Pourquoi les medias tapent-ils sur Benalla et non sur les gauchistes qui font mille fois pire ?

Un article de Ligne droite développe l’idée que la « droite », ou plutôt la « droite nouvelle » devrait se positionner clairement du côté du peuple, contre le pouvoir médiatique ( merci à Marcher sur des oeufs de nous l’avoir indiqué ). Bref, avec le peuple, contre les medias.

https://lignedroite.club/a-lecoute-du-peuple-pas-des-medias/

 

Or on pourrait se réjouir que les medias, dans l’affaire Benalla, soient, apparemment du côté du peuple. Mais ce n’est pas si simple….

En effet, si elle semble  contredire  la veulerie des médias, ce n’est qu’une apparence.

Faisons-nous, en quelques  ligne, l’avocat (du diable)  de Benalla.

(Je sais c’est dur).

Après tout, à la base,  qu’a-t-il fait ?

Il a interpellé, certes vigoureusement, certes en dehors de toute légalité,  deux bobos gauchos du quartier latin  qui sont  filmés, balançant des projectiles sur les flics.

Au moment, où la France est à feu et à sang du fait d’une immigration folle, n’est-ce pas  faire oeuvre pie que de museler  ces bobos qui affaiblissent une France en guerre ?

Bien sûr, il y a, en plus, en arrière-plan tout un système Macron  pourri, mais ce n’est pas là notre propos.

Des violences sadiques, comme celles commises par  Benalla,  il y en a des dizaines chaque jour  et souvent bien plus graves, dans « nos » banlieues de l’immigration contre des citoyens français laissés à l’abandon par le système politico-médiatique.

Et contre ces violences quotidiennes  à l’encontre  de Français, pacifiques , EUX,  voit-on BFM, France 2 ou  un Coquerel, une Obono, un Plenel et toute cette clique politico-médiatique  protester ?

Non:  ils nient, ils  dissimulent férocement cette réalité !

Voyez comme Médiapart s’enflamme sur Benalla . Plenel est dans son élément !

https://www.mediapart.fr

 

Ne nous cachons donc pas que l’affaire Benalla est grave, mais que c’est le genre d’affaires dont les médias plenélisés  raffolent car, en fin de compte:

1)Elles renforcent leur emprise politiquement correcte.

2)Elles font croire, en plus,  à leur   indépendance  … qui n’existe pas !

 152 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Je ne connais pas les tenants et les aboutissants dans cette affaire,mais une chose est agréable à voir c’est ce couple battu(en les voyant,on voit tres bien qu’il s’agit d’antifas idéologiques) qui,ce 1 Mai,ont insulté les CRS, et ont jeté des projectiles sur les forces de l’ordre,comme ils en ont certainement l’habitude,et les CRS ont laissé faire comme d’habitude,mais la,cette fois,ces antifas,sont tombés sur un os,un faux CRS,et la,ils ont eu droit à une bonne tannée.Cela fait du bien à voir.Ce couple a appris que le métier d’antifas pouvait comporter quelques risques(quand l’état ne fonctionne pas comme d’habitude).

  2. Pourquoi ? La réponse est dans la question. Les médias étant gauchistes, ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied.
    On voit beaucoup de reportages sur les casses à chaque manif. A chaque fois les médias déplorent les dégâts que les contribuables vont assumer à la place des casseurs.
    Avez-vous déjà entendu un seul journaliste demander des sanctions exemplaires contre ces racailles ? Dénoncer le laxisme (le mot est faible) de la justice ?
    Moi, jamais.

  3. Pourquoi les media tapent-ils sur Benalla et non sur les gauchistes qui font mille fois pire ?

    Benalla s’est fait remarquer le premier mai, fête du travail, fête qui appartient de facto à la gauche,
    Crime de lèse-gauchiasse, il faut pas embêter les petits copains de mélanchions , le jour de sa fête
    L’affaire est trop belle pour ne pas saisir l’occasion de faire trembler macron,

    Mélanchon avait prévenu, il fallait voter micron pour évincer Marine, mais il se réservait le droit par la suite, de saquer micron avec tous ses bataillons gauchistes,
    il les envoie chaque fois qu’il peut , foutre le boxon, et là, la presse couvre au maximum

    • Il a d’ailleurs peut-être soudoyé benalla pour dénoncer les violences policières dont il se régale. Pas de bol, les vrais flics n’ont pas suivi.

