Paris : jeunesses macroniennes et mélenchoniennes sabordent les vrais Gilets Jaunes


Paris : jeunesses macroniennes et mélenchoniennes sabordent les vrais Gilets Jaunes

.

Grand bordel à Paris, à cause des casseurs et autres gauchistes. Violences et destructions partout où les antifas et autres black blocs, tous connus et identifiés par le pouvoir, pourtant…,  passent. Comme les racailles un seul mot d’ordre : sus aux policiers, sus aux CRS, sus à l’ordre.

.

Et comme cela se fait sous l’égide des Gilets jaunes, l’opprobre retombera sur eux, noyés dans la masse, puisqu’il s’agissait du premier anniversaire des manifestations de l’hiver 2018-2019. 

Le but, discréditer d’emblée les GJ, à l’aube des grèves et manifestations annoncées contre la réforme des retraites… Macron doit être terrorisé à l’idée de passer un autre hiver de cauchemar… Et cette fois, il faudra trouver autre chose qu’un prétendu « grand débat » ( disparu avec ses résultats, comme prévu) pour arrêter l’incendie, si l’incendie part. 

.

On ne m’ôtera pas de l’idée que quelques agitateurs dûment envoyés par l’Elysée ou Castaner se sont infiltrés dans les groupes gauchistes pour les pousser au pire… 

Au bout, c’est Macron qui sera gagnant.

.

Et c’est ainsi que, main dans la main avec Macron, ils sont parvenus à faire interdire la manifestation qui devait partir à 14 h de la place d’Italie.

Extraits de l’article du Parisien donné en lien dessous :

10h37. Quelques échauffourées place d’Italie. Les manifestants sont peu nombreux mais ont fait brûler un tas de palettes. Les forces de l’ordre interviennent.

12h15. Un bar « gazé » ? Sur les réseaux sociaux, des images montrent les clients d’un bar parisien, au plus mal après que des gaz lacrymogènes ont été diffusés à l’intérieur. Les Gilets jaunes qui filment s’en alarment. Selon un client, qui se trouvait à l’intérieur, c’est « quelqu’un, pas un flic, un mec habillé tout en noir avec sa cagette remplie de morceaux de goudron », qui a « jeté un coup de pied dans la grenade lacrymogène pour l’envoyer dans le bar ».

13 heures. La tension monte place d’Italie. Le parvis du centre commercial Italie 2 est plongé dans un nuage lacrymogène. Au moins deux voitures ont été retournées sur la chaussée. Les forces de l’ordre multiplient les interventions. Il n’y a pour l’heure pas d’affrontements avec les forces de l’ordre, à proprement parler.

12h45. Une banque attaquée. Des manifestants s’en sont violemment pris à une agence bancaire HSBC, au départ de l’avenue d’Italie. Des abribus ont été démontés, et des poubelles flambent. Les forces de l’ordre ont lancé des gaz lacrymogènes pour repousser les grappes de casseurs.

13h15. Les portes d’Italie 2 prises pour cible. Des images montrent les vitres brisées à l’entrée du centre commercial parisien. De grands pots de fleurs sont couchés par terre.

14h25. Des pillages en cours. Selon la préfecture de police de Paris, les membres de la compagnie d’intervention républicaine, sur le terrain place d’Italie, constate que des magasins sont pillés.

15h07. Les mots sévères du préfet. « La manifestation de la place d’Italie « rassemblait des individus qui n’étaient pas venus défendre une cause mais procéder à des destructions », reproche le préfet de police de Paris Didier Lallement.

15 heures. La colère de l’Unsa Police. Sur Twitter, la branche syndicale de l’Unsa police représentant les CRS accuse : « Pas de mots pour excuser le comportement inadmissible des Black blocks et autres place d’Italie. Absolument (pas) venus pour l’action GJ mais uniquement pour se faire du flic, du pompier, pour détruire, piller ». Et fait le reproche aux autorités de ne pas agir : « L’ordre doit rester à la loi cependant il faut donner les ordres ! »

http://www.leparisien.fr/economie/direct-gilets-jaunes-des-manifestants-deloges-du-peripherique-dans-l-ouest-parisien-16-11-2019-8194656.php

.

