Incendie de "Mr Bricolage" : les vraies chances pour la France, ce sont ces petits patrons qui recommencent

LES CHANCES POUR LA FRANCE

À cinq heures du matin d’un jour de novembre dernier, je suis réveillé par des bruits d’explosions. Cela semble provenir d’un petit centre commercial proche. J’appelle les pompiers et il m’est répondu qu’une intervention a déjà lieu sur place. La dernière fois que j’ai été réveillé par une explosion, c’était pendant la guerre d’Algérie.

L’après-midi, je vais observer l’étendue du désastre : le magasin de bricolage est entièrement détruit, hormis une petite terrasse couverte exposant les plantes. Ce magasin fort utile en ce milieu rural était tenu par un personnel aimable et très professionnel. Un endroit où l’on est toujours bien accueilli, où l’on aime aller tant pour des achats que pour glaner des idées et en faire des projets.

Les gendarmes ont promptement arrêté les auteurs de l’incendie, criminel, qui a nécessité l’intervention des pompiers durant plusieurs heures de la nuit, mettant gravement leurs vies en péril à cause des explosions du stock de bouteilles de gaz. Les nombreux produits inflammables trouvés sur place ont facilité la malfaisance. Ces voyous ayant tenté de réitérer leur méfait dans un autre magasin de la même enseigne située à quelques kilomètres et ayant été cette fois repérés par les vigiles, ils ont été arrêtés et immédiatement confondus par les traces qu’ils portaient sur eux.

IMG_0275

Il est difficile d’avoir des informations sur les trois auteurs de cet incendie. La presse ne fait état que d’individus non nommés, pas même par leurs prénoms, dont un mineur. Ils sont inculpés de vol en réunion, tentative de vols, destruction par substance dangereuse, violences avec arme et conduite sans permis pour le mineur. Rien que ça. Il paraît que ce sont trois « chances pour la France » ayant eu un différend avec le directeur du magasin.

Il y a quelques semaines, j’apprends que l’un d’entre-eux (le mineur?) vient d’être relâché. Quand on voit les photos, on pourrait légitimement se dire que les trois auteurs devraient être maintenus aux travaux forcés jusqu’au remboursement du dernier centime. Qui va payer ? L’assurance, bien sûr, mais moins sûr que ce soit justement jusqu’au dernier centime. Mais qui paie l’assurance ? Vous et moi, bien sûr. Ce n’est pas tout à fait comme le dit Trouduc l’Audacieux : « C’est gratuit, c’est l’État qui paie ! »

Dernièrement, j’observe qu’est courageusement affichée la réouverture en 2017. La voilà, la France qui gagne ! Les voilà, les vraies Chances pour la France ! Ceux qui ne s’avouent pas vaincus, qui ne s’aplatissent pas devant l’ennemi comme à Münich. Ceux qui relèvent la tête en sachant qu’ils ont perdu une bataille mais pas la guerre. Ceux qui préservent la civilisation et leur emploi face aux barbares. Ceux qui privilégient une clientèle de gens civilisés et le travail face à une adversité qui pourrait être évitée si nous étions gouvernés par des patriotes. On peut leur téléphoner pour les encourager, le numéro est sur les photos. Vive la France qui gagne !

Capture d’écran 2017-01-29 à 15.10.07

 

 78 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Etant donné que le mineur a été rapidement relâché, je gage qu’il n’aura aucune sanction,
    Quant à leur faire payer les dégâts, ou les forcer à participer à la remise en état, faut pas rêver, on » touche pas à mon pote »

  2. On devrait les faire, d’une manière ou d’une autre, réparer (financièrement et concrètement) les dégâts qu’ils causent. Je ne sais pas comment ça se traite cela justement au niveau de la Justice ?… L’assurance avance mais peut-être y a-t-il récupération des sommes ensuite auprès des personnes concernées ?
    Si oui, ce serait la moindre des choses, et je peux garantir que cela ferait réfléchir certains (surtout que ce sont justement souvent des « assistés » habitués à tout avoir sans se donner le moindre mal). C’est une sanction qui aurait du sens et qui aurait des chances d’être efficace….
    Si non, c’est vraiment incompréhensible…

  3. Encore 3 mois à tenir ! c’est long, 3 mois ! mais si tout se passe selon le voeu des vrais français, espérons que les « chances pour la France » auront beaucoup de soucis à se faire… Je rêve de compteurs à gaz et de trognes qui leur ressemblent…le pied …!

Les commentaires sont fermés.