Brexit aux Etats-Unis : ils quittent l'ONU !

L’illustration ci-dessus, celle du twitter de l’ONU, dit assez aux mains de qui se trouve la prétendue organisation mondiale et pourquoi il faut la quitter, sans état d’âme.
En directe ligne de « America first » !
Ce qui se passe est énorme.
En France des mafiosi voyant que leur bande est en train de disparaître corps et bien bidouillent, trichent… et sont si peu doués qu’ils se font prendre.
Pendant ce temps, aux Etats-Unis, il se passe des choses incroyables. Révolutionnaires. Des choses destinées au pays, aux Américains, pas destinées à une petite caste qui se croit au-dessus des lois et du sort commun.
Les Etats-Unis se donnent les moyens de quitter l’ONU. On en parlait, on en rêvait, Trump et les Républicains vont sans doute le faire.

 Les Républicains viennent de déposer un projet de loi pour que les États-Unis quittent tout simplement les Nations Unies qui coûtent plus de 3 milliards de dollars par an au pays.

Si ce projet est voté et signé par Donald Trump, le siège des N.U. devra quitter New York, sans doute pas immédiatement car la mise en application pourrait demander 2 ans.
Et ensuite, l’Amérique aura retrouvé sa liberté pleine et entière, elle se sera débarrassée également des traités commerciaux qui lui font du tort, elle ne sera pas obligée de se plier à des exigences communautaristes , et de payer pour cela.
http://www.express.co.uk/news/world/757730/United-States-leave-UN-funding-row-Donald-Trump-Brexit

 222 total views,  1 views today

image_pdf

30 Commentaires

  1. oui en effet l’Amérique (qui est un continent je le rappelle, qui va de l’Argentine de Nestor Kirchner à Cuba de Fidel) sera plus libre , c’est exact. Chavez avait toujours réclamé que l’ONU parte de New-York pour aller en terre neutre , il proposait Panama. ce serait beaucoup mieux

  2. Si les USA quittent l’ONU ce n’est pas une bonne nouvelle pour Israël car le président des USA a un droit de veto sur les « résolutions » scélérates continuellement prises à l’encontre de ce petit pays qui ne cherche que sa sécurité constamment bafouée par ses « voisins » qui eux ne veulent que sa disparition totale.. Obama, le traître, n’a pas utilisé son veto lors de la dernière « résolution » mais je suis certaine que Trump, lui, ne s’en privera pas., sauf s’il veut quitter l’ONU et donc plus de possibilité de veto et donc de mon point de vue, ce n’est pas du tout une bonne nouvelle pour Israël. C’est un peu contradictoire avec sa volonté d’établir l’Ambassade des Etats-Unis à Jérusalem. Non ?

    • Sans les Etats Unis l’ONU perd toute crédibilité et tout moyen financier ça sera une organisation des pays non alignés, musulmans de plus… et les autres pays quitteront dansl a foulée

  3. enfin !!!
    depuis le temps que les USA financent un machin dans lequel les « non-alignés  » clament haut et fort leur haine de l’a*Amérique et des américains
    Bravo à Trump de mettre fin à cette mascarade

  4. Il y a quelques années, j’ai vu une vidéo sur You tube qui parlait des différents scénarios possible pour 2050. Par mis ces scénarios, il y en avait un qui évoquait la possibilité qu’en 2050 les nations auront fermés leurs frontières et que la mondialisation appartiendra au passé. Et il se trouve qu’à l’heure actuel, ce scénarios devient de plus en plus probable 🙂
    Si jamais je retrouve cette vidéo, je vous envoie le lien avec plaisir.

  5. Si les USA quittent l’ONU, l’ONU ira se poser à Riyad et continuera à œuvrer pour le califat mondial, non ?

  6. « elle ne sera pas obligée de se plier à des exigences communautaristes » Alors ça, ça m’étonnerait fortement !!! JFK avait essayé on a vu ce que ça a donné !

    • merci Beate je regarde tout cela et mettrai en ligne dès que possible

  7. Il dit ce qu’il va faire et il fait ce qu’il a dit…..
    ça surprend un peu, on a pas l’habitude en France…..
    Chez nous, ils disent ce qu’ils comptent faire, et ensuite font surtout ce qui les arrangent….

  8. Quitter l’ONU et l’UE le plus vite possible.
    Garder l’OTAN mais en virer la Turquie.

      • Exact Antiislam, ce machin qui avait pour vocation de contrer l’Urss n’a plus de raison d’être depuis 1991.
        Trump devrait donc fermer les bases américaines d’Europe et ce sera le début d’une nouvelle ère.