Voir aussi, un peu plus objectif :

https://www.sudinfo.be/id151866/article/2019-11-16/gilets-jaunes-la-situation-degenere-paris-pour-le-premier-anniversaire-du

.

Comme c’est facile de mettre tout cela sur le dos des Gilets jaunes…

Cela rappelle, et c’est terrifiant, les hordes nazies déferlant dans les rues avant -et après- la prise de pouvoir de Hitler.

Il y a de vrais parallèles à faire entre les jeunesses hitlériennes et les antifas, autrement dit les jeunesses macroniennes et il y en a aussi à faire avec les SA nazis (( Section d’Assaut ou « Chemises Brunes » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Sturmabteilung ) d’autant qu’il y a convergence idéologique entre les gauchistes et les racailles et que le rapprochement sur le terrain des 2 groupes de dégénérés peut être plus qu’explosif. Macron le sait, forcément, mais sa haine des patriotes est peut-être plus forte que sa peur.

Violence, destructions, haine de l’autre… Macron voit forcément qu’il est en train de construire cette opposition armée et violente à la France des Sans-Dents ? Si, bien sûr, il ne peut pas ne pas le voir. Il sait et il veut, forcément. On sait qu’il préfère la peste verte et les assassins rouges à ceux qu’il appelle lépreux. Et, en ce climat de guerre civile, Macron tremble et est forcément prêt à tout pour garder le pouvoir. 

A tout.. Prêt à tout. 

 

La première organisation des jeunes du Parti nazi est fondée le à Munich sous le nom de Jungsturm Adolf Hitler, plus ou moins traduisible en français par « Jeune brigade d’assaut Adolf Hitler ». Elle est alors rattachée au Sturmabteilung et dirigée par Gustav Adolf Lenk. L’organisation est interdite en 1923, en même temps que le parti nazi.

Elle est refondée le lors du deuxième congrès du Parti nazi, sous le nom de Hitlerjugend.

Auprès de la population, les jeunesses hitlériennes jettent le trouble au sein des familles : séparés de leur famille, les enfants sont souvent utilisés comme informateurs par le NSDAP. . Au sein de la société, lorsqu’ils sont en groupes, les membres sont souvent grossiers et sans gêne à l’encontre des gens qu’ils peuvent croiser13. De plus, indisciplinés et jouissant d’une quasi-impunité de fait, les jeunes militants de la Hitlerjugend mènent à l’école une sourde résistance contre l’institution scolaire, ce qui suscite de fortes réserves dans le corps enseignant. Wikipedia

 

Et on ne parle pas des grandes manoeuvres pour faire oublier les problèmes majeurs que sont islam et immigration, avec les gauchos alliés de Macron qui défilent sur les plateaux pour parler de la question sociale…

https://resistancerepublicaine.com/2019/11/16/pierre-cassen-en-verolant-les-gilets-jaunes-la-gauche-a-sauve-macron-video/

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


21 thoughts on “Paris : jeunesses macroniennes et mélenchoniennes sabordent les vrais Gilets Jaunes

  1. AvatarHellen

    En fait, ça n’est que partie remise… parce que personne n’est dupe… En tous les cas, très peu de monde croira à la méthode Macronienne, car plus le temps passe et plus le Peuple connaît les méthode de ce type…!

  2. AvatarJJB

    Macron se fait plaisir, il créé le bordel et adore se rouler dedans….il sait qu’ainsi il aura les mains libres pour … conduire le pays dans le mur … et surtout développer l’islam à son gré. détourner l’attention ailleurs que sur lui …. tactique digne de machiavel .

  3. AvatarSun

    Curieux quand même, des blacks blocks qui cassent pour foutre le b…et pour que ca retombe sur les gilets jaunes ,on n’en a pas vu un seul la semaine dernière à la manif contre l’islamophobie, ?????et vous verrez que demain il y en aura sûrement à la manif des identitaires ,bizarre non ?

