18 juin 2011 : amour de la France et résistance sur les Champs-Elysées


Un petit montage de quelques minutes pour vous donner une idée des trois heures enchanteresses que nous avons vécues samedi dernier ! Nous espérons pouvoir offrir encore quelques autres montages à tous ceux qui n’ont pu partager ce moment, inoubliable, de communion autour de textes appartenant à notre mémoire, à notre patrimoine, à notre histoire. Le chanteur a été stupéfait de constater que même les jeunes connaissaient La Carmagnole, les Chevaliers de la Table ronde, Ne me quitte pas, Les Copains d’abord etc.

Bien entendu, quelques badauds sortant de la bouche de métro toute proche, en voyant nos drapeaux bleu blanc rouge et/ou notre banderole « Non à l’islamisation de la France » n’ont pu s’empêcher d’éructer leur haine de la France et des Français en nous traitant de fascistes, ils étaient rares, mais nous voulons conserver le souvenir de cette espèce en voie de disparition   sur le sol français afin que plus jamais personne n’ose associer notre drapeau, la Marseillaise, Marianne ou Jeanne d’Arc au fascisme ! Honte à eux. Ce sont eux les fascistes, nous avons la tête haute, nous les résistants.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


11 thoughts on “18 juin 2011 : amour de la France et résistance sur les Champs-Elysées

  1. AvatarSchlabaya

    Bravo à vous qui étiez présents ! J’aurais bien aimé être des vôtres, ou à défaut participer à un rassemblement similaire à Rennes, mais ce sera peut-être pour 2012. Quant à ceux qui vous ont insultés à cause de votre amour du drapeau bleu-blanc-rouge, ils feraient bien de se réveiller…

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Merci de vos encouragements, espérons qu’en 2012 les Français se réveilleront et qu’il y aura des rassemblements partout en France

  2. AvatarSchlabaya

    Vous me semblez optimiste… Les choses s’accélèrent, où en serons-nous en 2012, je ne sais pas, j’ai bien peur qu’une guerre civile éclate.

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Je partage vos craintes, mais je fais confiance aux Français pour se réveiller à temps… Ils l’ont toujours fait !

  3. Avatarresistancerepublicaine

    Je ne sais pas non plus mais i lme semble que tout bouge, l’euro, l’Europe, l’islam mis en question etc. Une guerre civile n’est pas impossible si les politiques ne répondent pas aux demandes des Français hélas

  4. AvatarGonzagues

    Si je ne m’abuse, Monsieur Jean Ferrat dont vous reprenez les chansons était une COMMUNISTE, STALINIEN TOTALITAIRE qui a soutenu le PCF (le parti de l’étranger) à plus d’un titre. Pourquoi chanter ses chansons ? Pourquoi chanter « Ma France » et mettre en ligne ses passages ou le triste sire parle du journal « l’humanité » et de « l’affiche rouge de Manouchian » ?

    1. Avatarresistancerepublicaine

      Jean Ferrat, indépendamment de ses prises de position politiques qui ne nous regardent pas et qui sont de l’ordre de ses choix libres de citoyen (il n’a tué personne !!!!) est un immense poète-chanteur et un authentique amoureux de la France. Ses chansons sont des hommages à nos valeurs, à nos traditions et à notre pays, au nom de quoi se passerait-on de cela ????
      Je vous dénie d’ailleurs le droit de parler de triste sire à propos de cet hommes extraordinaire, et encore moins celui de critiquer l’affiche rouge, poème d’Aragon qui est un hommage extraordinaire aux résistants morts pour la France !

      1. AvatarGonzagues

        Ce n’est pas précisément l’avis de nos amis les Identitaires.
        Vraiment, j’ai l’impression que notre alliance idéologique est très faible.
        Je me demande pourquoi je suis venu a cette manifestation…Si j’avais su je serais allé à la Fête de l’Humanité.

        1. Avatarresistancerepublicaine

          Nos amis les Identitaires ont leur façon de voir, nous avons de gros désaccords idéologiques, entre autres sur le régionalisme et l’Europe ! Cela ne nous empêche pas de monter des actions de conserve ni de conserver nos libertés de parole et de prises de position. Maintenant si les chansons de Jean Ferrat vous ont donné cette impression, je n’y peux rien ! On ne peut se prétendre patriote et cracher sur « Ma France » ! Je ne suis pas sûre par ailleurs qu’à la fête de l’Humanité les Sardou, Trénet et autres Madelon ont leur place ! Votre aveuglement vous rend aussi sectaire que les staliniens, je le déplore.

          1. AvatarGonzagues

            Oui je « crache » sur « Ma France » du chanteur Stalinien Jean « Tenenbaum » Ferrat.
            MA France, cela signifie SA France, celle des moscoutaires, celle de ceux qui ont un rideau de fer dans la tête, celle de la gauche socialo-communistes qui sont la sale engeance qui a trahi cent fois LA France.

          2. Avatarresistancerepublicaine

            Je vous plains d’être enfermé dans un tel monde de haine qui vous empecher de voir clair ! Je vous mets au défi de trouver quelque parole que ce soit de « Ma France » qui soit stalinienne !

Comments are closed.