Contrefeu au « Benallagate » : la DGSI ressort l’affaire du groupe d’ultra-droite

Publié le 23 juillet 2018 - par - 11 commentaires

 

Coïncidence ou tentative de noyer le (gros) poisson Benalla ?

Avec une nouvelle interpellation, ce lundi, de membres de l’AFO (Action des forces opérationnelles), la DGSI s’attaque à nouveau à l’ultra-droite et tente peut-être de détourner l’attention des médias.

 

Trois membres de l’ultra-droite suspectés d’avoir voulu empoisonner de la nourriture halal

Selon nos informations, les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont interpellé ce lundi matin deux femmes et un homme dans l’enquête sur le groupuscule « AFO ».

« C’est la deuxième vague d’interpellations dans l’enquête sur le groupuscule d’ultra-droite « AFO » pour « Action des forces opérationnelles ». Selon des sources concordantes, les enquêteurs de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) ont procédé ce lundi à l’interpellation de trois nouveaux suspects dans la Creuse et dans les Hauts-de-Seine. Sandrine F. a été interpellée à Saint-Pardoux-Morterolles tandis que Sylvie C. et Philippe G. ont respectivement été arrêtés à Nanterre et Garches.

Ces deux femmes et cet homme sont suspectés d’être membres de l’AFO, fondé par un policier à la retraite, qui prévoyait des attentats contre des cibles liées à l’islam radical. Les policiers les soupçonnent d’avoir voulu prendre part à un projet d’empoisonnement de nourriture halal dans des supermarchés fréquentés par des musulmans. Des perquisitions sont menées dans leurs domiciles respectifs. » (Le Parisien)

 

« C’est un nouveau coup de filet qui vient de s’abattre sur les membres du groupuscule d’extrême droite Action des forces opérationnelles (AFO) […] Le groupe AFO est brusquement passé de l’ombre à la lumière médiatique après les arrestations de juin, mettant à jour l’existence de cette structure se préparant à une « guerre » contre les « tenants du système islamique » […] Les hommes de la DGSI ont mis au jour au cours de leur enquête un arsenal composé de fusils de chasse et de pistolets de tir, ainsi qu’un laboratoire clandestin chez l’un des suspects dans les Yvelines. » (France-Soir)

 

Pendant ce temps, on apprenait qu’Alexandre Benalla « avait les clés de la villa du Touquet de Brigitte et Emmanuel Macron »

http://www.lepoint.fr/politique/benalla-avait-les-cles-de-la-villa-du-touquet-de-brigitte-et-emmanuel-macron-23-07-2018-2238344_20.php

Print Friendly, PDF & Email

11 réponses à “Contrefeu au « Benallagate » : la DGSI ressort l’affaire du groupe d’ultra-droite”

  1. Avatar Stephane dit :

    La ficelle est grosse….

  2. Avatar Jaidit dit :

    Au dire des musulmans eux-même, pour commettre un « empoisonnement de nourriture halal dans des supermarchés fréquentés par des musulmans », il suffit à minima de déplacer une barquette (de viande par exemple) estampillée « Hallal » dans un casier contenant des barquettes non estampillées « Hallal ». Une sorte de contamination qui rendrait le produit impur. Inexplicable de dire pourquoi, mais c’est ballot et facile ; même un musulman peut le faire.

    • Avatar henri smeyers dit :

      Quand je vois un rayon HALLAL ou une estampille en arabe, je vais chercher des pièces de porc et je les dissimule en dessous des viandes HALLAL ! Quelle fut ma surprise il y a quelque temps, il y avait déjà des côtes de porc dans la partie hallal ! ! !

  3. Avatar Chardon26 dit :

    Petits joueurs, ça ne fonctionne plus.

  4. Avatar GAVIVA dit :

    le fusil a patate de « l’ultra droite » contre le m60 de benalla…qui fera le plus gros BOOM??? Attention macrouille ca va peter!!

  5. Marcher sur des Oeufs Marcher sur des Oeufs dit :

    Manquait que ça !

    Pourquoi Berlin veut déclarer le Maroc, l’Algérie et la Tunisie «pays sûrs»?
    ::::: https://fr.sputniknews.com/international/201807231037330604-allemagne-maroc-algerie-tunisie-expulsions/

    Le gouvernement allemand a adopté un projet de loi visant à considérer le Maroc, l’Algérie et la Tunisie comme des pays sûrs, ce qui permettrait à Berlin d’expulser plus facilement les demandeurs d’asile en provenance des États concernés.

    Soucieux d’accélérer les renvois de demandeurs d’asile en provenance d’Algérie, du Maroc et de Tunisie, le gouvernement allemand s’apprête à inscrire ces pays comme étant «sûrs», selon un projet de loi adopté en conseil des ministres.

    Un premier projet de document avait été rejeté en 2017 par le parlement faute d’accord entre le gouvernement et certains partis de l’opposition, dont les Verts et Die Linke (La Gauche).

    L’inscription des trois États sur sa liste des «pays sûrs» permettrait aux services de l’immigration de rejeter les demandes d’asile de leurs ressortissants de façon quasi-automatique sans même motiver le refus.

    Selon Berlin, à l’heure actuelle, les requêtes en provenance d’Algérie sont déjà rejetées à plus de 99%. Dans le même temps, seuls 2,7% des demandes d’asile de Tunisiens et 4,1% des requêtes de Marocains ont reçu une réponse positive en 2017, selon les statistiques officielles.

    Pour entrer en vigueur, la nouvelle loi doit encore être approuvée par les deux chambres du parlement allemand, alors que la question suscite la controverse et de violentes critiques des associations des droits de l’Homme.

    Le sujet est très sensible en Allemagne depuis les agressions sexuelles commises le soir du Nouvel An 2015 à Cologne et attribuées par la police à des hommes originaires du Maghreb et notamment depuis l’attaque perpétrée en décembre à Berlin par le Tunisien Anis Amri, qui avait fait 12 morts.

  6. Avatar claude t.a.l dit :

    Des autocollants  » 100 % pur porc  » auraient été trouvés lors de la perquisition.

  7. Avatar butterworth dit :

    VIDEO EXCLUSIVE le groupe ultra violent d extreme ultra droite a l entrainement filme a leur insu https://www.youtube.com/watch?v=DDLK7FNHZZY

  8. Avatar BobbyFR94 dit :

    J’ai beaucoup de mal à croire que l’affaire benaliah n’ai pas été « commanditée » par le macron et sa bande de putes au gouvernement !!

    La question que je me pose est la suivante :

    Et si cette affaire en cachait une autre, bien plus GRAVE, qui pourrait faire TOMBER ce gouvernement ?

    Connaissant ces ordures de JOURNALEUX, j’ai beaucoup de mal à croire en leur « travail journalistique » !!!

    De même que j’ai beaucoup de mal à croire que tout cela ne soit qu’une « coïncidence » …

Lire Aussi