La Catalogne gangrénée par l’islam voit ses lois battues en brèche par la charia

Publié le 5 septembre 2011 - par - 3 commentaires

Quand les salafistes imposent leur loi et la charia… autrement dit la « religion de paix et d’amour », l’islam ! A lire, sur Poste de Veille, ce qui se passe dans une ville d’Espagne où les musulmans sont très nombreux…

Print Friendly, PDF & Email

3 réponses à “La Catalogne gangrénée par l’islam voit ses lois battues en brèche par la charia

  1. Avatar Coussynette dit :

    Je n’arrive pas à comprendre pourquoi les politiques en place font comme si de rien n’était
    et les politiques qui veulent la place, mettent l’Islam au premier plan…
    ils n’ont pas compris qu’ils seront éjectes comme un noyau de cerise par ces gens qu’ils défendent aujourd’hui.

    • Avatar miel de fiel dit :

      Tout à fait ! Ils s’imaginent tous plus forts, méconnaissent la mentalité musulmane coranique, leurs fausses promesses alléchantes ……
      Il suffit de se rappeler la fable de la grenouille et du scorpion :
      le scorpion demande à la grenouille de lui faire traverser la rivière.
      La grenouille répond : non tu vas me piquer sur l’autre rive …. Le scorpion jure sur le coran qu’il n’en fera rien.
      La grenouille s’exécute et … n’est pas piquée arrivée sur l’autre rive.
      Le scorpion revient la voir deux jours plus tard et lui redemande le même service que la grenouille accepte.
      Au milieu de la rivière le scorpion pique la grenouille. Pourquoi ? s’écrie celle-ci avant de couler. C’est ma nature répond le scorpion avant de s’enfoncer à son tour dans les flots.
      Que la honte et le malheur soient à jamais sur tous les lèches babouches blues (ce n’est pas de moi, trouvé dans un forum) et leurs descendants.
      Le peuple français n’a jamais demandé à jouer son avenir à la roulette russe … euh… islamique plutôt !

  2. Avatar yves dit :

    Bsr
    Encore une raison de faire barrage à la religion musulmane…ET aussi à tous ces prophètes de malheur que sont nos chers élus (beaucoup d’entre eux, pardon!) et
    gouvernants. Je crois que ceux qui ne veulent pas comprendre cela n’auront aucune excuse et n’auront que leurs dieux pour pleurer. Soyons fiers de nos 2000 ans d’histoire. Nous n’avons rien à donner à ceux qui se permettent de fouler notre sol sans respecter notre tradition…

Lire Aussi