  4. Je pense que dans cette « affaire » montée en mayonnaise, le prétexte est facile, servi sur un plateau pour faire croire que…
    L’extrême gauche s’agite pour rouler des épaules devant Macron. Quant aux médias ils s’offrent là une « conscience » de parade pour mieux nous manipuler.
    Cela n’empêche pas les questions, nombreuses, qui se posent sur Macron, ses amis et la gauche collabo en général (extrême gauche comprise).
    Pour ces dernières (questions), si le terrain devient bourbeux, il est fort à parier que tout ce petit monde (méluche, médias et compagnie) rentreront vite dans les rangs…
    Tout cela retournera aux faits divers, relativisé, atténué, interprété… Comme d’habitude.
    A moins que, soudain, les groupes de presse aient des comptes à régler ? J’en serais surpris mais dans ce monde d’opportunistes et de valets, difficile de savoir.
    Le pouvoir, comme l’argent (qui va avec), se partage difficilement. Donnant, donnant.
    A suivre…

  5. C’est surtout une affaire montée en mayonnaise façon cuisine moléculaire (qui permet de faire 50 litres avec un seul œuf) par les gauchistes et leurs affidés de la presse bobo-gaucho.

    Pendant ce temps rien sur les actions terroristes pourtant pluri-quotidiennes de musulmans.

    Qui ici a entendu parler à la télé de l’attaque de Toronto? Deux morts et treize blessés. Ou en Allemagne, en Angleterre, etc.

    Et comme le souligne l’article, c’est à comparer avec le traitement favorable des exactions gauchistes et la totale complaisance envers elles. Normal car c’est pour la « bonne » cause. Bonne selon qui?

    Les syndicalistes qui ont violenté et molesté deux cadres d’Air France ont droit à toutes les excuses. Les policiers aucune, au contraire on encourage à les tuer et les brûler

    C’est une constante gauchiste: le double standard. Dans lequel on ne juge pas les actes des personnes et leur gravité objective, mais directement les personnes en fonction de leur bord politique ou leur fonction – assigné par les mêmes gauchistes qui distribuent arbitrairement les bons et les mauvais points, pour crier ensuite haro sur le fasciste/raciste/nazi. Comme dans la fable, selon que vous serez Noir ou Blanc, rouge-vert ou de droite, « manifestant » ou flic, les jugements politiquement corrects de cour gauchiste vous rendront innocent ou coupable.

    (A ce sujet je suis tombé par le hasard de google sur un article effarant d’un idéologue gauchiste rempli de compréhension et de compassion pour Clément Méric et Antonin Bernanos et leur « cause », d’une incroyable complaisance. Ce n’est qu’au bout de la lecture que j’ai découvert que l’auteur qui m’apparaissait incroyablement et fanatiquement idéologue n’était autre qu’Askolovitch. D’habitude plus circonspect et mesuré dans l’affichage de ses opinions, il y dévoile sans fard son visage de vrai extrémiste
    https://www.vanityfair.fr/pouvoir/politique/story/clement-meric-connait-on-un-jour-ses-enfants-/2492 )

  6. Je doute que l’on aille au fond des choses dans cette affaire tout est tellement pourri dans cette société où le peuple français est amusé sur des points mineurs pour qu’il ne tourne pas la tête du coté où il y a des choses a voir . La France n’a plus les hommes de qualité pour conduire une politique digne d’ un grand pays , le drame est que nous n’avons pas de solution a court terme , les mœurs et la morale se font manger pour les ambitions car il n’y a plus de règle et plus de limite dans ce que nous faisons .

  7. Là je ne vous suis pas du tout, comme pour Christine dont j’apprécie aussi beaucoup ses articles.
    Cette affaire est extrêmement grave, nous avons clairement maintenant des barbouzes qui appartiennent au camp d’en face.
    Que voyons nous sur la vidéo, une jeune femme européenne faire un doigt d’honneur et lancer mollement une cannette sur un bouclier.. Je pourrais aussi m’interroger sur ce qui a précédé ? A t-elle été insulté, gazée ?
    Les CRS n’interviennent pas plus, ils savent que ce n’est pas nécessaire.
    La réaction de Médiapart et autres, attendons un peu avant de porter un jugement..
    Le monsieur s’appelle Lahcène Benahlia et non Alexandre Benalla, dans un premier temps a circulé sur les réseaux gauchistes qu’il serait juif membre de la LDJ avant de connaître sa réelle identité.. Peut être un élément de réponse !?
    D’ailleurs je constate du rétropédalage de la part des médias, ils commencent à dégonfler.

Les commentaires sont fermés.