m’envoyait au tapis mais je ne suis jamais tombée sans m’être défendue en frappant également. Que je n’étais pas venue au monde pour être une victime. Elle était gênée et n’a plus rien dit à ce sujet.

 89 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

    • C’est sans doute qu’ils sont quelque peu mal à l’aise avec le réel….

  1. Au sujet d’Envoyé spécial : même ressenti que vous Michèle.

    Mêmes remarques.

    Ce fut « Envoyé très SPÉCIEUX », avec une très bonne réaction d’Anne Zalensky.

    Certes, soyons positifs, Christine, mais les bras nous en tombent quand même.

  2. Je viens de suivre le « reportage » d’ Envoyé Spécial », sur la « peur de l’islam en France  » je suis très agacée par le ton et les insinuations de la jeune femme en voix off, avec une musique anxiogène en fond…
    On aperçoit Christine et Pierre sans qu’ils soient jamais nommés.
    Cela mérite vraiment une mise au point envers ces pseudo journalistes!
    La question du sort des apostats de l’islam n’est jamais abordée, ni celle des crimes « d’honneur’ (3000 par an en Angleterre)….
    Vous êtes en tête de pont, merci pour votre courage et votre initiative!

    • Oui il y a désinformation et manipulation, mais cela permet malgré tout à des gens qui ont les yeux ouverts de nous connaître et de nous rejoindre ! Soyons positifs

Les commentaires sont fermés.