  4. AvatarRODRIGUE

    Les gilets jaunes sont des cons, ils savent depuis longtemps comment cela allait se passer, ils doivent isoler et s’occuper de ces casseurs du pouvoir.
    Quand il y en aura 10 en réa entre la vie et la mort, ces connards réfléchiront avant d’accepter sur ordre de micron de venir casser !

    1. frejusienfrejusien

      je parierais que si les GJ s’occupaient sérieusement de péter la gueule de qq black blocs, la Castafiore enverrait immédiatement ses casques noirs au secours de sa jeunesse hitlérienne,

      aucun gazage aux deux manif des islamistes, aucun black bloc pas d’antifas contre le fascisme islamiste,

      et on les voit arriver en masse contre les GJ

      ils y seront contre les Identitaires demain, et la flicaille sera là pour les défendre au besoin,
      reste à voir comment les presstitués vont présenter l’affaire,

      déjà, pour ce samedi, Boulouque, l’ignorant, le nul, le je sais rien mais je dis tout, était remis en service sur les grandes chaines

      1. AvatarRODRIGUE

        frejusien
        Si une dizaine de ces raclures du pouvoir se retrouvent en réa, copains ou pas de micron, ceux qui vont être envoyés y réfléchiront à 2 fois!
        La réa, c’est pas les urgences, c’est le cran nettement au dessus où en général, les familles sont inquiètes pour celui qui y est !
        On ne va pas à l’abattoir la fleur au fusil !
        En plus, cela aura l’avantage de connaitre les noms de ces étrons de l’humanité et cela réserve certainement de belles surprises !
        Des fils à papa qui jouent à se faire peur pour casser une société dont le père est dirigeant d’une entreprise cotée au CAC 40 ou fils de ministre, haut fonctionnaire etc…

        1. frejusienfrejusien

          je crois aussi qu’il y a pas mal de fils à papa de la gauche caviar, issus des sociaputes, c’est pour cela qu’ils ne sont jamais arrêtés ni matraqués,

          rien que le fait qu’ils n’aient pas été convoqués pour les manif contre l’islamophobie, permet de les démasquer, ce sont les soutiens des immigrationnistes, et donc des islamistes,
          également des instruments du pouvoir

  5. Avatarinconnue

    pas de casseurs ni de violence au défilé de la semaine c ntre l’islamophobie, bizarre, macron et ses sbires les soutiennent et envoient des casseurs lors d’autres manifestations (genre celle de GJ)

  6. Avatarsly

    voilà j’ai juste refait la manif. hier, après les 4 du début, juste pour fêter l’anniversaire de la …  » révolution  » heeeeeu de la moutonnerie suivant le berger dans ma région …
    oui effectivement cortège encore devancé par les fumeurs de chiite bière à la main et les tambours à tout va, Pfffffffffffff …
    quelques jeunes branleurs et branleuses tout en noir foulard sur le pif tout juste à l’âge ado. qui ramassaient des canettes en verre vides dans les poubelles pour les mettre dans leur sac à dos sans doute pour les balancer à tout va … sans compter les poubelles renversées sur la chaussée et une putain d’envie folle de leur rentrer dans le lard me traversa l’esprit, grâce (ou pas) à mon pote nous changeames de rang …
    mais nous étions encore bien nombreux malgré une dégringolade de pluie pendant des heures …
    on le sait, manifester pacifiquement ne sert plus à grand chose d’autant plus que l’on se fait canarder, faut-il passer à un niveau supérieur ?

