Le peuple a gagné en Italie et c'est bien plus important que la défaite autrichienne

Parce que l’Italie est un poids lourd de l’UE.  Parce que c’est la troisième économie de la zone euro. Parce que si l’Italie est dirigée (on ose rêver… mais pas mal d’incertitudes pour la suite des évènements, lire l’article du Figaro ci-dessous ) dorénavant par un euro-sceptique, le referendum pour sortir de l’UE est possible…

Comme pour le Brexit et l’élection de Trump, ils pleurent, l’euro serait menacé… On rappellera que l’euro comme le dollar sont vite remontés, les Bourses ayant aussi intérêt à la stabilité et à un pouvoir fort….

 

Italie : Matteo Renzi démissionne après le rejet de sa réforme

Les Italiens se sont massivement prononcés dimanche contre le projet de réforme constitutionnelle proposé par le président du Conseil Matteo Renzi, qui a aussitôt annoncé sa démission lors d’une allocution à la télévision.

Correspondant à Rome

Matteo Renzi s’est démis cette nuit à 0h25 de la présidence italienne du Conseil, tirant sans tarder les résultats de l’échec cinglant du référendum sur la réforme constitutionnelle. Le chef du gouvernement présidera lundi après-midi son dernier conseil des ministres avant de monter au Quirinal où il notifiera sa démission au président de la République Sergio Mattarella.

Le président du Conseil a annoncé sa démission lors d’une brève déclaration dans les salons du Palais Chigi alors que la deuxième projection des instituts de sondage confirmait l’ampleur de la défaite: 40,9 % pour le Oui qu’il défendait, 59,1 % en faveur du Non qui l’emporte dans presque toutes les régions, à l’exception du Trentin Haut-Adige. Il est particulièrement prononcé dans le Mezzogiorno et dépasse 70 % en Campanie (Naples) et en Sardaigne.

«J’ai perdu et je le dis à haute voix»

Durant son allocution, Matteo Renzi, visiblement ému, a défendu le mérite de son référendum, revendiquant sa paternité et déplorant de n’être pas parvenu à convaincre une majorité de ses concitoyens. Il a reconnu la victoire «extraordinaire nette» du Non: «J’ai perdu. Dans la politique italienne, personne ne perd jamais. Ils disent tous qu’ils n’ont pas gagné. Je suis différent. J’ai perdu et je le dis à haute voix, même si j’ai un nœud dans la gorge. Je ne crois pas que la politique soit représentée par le nombre incroyable de politiciens que nous avons en Italie. (…) Je crois dans la démocratie. Si on perd, on ne peut pas faire mine de rien. Je crois avoir fait tout ce que je pouvais faire pour la changer. J’avais obtenu la confiance (NDLR: en février 2014) sur les réformes que je voulais faire. La réforme constitutionnelle en était. Je voulais abolir les innombrables fauteuils de la politique italienne. Je n’y suis pas arrivé et le fauteuil qui saute est le mien».

Avant d’abandonner ses fonctions, Matteo Renzi a remercié son épouse Agnese, qui se trouvait dans la salle, de s’être toujours trouvée à ses côtés. Il a également rappelé les nombreuses réformes qu’il a fait voter et assuré qu’il resterait en exercice le temps de faire approuver définitivement au Sénat le budget 2017 déjà adopté par la Chambre des députés. 

Dans un communiqué, François Hollande a pris acte «avec respect» de la démission de Matteo Renzi, auquel il a adressé «toute sa sympathie» après sa défaite. Le président français souligne qu’il «souhaite que l’Italie trouve en elle-même les ressorts pour surmonter cette situation».

 
Une participation plus large que prévue

La consultation référendaire a suscité une grande mobilisation dans le pays: la participation a atteint 65,47%, un taux élevé et bien plus large que prévu. Les «Non» ont réalisé un score identique à celui du référendum de 1974 organisé par le conservateur Amintore Fanfani pour abroger la loi sur le divorce, votée quatre ans auparavant. 

L’opposition s’est immédiatement félicitée du rejet de la réforme constitutionnelle. Le premier à réagir a été le leader de la Ligue du Nord, Matteo Salvini, qui a parlé de «grande victoire de la démocratie» et de «résultat ne souffrant aucune équivoque». «La propagande du régime et tous ses mensonges sont les premiers perdants de ce référendum», écrit sur son blog Beppe Grillo, le fondateur du Mouvement Cinq Étoiles, qui apparaît comme le principal bénéficiaire du référendum. «Les premiers vainqueurs sont les citoyens qui ont relevé la tête et sont venus voter en masse.» 