      • Tout à fait @Antiislam ! Sans compter que cet organisme ne sert que les intérêt des USA, et à légitimer leur avancée pur la conquête du Monde.
        Encore un exemple :
        Fin 2015 ou début 2016, l’Espagne a donné son accord pour l’implantation d’une base américaine dans le Sud du pays, direction Nord-Afrique.
        On remarquera, par les faits que cela n’a pas été pour endiguer l’immigration sauvage.
        2016, mister je sème les tempètes, le nommé BHL, s’en est allé faire un p’tit tout en Kabylie.
        Plus tard dans la même année, la population Kabyle, commence à s’agiter pour exiger son indépendance.
        Devinez la suite ! Monsieur Boutheflika est au plus mal ; les requins s’aiguisent les dents … Bref, encore un coup ça va saigner, ça va ch.er non pas au Maroc mais en Algérie (encore que le Maroc est sur la sellette aussi).
        Et c’est comme ça partout, tout le temps.
        Il est à espérer que toutes les stratégies otanesques retombent comme un soufflet conséquence de l’élection de Trump, qui est opposé à toutes ces guerres iniques, si tant est qu’il y en ait de justes réellement.
        Pourtant, l’UE semble vouloir bouffer du gâteau mondial (elle et l’Otan, créés pour la paix soit-disant) et sa voracité commence à devenir très dangereuse.

  9. Excellent Mister Président Trump , s’il pouvait faire rapatrier les troupes US stationnées en Ukraine et en Pologne la franchement cela serai le panard et bienfait pour les tordus de Bruxelles et de l’otan.

  10. Parfait. Ce machin qui s’est permis de s’immiscer dans des affaires qui ne le regardaient pas peut bien disparaître du jour au lendemain, bon débarras.
    Vivement que nous fassions de même.

  11. Mille fois bravo. Est ce que les dirigeants européens pétochards vont enfin réagir ou continuer de sacrifier les peuples pour cette mondialisation sauvage ? L’immonde merkel qui menaçait le président Trump est bien emmerdée maintenant que son proxénète hussein obama n’est plus là, parce que le gouvernement Trump veut prendre ses distances avec les pays de l’opep également. Comment va faire l’europe de bruxelles qui tapine pour le qatar et les saoud ?
    Les rosbifs quittent le titanic de bruxelles, et les français vont se retrouver seuls comme des cons à payer les pots cassés du gouvernement fridolin.

    • Ils vont continuer à jouer du violon jusqu’à la dernière bulle d’air. Quelle bande de clown !

  12. BRAVO ! C’est ce qu’il faut faire, tout ce qu’il fait maintenant en quelques heures ; il brise les chaînes pour redonner la liberté aus USA et aux Américains.
    On ne pourra pas l’empêcher de mener à bien son projet.
    PUNITION ? Embargo ? Si la punition c’était jusqu’à présent, au contraire cela ira dans la droite ligne de ce qu’il veut faire. Il n’est pas isolé.
    Il y a aussi la Russie, les Philippines, La France si Marine Passe, tous les pays du Commonwealth et des pays africains qui rejettent tout ce système dont certains ont eu le courage de casser leurs chaînes en 2016.
    Ce qui est à craindre c’est l’UE qui se tournera complètement vers la Chine et la Turquie ; parce que eux ne lâcheront pas le morceau et tant pis pour les conséquences.
    ————————————
    SITE : lefigaro.fr-vox
    :: http://www.lefigaro.fr/vox/
    ARTICLE : Donald Trump : chronique d’un lynchage médiatique, intellectuel et artistique
    :: http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2017/01/23/31002-20170123ARTFIG00093-donald-trump-chronique-d-un-lynchage-mediatique-intellectuel-et-artistique.php
    AUTEUR : Gilles William Goldnadel
    23/01/2017 à 11:48
    =======================
    Donald Trump : chronique d’un lynchage médiatique, intellectuel et artistique

  13. Le leader ne perd pas de temps , il avait murement preparer son programme et maintenant les lignes mondiale vont bougées dans les bons sens.

  14. ONU, OTAN, UE… autant d’institutions mondialistes héritières de l’après Seconde Guerre mondiale et aujourd’hui totalement sclérosées et inadaptées au monde réel.

  15. Voilà un vrai président, ça démarre fort pour les USA ! Un véritable rêve pour le peuple Américain de se sortir d’une organisation pourrie, très couteuse et surtout obsolète.
    Comme le Brexit, cette démarche du président TRUMP va donner des idées à certains pays Européens.

Les commentaires sont fermés.