Marine fait un tabac à Mayotte sur l'immigration

Beau programme, Marine a bien compris que l’immigration serait un enjeu crucial des élections prochaines. Et que les Mahorais ne voient d’autre solution que Marine pour sortir de l’horreur, c’est dire.

À Mayotte, le discours ferme de Marine Le Pen

Accueillie comme chez elle, la présidente du Front national a dévoilé son programme misant sur ses thèmes de prédilection : sécurité et immigration.

Des fleurs d’ylang-ylang autour du cou et un discours ponctué de chants mahorais, Marine Le Pen est venue en terrain conquis à Mayotte. La présidente du Front national a évoqué la lutte contre l’immigration et l’insécurité à Mtsahara, village côtier du nord-est de Mayotte, marqué par l’arrivée massive de migrants des Comores voisines.

 228 total views,  3 views today

image_pdf

14 Commentaires

  1. MLP va encore fustiger, la bouche en cul de poule, les extrémISTES islaMISTES terrorISTES qui font de l’ombre à  » nos compatriotes musulmans  » .
    Elle se situe déjà dans la trahison.
    2017…. c’est plié.

  2. Bonsoir Christine,
    L’article que je vous ai fait parvenir sur l’Algérie date d’aujourd’hui.
    les sources :
    fdesouche.com
    reinfosphere.fr.
    maghrebemergent.info

    • Merci Fallaci j’avais sans doute mis les mauvais mots clé en recherche, excusez-moi

    • Attention Fallaci, il faut toujours mettre les sources des infos. Je ne les ai pas trouvées, je suppose qu’il s’agit d’une info qui a un ou deux ans voire plus ????

  3. Il se peut que fillon (ou un autre intermittent du spectacle) rçoive un accueil similaire mais ce qui compte ,c’est que Marine soit la Première !!!

  4. Mayotte une verrue française. Merci à Sarko ,pour en avoir fait un département français. Avec le droit du sol, Mayotte devient une « fabrique de population française » .Encore un coin dans le système français, concernant l’islam; nous sommes submergés de toute part par cette « maladie » ,dont l’antidote urgente, réside dans un coup de force sans précédent, pour ne pas sombrer: frontières pour la métropole (donc sortie de l’UE) ,abroger le droit du sol (décongestion de Mayotte et de la métropole) ; appliquer la loi de 1905 ,à la lettre . Sans une poigne de fer ,la France est foutue . Actuellement une seule candidate peut changer les choses : Marine !

  5. Mayotte; un refuge qui ressemble à une « cour des miracles » à éviter à tout prix.

  6. Et oui, eux aussi ne veulent pas de l’immigration de force comme nous les peuples européens, que nos dirigeants fascistes aux pouvoirs imposent.
    Ces escrocs aux pouvoirs devront en répondre devant la justice d’ailleurs, la vraie.

  7. En 1975, les mahorais, qui n’étaient pas contrairement aux autres habitants des Comores majoritairement hostiles à la France, ont refusé obstinément l’indépendance https://www.cairn.info/revue-ethnologie-francaise-2002-4-page-677.htm. Ils craignaient trop et sans doute avec raison, la tutelle de Moroni (grande Comore).
    Les mahorais savent que si la France les abandonne, ils auront à répondre de leur attitude lors du référendum pour l’indépendance de l’archipel. Cette menace, et l’antipathie réelle que les les mahorais (de souche) ont plus ou moins toujours ressenti envers les autres habitants des Comores, est suffisante pour que l’île reste française. Les mahorais (de souche) ne se reconnaissent pas comme faisant partie du « peuple comorien ». Leur position est comparable à celle des kabyles en Algérie.

  8. Malgré tout, le chiffre du FN aux dernières présidentielles dans ce département administratif est très faible : 2,77%, avec une population estimée à 95% musulmane.
    D’ailleurs, les Mahorais sont-ils vraiment très distincts du reste des habitants de l’archipel des Comorres sur le plan sociologique, si ce n’est qu’ils ont plus d’argent grâce au soutien de la métropole… ?
    La France est d’ailleurs restée solidaire à l’égard des Comorriens, puisque certains sont légalement admis à séjourner dans notre pays (j’en connais en métropole).
    La différence essentielle, à mon avis, et elle est de taille, c’est que certains ont voulu leur indépendance et d’autres non. Et visiblement les premiers ne sont pas prêts à assumer toutes les conséquences de leur choix, comme certains ressortissants des anciens territoires français en Afrique…

    • Intéressantes informations, Maxime, merci. On peut donc en déduire que si Fillon va à Mayotte il aura droit au même discours…

Les commentaires sont fermés.