Le mouvement Cinq Étoiles, comme la Ligue du Nord, réclament la tenue d’élections législatives anticipées. Selon les derniers sondages, publiés deux semaines avant le scrutin, la formation de Beppe Grillo fait figure de second mouvement politique en Italie derrière le Parti démocrate de Matteo Renzi. Mais le président Sergio Mattarella ne devrait pas dissoudre le Parlement avant une réforme de la loi régissant l’élection des députés. Le mouvement Cinq Étoiles ne veut pas en entendre parler car la loi actuelle le favorise.

L’euro tombe au plus bas sur les places asiatiques

La démission de Matteo Renzi ouvre une période d’incertitude à la fois politique et économique en Italie. Après le choc du Brexit et la montée des mouvements populistes, une nouvelle phase d’instabilité dans la troisième économie de la zone euro est possible. Un gouvernement technique, comme l’Italie en a déjà connu plusieurs, devrait être rapidement nommé. Plusieurs noms circulaient déjà pour prendre la tête de ce gouvernement, dont celui du ministre des Finances, Pier Carlo Padoan, dans le souci de rassurer les marchés. 

Lundi, l’euro fléchissait face au dollar, tombant au plus bas depuis 20 mois dans les premiers échanges asiatiques après la victoire du non au référendum. La monnaie unique a décroché quand les sondages à la sortie des urnes ont été diffusés après la fermeture des bureaux de vote à 7 heures à Tokyo (23 heures à Rome), donnant le non vainqueur. Il a ensuite touché 1,0506 dollar. Il s’agit du niveau le plus faible depuis mars 2015: l’euro était alors tombé à 1,0458 dollar.

http://www.lefigaro.fr/international/2016/12/05/01003-20161205ARTFIG00001-les-italiens-rejettent-massivement-le-projet-de-reforme-de-matteo-renzi.php

 148 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Mais enfin, Mattéo, quand le peuple vote mal on le fait revoter ! Et si le deuxième essais est aussi mauvais que le premier, on fait voter les députés et les sénateurs ! Prends exemple sur la démocratie française, demande des conseils à Sarko…

  2. Je souhaite bonne chance au peuple italien et 1 ou 2 millions de crasseux pour les autrichiens . Sans état d’ âme.

    • Non, non, en toute justice il faut SALUER le peuple autrichien qui a construit un vrai grand parti patriote qui a déjà fait exploser les partis pourris de droite et de gauche. Avec ça que le président autrichien n’a pratiquement aucun pouvoir, donc le vieux schnok qu’ils ont élu va devoir inaugurer les chrisantèmes, vu qu’il n’a derrière lui aucune force politique organisée, contrairement au candidat des Patriotes.
      Et si Marine passe en 2017, je prends déjà les paris pour un raz-de-marée national en Autriche en 2018 !

  3. L’UE, Merkel, Juncker, doivent chialler à chaudes larmes, leur petit chouchou, toujours au garde-à-vous, excellent exécutant qui s’est fait cramer, sans avoir eu besoin de l’asperger de pétrole, et sa flamme rougeoyante a allumée toute l’Europe et réchauffée des millions d’européens frigorifiés par le souffle glacial de l’islam et de la Haute Trahison des élites de l’UE.
    Évidemment, l’Italie va subir de très fortes pressions de l’UE, notamment avec ses banques agonisantes, mais qu’importe, cette victoire est une porte qui s’ouvre sur de biens meilleurs auspices, même si cette victoire aura un prix mais rien ne sera pire que ce qu’elle a subi sous la dictature Europénne.
    Je lui décerne le Prix du courage et le Prix de l’espoir.
    Je lui réserve au chaud, le « Prix d’honneur Italiaxit » si par bonheur, elle parvient à aller jusqu’au bout de son rêve, du nôtre, et de tous les peuples Europèens, afin d’éradiquer, définitivement, jusqu’à ce que la mort s’ensuive, ces monstres inhumains tentaculaires qui veulent nous dévorer.