  7. Avatarbm77

    Les casseurs sont en tenues de racailles avec des cagoules pour ne pas se faire reconnaitre . J’estime que les forces de l’ordre et auraient du exfiltrer toutes personnes circulant dans cette tenue qui est la même que les dealers de banlieue mais il est clair que les uns et les autres sont utilisés contre la population comme des milices. Les uns dans les banlieues empêchent les gens de dénoncer la vie qui leur est faite et servent à diviser la population et les autres sur le bitume de Paris ont empêché que le mouvement de GJ puisse rencontrer un écho favorable dans l’opinion. Dans un sens ils ont aussi bâillonné les gens ;pour les empêcher d’aller au bout de leur démarche. qui était de dire que l’on en avait marre de payer pour l’immigration. avec des taxes bidons. Vous remarquerez que dans les deux cas la police est impuissante ou rendue telle et les salauds font ce qu’ils veulent et macron pour louer leurs services rendus va jusqu’aux Antilles pour en enlacer quelques uns!!! Un peu comme les Hollande au chevet du cher théo ! Par contre pour la manif du 10novembre contre les Français qui ne veulent pas de l’islam ostentatoire macron avait rencontré juste avant les instances du CNCM peut-être pour les assurer de son soutient dans ces « moments difficiles » alors qu’il ne se déplace pas pour les victimes des égorgeurs patentés qui il est vrai ne sont pas musulmans mais déséquilibrés ce qui est une nouvelle religion!!
    Tout cela fait parti du conditionnement pour faire croire à la population qu’il n’est plus nécessaire de voter, la partie est perdue d’avance.
    macron compte beaucoup sur les abstentionnistes Français , .qui ,si ils se réveillaient pourraient créer la surprise.

  8. Marcher sur des OeufsMarcher sur des Oeufs

    Des policiers de la BAC filmés en train de traîner une femme par les cheveux à Montpellier
    :::: https://sptnkne.ws/AxDK
    :::: https://twitter.com/leGneral2/status/1195801932759212032

    Sur les réseaux sociaux, une vidéo ayant déjà attiré des milliers de vues montre des policiers de la BAC en train de traîner violemment une femme en la tenant par les cheveux. Les faits se seraient produits le 16 novembre à Montpellier lors de l’acte 53 des Gilets jaunes qui fêtaient l’anniversaire de leur mouvement.

    Une vidéo est apparue sur les réseaux sociaux faisant état de violences policières qui auraient été perpétrées ce samedi 16 novembre.

    Les séquences montrent un groupe de policiers de la Brigade anti-criminalité (BAC) en train de traîner à la main et par les cheveux une femme. Elle résiste et tente de se libérer.

    💥📽️LAMENTABLE #Acte53 : Les policiers « casseurs » de la BAC en train de traîner une femme par les cheveux 😱 #Macron #Giletsjaunes #YellowVests #1anDeColere #France #Paris pic.twitter.com/nLGBz5vmC3
    — Le Général 💎 (@leGneral2) November 16, 2019

    La scène est observée par des passants qui entourent les policiers et tentent de comprendre ce qu’il se passe.

    …./….

  9. frejusienfrejusien

    @MSDO,
    lamentable en effet, je vais l’envoyer à Schiappine, et lui demander si elle approuve,

    nos flics ne sont plus que des instruments à l’usage d’un dictateur déchaîné contre son peuple ,

    quelle image répugnante !!,
    quelle dévalorisation de la femme !!,
    mais également de notre humanité, de nos valeurs de respect de la personne, de la »galanterie » sur laquelle il y a eu un article de Claude, cette galanterie qui ne peut s’exprimer que dans une société évoluée,

    une preuve de plus de la descente aux enfers, le glissement vers le tiers-mondisme, à l’image d’un état d’Amérique latine avec un dictateur de gauche au pouvoir, c’est à peu près ça

    1. frejusienfrejusien

      Et ce sont ces dégénérés-là qui se permettront d’évoquer les DROITS DE L ‘HOMME concernant les envahisseurs musulmans,

      Ce sera un peu difficile maintenant qu’ils ont montré leur vrai visage,

      Quel grand écart avec les droits de l’homme !!!

      on est vraiment un cran au-dessus d’une réflexion sur un foulard, en ce qui concerne la violence et la tyrannie, le geste porté sans aucune gêne, aucun scrupule, aucune nécessité,
      pas de réciprocité, pas de réplique PROPORTIONNÉE,
      des violences gratuites à l’image de nos banlieues islamisées et pourries par la racaille étrangère

Comments are closed.