  4. Xtemps BRAVO !
    reçoit mes salutations et je pense pareil vive la Liberté et juger tout ces traîtres en un Nuremberg Bis et tous les pendre sur la place public parce que ce sont tous des assassins qui savaient ce qui allaient ce passer en laissant rentrer ces hommes préhistorique avec leur secte sanguinaire de débile mentaux qui est l’islam assassin ,pédophile,violeur,voleur,lapideur et j’en passe du reste !!!
    Marine Le Pen ! je vous demande la Rémigration de tout musulman en France et dans toute l’Occident,dehors tous pour non compatibilité à notre culture et mode de vie ! qu’ont ouvre des centres d’accueil en Arabie Saoudite au Qatar la ils seront tous entre frères et sœurs ,ils ont rien à faire en territoire judéo-chrétien et ce n’est pas notre culture et le sera jamais !!!
    Pour nos amies Italien ! je leurs dit : Bravissimo Italiano, avanti Italia !!! sortons tout les Européens de cette Europe de merde et foutons dehors tout ces sectaires avec leur secte islam voilà ce qu’il faut faire pour que tout nos enfants est à nouveau un avenir en France et dans toute l’Europe et refermons définitivement à tout musulman nos frontières et plus aucun droit d’y vivre ou de s’y installer en Europe et dans toute l’Occident et faisons une Loi qui ne pourra jamais être retirer sur ça pour proteger nos enfants dans l’avenir.. BRAVISSIMO ITALIA …

  5. C’est la fin de cette merde d’union européenne et des tous ces escrocs aux pouvoirs, ces salopards n’auront fait que misère, des multiple faillites, de pauvreté et d’agressions des européens avec leur politique de merde.
    Que leur prison union européenne et leur saloperie de monnaie européenne disparaisse à tout jamais.
    Retrouvons notre souveraineté, nous peuples européens, dans tous les domaines, libéré des chaines et que justice soit faite contre ces crapules! qui nous ont ruiné et tant fait du mal.
    Vive la résistance!, vive la liberté!.

  6. Est ce vraiment une défaite en Autriche …C’est vrai les médias avaient laissé entrevoir la possibilité d’une victoire FPÖ mais 48% c’est déjà un beau résultat !
    l’important sera le résultat des législatives en 2018

    • C’est une évidence, et merci de nous la rappeler !
      D’abord, le FPO s’est fait VOLER sa victoire lors du premier vote qui était truqué; ensuite ils ont REPORTE la date de la seconde votation pour mieux préparer leur coup, et ils ont fini par gagner (de peu)… mais on les attend au tournant, c’est-à-dire aux législatives, où les patriotes sont regroupés dans ce qui apparaît, tel le FN, comme le plus fort parti d’Autriche. Là on va les voir, les écolos !

  7. Voila qui va mettre du baume au coeur . Apres la petite défaite en Autriche ( Président chez eux ce n’est pas grand chose ) l’espoir renait encore plus fort chez nous . Allez Marine c’est le moment d’enfoncer le clou !

  8. Et maintenant Matteo Renzi en prison pour haute trahison, pour ne pas avoir tiré sur les millions de maures venant envahir l’Italie pour voler les chrétiens, violer les chrétiennes, conquérir l’Europe comme ils ont conquis le Liban et le Kosovo.

  9. Encore un employé de banque qui se fait virer ! il va aller rejoindre Barroso ?

  10. Les italiens sont moins cons que les autrichiens
    C’est une tes bonne chose , il restera plus que la France, et c’est le plus gros morceau

    • J’ai l’impression que plus il y a de musulmans dans un pays, plus les gens sont cons. Je me permet d’en faire le lien :
      Italie: 2 millions de musulmans pour 59 millions d’habitants (soit environ 3% de la population). Victoire du vote patriote.
      Autriche: 600 000 musulmans pour 8 millions d’habitants (soit environ 7% de la population). Échec du vote patriote.

      • et en France ???? Car nous ne sommes pas les plus « fins » sur le sujet……

        • A mon avis, je pense que pour la France, les musulmans doivent déjà représenter 20 % de la population. Soit plus de 15 millions de musulmans pour 67 millions d’habitants. Juste 5 millions de musulmans en France (comme nos politiciens le répètent depuis 1998) pour 67 millions d’habitants (7% environ de la population), est une estimation beaucoup trop base pour représenter la réalité selon moi.

Les commentaires sont fermés.